Le PCF et son journal l’Humanité ne voient plus et n’entendent plus clairement !

, par  dariokhos

Le 8 avril à 21:29, par dariokhos En réponse à : Le PCF et son journal l’Humanité ne voient plus et n’entendent plus clairement !

Cher camarade Snowden, je te trouve là en pleine contradiction.

J’ai un point de départ commun avec toi, je pense que le P"C"F est irrécupérable et ne sera plus jamais communiste. Je pense même que sa disparition est la condition nécessaire de la renaissance d’un parti communiste en France, à partir des divers partis et organisations qui se sont créé-e-s et qu’il est difficile d’unifier.
Mais je lis avec respect les écrits de ce site, car les camarades qui y écrivent sont sincères, engagent leurs tripes, même si je ne suis pas d’accord avec eux. Aussi, j’essaie de ne pas les abreuver en permanence des mes diatribes contre le P"C"F ; soyons honnête, je ne crois pas que Roussel soit moins soc-dem que Laurent, surtout après le vote des députés sur l’accord franco-allemand ; Chassaigne et ses amis se sont abstenus alors que la FI a voté contre.
Mais ce que je lis des textes écrits ici me donne à penser que les camarades en question y croient. Et qui suis-je pour décider qu’ils n’ont pas raison ? Qui sommes nous, toi et moi, qui avons un autre avis si nous ne respectons pas celui de communistes avec lesquels nous sommes en désaccord, même parfois en total désaccord ?

Dans ce cadre, je ne comprends pas ton point d’accord essentiel avec nos camarades du site, ton adhésion au soi-disant "socialisme de marché" et au régime capitaliste chinois. Bien que tu ne l’assumes absolument pas, tu es d’accord avec une bonne partie des intervenants de ce site que tu vilipendes souvent avec des arguments d’autorité qui ne me convainquent pas souvent.
La défense d’un soi-disant socialisme de marché est sociale-démocrate, s’appuie sur Bernstein et les salopards de Deng, Gorbatchev et Hue, qui bien avant le président de l’Etat bourgeois chinois actuel, ont développé ce contexte.
Un de mes amis, avec lequel je ne suis pas toujours d’accord, loin de là, a écrit un roman qui s’appelle "Polar socialiste" et qui place la scène en France, après la Révolution, obtenue, bien sûr par les armes.

Voici les deux premiers articles de la constitution socialiste ; ils relèguent dans les poubelles de l’histoire le "socialisme de marché". Puisses-tu y réfléchir, que l’on sache enfin si tu es d’accord avec l’orientation du site ou non, avec le capitalisme chinois ou non.
article 1
La propriété privée des moyens de production est abolie. Désormais aucun homme ne pourra plus jamais vivre du travail, de la sueur, des larmes et du sang d’autres hommes. L’exploitation de l’homme par l’homme n’existe plus ; il n’est plus possible de posséder, de disposer ou de vendre une production réalisée par un ou plusieurs autres.
article 2
L’Etat bourgeois est aboli, et avec lui, ses forces de répression permanentes, ses magistrats, ses policiers. L’armée de métier est abolie, elle est remplacée par la population en armes.
Bien à toi, mon camarade.

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).