Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat

, par  Dariokhos

Le 28 septembre 2019 à 17:56, par Dariokhos En réponse à : Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat

Bon, nous ne sommes toujours pas d’accord cher camarade,

Si Sève est philosophe, il n’est pas historien.
Et justement, le problème que j’ai à te lire est que les historiens US, Kieran, mais aussi Furr, cité par un autre intervenant expliquent tous deux choses.
1. La rupture se fait non pas après Lénine, mais après Staline. Et Furr met en pièce, sur la base des archives la légende d’un Staline mal aimé de Lénine, colportée par les trotskystes et Lacroix-Riz démonte le soi-disant testament de Lénine, qui écarterait Staline, et est probablement l’oeuvre de Nadejda Kroupskaïa.
2. Elle se fait, parce que Khrouchtchev, membre de l’aile droite du PCUS, dans la ligne de Boukharine, commence à ouvrir vers l’économie de marché, non pas pour réaliser une NEP que je continue à penser comme provisoire et limitée dans le temps, placée à un moment ponctuel et certainement pas généralisable, mais justement comme un ouverture par principe, à la Deng.

De la même manière, Kierney, l’économiste, indique que l’URSS n’était absolument pas en crise en 1985, que le PIB avait continué de progresser même si plus lentement qu’avant. Les deux auteurs disent aussi que des hiérarques US ont déclaré que si Andropov avait eu 15 ans de moins, l’URSS ne serait jamais tombée. Il avait lancé des réformes pour combattre la deuxième économie et la corruption, liée à cette deuxième économie, celle du marché. La corruption n’est pas liée à la planification, mais au marché.
Gorbatchev a détourné ces réformes pour une ouverture effrénée vers le marché, c’est l’explication.

Et pour finir, cela ne veut pas dire que tout ce qu’a fait Staline était excellent. Il a énormément fluctué sur la question de l’existence ou pas de la lutte de classes encore dans la société socialiste. A contrario de toi, je pense qu’il n’a pas été assez anti-marché, sauf à la fin de sa vie, mais, manifestement c’était trop tard, le ver était dans le fruit et Khrouchtchev a pu l’emporter sur Malenkov, Molotov et Kaganovitch, les révolutionnaires authentiques. En particulier, je ne suis pas d’accord avec la constitution de 1936 qui abolit les Soviets.
Je pense que tu devrais lire, si tu ne l’as déjà fait, le livre de Grover Furr "Khrouchtchev a menti" qui, à la fois, donne une vision historique très documentée et bouscule énormément de "certitudes", sur Staline, son soi-disant pouvoir absolu...
Avec toutes mes amitiés.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).