Evènement pour les présidentielles à Lyon...
Quand les communistes débattent au fond... même sans leur direction !

, par  lepcf.fr , popularité : 3%

Près de 300 personnes pour la rencontre des "andrés" [1]
, les deux députés communistes qui ont proposé aux communistes leur candidature pour les présidentielles. Cette participation est très large, bien au-delà des militants du réseau Faire Vivre et Renforcer le PCF qui est à l’initiative de l’appel pour une candidature communiste. La plupart des sections du Rhône sont fortement présentes... Il ne manque presque que la direction fédérale !

Le point commun principal est bien sûr que les deux s’expriment sans ambiguïté pour une candidature communiste, Gerin la plaçant comme une alternative à la stratégie du Front de Gauche, nécessaire pour battre Sarkozy en faisant réussir la gauche par l’intervention du peuple, du monde du travail, Chassaigne la considérant au service d’un Front de Gauche conçu dans l’esprit du Front populaire, critiquant le FG étriqué que beaucoup vivent dans les débats du programme partagé, où les prétentions du PG dans les cantonales. [2]

La différence, au delà de l’opposition forte sur la stratégie actuelle de la direction du PCF, semble bien porter sur la lecture que chacun fait de l’histoire du PCF depuis la mutation et sur les possibilités de bousculer l’ordre des choses.
- Gerin condamne la mutation engagée par Hue et appelle à sortir clairement de la période "Mitterrand", de la constitution de 58, d’une union de la gauche qui a démontré qu’elle ne marchait pas...
- Chassaigne veut faire grandir un mouvement citoyen d’appropriation basé sur la prise de conscience des enjeux, considérant que c’est possible dans le cadre de la gauche si les communistes sont assez forts.

Ce qui est sûr, c’est que Gerin affirme qu’il travaillera avec Chassaigne si celui-ci est choisi comme candidat, et que Chassaigne confirme qu’il s’effacera si la conférence nationale ne le choisit pas comme candidat... Tous les deux considérant que l’intervention des communistes peut créer la surprise, déja pour le prochain conseil national d’Avril...

En fait, il semble que s’il n’y avait pas une direction nationale qui fixe un cadre étriqué et enfermé dans la logique des institutions et des accords possibles avec le PS au gouvernement, les deux députés pourraient être plus proches que certains ne le croyaient...

Et c’est la première leçon de cette rencontre. Pour s’organiser et débattre au fonds, les communistes n’ont pas besoin d’une direction qui ne travaille que pour créer les conditions d’une candidature non communiste, à l’image de Marie-Georges Buffet se promenant partout avec Mélenchon mais qui n’a pas trouvé une minute pour participer à une rencontre avec André Chassaigne !

C’est peut-être ce qui a fait un débat politique passionnant, où les convergences et les divergences ont été exposées le plus clairement possible, où personne n’a cherché le score à l’applaudimètre, mais au contraire cherchait les éléments qui permettront aux communistes d’être en situation de force dans cet affrontement nécessaire contre Sarkozy et ce qu’il représente, et pour une autre société que porte le point de vue communiste.

Merci donc à André pour avoir proposé cette rencontre, et à André de l’avoir accepté et d’y avoir participé en toute franchise...

C’est Bruno Benoît, professeur d’histoire à Sciences-Po Lyon [3], qui a animé avec intérêt cette rencontre avant de passer la parole aux questions (nombreuses !) dans la salle.

L’animateur lance le débat, et les rires quand il fait l’erreur d’affirmer que Chassaigne n’a pas encore de blog sont révélateurs de l’ambiance, amicale et fraternelle.

pour écouter les enregistrements, il faut cliquer ce qui ouvre une nouvelle page... celà devrait s’améliorer bientôt...


Le débat est introduit autour du sens politique donné par chacun à sa candidature, André Gerin au nom de son engagement communiste considérant le Front de Gauche comme mortifère pour le PCF, André Chassaigne dans le cadre de la démarche du Front de Gauche pour une candidature communiste qui soit une candidature unique du FG

Il annonce une discussion en trois parties, ou chacun répondra alternativement en premier :
- des questions générales
- des questions de politique
- des question sur la présidentielle de 2012
avant ensuite les questions et commentaires de la salle

l’analyse des révolutions émergentes dans les pays arabes

Réponse d’André Chassaigne

Réponse d’André Gerin

20 ans après la chute du mur, l’effondrement de l’URSS et un bilan des sociétés communistes qui n’a pas été globalement positif, avec un monde qui se transforme, pourquoi rester vous communiste ?

Réponse d’André Gerin

Réponse d’André Chassaigne

La question suivante portait sur

la conseil national de la résistance et le sens actuel de son programme.

Que représente pour vous la laicité ?

Qu’est ce que le vrai changement ?

Mélenchon se reconnait comme "populiste". Que vous inspire ce qualificatif. L’acceptez-vous ou le considérez-vous comme inacceptable ?

L’ambiance est toujours amicale

le sens donné à l’écologie

le Front de Gauche un cadre de coélaboration ou un Front étriqué portant l’échec

La discussion passe ensuite dans la salle avec 4 séries de 3 à 8 interventions.. Au total près de 30 interventions de la salle...

des plus jeunes avec une forte participation de la JC

aux plus expérimentés dans l’action politique et syndicale

31 signatures de l’appel pour une candidature communiste ont été enregistrées et signataires ou non, la plupart des participants étaient très heureux de cette rencontre politique qui sortait de l’ordinaire et donnait de la force aux communistes, dans la diversité de leur situation

[1premier compte-rendu, le texte intégral sera proposé prochainement

[2Chassaigne expliquera par exemple que devant les manoeuvres du PG dans le Puy de Dome, il y aura un candidat PCF contre un candidat PG dans un canton. Ce cas ne semble pas être isolé

[3et par ailleurs président de l’association nationale des professeurs d’histoire-géographie, ce qui le conduira en fin de débat à s’inquiéter de la disparition possible de cet enseignement dans le futur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).