Il n’y aura pas de France Heureuse dans un Monde Malheureux

, par  pam

Le 30 janvier à 10:41, par pam En réponse à : Il n’y aura pas de France Heureuse dans un Monde Malheureux

La formule "pas de France heureuse dans un monde malheureux" est excellente et j’espère que Fabien la lira... et la reprendra ! Elle va très bien dans sa campagne. je pense que c’est ainsi qu’on peut mener le débat sans affaiblir les communistes et en faisant progresser la campagne...

C’est l’esprit de ma réponse à B Gilleron qui commente sur FB ton article

toute l’histoire récente du PCF montre à quel point la guerre interne sur des citations est une impasse. On peut bien sûr critiquer telle ou telle formule de Fabien Roussel, mais on peut le faire pour démolir sa campagne, ce que font bien sûr tout ceux qui ne veulent pas de sa candidature, ou au contraire, pour aider et la faire progresser.
Oui, il y a débat entre communistes sur le socialisme, l’impérialisme, et certains restent marqués par ce que Losurdo a appelé "l’autophobie communiste", ce qui les conduit de fait à accepter le discours impérialiste sur le monde. On ne fera pas progresser la reconstruction communiste en les insultant. Le terme utilisé pour parler du directeur de campagne de Fabien est indigne d’un communiste. C’est bon pour les délires entre gauchistes. De ce point de vue, maxime Vivas, dont le livre sur les ouighours est utile, comme Jean-pierre Page, se trompent lourdement en contribuant à une guerre entre communistes dont ils sont bien placés pour mesurer qu’elle n’a rien construit depuis 20 ans, comme le montre l’isolement et le sectarisme qui se développe par exemple autour du PRCF alors même que Gastaud serait très utile pour faire progresser la reconstruction communiste dans la théorie.
Posons-nous la question, comment faire progresser la reconstruction communiste sur les questions internationales ? Fabien fait à partir de sa situation, en cherchant à ne pas se faire piéger dans une polémique qui le ferait sortir de sa campagne populaire, calme et rassembleuse. Je pense qu’il pourrait le faire en se démarquant plus du discours dominant contre la Russie et la Chine, mais son choix de renvoyer à l’ONU n’est pas stupide.
En tout cas, je viens de proposer une démarche beaucoup plus utile que les insultes entre communistes, un texte appel à refuser la guerre et agir pour la paix... Je pense que dans cet esprit qu’on peut progresser.

https://lepcf.fr/Afghanistan-Irak-Libye-Syrie-et-maintenant-Ukraine-et-Chine

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).