Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF

, par  SARTON Bernard

Le 22 novembre 2017 à 16:14, par SARTON Bernard En réponse à : Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF

En effet la direction actuelle du PCF louvoie et le discours de Pierre Laurent est obligé de nommer le mot "communiste" presqu’à chaque phrase de son intervention . L’échec électoral aux législatives pèse lourdement sur les épaules de la direction . Les camarades de la RATP , hier dans l’huma, ont fait une analyse assez juste de notre stratégie électorale "perdante" . En renonçant , depuis la candidature de Jacques Duclos en 1969, à toute candidature communiste de haute stature morale et charismatique (malgré les candidatures peu fiables aux élections Présidentielles suivantes de Georges Marchais, André Lajoinie, Robert Hue, Marie-Georges Buffet) en faveur d’un socialiste centre gauche nous avons accrédité dans l’électorat populaire et ouvrier notre impuissance à promouvoir un bon Président de la République de culture communiste . Nous avions les candidats capables d’affronter la droite et les sociaux démocrates Mitterrandiens comme Bellanger hier ou Chassaigne aujourd’hui. Notre participation au gouvernement de Mauroy et de Jospin ont fini par nous discréditer et une partie de nos soutiens électoraux s’est tournée vers le FN (nous le voyons dans le Nord-Pas de calais, l’est lorrain , la région Paca et même l’île de France) ou dans l’abstention permanente . Face à ces résultats désastreux de nombreux camarades ont décroché de la vie militante et le parti ainsi s’est dévitalisé de forces vives . Avec Mélenchon nous avons renouvelé une nouvelle forme de candidature Mitterrand à notre détriment électoral . Les penseurs du PCF ont accompagné cette candidature pour la faire "avaler" aux camarades afin de plumer la volaille socialiste avec un ancien adhérent du PS que Marie-Georges Buffet a été cherché après son insuccès de 2007. Cela n’a pas empêché Hollande d’être Président et maintenant Macron élève de ce même Hollande . D’autres causes bien sûr explique notre baisse électorale (fin de l’URSS, fermetures de milliers d’usines, scrutin non proportionnel, patronat ragaillardi par la collaboration de classes). Ce vide "oppositionnel" et même révolutionnaire a été comblé petit à petit par le FN de Le Pen avec en parallèle la montée du chômage et de la pauvreté . Aujourd’hui Le Pen engrange 36% à la Présidentielle face à Macron et malgré nos efforts Mélenchon ne peut se qualifier pour le 2ème tour.
Voilà où nous en sommes après les évènements de 1968, les grandes grèves de 1995, de 2008 sur la retraite ou de 2016 contre la loi El Khomri . Pour beaucoup d’entre nous qui militons depuis des dizaines d’année c’est désespérant . Les camarades qui ont contribué au programme du CNR en 1944 doivent se retourner dans leur tombe et pour ceux qui sont encore vivants c’est incompréhensible. Donc il est temps de changer de braquet stratégique avec un programme révolutionnaire qui parle au peuple exploité alors que le capitalisme est devenu en permanence chaotique et en fin de parcours historique.
La 6ème république sociale et populaire doit être programmé sans tarder et co-construite avec le peuple dans toutes ses composantes, avec comme finalité la société socialiste-communiste. Remobiliser la classe ouvrière et attirer la jeunesse vers ces objectifs révolutionnaires est la nécessité d’aujourd’hui .
Espérons que le Congrès Extraordinaire aboutira à une stratégie révolutionnaire gagnante après tant d’échecs depuis les années 70.

Bernard SARTON , membre de la Direction du PCF d’Aubagne

P.S. Pour chaque élection nous devons présenter un(e) candidat(e)(dans tous les territoires, législatives et Présidentielle et ceci dés maintenant avec des comités de citoyens partout dans les entreprises et localités . Pour la Présidentielle il faut rechercher un candidat(e) de haute valeur morale parmi les Maires ou anciens Maires les plus populaires. Pour succéder à André Chassaigne , notre candidat "effacé" par la direction en 2017, Sébastien JUMEL tient la corde . Encore faut-il le faire connaître sur le territoire national le plus vite possible. Il peut être le candidat de la 6ème République que nous allons programmé .

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).