Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat

, par  CN46400

Le 25 septembre 2019 à 17:01, par CN46400 En réponse à : Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat

@ Dariokhos
ça y est le pavé est terminé, Je ne reviens pas sur Lénine qui est, ici, traité comme il n’aurait jamais dû cesser de l’être par des communistes français.Après avoir consacré 300 pages pour distinguer la "visée marxienne du communisme" des divers socialismes du 19° siècle, et bien démontré que pour Marx, le communisme n’est pas un projet, mais un mouvement dialectique qui "dépasse l’état des choses existant". donc que pour lui, le communisme est la mesure de toute politique, Sève attaque, sur 350 pages, le procès de Staline.
La charge est à la hauteur des fautes, et du bilan de celui qui a manoeuvré dans le dos de Lénine, malade, pour accaparer un pouvoir, sur la Révolution, dont ne disposait Lénine qu’avec parcimonie, et en fonction des états de services, reconnus de tous, qui étaient les siens en ce début 1923. C’est sa capacité de travail qui avait emmené Lénine à le proposer pour le poste de secrétaire général, c’est la ruse, et l’intelligence, qui vont lui permettre d’échapper à la dernière décision de Lénine, celle de demander son éjection où sa brutalité a été remarquée.
Mais Sève va beaucoup plus loin, Il explique, à sa façon, c’est à dire par le menu, comment Staline se sert de la dépouille de Lénine, qu’il a fait momifier contre l’avis de la famille, pour dévier discrètement et progressivement, sur deux ans, la politique de la NEP, pour "plusieurs générations" avait dit Lénine vers "le socialisme dans un seul pays". Une politique volontariste, autarcique, basé sur de la main d’oeuvre à bas coût, forcée dans de larges proportions, Sève est discret sur cet aspect, préférant insister sur l’aliénation de ces travailleurs qui ne peuvent se sentir, quelque part, propriétaires de ces gigantesques entreprises, qu’un état-léviatan contrôle avec une bureaucratie pléthorique, dominée par des pontes qui, en 91, pilleront ces avoirs sous l’oeil impavides de milliers de prolos aliénés, persuadés qu’il n’avaient rien à perdre, et peut-être même à gagner....
Sur l’aliénation, Séve me parait léger. L’aliénation du salarié ne dépends pas que du sentiment de propriété. Un bon salaire fait reculer l’aliénation, tout comme de bonnes conditions de travail et de vie, de bonnes relations, l’efficacité du travail réalisé, des magasins correctement achalandés etc... Or sur tous ses terrains l’URSS de 91 est à la ramasse, et depuis longtemps. On sait maintenant que la mortalité normale aussi bien qu’infantile étaient reparties à la hausse...
Sève passe, évidemment, du temps sur les crimes, que le dictateur n’assumera jamais, mais qui sont là, et qui démontrent la volonté de gouverner hors de tout débat, et, bien sûr, hors de toute critique. Il en déduit qu’à partir de l’arrivée de Staline, et jusqu’en 91, ni le socialisme, ni le communisme ne sont, à Moscou, passés des discours dans la réalité. j’ai dans mes tiroirs une cinquantaine de cartes du PCF et je dois, avec Sève, et pas sans douleurs, constater cette réalité, et aussi que le vieux philosophe a mis, selon moi, le doigt au bon endroit !

J’ai lu aussi Roger Keegan mais là on est aux derniers instants, quand les croques morts s’intéressent aux bijoux du défunt. Quand on regarde la Russie aujourd’hui on voit, du pétrole, du gaz, et des missiles, c’est peu pour 70 ans de "socialisme"... Des droits anciens ils n’en on conservé qu’un : l’interdiction de faire grève !

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).