Intervention de Paul Barbazange au CN du 18 novembre 2013

, par  Paul Barbazange , popularité : 1%

Réaction en cours de débat lors du CN suivant la "Convention européenne", accords et désaccords. La nécessité de travailler avec tout le PCF, ses organisations, ses militants, sa presse, à la construction de l’Internationale communiste de ce siècle.

Le déroulement et le contenu de la convention d’hier me conduisent à intervenir aussi dans cette cession du CN.

Il y a convergence entre nous sur le constat. Les mots de P. Le Hyaric ont été forts. Je cite : "Vingt ans après la mise en œuvre du traité de Maastricht les dégâts sont immenses, les souffrances terribles".

Tous les communistes trouvent leur place dans les luttes contre l’austéritaire Union Européenne et sa déclinaison française renforcée par le traité Merkozy ratifié par François Hollande sans aucune modification. De même tous les communistes trouvent leur place face à l’acte III, face aux euro-métropoles, au déni de démocratie qu’elles constituent, face au démantèlement du tissu administratif national.

Mesurons cependant ce qui nous sépare quand à la façon d’aborder ces élections européennes.

Allons nous continuer à faire, après un constat partagé des dégâts, comme si cette institution politique pouvait être "refondée" sans être brisée par le mouvement populaire ?

Les mouvements populaires au niveau de l’Union et surtout ceux que nous réussirons en France, dans le cadre de notre responsabilité propre. Mouvements revendicatifs et leur expression électorale.

Allons nous continuer encore à sous-estimer l’importance décisive du cadre national et les possibilités exceptionnelles qu’il offre en France ?

L’UE est depuis sa fondation l’Europe de la "concurrence libre et non faussée", création du capital à son service exclusif. Et ce, quels qu’aient été les mérites de nos luttes. La nation française c’est 1793, la Commune, 1936, 1945 et le programme du CNR, les luttes de décolonisation. Réinvestissons au plus profond des désordres actuels du capital, l’héritage républicain et socialiste national, c’est indispensable pour briser le contenu de classe de l’UE.

Allons-nous être les derniers à animer les débats maintenant possibles sur la sortie de l’Europe, de l’Euro et du capitalisme ? Poser ces objectifs serait "insensé" en l’état d’intégration des économies mondiales ? L’argument ne me parait pas recevable. Se placer sur des positions de rupture avec la classe dominante, son idéologie, sa politique n’est jamais et ne sera jamais ni évident, ni facile.

Faisons porter l’essentiel de nos efforts internationaux sur les rapprochements entre Partis communistes d’Europe et du monde, même si c’est compliqué.

Les informations données par P. Laurent hier soir dans ses conclusions de la convention sur ce qui s’est passé lors de la rencontre de Lisbonne, sur la présence cette fois-ci du PCF, l’expression des autres PC dans leurs contradictions, sont importantes. Elles méritent d’être diffusées, commentées, discutées par les communistes.

Face à une crise sans précédent, les exploités de France et d’Europe ont besoin d’analyses et d’actions communistes.

Sans cela il n’y aura pas de rassemblement permettant de sortir des impasses du capitalisme, ni aux municipales, ni aux européennes. Le développement des luttes en dépend également.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).