Manifestation du 1er mai témoignage : Hier à...

, par  paul Barbazange

Le 3 mai 2019 à 11:16, par paul Barbazange En réponse à : Manifestation du 1er mai témoignage : Hier à...

Nous avons un besoin vital d’affiner rapidement l’analyse collective (et en conséquence l’action !) du parti communiste sur l’évolution rapide de la répression organisée par la classe dominante.
Il y a un an Benalla l’homme du président, entre temps l’extrême violence contre les gilets jaunes : Combien de mutilés ? Des blindés de la gendarmerie sur nos boulevards, des dizaines de jeunes d’un LEP à genoux complaisamment montrés à la télé, des élèves de LEP ce n’est pas un hasard au moment ou une convergence pouvait se construire ...
La répression de masse de loin la plus violente depuis la fin des guerres coloniales.
Aujourd’hui le gazage systématique des manifestants du premier mai pour aller demain à l’interdiction de fait de toute manifestation de rue. Déjà beaucoup qui renoncent : familles, personnes âgées...
Des millions de français travaillés par le flot d’images télévisées...La peur chez certains, l’image du chaos pour tous.

La faiblesse des réactions des communistes, et au delà des démocrates.
Des informations dans "L’Huma" mais pas d’analyse de classe dans le mouvement débouchant sur des actions spécifiques.
Avec ma section nous avons initié un rendez vous pour apporter notre point de vue de communiste et participer aux actions. Le débat n’a pas été facile : pas assez de participants, poursuite des réticences de certains face à ce qu’est le mouvement très composite des gilets jaunes, incapacité à caractériser ce que sont les "blak blocs" et leur utilisation méthodique par l’état et une faction de la police, affaiblissement dramatique des services d’ordre syndicaux CGT en particulier (manque de retour de notre part sur la quasi disparition de celui-ci pendant la période de la "Gauche plurielle" : Comment ? Pourquoi ? En fonction des quelles orientations idéologiques ?). Dispositions à prendre dans le rapport de force actuel. Ajoutons qu’à Béziers la violence de la municipalité d’extrême droite (en particulier dans sa bataille idéologique) marque. Et tant de questionnements nécessaires à l’action.

Pourtant cette prise en compte certes insuffisante nous a permis d’être actifs dans l’unique manifestation nationale un samedi matin.
Saisissons nous de toutes ces questions, veillons à apporter le pont de vue de classe des communistes, rassemblons dans l’action.
Paul Barbazange Béziers

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).