Elections européennes : déclaration du réseau FVRPCF

, par  lepcf.fr , popularité : 1%

Les résultats des élections européennes sont maintenant connus, largement commentés et analysés. Le chantier de notre conception de la nation, des coopérations entre nations et peuples souverains et associés en Europe et dans le Monde, à peine esquissé au dernier congrès, est plus que jamais d’actualité. Si nous ne pouvons nous satisfaire des 2,5 % de notre liste, ce résultat, la campagne et la mobilisation des communistes sont un point d’appui pour développer les efforts de reconquête de notre parti, tant pour reconstruire notre organisation affaiblie que pour regagner le terrain idéologique.

Les résultats de ces élections confirment la fracture sociale et politique dans notre pays. La défiance envers les institutions et les partis politiques s’approfondit tandis que Macron même battu parvient à reprendre la main en imposant un jeu de duettiste avec le Front national. Les verts captant à partir de la préoccupation environnementale devenue essentielle un électorat hétéroclite – des jeunes en quête d’un monde meilleur jusqu’aux couches moyennes urbaines aisées centrées sur leurs intérêts – un vote qui ne dérange pas Macron et contribue au final à l’effacement de l’affrontement capital travail.

L’absence d’alternative de transformation sociale et démocratique pèse lourd, le nombre important d’abstentionnistes indique que beaucoup de citoyens ne se retrouvent pas dans un système politique où le suffrage universel est perverti pour éviter la confrontation des idées et des projets et maintenir la domination du système en place.

Nous savons qu’il faudra du temps et des efforts considérables pour gagner la légitimité du PCF particulièrement dans les couches populaires après plus de 20 ans d’effacement théorisé et 12 ans sans candidat aux élections présidentielles. L’heure est bien à la mise en œuvre des nouvelles orientations décidés à notre dernier congrès.

Nous devons dans les mois qui viennent nous tourner prioritairement vers le monde du travail, les ouvriers et les employés, dans les entreprises et les quartiers populaires. Le monde rural et péri urbain est aussi porteur d’éléments importants de mobilisation et de résistance. Il est insupportable que la colère des exploités contre Macron puisse nourrir le vote pour l’extrême droite. Nous devons travailler de manière déterminée pour dépasser les divisions dans le peuple et construire une Unité Populaire capable de faire reculer le patronat, la droite et l’extrême droite dans les urnes comme dans les luttes.

Travaillons à retisser nos liens avec la population, renforcer notre organisation, empêcher les mauvais coup du gouvernement et remporter des victoires tout en ouvrant en grand le chantier de notre renouvellement théorique particulièrement autour de l’idéal et de notre projet de société. Tirons les leçons de 20 ans de flou autour d’une « visée » que personne ne voit et affirmons le socialisme du 21éme siècle comme perspective pour un monde de paix et solidaire, une humanité libérée de l’exploitation et des dominations, un développement durable permettant le progrès social et l’égalité, une démocratie réelle qui permette la prise de pouvoir par le peuple pour le peuple.

Il faut construire pas à pas les repères idéologiques, les capacités d’organisation et de rassemblement de manière offensive pour reconstruire dans notre peuple l’espoir d’un changement de société.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).