Retour de congrès

, par  SARTON Bernard

Le 31 décembre 2018 à 17:24, par SARTON Bernard En réponse à : Retour de congrès

1ère réflexion : vous n’auriez pas dû accepter le nouveau logo en supprimant la Faucille et le Marteau alors que la classe ouvrière et la paysannerie sont sur les ronds-points.
2ème réflexion : vous avez accepté la verticalité du PCF en ne renforçant pas la collégialité des directions à tous les niveaux alors que l’horizontalité est à l’ordre du jour sur les ronds-points avec le RIC et la fin des chefs .
3ème réflexion : où est la stratégie de combat pour abattre le pouvoir de la bourgeoisie au moyen de la grève générale insurrectionnelle au plus vite qui supprimera la 5ème république et ses institutions dictatoriales.

Le texte adopté par le congrès aura du mal à être appliqué alors que la base militante ne l’a pas lu ni étudié et que vous n’avez pas tranché sur les questions de l’Europe du capital et sur l’Euro. D’autre part l’élection européenne n’est plus d’actualité avec le mouvement des gilets jaunes qui se maintient et va se développer par notre participation active comme le font beaucoup d’adhérents malgré les réticences de beaucoup de directions de la CGT et du PCF. Où est l’horizontalité que nous devons programmé dans notre travail militant ...Camarades , Fabien Roussel ne doit pas être un chef mais plutôt un porte-parole parmi tant d’autres de la section au national . Les 50000 adhérents ne feront des petits qu’à cette condition , il est fini le temps des consignes et des ordres d’en haut comme certains dirigeants continue à le faire sans être d’ailleurs écoutés ... L’autogestion partout comme les soviets partout à l’image des gilets jaunes qui nous interrogent sur nos pratiques militantes et parfois notre conformisme dit statutaire ... Ce congrès n’a pas été extraordinaire comme prévu car cadenassé par la direction sortante qui n’a fait aucune autocritique et qui a reconduit Pierre Laurent à un poste de responsabilité de contrôle du CN avec d’autres membres de sa tendance qui ont mené le PCF à 2% électoralement... mais j’ai espoir que le mouvement des masses populaires en cours sera bénéfique pour la progression de nos idées communistes et qu’il amènera enfin le changement de société nécessaire pour sortir le pays du déclin et de la misère des travailleurs de nos hlm des quartiers populaires. Ce n’est pas en changeant de Chef qu’on changera le cours des évènements qui nous assaillent tous les jours et L’international le dit bien "ni dieu , ni maître" comme les gilets jaunes l’appliquent en ce moment ....

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).