Intervention de Gilles Gourlot au Conseil National du 30 janvier

, par  alaindotta

Le 16 février à 20:13, par alaindotta En réponse à : Intervention de Gilles Gourlot au Conseil National du 30 janvier

Dernier exemple, la position que prit la Chine par rapport à la guerre civile en Angola, où elle a soutenu (économiquement et militairement) les forces locales de la réaction, qui luttaient dans un front uni avec les armées racistes d’Afrique du sud, et qui avaient envahi la République populaire d’Angola.La situation aujourd’hui
Revenons à la situation présente. Aujourd’hui, avec le développement et la prédominance des rapports de production capitalistes en Chine, avec sa participation aux organisations impérialistes telles que l’OMC et son intégration au système impérialiste, sa position n’est guère différente de celle des puissances impérialistes. Quels que soient les désaccords qu’elle puisse avoir avec les États-Unis sur le « partage du butin », il existe une entente sur la question des droits des travailleurs, réduits pour le bien de l’économie de marché, et aussi contre les États dont les agissements rentrent en contradiction avec les intérêts des grands monopoles des puissances impérialistes.
Un exemple, l’attitude de la Chine concernant le programme nucléaire de l’Iran. Comme nous le savons, la Chine a développé une coopération économique étroite avec l’Iran, qui est un de ses principaux fournisseurs pétroliers. En dépit de cette coopération, en septembre 2010, la Chine, ainsi que la Russie, a fait bloc avec les États-Unis, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne (« le groupe des 6 ») sur la question du programme nucléaire iranien, demandant que l’Iran fasse machine arrière et accepte les conditions du Conseil de sécurité de l’ONU concernant son programme nucléaire. Plus tôt, en juin 2010, la Chine a accepté au Conseil de sécurité de l’ONU de nouvelles sanctions contre ce pays.
Second exemple, sa position par rapport au Kosovo. Même si la Chine et d’autres puissances impérialistes n’ont pas encore reconnu officiellement le Kosovo, il est intéressant de noter, qu’au Conseil de sécurité de l’ONU, elle n’a pas adopté une position résolue et cohérente contre l’offensive de l’OTAN dans les Balkans, tandis qu’elle s’est abstenue sur l’opération de maintien de la paix, dans laquelle l’OTAN joue un rôle capital (la fameuse KFOR) et a participé par la suite à l’occupation en envoyant des forces de police.

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).