La défaite de Sarkozy n’est pas acquise d’avance Quelques éléments après le 1er tour

, par  Charles Hoareau , popularité : 2%
]

L’ensemble des commentateurs politiques s’accordait au soir de ce 22 avril sur les surprises de ce 1er tour (participation, résultat de l’extrême droite et moindre poussée du Front de gauche). Parmi eux il s’en trouvait plusieurs à mettre en cause les instituts de sondage et leur fiabilité.

Dans l’attente des chiffres, ils en étaient réduits à des leçons à chaud à partir des estimations. Déjà la droite montrait toute sa hargne à l’image d’un Copé qui n’a pas eu un mot pour attaquer le FN mais au contraire a continué à labourer sur ses terres en cherchant à faire peur sur la question du droit de vote des étrangers.

Si nous laissons les querelles politiciennes sans grand intérêt, si ce n’est que nous prouver, si nous en avions besoin, à quel point en face, ils sont hargneux, l’étude des chiffres nous donne des éléments que les estimations ne fournissent pas.

En reprenant et en les compilant, les données parues sur le site du ministère de l’intérieur, il apparait que sur 44.604.831 inscrits et 35.978.903 votants, l’extrême droite fait un score jamais atteint en voix et en pourcentage soit 6.380.375, soit près d’un million de plus qu’en 2002 année de son meilleur score.

Si la droite, perd 1/3 de ses voix en passant de 18 millions à 12 millions, elle le fait donc au profit de son extrême et encore une fois la théorie de l’original et de la photocopie se vérifie.

Les sondages ont-ils été tripatouillés, transformant ainsi en déception le score à la gauche du PS, alors que les près de 4 millions de voix ramènent à un score jamais atteint depuis 30 ans ?

Quoiqu’il en soit et en attendant une analyse plus approfondie, ce que l’on peut déjà dire, c’est que le total des voix de droite sur la base des bulletins dépouillés à 2h du matin, montre une avance pour celle-ci de plus 5 millions de voix ! (19.744.080 contre 14.453.985). Dans ces conditions la défaite de Sarkozy n’est pas acquise d’avance et on peut se demander sur quelle base gouvernerait Hollande dans un pays dont le centre de gravité politique est sur sa droite.

Hier Mélenchon fustigeait avec juste raison un PS qui au lieu d’attaquer l’extrême droite s’en était pris aux forces situées à sa gauche.

Le résultat est là et cela donne aux militants révolutionnaires que nous sommes la mesure de l’ampleur de la tâche.

Voir en ligne : sur le site rouge midi

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).