Agir dans la continuité pour les cinq de Miami

, par  Paul Barbazange , popularité : 1%

Depuis plusieurs mois des internationalistes agissent pour les cinq de Miami.
Pour arracher nos camarades aux prisons des USA agissons dans la continuité.
Quelques modalités d’action.
Rassembler et mieux maîtriser les contenus politiques.

Pour les cinq de Miami

Cinq patriotes cubains envoyés en mission à Miami pour infiltrer les réseaux terroristes organisateurs de milliers d’attentats et tentatives d’attentats anti-castristes à partir de cette ville contre Cuba socialiste ( plusieurs milliers de morts à Cuba depuis la révolution, des milliards de dollards US de dégats) ont été condamnés sous l’accusation "d’espionnage au dépends des USA" à de très lourdes peines (10 ans, 20 ans et même deux fois perpétuité pour l’un d’eux !) par des tribunaux agissant sous la pression de la droite US et de la mafia cubaine de Miami.

Ces 5 camarades pour certains anciens d’Angola, résistent dans des prisons US de haute sécurité. Ils ont passé des mois au mitard, totalement isolés, plus durement traités que les pires criminels.
Leurs femmes et enfants vivent à Cuba sans pouvoir pratiquement les voir.
Ils n’ont été condamné uniquement parce qu’ils ont refusé de plaider coupable.
Ce sont des prisonniers politiques, otages de l’impérialisme US.
Seule la solidarité agissante du peuple cubain et de tous les peuples du monde les sortira de leurs géôles.

Premier point : Nous pouvons gagner contre l’impérialisme. Ma génération dans le début des années 70 a contribué à sauver la vie d’Angela Davis, noire communiste condamnée à mort aux USA. Au plus fort de la campagne de solidarité, le MJCF a réuni plus de 30.000 jeunes dans les rues de Paris et organisé des actions dans toutes les grandes villes de France. Des centaines de cellules et sections communistes ont aussi travaillé dans ce sens.
Nous avons gagné, sauvé, libéré Angela Davis. Nous l’avons reçue à la fête de l’Huma.

Plus près de nous l’impérialisme US a été obligé de rendre à sa famille cubaine le petit Elian, enlevé à son père par les anticastristes de Miami.
Là aussi une intense mobilisation internationale, à Cuba en particulier et dans le monde entier a réussi. Elian vit normalement à Cuba socialiste.

Deuxième point : Il faut d’abord gagner pour libérer nos camarades et toutes les solutions que pourront mettre en oeuvre le peuple cubain et son gouvernement, les juristes aux USA, la solidarité internationale sont bonnes. Il faut gagner. Il faudra pour cela beaucoup d’énergie, de la continuité, du courage tant que l’un des 5 sera emprisonné.

Troisième point : Cela n’exonère aucun d’entre nous d’une réflexion sans concession sur les enjeux politiques à divers niveaux.
Sur le fond de cette bataille anti-impérialiste ; c’est Cuba socialiste qui est visé.
C’est le droit pour la révolution cubaine de se défendre.
Par delà c’est un régime de terreur qu’ils visent à instaurer dans le monde entier contre tous ceux qui expriment la possibilité d’exprimer une alternative au capitalisme.
Nous devons mener une bataille sans concessions en France. Dans toutes les organisations démocratiques françaises d’abord.
Dans le PCF plus encore qu’ailleurs. Des résultats sont possibles, à preuve ces rassemblements qui ont maintenant lieu de façon régulière dans l’Hérault appuyés sur le collectif de militants de France-Cuba.
D’autres ont lieu ailleurs en France : agissons pour les faire connaître.
A preuve, la rencontre entre communistes cubains et communistes français à l’occasion de la venue d’une délégation cubaine à Montpellier au mois de février 2011.

Rien ne se jouera seulement au niveau des directions. C’est à nous militants d’assumer nos responsabilités politiques.

Vous trouverez ci-joint deux photos de notre dernière initiative à Béziers vendredi 22 avril.
Nous continuerons.

A ce titre je me félicite que cette question de la solidarité avec les cinq soit au coeur des rencontres internationalistes prévues à Vénissieux à l’automne.
D’ici là multiplions dans de nombreux endroits les initiatives, faisons les connaître, comparons succés et difficultés.
Militons en internationalistes conséquents.

Paul Barbazange, secrétaire de la section du PCF de Béziers.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).