Souveraineté des communistes.

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

Les informations qui remontent des cellules, des conférences de section, des conférences départementales permettent de poursuivre ensemble de manière plus concrète la réflexion sur ce que peuvent être les débats de la Conférence Nationale des samedis 4 et dimanche 5 juin.

Alors même qu’il a déjà élu ses délégués, avant d’avoir à voter 16 17 et 18 juin,
chaque communiste peut et doit être un acteur à tout moment.

Il y a environ deux mois les 8 et 9 avril après les déclarations du secrétaire national indiquant à la télévision qu’il n’y aurait "pas de candidat communiste en 2012" pour la première fois depuis plus de 30 ans, tout semblait plié.

De fait les militants n’ont pas accepté cette démarche.

Ils exigent d’être consultés sur toutes les options.

A cette heure quatre personnes sont candidates à la candidature et ont fait connaître au mieux des moyens à leur disposition, leurs raisons.
- Mélenchon, président du Parti de gauche,dans une première étape adoubé un peu vite par les médias et Pierre Laurent.
- André Chassaigne, candidat communiste à la candidature dans le cadre du Front de Gauche depuis la fête de l’Huma 2011.
- André Gérin candidat communiste, hors du Front de Gauche ; depuis fin septembre 2011.
- Emmanuel Dang Tran, depuis le mois d’avril 2012.

Le moins qu’on puisse dire est que la direction nationale n’a aidé à faire connaître aucune de ces 3 candidatures communistes.

Le débat se poursuit pourtant dans le parti. Rien n’est arrêté.

André Chassaigne et André Gérin ont tenu 4 meetings en communs.

Les débats portent sur le projet dont sera porteur le candidat, sur la stratégie du Front de gauche. Les différences sont stratégiques entre ceux qui continuent activement leur œuvre de dilution du parti et ceux divers qui veulent d’ un rassemblement large vers la rupture avec le capitalisme, dans lequel un PCF actif joue un rôle décisif. Les deux candidats qui refusent le Front de gauche apportent de solides propositions, en particulier sur l’importance des luttes, l’organisation du parti.

Il n’y a donc pas d’autres solutions que de demander aux communistes, à tous les communistes, à chaque communiste de trancher entre ces appréciations.

Seul un bulletin portant les quatre options en tous cas toutes celles qui persisteront en fin de conférence le permettra. En effet une dynamique peut se dessiner autour de la plus rassembleuse dans l’immédiat des candidatures communistes.

Les communistes peuvent gagner ensemble.

La conférence nationale outre la rédaction d’un bulletin dépourvu d’ambiguïtés doit organiser la publication a égalité des positions de chacun.

A défaut d’une procédure inattaquable la mobilisation des communistes souffrirait.

Il en est de même pour les législatives qui auront lieu 35 jours après les présidentielles, chacun a bien compris, comme l’indiquait André Chassaigne en début de campagne, que sans forte campagne communiste de rassemblement aux présidentielles, ces élections ne seront qu’un troisième tour déjà joué antérieurement.

Oui, décidément, l’exercice de la souveraineté des communistes est nécessaire pour un engagement de tous dans la lutte électorale et les autres formes des luttes de classe actuelles.

Il est aujourd’hui possible d’avoir un candidat communiste même dans le cadre du Front de gauche.

Le bureau de la section de Béziers, lundi 30 mai, 18h00.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    un film
    sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • Communistes de cœur, de raison et de combat !

    la déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires