Coronavirus
L’Ambassadeur de Chine informe et rectifie

, par  auteurs à lire , popularité : 2%

Le 31 mars, Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France, a accordé une interview à l’émission BFMTV matinale pour présenter la lutte contre l’épidémie de Covid-19 en Chine, expliquer qu’il n’y a pas falsification des chiffres, ainsi que la coopération internationale en la matière.

Est-ce que la Chine est totalement sortie de l’épidémie de coronavirus ?

Presque totalement sortie, parce qu’aujourd’hui, on n’a compté que quelque dizaines de cas confirmés, mais tous sont importés de l’étranger.

C’est pour ça que vous avez fermé votre frontière aux étrangers ?

C’est très sérieux, les risques de l’importation des cas sont confirmés, parce qu’à l’extérieur du pays, la situation de l’épidémie s’aggrave de jour en jour. Il faut prévenir le risque de l’importation parce qu’on vient de réussir à contenir l’épidémie à l’intérieur du pays ; on ne doit pas permettre le rebondissement de l’épidémie au sein du pays.

Officiellement le nombre de victimes du coronavirus en Chine est de 2.535 morts, est-ce que la Chine a sous-évalué le bilan ?

Ce n’est pas 2.535 dans le pays, le total des décès. Ce sont 3.305 morts dénombrés aujourd’hui. 2.500, c’est le nombre à Wuhan. Le chiffre n’est pas sous-estimé, c’est très précis.

Est-ce que vous démentez le chiffre de 40.000 morts évoqué par les habitants de Wuhan depuis le 23 janvier ? Je vous pose cette question, parce qu’on a vu ces images qui sont ensuite censurées sur les réseaux sociaux, de dizaines de milliers de Chinois en train de patienter pendant des heures pour essayer de récupérer les cendres de leur proche, est-ce que vous démentez le bilan de plusieurs milliers de morts ?

Laissez-moi vous dire, d’après les statistiques de la municipalité de Wuhan, l’année dernière, en 2019, on a compté 51.200 décès pendant toute l’année, donc à peu près 4.000 par mois en moyenne. Comme en hiver, il fait très froid, il y a donc plus de décès que les autres mois. Au mois de janvier et février, peut-être 5.000 par mois. Ce sont les décès normaux en dehors de l’épidémie. À partir du 23 janvier, on a cessé de livrer des urnes à cause du confinement, et à partir du 23 mars, on a recommencé à les livrer. Pendant 2 mois, aucune urne a été livrée ; pendant toute la période de l’épidémie de COVID-19, il y a eu à peu près 10.000 décès causés par d’autres raisons.

Pourquoi a-t-on censuré ces images immédiatement ?

S’il y a des censures, comment pouvez-vous obtenir des photos ?

Elles sont mises en ligne et disparaissent immédiatement.

Je ne sais pas, ce sont des informations que je ne peux pas vérifier. Ce que j’ai dans les mains, c’est que le chiffre est comme ça. En période normale, il y a 4.000 à 5.000 morts par mois. Donc pendant les deux mois de confinement à Wuhan, mis à part les morts causées par l’épidémie, il y avait aussi d’autres décès.

Est-ce que vous pouvez nous dire si aujourd’hui la Chine a maîtrisé effectivement l’épidémie de coronavirus, est-ce que c’est officiellement admis aujourd’hui ?

Oui, nous l’avons maîtrisée, à part quelques cas très isolés. Donc maintenant, tout le pays à part Wuhan a déjà levé le confinement. L’économie et la vie sociale sont retournées à la normale. Plus de 96 % d’entreprises ont repris leur travail et leur production. Le transport retourne à la normale aussi.

Un pont aérien a été organisé entre la Chine et la France pour la livraison de masques, est-ce que la Chine est en mesure de produire les masques dont le monde entier a besoin ?

La Chine fait de son mieux pour produire et fournir des fournitures médicales au monde, aux pays qui en ont besoin. Nous pensons que c’est notre obligation, parce que quand la Chine était dans la difficulté, des pays étrangers nous ont fourni aussi aides et assistance. Maintenant c’est à nous de renvoyer l’ascenseur.

