A gauche, le mensonge est dangereux, seule la vérité est révolutionnaire !

, par  Bernard Sarton

Le 2 juillet à 15:16, par Bernard Sarton En réponse à : A gauche, le mensonge est dangereux, seule la vérité est révolutionnaire !

Le PCF, c’est quoi ? Un parti de gestion du capitalisme ou un parti révolutionnaire ? Alors que dans les années d’après-guerre nous avons gagné de nombreuses municipalités : la banlieue rouge parisienne et marseillaise en exemple et d’autres grandes villes comme le Havre-Amiens ,point d’appui de la classe ouvrière dixit Maurice Thorez, nous avons gérer loyalement le système jusqu’au programme commun nous intégrant dans un capitalisme dit social . Petit à petit nous avons été éjectés des banlieues dites rouges au profit du PS ou de la droite...Le Havre et Amiens ont maintenant un Maire de droite comme beaucoup d’autres villes sur l’hexagone ...Pourquoi cette débacle sans que nos directions en tirent une analyse sérieuse et même scientifique ? De 400000 adhérents hier nous ne sommes plus que 50000 aujourd’hui avec une représentation nationale d’une quinzaine de députés et de sénateurs. Où est l’erreur ? J’attends du prochain congrès une réponse ! Un révolutionnaire ne peut pas gérer les affaires du patronat et de ses sbires, il doit changer le système sans compromis par toutes sortes d’actions de prise de pouvoir dans les entreprises publiques et privées y compris par la force si nécessaire . Les palabres inutiles face aux exploiteurs sont à rejeter et nous devons encourager les salariés à prendre les commandes de production et de gestion . Si cela avait été fait dans les années 60 et 70 nous n’aurions pas des milliers d’usines fermées et une classe ouvrière en déroute avec un groupe fasciste à l’assemblée nationale qui prospère sur nos terres électorales anciennes . L’histoire est dure avec nous parce que nous n’avons pas eu les visionnaires stratégiques et idéologiques comme en Russie-Chine-Vietnam-Cuba alors que la France avait un socle très important de révolutionnaires depuis 1789 en passant par la Commune de Paris ,le Front populaire et la résistance ...Par peur nous nous sommes "couchés" devant le capital et son patronat exploiteur. Et maintenant que faisons-nous ??? Nous pleurons quelques miettes sociales sur le pouvoir d’achat , le logement ou la retraite alors que le capital est aux abois avec sa crise interminable depuis surtout 2008...Mais ce peuple abstentionniste attend quelque chose de fort sur le plan politique et économique , le PCF doit retrouver son rôle dit "révolutionnaire" avec des dirigeants à la hauteur de ce moment historique comme d’autres ailleurs ont réussi à le faire en 1917-1949-1959-1968 et même aujourd’hui en Amérique latine et en Afrique ....La France a besoin d’une révolution et nous devons en être les artisans majeurs dans les mois qui viennent !!!

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).