Conférence nationale du parti communiste
La puissante caisse de résonance que constitue l’élection présidentielle Intervention de Muriel Ternant (Territoire de Belfort)

, par  Muriel Ternant , popularité : 7%

C’était la toute première intervention de la conférence le samedi matin, 3 minutes pile, une intervention claire, combative, concrète, ancrée dans l’activité militante dans les entreprises... Elle a donné le ton de la conférence !
pam

Bonjour camarades,

Je m’exprime depuis le petit territoire de Belfort.

Belfort, les locomotives de TGV et de fret, les turbines et les alternateurs qui équipent tous types de centrales électriques. Des fleurons industriels stratégiques de haute valeur ajoutée, des équipements à la fois gigantesques et de très grande précision, qui requièrent des savoir-faire uniques construits sur le temps long.

Or cet appareil productif indispensable à la transition énergétique, est en voie de liquidation, à la fois par Alstom et par General Electric.

Depuis 2019, les mobilisations de salariés s’intensifient. Rassemblements, interpellations, grandes manifestations populaires, débrayages, piquets de grève ouvriers, constitution de coopératives sous-traitantes. Aujourd’hui ce sont les ingénieurs du nucléaire qui sont en grève.

Avec les ouvriers et les techniciens, ils font le constat de la complicité de l’Etat dans le dépeçage industriel, et ils nous interpellent : y-a-t’il encore dans ce Pays des forces politiques pour défendre vraiment l’industrie de pointe contre les firmes multinationales ?

Les réponses doivent être de très haut niveau.

C’est la question de la propriété de l’outil industriel qui est posée, mais aussi du besoin d’investissement sans les critères de profitabilité, et des nouveaux leviers d’intervention des salariés sur les choix de gestion, un axe qui rencontre les aspirations des mouvements en faveur de l’écologie et contre le consumérisme s’il est associé à l’idée d’une planification démocratique des besoins et de la production.

Or en dépit de nos efforts de construction de rassemblement local à gauche sur tous ces enjeux, les forces socialistes, chevènementistes aujourd’hui associées à la FI, et écologistes, ne sont pas encore prêtes à porter ces grandes propositions. Elles disent non à la nationalisation, comme François Ruffin aux salariés grévistes de Villeurbanne, non aux financements qui ne relèveraient pas des marchés financiers, non aux pouvoirs nouveaux des salariés.

La domination écrasante de la droite avec un sénateur réélu en 2020 avec 70% des voix, et de l’extrême-droite en tête de presque tous les 1er tours, ne fonctionnent pas comme l’électrochoc nécessaire.

C’est notre campagne autonome pour l’industrie et la liste de rassemblement que nous avons initiée dans la foulée pour les municipales de 2020 qui ont permis de gagner localement l’idée qu’il faut sortir de General Electric et construire une stratégie industrielle publique.

Mais si nous voulons être un réel appui aux luttes d’aujourd’hui, il faut aller beaucoup plus loin en faisant émerger nationalement les grandes perspectives que je citais tout à l’heure et des grandes batailles. C’est ce qu’a commencé à faire avec succès Fabien Roussel, avec son tour de France des entreprises, c’est ce qu’il faut amplifier en utilisant la puissante caisse de résonance que constitue l’élection présidentielle : sa candidature et une campagne dynamique, collective, représentative du monde du travail, un parti en mouvement. Ici à Belfort, nous en avons besoin !

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).