Communistes, au travail pour faire vivre le 38ème congrès ! Déclaration du Réseau Faire Vivre et Renforcer le PCF

, par  lepcf.fr , popularité : 3%

Qui ne connaît pas la citation de Bertolt Brecht : « les seules batailles que l’on est sûr de perdre sont celles qu’on ne mène pas ? » Nous en avons refait la démonstration avec la non invitation de Ian Brossat à « L’Emission Politique » de France 2, programmée pour le 4 avril.

La maltraitance du PCF par les médias n’est pas nouvelle, mais cela faisait longtemps que la direction du PCF n’avait été à l’initiative d’une action organisée, pour le respect de notre Parti, ses élus, ses adhérents et donc ses idées. La mobilisation active des communistes, de sympathisants et démocrates, a eu raison de cette exclusion médiatique. La leçon est que nous avons des militants dont la mise en mouvement doit être l’objectif premier de notre direction.

Il ne s’agit que d’une bataille, celle de BFM n’a pas été gagnée, mais ne la minimisons pas, quand on connaît la réponse de cette chaine à un courriel : « Mais vous serez représentés puisque votre candidat à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, sera présent » ! Voilà qui en dit long !

Notre Parti nous appelle justement à rester mobilisés, car la bataille de l’accès aux médias est loin d’être terminée pour faire entendre nos propositions, nos choix politique, nos candidats.

Depuis 10 ans, notre savoir-faire des campagnes politiques s’est sans doute émoussé, perdu dans des campagnes médiatiques dirigées par d’autres. Est-ce ce qui explique la faiblesse de la mobilisation du 16 mars à Paris avec environ 300 Camarades appuyant la présentation publique de nos « 10 propositions pour la France »  ? Le compte n’y était pas pour une initiative nationale concernant les 190 membres du Conseil National, et nos centaines d’élus et militants de la Région Parisienne. Tirons les leçons de ce qui a manqué pour son succès, comme de l’étourdissant silence de l’Humanité qui n’a toujours pas publié les « 10 propositions pour la France »  !

Pourtant, cette bataille est au coeur de la crise politique et institutionnelle de notre pays, au coeur de la recherche par les gilets jaunes et l’ensemble des luttes sociales des conditions pour faire reculer le gouvernement, pour gagner enfin des mesures significatives pour la justice fiscale et sociale, pour le renouvellement démocratique.

Au 38ème Congrès, n’en déplaise à certains, les communistes ont souverainement décidé d’en finir avec la politique d’effacement du PCF et ont élu Fabien Roussel secrétaire national. Il a ouvert une nouvelle période politique qui se traduit concrètement dès l’élection européenne. Ian Brossat a été désigné « tête de liste du PCF », liste largement ouverte au monde du travail qui se fixe l’objectif avec Marie-Hélène Bourlard d’envoyer pour la première fois une ouvrière au parlement européen. Il a ouvert une nouvelle période politique des communistes.

Ce congrès a besoin d’une nouvelle dynamique que rien ne peut, ni ne doit freiner. Malgré son affaiblissement, notre Parti est une force. La Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Publics, le plaçait récemment premier Parti en force adhérente. La crise politique recompose toutes les forces « de gauche » qui buttent sur l’impossibilité pour elles de penser les luttes de classe au niveau national comme mondial. Cela ouvre un espace inédit pour notre Parti, pour peu que la fierté d’être communiste l’emporte, avec une ferme volonté à tous les niveaux de redonner de la couleur au PCF, dans un dialogue en vérité avec toutes les forces sociales en action.

Allons-y ! rien ne doit nous freiner, mettons nous au travail pour réussir nos actions publiques, remettre les cartes, mobiliser nos cellules et sections dans la bataille des européennes à partir de nos contacts dans les mouvement sociaux, dans nos bases électorales. Et que l’Huma soit le journal de nos combats !

Ceux qui vivent sont ceux qui luttent !

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).