A quoi et à qui sert l’OTAN ? On se fout de la gueule des peuples…

, par  pam , popularité : 3%

Les événements en Ukraine deviennent une grande épine dans le pied de la communauté internationale, écrit vendredi le quotidien Nezavissimaïa Gazeta. En tous les cas, la guerre est une bonne affaire pour certains et tant que les peuples les laissent faire, il n’y a aucune raison pour que ça s’arrête...

Moscou, Kiev, l’UE ou les USA : tous pensent que l’issue du conflit sera dans la poursuite de la militarisation ; on s’en doutait et on savait bien que toute cette histoire ne réjouirait que les marchands d’armes, voici qui est confirmé.

Kiev qui est un pays en faillite, a déjà doublé son budget militaire en 2014. Selon le ministère ukrainien de la Défense, près de 2 milliards de dollars ont été alloués à l’armée depuis le début de l’année – plus de 2% du PIB national. Selon Iouri Netkatchev, si la militarisation du pays se poursuivait, les dépenses militaires de l’Ukraine atteindraient 5-6% du produit intérieur brut.

On croirait des chauves en train de se disputer pour un peigne, des gens de plus en plus proches de la banqueroute, du moins ils l’affirment, pour imposer des politiques d’austérité à leurs peuples, qu’il s’agisse de l’UE, de Kiev ou de la Russie, sont un peu plus saignés pour des dépenses militaires, par la seule volonté des États-Unis de dominer par le chaos, la misère et la division chez tous les autres.

En effet selon l’OTAN qui a enfin trouvé son ennemi pour exister, "La menace émanant de la Russie, la hausse éventuelle du potentiel de l’Alliance et son expansion vers l’est" étaient ainsi les thèmes centraux à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN à Bruxelles.

La réaction de Moscou était prévisible : le représentant russe permanent à l’OTAN, Alexandre Glouchko, a déclaré que la Russie prenait les mesures nécessaires pour réagir au renforcement de l’Alliance. Il a souligné que toute tentative de manifestation de la force à l’égard de la Russie ne ferait qu’affaiblir la sécurité de l’Otan.

Cette déclaration montre l’intention qu’a Moscou de renforcer sa défense - une première au niveau officiel.

Cela fait longtemps que la Russie planifie des mesures pour parer les menaces éventuelles de l’Otan. Elles sont aujourd’hui mises en œuvre. En apparence, cela se traduit par l’augmentation de revues inopinées dans les régiments et des manœuvres, ainsi que le renforcement des troupes sur le théâtre des opérations à l’ouest, notamment la concentration des forces à la frontière ukrainienne.

Le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen qualifie ces actions de « nouvelle tactique militaire de Moscou » et affirme que l’Alliance « est déterminée à renforcer sa propre sécurité ».

Honnêtement cette bande de tarés qui en profite pour faire augmenter les budgets militaires au dépends de notre éducation, notre santé, nos protections sociales est vraiment extraordinaire ; à la limite on peut comprendre que la Russie se sente un peu menacée à ses frontières. Mais quelle est exactement la patrie de l’OTAN qui fait que ces gens se sentent menacés ?...

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).