Retraites
Appel des fédérations CGT cheminotes, transports, mines et énergie, industries chimiques

, popularité : 2%

Les Fédérations CGT des Cheminots, des Transports, des Mines et de l’Énergie, et des Industries Chimiques font les constats suivants :

La réforme n’a aucun caractère d’urgence financière, comme le confirme le dernier rapport du Conseil d’Orientation sur les Retraites. La CGT a formulé de nombreuses propositions de financements nouveaux qui règleraient les difficultés conjoncturelles. Mais le Gouvernement a construit cette réforme et cherche à l’imposer de manière très idéologique, sans lien avec les besoins réels.

La population est majoritairement hostile à cette réforme malgré les multiples prises de parole gouvernementales. Les élus de la République qui représentent le peuple devraient tenir compte de cela et pas seulement défendre leur camp politique.

Les salariés de nos branches professionnelles font le sacrifice de leur salaire au travers d’une grève reconductible. De très nombreux autres salariés font le même sacrifice plusieurs fois par semaine lors des journées d’action interprofessionnelle. Ce choix difficile pour les familles traduit une très forte hostilité du monde du travail, public comme privé, à cette réforme.

Le Président de la République ne peut pas opposer aux citoyens du pays sa légitimité électorale puisque sa promesse de campagne n’est pas du tout conforme au projet actuel. Par ailleurs, les multiples révélations sur les occupations diverses du rapporteur du projet, dont certaines établissent un lien direct avec le monde de l’assurance, achèvent de détruire la crédibilité de cette réforme.

Dans ces conditions, le Gouvernement doit arrêter de s’entêter. Il doit épargner au pays la poursuite d’un conflit pénible pour les grévistes et la population, notamment à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Les Fédérations CGT des Cheminots, des Transports, des Mines et de l’Énergie, et des Industries Chimiques affirment que le Gouvernement dispose d’une semaine pour annoncer le retrait de son projet et la relance de véritables négociations pour l’amélioration du système actuel. C’est sa responsabilité face à une réforme qu’il a construite sans négociation, qui mobilise le pays contre lui, et qui a perdu toute crédibilité.

Si le Premier Ministre s’acharne à affirmer que « le pays est perturbé mais pas bloqué », les salariés du public et du privé en tireront la conclusion qu’ils doivent redoubler de mobilisation, démultiplier les appels à la grève dans toutes les entreprises et accroître encore le niveau des manifestations, pour être entendus.

Montreuil, le dimanche 15 décembre 2019

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).