L’Ukraine et l’Humanité : Les lignes sont-elles en train de bouger ? "Ukraine. Kiev mobilise des réservistes et menace." L’Humanité.

, par  Gilbert Remond , popularité : 2%

Les lignes sont en train de bouger. La publication de l’article dans l’Huma "Kiev mobilise les réservistes et menace", ainsi que les nombreuses lettres de protestations qui le suivent, semble indiquer que la protestation a pesé. Elle nous dit qu’il ne faut désespérer ni de la mémoire ni de la conscience de classe. Les communistes restent attachés aux valeurs de l’internationalisme et au souvenir de la patrie du socialisme.

En effet de nombreux lecteurs qui savent dans quel camp ils se trouvent, ont été troublés par la couverture des événements d’Ukraine sur la dernière période. Elle était unilatérale et s’alignait sans réserve sur les sources en provenance de l’impérialisme. Uniquement sur elles, de sorte que nous découvrions jusque dans nos colonnes, des propos semblables à ceux tenus par les partisans du délire anti-Russe qui parcours les antichambres des chancelleries des pays membres de l’alliance atlantique.

Comme le montre la partie réservé aux commentaires, les lecteurs de l’Huma ont été nombreux à dire à quel point il était intolérable que le journal de Jaurès puisse se retrouver dans les mêmes dispositions que celles des va-t-en guerre, sans nuancer les sources d’information, sans se poser les questions de bon sens qu’il convient à tout esprit libre, comme par exemple de se demander pourquoi cet avion avait eu l’autorisation de survoler une zone de guerre ?

D’autres lecteurs ont profité de l’espace qui leur était ouvert pour rejeter l’accusation de nationalisme dont Poutine fait régulièrement l’objet dans la presse occidentale, où pour porter à notre connaissance des éléments oubliés par les pages internationales, à l’exemple du communiqué diffusé par le Parti communiste Ukrainien après son interdiction.

Je lis ces lignes, que je rapproche d’autres lues récemment, où il m’avait été fait le reproche de jouer contre mon parti pour avoir écrit que je désapprouvais les orientations qui prenaient leurs sources du côté des maîtres otanisés, et je me souviens avec tristesse de Jean Ferrat qui, au moment de la guerre du Vietnam, s’en prenait à Jean d’Ormesson en lui chantant "Les guerres du mensonge, les guerres coloniales/ C’est vous et vos pareils qui en êtes tuteurs/ Quand vous approuviez a longueur de journal/ Votre plume signait trente années de malheur/ La terre n’aime pas le sang ni les ordures/ Agrippa d’Aubigné le disait en son temps/ Votre cause déjà sentait la pourriture/ Et c’est ce fumet-là que vous trouvez plaisant/ Ah monsieur d’Ormesson/ Vous osiez déclarer/ Qu’un air de liberté / Flottait sur Saïgon/ Avant que cette ville s’appelle Hô-Chi-Minh-Ville".

Oui je me souviens de l’épigramme du chanteur rouge et je me demande ce qui s’est passé pour que trente années plus tard , ce ne soit plus seulement au Figaro que nous ayons à déplorer la présence de tels dandy, "ayant une âme de valet" mais dans le journal au beau nom d’Humanité ? Que se passe-t-il pour que le parti dont il avait été l’organe central, s’efface et ne se retrouve plus signataire des appels lancés par les communistes du monde, comme le montre cette déclaration signée par cinquante et un parti communistes et ouvrier qui condamnent l’agression barbare et criminelle de l’État d’Israël contre les palestiniens, ou cette autre de 18 partis communistes et ouvriers s’exprimant sur la situation de l’Ukraine. Pourquoi le PCF ne participe-t-il plus à leurs rencontres et leur préfère-t-il celle de la "gauche européenne" ?

Que se passe-t-il pour que rien ne soit dit de l’appel antifasciste des partis communistes des 17 anciennes républiques de l’URSS qui dénoncent le nouvel ordre mondial mis en place par les États-Unis et ses complices, qu’ils caractérisent de dictature terroriste au service des milieux les plus réactionnaire de l’oligarchie capitaliste, et conclut pour repousser toute action visant a affaiblir la solidarité internationale par un appel à l’unité et un vibrant "le fascisme ne passera pas".

Des lignes ont certes bougé ces derniers jour, mais que de lacunes encore !!!

Gilbert Rémond

http://www.humanite.fr/ukraine-kiev-mobilise-des-reservistes-et-menace-547883

http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-declaration-de-51-partis-communistes-le-massacre-du-peuple-de-palestine-doit-cesser-maintenant-124189520.html

http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-declaration-de-18-partis-communistes-et-ouvriers-sur-la-situation-en-ukraine-124211764.html

http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/07/24/un-appel-antifasciste-des-partis-communistes-des-17-anciennes-republiques-de-lurss/

Enfin je vous propose d’écouter cette conférence de presse donné par "l’affreux" Poutine, pour mesurer la différence d’approche et de style entre russe et étasuniens. Là où Obama voit partout de manière complètement projective le mal, la volonté d’expansion, brandissant l’anathème, les sanctions, les menaces, Poutine explique calmement les situations, parle de professionnalisme, de Paix, et d’intérêt des peuples.

http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-vladimir-poutine-s-exprime-sur-l-ukraine-et-les-nouvelles-sanctions-americaines-contre-la-russie-124227411.html

Voir en ligne : Dans l’Huma

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).