Jacky Hénin, une candidature pour un vrai débat au congrès !

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 2%

Jacky Hénin a annoncé qu’il serait candidat au poste de secrétaire national.
Nous publions cet article où le député européen issu du Pas De Calais explique sa démarche.

Jacky Hénin candidat à la direction nationale du parti communiste

Mardi 15.06.2010, 05:04 - La Voix du Nord

Jacky Hénin espère être le trouble-fête du congrès du PCF de ce week-end.

Jacky Hénin a annoncé, lors de la conférence fédérale du PCF qui s’est déroulée à Rouvroy, qu’il allait briguer la succession de Marie-George Buffet lors du congrès qui se tient le week-end prochain à la Défense.

Par Bruno Mallet

Pourquoi avoir choisi de poser votre candidature ?

« Parce que certaines choses m’énervent prodigieusement dans le fonctionnement du parti. En particulier, on nous présente la succession de Marie-George Buffet par Pierre Laurent comme un fait acquis d’avance. Pour moi, c’est profondément anti-démocratique. »

Que reprochez-vous à la ligne prônée par Pierre Laurent ?

« Pour moi, le Congrès doit discuter sereinement de la ligne adoptée dans le cadre du front de gauche, discuter objectivement, sereinement, de ses résultats. Or, Marie-George Buffet et Pierre Laurent décident d’aller encore plus vite. Ils veulent travailler avec d’autres formations, mais on ne sait pas sur quelle base, puisque le PCF n’a pas de programme ! J’ai l’impression qu’ils ont perdu la boussole. »

Vous êtes catalogués parmi les orthodoxes, face à une direction du parti aux volontés rénovatrices. Qu’en pensez-vous ?

« C’est une image fausse. On me classe parmi les durs, or le rassemblement du front de gauche, jusqu’à preuve du contraire, n’est qu’un petit rassemblement au sein duquel on passe son temps à bouffer du socialiste. On ne battra pas Sarkozy et sa politique néfaste sur ces bases-là ! »

Avez-vous une chance de battre Pierre Laurent ?

« Franchement ? Absolument aucune chance. En revanche, j’ai encore un droit à l’expression, et je l’utilise, en respectant toutes les structures du parti. J’ai d’abord annoncé ma décision aux communistes de la fédération du Pas-de-Calais et du Calaisis. Je n’ai aucune chance, je pose cette candidature comme un trouble-fête. »

Va-t-elle vraiment ennuyer la direction du parti ?

« Oui, car j’apparais comme quelqu’un qui a toujours respecté ses engagements, je n’ai jamais renié mon engagement auprès du monde du travail, et je ne le renierai jamais. Ils avaient organisé une grand-messe à la gloire d’une personne, et ils vont voir débarquer un pékin de province qui va un peu troubler le jeu. Le Parti va dépenser 150 000 euros pour ce Congrès joué d’avance : on aurait pu dépenser cet argent de manière beaucoup plus utile. »

Pensez-vous au moins fédérer quelques cadres derrière vous ?

« Je ne sais pas, beaucoup de camarades sont totalement désabusés. Alors que je suis convaincu que le PCF a encore un avenir dans cette société.

J’ai entendu Martine Aubry à la télé, et elle est une vraie femme de gauche. Je ne suis pas dupe, son discours est de circonstance, mais n’empêche qu’elle joue son rôle. Ce que je reproche à la direction du PCF, c’est d’avoir perdu son don de dénoncer les choses. Elle est incolore, inodore et sans saveur. »

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).