A propos de la défaite du socialisme soviétique et de son analyse par des communistes chinois

, par  CN46400

Le 23 janvier à 13:17, par CN46400 En réponse à : A propos de la défaite du socialisme soviétique et de son analyse par des communistes chinois

Delaunay précise sa pensée et c’est intéressant mais pas au dessus de toute critique. Pour lui l’URSS c’est Staline entre 1920 et 1953, pourtant Lénine écrivait encore "Moins mais mieux" en 1923 et depuis mars 1918 ("renégat Kautsky") il parlait de de "capitalisme d’état", de "concessions", de NEP. En fait, Staline est arrivé au pouvoir avec la NEP, mais l’a abandonnée pour le garder, parce qu’il n’avait pas la carrure, que possédait Lénine, qui lui aurait permis de faire accepter les inégalités générées par la NEP à des néos-communistes confondant allègrement communisme et égalitarisme. Le contre-choix fût le "socialisme dans un seul pays" qu’on habilla de divers oripeaux, jusqu’à le camoufler pour pouvoir exploiter le travail forcé sur une échelle démente qui permit, reconnaissons-le, la victoire de 45. Sauf qu’après la guerre on n’a plus besoin d’une économie de guerre, et que l’économie de paix est autrement plus complexe.
Ce faisant Delaunay valide les "procès de Moscou" contre les "traîtres" qu’il ne nomme pas, mais qui sont dans les 9/10° du congrès des vainqueurs de 1934 qui furent exécutés dans les mois qui suivirent et du million de membres du PC disparus en 37-38. Il faut "dépassionner cette période", OK, mais comment vivre avec tous ces fantômes quand tous les superflus sont absents des magasins, et ce depuis des décennies ?
Delaunay s’en sort en dissertant sur "la rareté" qui serait une tendance capitaliste, mais en 1918, Lénine avait déjà remarqué que la production de masse pouvait aussi générer des profits conséquents. C’est pour cela qu’il demandait aux communistes d’étudier "le fordisme".
Pour moi le tandem économie-politique est aussi indissociable que le capitalisme de l’état qu’il commande en régime capitaliste mais que l’état doit dominer en régime socialiste. Lénine explique qu’avant de jeter le capitaliste il faut lui extraire, par la négociation, tous les "savoirs" qu’il a accumulé depuis qu’il domine la société. Lénine savait, et le disait, que les prolos ne se valent pas : "Par rapport aux occidentaux, l’ouvrier russe travaille mal" et les conclusions suivaient : "Nos communistes se croient déshonorés quand on leur demande de faire du commerce, qu’on fasse venir des commerciaux d’Amérique pour les instruire"...etc (OCs T27,32,33,35,42,45)
Quand à l’agriculture, je m’étonne que Delaunay ne note pas la solution géniale de Deng qui a séparé la propriété étatique de la terre de l’exploitation privée, devenue la règle.
En s’abstenant de critiquer Staline et son régime, on ne peut comprendre l’impasse finale de l’URSS et la médiocratie politique des dirigeants qu’il a produit. Deng Xiao Ping aurait-il pu survivre sous Staline ?

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).