L’ONU alerte sur la situation dans le Donbass Plus de 1,4 million de personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence dans le Donbass

, par  Danielle Bleitrach , popularité : 3%

Selon le dernier bilan de l’ONU, plus de 1,2 million de personnes ont fui la région depuis le début du conflit dans le Sud-Est de l’Ukraine, au printemps dernier. Au total, 633.523 personnes ont ainsi quitté leur domicile pour s’installer dans d’autres régions d’Ukraine, et 593.622 autres se sont réfugiées dans les pays voisins, principalement en Russie.

Les Nations Unies soulignent que 5,2 millions de personnes vivent encore dans les zones de conflit. Parmi elles, 1,4 million, particulièrement vulnérables, ont actuellement besoin d’une aide humanitaire d’urgence, indique le rapport.

Le document précise que des milliers de personnes ne peuvent se procurer les biens de première nécessité. « Au-delà des problèmes financiers, beaucoup de gens ne peuvent s’approvisionner ni en nourriture, ni en médicaments – ce, en plein cœur de l’hiver », poursuit le rapport de l’OCHA. Par ailleurs, dans la région de Lougansk, 1.000 ménages, représentant environ 3.000 personnes, sont toujours privés d’électricité, de chauffage, de gaz et ont urgemment besoin d’eau potable et d’équipements pour l’hygiène.

Outre cette situation humanitaire désastreuse, les organisations présentes sur place constatent un renforcement de l’activité militaire et une intensification des hostilités. « De nombreux témoignages attestent que des missiles ont été tirés aux alentours de Donetsk et Lougansk, ce qui prouve que le cessez-le-feu est régulièrement violé », rapportent les observateurs de l’OCHA envoyés dans le Sud-Est de l’Ukraine entre le 27 décembre 2014 et le 9 janvier 2015. Au cours de cette période, les observateurs de l’ONU ont enregistré « un certain nombre d’enlèvements, ainsi que des cas de détentions arbitraires par les forces de l’ordre ukrainiennes », soulignent les experts.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU déplore cette intensification des combats, qui empêche les organisations humanitaires d’acheminer l’aide à la population. Comme le signale l’ONU, le niveau des soins de santé ne cesse de se détériorer. Les observateurs dénoncent le manque de médicaments, d’essence pour les ambulances et de personnel, la majorité des médecins et des aides-soignants ayant quitté le territoire.

D’ici fin janvier, l’organisation humanitaire World Food Program (WFP) a tout de même prévu de distribuer aux personnes déplacées 40.000 colis alimentaires et 30.000 bons de nourriture d’une valeur de 45 $. De son côté, le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) a l’intention d’étendre son aide et de distribuer 30.000 colis alimentaires aux réfugiés à travers l’Ukraine.

La question des soins de santé dans le Sud-Est de l’Ukraine sera étudiée en détail le 15 janvier au siège de l’ONU à Genève, qui accueillera une conférence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et des donateurs internationaux. En revanche, le sommet à quatre – France, Allemagne, Russie et Ukraine – qui devait se tenir jeudi 15 janvier à Astana n’aura pas lieu en raison de l’absence de progrès dans la mise en œuvre d’un cessez-le-feu dans la région du Donbass. Plus grave, les ministres des affaires étrangères ukrainien, russe, allemand et français réunis dans la soirée du lundi 12 janvier à Berlin n’ont pas pu fixer de date pour un nouveau sommet sur l’Ukraine au Kazakhstan et ont annoncé la poursuite des efforts diplomatiques pour une sortie de crise.

Entre mi-avril 2014 et le 6 janvier 2015, 4.808 personnes, dont 45 enfants, ont été tuées – incluant les 298 victimes du crash du Boeing de la Malaysia Airlines – et 10.468 personnes blessées, indique le rapport.

Mais où est donc passé Charlie ?

Voir en ligne : sur le blog histoire et société de Danielle Bleitrach

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).