Entretien avec Bouthaina Chaabane - commentaires Entretien avec Bouthaina CHAABANE 2016-01-05T09:14:32Z https://lepcf.fr/Entretien-avec-Bouthaina-CHAABANE#comment1559 2016-01-05T09:14:32Z <p>Cet article confirme, ce que chacun aurait pu savoir à condition de le vouloir , c'est à dire le détermination du peuple syrien dans le combat engagé contre l'impérialisme occidental dont nos gouvernants sont partie prenante avec quasiment le soutien de l'ensemble de la classe politique française.</p> <p>Une réserve cependant sur le multipartisme.</p> <p>Sans pouvoir fort la Syrie, laïque, aurait déjà été démantelée en autant de régions que d'ethnies et de confessions présentes sur son sol, pour être gouvernées par par des partis ou des courants manipulés par l'étranger et à sa solde.</p> <p>La Syrie n'a pu tenir que grâce au soutien de son peuple et de ses représentants dans le cas contraire Assad aurait été éliminé physiquement comme Kadhafi ou Sadam Hussein et bien d'autres...</p> <p>L'Union Soviétique aurait-elle été en mesure de résister au déferlement des hordes nazis en l'absence de centralisme démocratique ?</p> <p>Aurait-elle du négocier avec ceux de ses ressortissants engagés aux côtés des Waffen SS ?</p> <p>Les composantes du CNR aurait-elles pu agir efficacement contre l'occupant si elles avaient chacune campé sur leur positions et surtout, éviter que la France soit mise sous protectorat étasunien à la libération...Aujourd'hui nous y sommes via l'UE.</p> <p>A mon sens le multipartisme n'apporte pas la garantie que le peuple soit dignement représenté dans les instances dirigeantes d'un pays quel qu'il soit c'est bien ce qui pousse nos concitoyens à s'abstenir, jusqu'à devenir majoritaires ou à accorder leurs suffrages à des apprentis sorciers et dans ce domaine je ne vise pas seulement le Front National.</p> Entretien avec Bouthaina CHAABANE 2016-01-03T17:09:38Z https://lepcf.fr/Entretien-avec-Bouthaina-CHAABANE#comment1555 2016-01-03T17:09:38Z <p>Cet article par ailleurs fort intéressant date du début février 2015. L'intérêt demeure mais depuis l'actualité s'est accélérée ! Restons vigilants pour publier toute nouvelle intervention.</p>