Confinement oblige, les 150 ans de la naissance de Lénine célébrés dans l’intimité à Moscou Vu sur RT France

, par  lepcf.fr , popularité : 7%

En raison de la pandémie de coronavirus et du confinement, les commémorations du 150ème anniversaire de la naissance de Lénine ont été annulées. Seules quelques dizaines de personnes se sont rendues au pied de Kremlin pour déposer des fleurs.

Le 22 avril 1870 naissait le révolutionnaire le plus célèbre du monde - Vladimir Ilitch Oulianov, plus connu sous son pseudonyme, Vladimir Lénine. Le 150ème anniversaire de la naissance du fondateur de l’URSS aurait dû être célébré en grande pompe. Près du mausolée de Lénine, sur la place Rouge à Moscou, le Parti communiste russe prévoyait une manifestation comprenant au moins 10.000 personnes venues de près de 70 pays, informe le journal russe Rossiskaïa Gazeta. Mais en raison d’une situation épidémiologique compliquée, des mesures de confinement et de la fermeture des frontières, le Parti communiste a reporté à l’automne les principaux événements liés à la célébration. Au lieu du 22 avril, les communistes fêteront l’anniversaire de la naissance du chef du prolétariat le 7 novembre prochain, jour marquant l’anniversaire de la révolution d’Octobre (le 7 novembre correspond au 25 octobre selon le calendrier Julien utilisé en Russie avant la révolution).

Ainsi, sous les flocons de neige clairsemés d’une place Rouge complètement déserte, un petit groupe de communistes portant des masques de protection ont déposé une gerbe de fleurs au pied du mausolée dans une ambiance particulièrement sobre. Le service de presse du parti a assuré que les participants de la cérémonie avaient respecté les mesures de distanciation sociale. « Nous avons convenu de respecter toutes les mesures de précaution. La plupart des participants portaient des masques et se tenaient à distance. Il y avait la direction du parti, les députés et les responsables des organisations moscovite et régionales », a précisé à l’agence TASS le député communiste Iouri Afonine. Le Service fédéral de sécurité (OFS) a précisé que les communistes étaient autorisés à déposer des fleurs, sous conditions de respecter les exigences épidémiologiques. La place Rouge est ouverte aux visiteurs, mais l’accès au mausolée et à la nécropole située sous les murs du Kremlin a été suspendu pour une durée indéterminée depuis la mi-mars. Le 21 avril, le chef du parti communiste russe, Guennadi Ziouganov, a lors d’une visioconférence appelé les communistes de toutes les régions russes, ainsi que des pays de l’ex-URSS, à déposer des fleurs devant les monuments à Lénine toujours présents dans la majorité des villes russes. En raison des strictes mesures de confinement, les activistes de nombreuses villes de Russie ont organisé des cérémonies symboliques en petite comité. Ils confirment également le report de tous les événements officiels.

Les Russes gardent une image positive du rôle de Lénine

30 ans après la chute de l’Union soviétique, les Russes gardent une image plutôt positive de son fondateur, ainsi que de son héritage. Ainsi, selon un sondage de la Fondation Opinion publique (FOM) cité par Interfax, les Russes ayant une vision positive du rôle que le chef de la révolution a joué dans l’histoire du pays sont presque trois fois plus nombreux que ceux qui ont une attitude négative envers lui - 56% contre 20 % respectivement. Les sondés jugeant positif le rôle historique de Lénine soulignent que son principal mérite est l’unification de l’État et la formation de l’URSS, l’élimination de l’analphabétisme et l’octroi des droits à une éducation gratuite et à des soins médicaux. Sujet de débat récurrent dans la société russe durant les années 1990, la modification du nom des rues consacrées à Lénine semble être aujourd’hui loin des priorités des Russes. Ainsi 76% des sondés désapprouvent de telles initiatives et seuls 13% des Russes les soutiennent. Même situation concernant les statues de Vladimir Lénine présentes dans toutes les villes russes : selon l’étude du FOM, seuls 7% des Russes approuvent les propositions de démantèlement des monuments à Lénine, 83% étant contre.

Sur RT France

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).