A trop vouloir …

, par  Joel Yan

Le 29 juin 2016 à 19:13, par Joel Yan En réponse à : A trop vouloir …

Nous pouvons toujours débattre avec une direction qui penche de plus en plus fort vers la refondation de la moribonde "social-démocratie" française et européenne et qui a enfin presque totalement accompli sa "mutation" réformiste.
Exigeons enfin la levée du voile du mensonge : qu’ils arrêtent de se servir ne serait-ce que du nom Parti Communiste Français vidé de toutes les références marxistes-léninistes dont il s’est inspiré.
Que "nos" dirigeants aient enfin ce courage au lieu d’utiliser un procédé relevant du B-A BA du cynisme politicien développé en son temps par G. Le Bon dans "Psychologie des foules" : comme il est trop dangereux de s’attaquer de front aux mythes et traditions d’un peuple, ce qui serait dévastateur, on avance sans avoir l’air d’y toucher.
La direction du PCF ayant renoncé de construire un mouvement révolutionnaire en organisant ceux qui ont un intérêt à changer fondamentalement la société capitaliste, préfère s’adresser aux couches sociales "organisées" ou plutôt influencées par un PS défaillant, qui n’y trouvent aucun intérêt.
Le rejet proclamé même à reculons, d’alliances électorales avec le PS et sa majorité au pouvoir, ne vient pas d’une analyse lucide du Parti. Il vient de la pression des masses populaires.
Et les Communistes dans tout cela, ils sont plus nombreux hors que dans le Parti. Ils se demandent peut-être si le PCF défend les intérêts de son organisation plutôt que ceux de son Peuple.
Ce texte devrait être une des bases fondamentales de notre réflexion et de nos actions POLITIQUES.

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).