Est-ce que les délais seront tenus ? La France a demandé 1 milliard de masques sur 14 semaine, est-ce que c’est jouable ?

Je ne connais pas le détail. Parmi ce milliard de masques, combien de commandes de la Chine ou d’autres pays. Mais j’ai vu hier que le premier cargo est arrivé à Paris transportant des dizaines de millions de masques, c’est une bonne chose.

J’ai lu cette phrase sur le site Internet de l’ambassade Chine en France, ce jugement « les pays asiatiques dont la Chine sont particulièrement performants dans la lutte contre le COVID-19, car ils ont le sens de la collectivité et du civisme qui fait défaut aux démocraties occidentales ». Est-ce que vous considérez que les mesures de confinement prises par le gouvernement de France sont suffisantes ?

La phrase que vous avez évoquée n’est pas dite par l’Ambassade de Chine. Nous avons cité seulement les discours de certains experts français. Donc nous pensons que la mesure de confinement adoptée par le gouvernement chinois a été très efficace.

Et celle de la France vue par les Chinois ?

J’ai pleine confiance au gouvernement français pour appliquer le confinement et contenir la propagation de l’épidémie.

Est-ce que vous avez des informations sur la recherche de vaccins en Chine ? Vu qu’il y a une coopération entre les médecins de Wuhan et les épidémiologistes français, est-ce que le vaccin avance en Chine selon vos informations ?

Des scientifiques chinois ont déjà entamé la recherche de vaccins et ont déjà obtenu des progrès. Donc il y a quelques jours, un groupe de scientifiques a déjà commencé le test de ces vaccins sur les hommes.


Réponse du Porte-parole de l’ambassade de Chine en France aux remises en cause de l’ambassade par certains médias français
Le 1er avril 2020

Récemment, certains médias ont remis en cause les articles publiés par l’ambassade de Chine en France sur son site internet à propos de l’épidémie de Covid-19. L’ambassade tient à donner des éclaircissements à cet égard :

Les articles publiés par l’ambassade de Chine en France sur son site internet liés à l’épidémie de Covid-19 constituent des réponses aux propos tenus par des médias sur la Chine depuis un certain temps. Les commentaires concernant la gestion de la crise sanitaire en Europe sont tous cités de reportages de correspondants français en Chine ou de spécialistes de la Chine publiés dans les médias français. L’ambassade de Chine a présenté de manière objective les pratiques et expériences chinoises dans la lutte contre l’épidémie. Nous souhaitons sincèrement que différents pays européens, notamment la France, pourront vaincre l’épidémie avec des efforts acharnés, et grâce au soutien et à l’aide de la communauté internationale.

Les pratiques de l’ambassade de Chine sont tout à fait compatibles avec le statut d’une représentation diplomatique. Notre réponse aux propos tenus par les médias français cherchant à calomnier et à noircir la Chine est dans le but de défendre les intérêts nationaux et l’image de la Chine, ce qui est notre devoir en tant que représentation diplomatique.

Il est à noter que ce sont ceux qui insultent gratuitement la Chine qui ont franchi la ligne rouge. Ils ont franchi celle des intérêts nationaux et de la dignité de la Chine, et celle de la déontologie des médias consistant à la véracité et à l’objectivité. Leurs mensonges et accusations infâmes ont suscité de vives indignations chez les populations chinoises. Ils mettent même tout en œuvre pour déformer et falsifier les propos des dirigeants français, afin de semer la discorde entre la Chine et la France et compromettre l’amitié entre les peuples chinois et français, ce qui est extrêmement ignoble !

L’amitié sino-française, façonnée conjointement par le Président Mao Zedong et le Général de Gaulle, est devenue depuis le début un exemple des relations entre grands pays de l’Orient et de l’Occident. Au moment où la pandémie de Covid-19 sévit dans le monde, mettons de côté les préjugés idéologiques et les calculs géopolitiques, formons une communauté de destin pour travailler ensemble à affronter cet ennemi commun de l’humanité.

Voir en ligne : http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1...

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).