Réflexions : un réseau social communiste pour commencer à (ré-) unir les communistes.

, par  SARTON Bernard

Le 15 février 2016 à 15:28, par SARTON Bernard En réponse à : Réflexions : un réseau social communiste pour commencer à (ré-) unir les communistes.

Les communistes de toutes obédiences et organisations doivent s’unir sur la base d’un projet programmatique et révolutionnaire avec pour stratégie essentielle d’abattre définitivement le capitalisme mortifère qui détruit la planète . Pour cela il faut rompre avec la social-démocratie et son parti représentés en France par le PS et dérivés comme les radicaux de gauche et les verts petit-bourgeois . Notre inaudibilité actuelle dans les masses populaires et la jeunesse est la conséquence de notre alliance électorale de fait avec ce parti bourgeois inféodé au Patronat le plus réactionnaire et mondialiste . Si nous voulons couper l’herbe sous le pied au succés électoral du FN il nous faut passer par cette décision de rupture totale avec le PS et ses dirigeants achetés par le système capitaliste en crise . Nous devons démontrer devant le peuple notre unité d’analyse et notre stratégie de combat en proposant au pays la fin du capitalisme . Et pour permettre le succés de cet objectif construire l’outil de rébellion comme " la grève générale insurrectionnelle " . Mobiliser les forces vives du pays pour ce changement radical est la condition sinequanone pour que la France redevienne un grand pays digne de ses ancêtres révolutionnaires de 1789-1871-1936 . La génération actuelle peut inscrire son nom dans l’histoire si elle s’en donne les moyens politiques et stratégiques . Tous les communistes doivent y contribuer de toutes leurs forces sans aucun à priori et sans délégation de pouvoir pour un homme charismatique ou providentiel . L’heure n’est plus aux combinaisons d’appareil ou aux délires intellectuelles qui s’expriment souvent dans l’Humanité mais à un combat de classe sans compromis avec le système des dominants capitalistes à l’agonie historique . Les slogans sans organisation de combat ne servent à rien . Certaines couches sociales et professions nous le démontrent chaque jour comme la paysannerie , les taxis , les Goodyear et autres bonnets rouges etc ... Les palabres sans action organisée pour affaiblir le système sont à bannir . Construire la société communiste exige une révolution permanente très organisée afin de détruire l’ancienne classe exploiteuse sur une base économique et socialo-culturelle et ne jamais s’endormir sur ses lauriers comme le fait la révolution cubaine . La chute de l’URSS doit nous servir de leçons dans tous les domaines de la vie d’une nation aux traditions révolutionnaires comme la France .

Bernard SARTON , section d’Aubagne

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).