Il appartient maintenant aux communistes d’exprimer leur choix. Compte rendu de la conférence nationale du PCF des 3 4 5 juin

, par  Robert Brun , popularité : 3%
]

Comme tout compte rendu celui ci comporte une part de subjectivité, donc à comparer avec d’autres sources d’informations !

Le rapport :
Droit dans ses bottes J.Chabalier n’a pas bouger d’un pousse sur le conseil national d’Avril. Il considère que : « Les procès verbaux montre que la quasi unanimité des communistes est pour la candidature de Melenchon »

La discussion : Beaucoup plus contrasté que le rapport, beaucoup d’inscrits, une organisation des passages qui a permis de manière équilibrée le Vendredi soir des interventions critiques et d’autres en soutient du rapport. Le Samedi l’équilibre penchait du coté des soutients.

A noter que nous étions quatre inscrits de la Drôme pour intervenir et aucun n’a pu passer. Jean Marc et moi même, nous nous sommes inscrit pourtant au tout début des travaux.

Ruches : Le travail des abeilles pour intéressant qu’il ai été n’a pas pesé sur les travaux de la conférence.

Soirées : Deux soirées avec des invités ont été organisées. Ce que j’ai retenu d’essentiel :
- Vendredi soir : Les représentants de la Tunisie, de l’Egypte,, de la Syrie et
de l’Espagne ont tous insisté pour dire que ces mouvements étaient muris
de longue date par les populations et par des luttes partielles,qu’un fait
déclencheur a embrasé. Le représentant de la Syrie affirmant qu’ils ne
voulaient pas d’intervention étrangère chez eux.
- Samedi soir :Didier Lereste s’est livré à une analyse des grèves de
l’automne 2010 et du rapport social/politique, Syndicat/parti que j’ai apprécié et qui mériterait d’être connue.

Résolution et vote : Le projet de résolution présenté était dans le droit fil du rapport. Comme beaucoup d ’autres j’ai présenté un amendement qui supprimait l’appel de la conférence à se prononcer pour Melenchon et demandait que les quatre candidats soient présentés à égalité.

La suite vous la connaissez, la commission et la direction ont cédés sur le bulletin de vote présentant les candidats à égalité mais ils ont maintenu le vote de la conférence pour Melenchon. Le vote a eu lieu à bulletin secret comme l’ont demandé de nombreux délégués.

Il appartient maintenant aux communistes d’exprimer leur choix. Il me semble que la conférence a donné une vue plus exacte de l’opinion des communistes que le conseil national d’Avril. La volonté de maintenir un parti communiste fort et présent dans la vie politique, sort à mon sens renforcée. Il me paraît logique de penser que ces points peuvent encore être amplifié par le vote des communistes.

A tous, bon vote, bonne fête de l’humanité, bonne vacances et à bientôt en Septembre

Fraternellement, Robert Brun

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).