L’Humanité en danger : lettre à Patrick Le Hyaric

, par  Hervé Fuyet , popularité : 21%

Bonjour Patrick,

Bien entendu, je soutiens de mon mieux l’Huma en ces moments difficiles. Je souhaite de tout mon cœur que nous nous en sortions encore plus forts.

A ce sujet, nous affirmons souvent être le meilleur journal de gauche, sinon même le seul... Je ne suis pas sûr que cela corresponde à l’opinion générale, ni même dans la gauche française ou internationale.

Habituellement, quand une publication va mal, la direction se livre à une autocritique plutôt qu’à une auto-glorification. Or, aux assemblées des lecteurs de l’Huma, ou des Amis de l’Huma, il n’y a pas de place pour la discussion sur une amélioration du contenu de l’Huma qui nous permettrait d’avoir plus de lecteurs. En fait les lecteurs ne peuvent même pas commenter librement les articles, et encore moins poser des questions sur la façon dont la "ligne éditoriale" de l’Huma est élaborée, et par qui ?

Par exemple beaucoup de lecteurs m’ont demandé pourquoi l’Huma adopte une attitude proche de l’hostilité à l’égard des pays socialistes actuellement existants (Chine, Vietnam, Laos, Cuba etc), allant même parfois jusqu’à nier leur caractère socialiste.
Je ne sais pas quoi répondre. Je souhaite qu’avec notre nouveau secrétaire national cette fâcheuse attitude qui déconcerte beaucoup de lecteurs, camarades ou compagnons de route, soit abandonnée !

J’ai longtemps collaboré à des quotidiens communistes aux États-Unis et au Canada. Le Daily World, par exemple aux USA ne bénéficiait évidemment pas d’une aide gouvernementale comme l’Huma en France. Par contre les liens entre le Daily World et le PCUSA étaient clairs, et les lecteurs avaient toujours l’occasion de discuter du contenu du journal etc. Et ces journaux sont toujours fidèles au poste.

Je souhaite donc que cette crise qui affecte l’Huma actuellement soit l’occasion d’une autocritique bienveillante et constructive ! Ainsi nous pourrons sortir renforcés de cette crise, même si momentanément nous en somme réduits à nous concentrer sur notre publication numérique plus qu’à notre édition papier.

Il serait peut-être sain, en ce moment de crise, de démocratiser un peu le fonctionnement de l’Huma.

Fraternellement,
Hervé Fuyet

PS. Merci de me répondre, ou au moins d’accuser réception !

Le dim. 10 févr. 2019 à 16:45, Patrick Le Hyaric a écrit :

http://patrick-le-hyaric.fr/
La Lettre du 10 février 2019

Bonjour à chacune et chacun,

Depuis des semaines la totalité de mon attention est concentrée sur l’avenir de L’Humanité. Jeudi dernier, le tribunal de commerce de Bobigny l’a placée en redressement judiciaire, avec un plan de continuation assorti d’une période d’observation de six mois renouvelables.

Un mandataire judiciaire ainsi que deux administrateurs judiciaires et un commissaire priseur ont été nommés. J’ai déjà tenu avec eux une première réunion de travail dès leur nomination. L’une de mes préoccupations immédiates est le versement des salaires du mois de janvier par l’Assurance garantie sociale. L’autre est de pouvoir assurer la trésorerie des trois mois à venir. Puis viendra l’obligation de préparer un plan de redressement solide permettant de sortir de nos impasses actuelles. Ce qui veut dire obtenir un compte d’exploitation équilibré auquel s’ajoutera le remboursement des dettes accumulées qui feront l’objet d’un étalement.

Ce travail est lourd, mais nous pouvons trouver une issue visant à pérenniser L’Humanité. Cela impliquera de réinventer notre projet économique mais cela implique surtout de créer les conditions pour élargir le nombre de celles et ceux qui lisent L’Humanité, L’Humanité Dimanche et utiliser notre plate forme numérique, L’humanité.fr.

La mobilisation pour L’Humanité prend de l’ampleur

Une vague d’abonnement est déclenchée depuis le 28 janvier puisque 663 personnes se sont abonnées spontanément. La campagne « à chacune, chacun, son nouvel abonné » commence. L’objectif est de collecter sous cette forme 10.000 nouveaux abonnés. Pouvoir le montrer, y compris au tribunal de commerce dans le cadre d’un plan de redressement, est d’une haute importance. Evidemment pour tout abonnement de parrainage ou de découverte, nous travaillerons au terme de la période des deux mois pour fidéliser à la lecture.

De même la campagne de dons et de souscriptions conforte notre trésorerie de court terme et crée les conditions de stabilisation économique immédiate. Entre le 7 janvier et le 8 février, 860.000 euros ont été collectés. Ceci constitue une garantie de trésorerie qui va nous permettre de passer ces semaines à venir de bonne façon. Je remercie celles et ceux qui ainsi s’engagent, parfois par-delà leurs propres difficultés personnelles.

Des associations, des syndicats notamment CGT, des centres de recherche ou instituts, des sections du Parti communiste, des journaux, des mutuelles et journaux de Mutuelles, des amis proches de L’Humanité apportent aux côtés des lectrices et lecteurs leurs contributions financières. Ce mouvement doit encore se poursuivre.

Un courant de solidarité exceptionnel se développe dans tout le pays et souvent au-delà pour que vive l’Humanité.

Une multitude de personnalités d’opinions diverses sont à nos côtés et viendront apporter leur soutien direct ou par vidéo lors de la soirée du 22 février. Celle-ci rencontre un tel succès que nous avons dû décider de la déplacer dans un espace plus grand : à la halle M. Dufriche à Montreuil proche du métro Robespierre.

Déjà dans un puissant article sur la crise que traversait l’Humanité en 1906, son fondateur Jean Jaurès écrivait le 5 octobre de cette année-là : « c’est parfois de l’extrémité du péril que vient le salut ».

Nous y sommes. Nous menons le combat pour réussir.

Patric Le Hyaric
5, rue Pleyel
93100 Saint-Denis
01 49 22 72 18
contact.patricklehyaric@gmail.com

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).