Après le décès d’Hugo Chavez

Déclaration du parti communiste vénézuelien

, par  lepcf.fr , popularité : 2%

Traduction PB pour lepcf.fr

Le Bureau politique du parti communiste du Venezuela, ressentant une profonde tristesse suite au décès de notre président Hugo Rafael Chávez Frías, leader incontesté du processus bolivarien au Venezuela, en Amérique latine et dans le monde, exprime sa ferme conviction de continuer à élever le drapeau de la lutte pour la révolution socialiste et l’unité révolutionnaire populaire.

Le président Hugo Rafael Chávez Frías s’est, durant toute sa vie, dévoué à la construction et à la défense du pays, allant à la conquête d’une société de justice et de liberté pour les travailleurs du Venezuela, d’Amérique latine et du monde, face à l’impérialisme mondial et ses laquais.

Il est incontestable que notre camarade président a toujours assumé avec une discipline révolutionnaire exemplaire et désintéressement, la tâche difficile et exigeante de mener notre pays à travers les sentiers de la construction d’une société plus juste, en faisant l’engagement de sa vie.

Le Bureau politique du Parti communiste du Venezuela condamne la politique de guerre et de manipulation des médias entreprise par les secteurs réactionnaires du Venezuela, sous la direction de l’impérialisme américain, le principal ennemi de la classe ouvrière et de tous les travailleurs.

Nous appelons le peuple vénézuélien, les forces révolutionnaires politiques et sociales, à resserrer les rangs, à rester alertes et vigilants face aux prétentions de l’impérialisme à créer le chaos et l’instabilité dans notre pays. Nous devons donc faire preuve d’un haut niveau d’organisation et de mobilisation disciplinée de notre peuple, dans toutes les instances créées ces dernières années.

Nous adressons à ses plus proches et à ceux qui l’aimaient beaucoup, l’expression de notre solidarité et de nos condoléances, en particulier à ses fils et sa fille et aux autres parents.

Le Bureau politique rend hommage au camarade président Hugo Rafael Chávez Frías, cadre révolutionnaire qui rester à jamais dans l’imaginaire collectif de notre pays comme un exemple de force, de dévouement, de courage et de grandeur révolutionnaire.

Nous appelons le peuple vénézuélien à poursuivre ses efforts pour que le courage, la force, le désintéressement et l’amour infini pour l’humanité propres à la conduite et à l’action révolutionnaire du camarade président Hugo Chavez, soient pour maintenant et pour toujours, un exemple pour notre peuple et les nouvelles générations de combattants pour la vie.

Caracas, le 05 mars 2013

Lu sur le site du parti communiste vénézuélien


Le président Hugo Chávez Frías et le secrétaire général du PCV Oscar Figuera

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).