Le bilan : complaisant ou autocritique ?

, par  CN46400

Le 6 avril 2018 à 09:00, par CN46400 En réponse à : Le bilan : complaisant ou autocritique ?

Votre post a ceci de particulier qu’il peut donner l’impression que vous ne savez pas que l’URSS a disparu. Mais l’URSS est bel et bien tombée en 1991 et je pense que pour reprendre le chantier du dépassement du capitalisme il convient d’analyser les raisons de cet échec, exactement comme Marx et Lénine avaient, en leur temps, analysé l’échec de la Commune de Paris.
Pour ma part, j’ai constaté une parenté entre la NEP de Lénine, les explications qu’ont peut trouver dans les OC, et la politique inaugurée en 1980 en Chine par Deng Xiao Ping. Quand Lénine écrit : "nous avons assez de pouvoirs, mais pas assez de savoirs que nous n’obtiendront pas par surprise mais en négociant avec les capitalistes", j’observe que la Chine a réalisé en moins de 4 décennies, dans tous les domaines, un bon technologique sans commune mesure avec les 7 décennies de l’URSS.
J’ai poursuivi mes recherches sur le "capitalisme d’état" préconisé par Lénine dans sa polémique contre Kaustky de 1918, où il démontre que sous la dictature du prolétariat, c’est l’état qui doit dominer le capital et plus l’inverse qu’on constate lorsque la bourgeoisie est dominante. Et encore là, la parenté de Deng Xiao Ping est évidente.
Ceci dit il convient de préciser que l’accumulation du capital en autarcie voulue par Staline, et les siens, était basée sur une main d’oeuvre peu payée ( les richesses dégagées servent, d’abord, à payer les machines étrangères importées) composée de volontaires, de condamnés de droits commun, et d’une masse colossale de travailleurs forcés, désignés par quota, sur la base de condamnations imaginaires, par les organisation de base de l’Union Soviétique.
Molotov et Kaganovitch représentaient Staline dans les réunions gouvernementales lorsqu’il était absent.
Au passage, lire Lènine instruit aussi sur sa volonté d’utiliser la NEP pour diviser la bourgeoisie occidentale entre, d’une part, les allemands brimés par le traité de Versailles et les américains où les russes sont nombreux et, d’autre part, les capitalistes impérialistes français et anglais. Si elle avait été poursuivie, quelle aurait été l’influence de cette politique sur la montée au pouvoir, ou non, de Hitler ?

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).