Oui, une seule question se pose.

, par  Michel Capron , popularité : 7%

Une contribution de notre camarade Michel Capron, section de Clermont L’Hérault, dans le 34.

Oui, une seule question se pose.
Elle pourrait être celle du rassemblement du "peuple de gauche", écologistes, socialistes, communistes, insoumis.
Mais là, je vois déjà, j’entends les uns et les autres dire "mais non vous n’allez pas me faire croire qu’un tel parti est de gauche ?".
Nous emprunterons la marche des illusions perdues d’une union de la gauche, d’une gauche plurielle, d’Humain d’abord, de France en commun, d’avenir en commun.
Soyons sérieux !
Qui à gauche a la farouche volonté, déclare cette impérieuse nécessité de sortir du capitalisme ?
En tant que militant communiste, je me souviens des réflexions de nos anciens camarades, ceux et celles qui avaient eu le courage d’être des communistes alors que cela était interdit.
Ils rapportaient cette réflexion de la droite et du patronat "l’on ne fait pas la même politique avec un parti communiste à 20% où à 10%".
Aujourd’hui l’évolution des mœurs politiques fait que l’on va vers des mouvements et de dire que les structures n’auraient aucun sens.
Cela laisse la place à une seule structure vivante... "le capitalisme !"... et il est en train de gagner !
Est-ce qu’un rassemblement de gauche autour d’un leader aussi charismatique qu’il soit, que le parti communiste a créé et soutenu, obtenant 19% des voix aux dernières élections présidentielles, est en mesure, a la volonté de faire changer le rapport de force ?
La politique que nous subissons aujourd’hui par le président du capital à elle seule en apporte la réponse, elle est la plus réactionnaire depuis plus d’un demi-siècle.
Alors oui, une question se pose, elle est en faveur de ceux et celles qui s’opposent structurellement au capitalisme.
Elle est celle du renforcement du parti communiste français, de son bilan, conscient des erreurs qui ont pu être les siennes, mais aussi avec le poids d’un passé "des luttes", toujours au service des populations, résolument pour la paix.
Rendre les richesses à ceux et celles qui en sont à l’origine.
LA CLASSE OUVRIÈRE !

Michel Capron

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).