Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF

, par  SARTON Bernard

Le 25 novembre 2017 à 15:17, par SARTON Bernard En réponse à : Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF

J’ai relu encore une fois ton texte sur ton analyse de l’évolution du PCF depuis Marchais . Je partage pratiquement tout ce que tu exprimes dans le détail historique du PCI , du PCE et du PCF à travers "l’idiotie" politique de l’Eurocommunisme qui a fait disparaître le PCI en social-démocratie et le PCE en le claquemurant dans Izquierda Unita facilitant ainsi l’apparition de Podemos. Le PCF de Marchais a fait la faute politique du Programme commun en réhabilitant le PS discrédité par les guerres coloniales et son accord avec la 5ème république . Les ministres communistes, comme tu le dis si bien, ont été un "alibi" d’espoir pour le mouvement populaire avec le chef d’orchestre Mitterrand , grand manipulateur bourgeois devant l’éternel USA .
Les directions successives du PCF jusqu’à aujourd’hui ont accepté le recul électoral avec la pseudo Union de la Gauche qui a bénéficié surtout au PS . Ils ont fait espérer aux militants actifs des progrès à venir qui ne sont jamais venus avec la candidature de MGB et ses comités anti-libéraux, et la candidature Mélenchon sorti du bois par MGB après son échec de 2007 qui s’est servi de nous et de son "baratin" tribunicien pour installer la FI sur nos territoires électoraux traditionnels avec l’accord de Laurent and co.
L’apparition de Macron , avec la complicité du PS de Hollande et du Medef, n’a pas été vue par la direction actuelle , ni même appréhendée pour la dénoncer activement en 2015-2016 . Pourtant il y avait des bruits souterrains que la grande bourgeoisie cherchait une solution de rechange dite plus moderne pour amplifier sa politique de destruction sociale et ainsi augmenter significativement ses profits que Sarkozy-Hollande ont entamé avec la réforme des retraites et la loi El Khomri. Et maintenant nous comprenons enfin qu’il faut revenir à une tradition politique plus révolutionnaire en nous débarrassant de ce poids d’alliance avec le PS qui nous a mené à la catastrophe électorale et à l’installation du vote FN et Insoumis sur nos terres traditionnels dans le Nord-Pas de calais, l’Est lorrain , la région Paca et Rhodanienne, et même l’île de France de la ceinture rouge .
Serons-nous à la hauteur dans les mois et les années qui viennent pour restaurer une grand Parti Communiste apte à canaliser les colères et les révoltes populaires qui s’expriment et vont s’exprimer de plus en plus face à la politique Macronienne que la bourgeoisie met en place pour concurrencer les produits asiatiques en pleine expansion et faciliter la spéculation financière tous azimuts. L’organisation PCF et ses militants sont devant une responsabilité historique après tant d’échecs passés.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).