Pas de culte de la personnalité, mais un certain soulagement…

, par  Bernard Sarton

Le 29 janvier à 17:55, par Bernard Sarton En réponse à : Pas de culte de la personnalité, mais un certain soulagement…

Roussel est un bon candidat-type pour les couches moyennes (ouvriers qualifiés-employés-soignants-petits cadres-paysans-commerçants-retraités et patrons de petites et moyennes entreprises). Son programme et sa personnalité peuvent toucher et le rendre crédible auprès de plus de trente millions d’électeurs. Cela est l’objectif pour le PCF et ses militants actifs . Pourtant les sondages actuels le marginalisent autour de 3% de l’électorat ; est-ce voulu, réel , manipulé par la classe médiatique bourgeoise pour empêcher l’émergence concurrentiel d’un nouveau Jacques Duclos qui en 1969 avait surpris notre classe exploiteuse ?Je pense en effet que la bourgeoisie veut empêcher à tout prix la réémergence d’une candidature communiste à plus de 10% si ce n’est plus , d’où la persistance du "coucou" Mélenchon pour nous barrer la route depuis notre décision dite désastreuse de le soutenir en 2012-2017. L’électorat exploité par le capitalisme ne vote plus à plus de 60% alors que l’électorat dit bourgeois vote massivement pour son candidat et s’abstient très peu puisque l’élection est fabriquée pour lui . Nous pouvons estimer le socle électoral de la droite bourgeoise à 10 millions d’électeurs partagés entre deux candidats Macron-Pécresse , le choix Pécresse est poussé par le grand patronat puisqu’elle est une amie intime du couple Roux de Bézieux . Le socle électoral de la social-démocratie s’est énormément réduit avec ses candidats putatifs Jadot-Hidalgo-Taubira environ 5 millions d’électeurs dits petits-bourgeois. L’extrème-droite (Le Pen -Zeymour) mord sur tous ces électorats y compris les couches populaires soit 10 millions d’électeurs qui n’aiment pas les "arabes"(pieds-noirs-petits commerçants-artisans) et veulent faire sauter le système. Cela donne des sondages assez hauts pour ces candidatures fascistes dans un électorat qui vote et ne s’abstient pas .
La raison d’espérer un bon score pour Fabien Roussel c’est de dégeler les abstentionnistes , de réduire le score Mélenchon des sondages à la portion congrue d’extrème-gauche. Cela est possible malgré la pression médiatique de la bourgeoisie qui finit les 5 ans de Macron sur un échec patent sur le plan social et sur sa politique étrangère(Mali). La campagne électorale se déroule pour l’essentiel à la télévision, toutes chaînes confondues, et Roussel passe très bien et séduit . Avec les comités des jours heureux les militants se déploient sur le terrain(villes et entreprises ) et cela peut compléter la campagne télévisuelle .
Je pense malgré tout qu’il faut un électro-choc à ce pays et ses habitants pour qu’ils passent à une situation dite révolutionnaire : crise économique avec inflation à deux chiffres et scandales de corruption dévoilés.La planche à billets du "quoi qu’il en coûte" va arriver à sa fin et beaucoup d’entreprises vont se retrouver sur la paille avec des licenciements massifs compte-tenu de la forte désindustrialisation du pays, compensée par toutes sortes d’aides sociales pour éviter la famine de millions de gens ,d’où aussi l’utilité des associations caritatives(secours populaire-catholique-restos du coeur). Le pessimisme ambiant des militants correspond aux défaites précédentes et est assez naturel , pourtant l’histoire nous apprend que la révolte est toujours sous-jacente et qu’elle peut surgir à tous moments(ex:les gilets jaunes). La bourgeoisie le sait et elle l’appréhende d’où les chèques gilets jaunes-énergie-pouvoir d’achat). Nous devons donc "surveillé" la température sociale et culturelle du peuple avec une précision d’horloger afin de ne pas louper le"coche" révolutionnaire comme à d’autres moments de notre histoire récente (68-81-95). La conception social-démocrate de notre activité depuis cet honteux programme commun a été la cause de notre déclin dit électoral . Le communisme est toujours d’actualité pour remplacer le capitalisme et nous devons le faire partager à des millions de nos concitoyens qui n’en peuvent plus de ce système d’exploitation .
Roussel est une étape pour la réactualisation du communisme dans notre pays , la nouvelle génération sera amenée à s’en emparer pour sortir le pays de la crise permanente du système capitaliste mortifère .

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).