Créer les conditions d’un renouveau réel du Parti Communiste - commentaires Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-12-12T18:34:56Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1364 2014-12-12T18:34:56Z <p>11% unis plutôt que 13% divisés soit en fait rien... oui c'est mieux.</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-12-01T22:25:00Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1363 2014-12-01T22:25:00Z <p>11% unis avec JLM, ce serait mieux que 13,32% en cumulant PC et extreme gauche.. ?<br class="autobr" /> on croit rêver..<br class="autobr" /> tout ça pour ça, cette grande campagne médiatique de tribun à l'ancienne pour constater que la contestation du capitalisme a encore reculé ?<br class="autobr" /> c'est incroyable comme la vieille habitude communiste de la méthode Coué a survécu...<br class="autobr" /> on s'affaiblit, mais tout va très bien, on a fait une belle réunion..</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-27T06:00:42Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1361 2014-11-27T06:00:42Z <p>Mais oui bien sûr, MG Buffet est anticommuniste, ta camarade qui a critiqué Cuba est anticommuniste, moi qui ait affirmé que les pays dits communistes n'étaient pas des modèles à suivre, je suis anticommuniste et vous vous avez tout compris...<br class="autobr" /> En 2002 Laguillier (5.7%) + besancenot (4.25%) + Hue (3.37%) = 13.32 % mais divisés et non 11% unis, grosse différence !!<br class="autobr" /> Allez, changez rien !</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-26T23:38:15Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1360 2014-11-26T23:38:15Z <p>En ce qui concerne la volonté de dialogue, il me semble que je suis particulièrement patient... Personnellement, si j'étais jeune adhérent, comme tu sembles l'être, je la jouerais modeste et me renseignerais auprès des plus anciens pour apprendre l'histoire et l'économie. Ces deux catégories sont les deux piliers des combats idéologiques les plus intenses que les communistes aient à livrer ; il faut donc savoir démêler le vrai du faux. Et sur ces deux plans, l'histoire et l'économie, tu as encore beaucoup à apprendre. Et j'ai envie de dire que la direction du PCF aussi... C'est d'ailleurs entre autres pour cela qu'on est dans une merde noire. Il faut quand même savoir que MG Buffet, alors secrétaire du PCF ricanait lorsqu'on lui parlait de Marx et disait aux adhérents en aparté que le communisme, c'était fini. Pour ton info, c'est elle qui a milité pour nous mettre Mélenchon dans les jambes...</p> <p>Comment peut-on dialoguer alors que tu mélange tout ? Comment peux-tu dire que "<i>les dirigeants communistes français ne soutenaient pas les "petits" communistes de terrain qui voulaient prendre les armes contre les nazis, manifester pour l'Algérie indépendante, soutenir les étudiants et grévistes en mai 68, manifester contre les dérives de l'URSS (Prague...)</i>" ? Que sais-tu de ces périodes ? Tout ce que tu prétend savoir est faux et directement hérité de l'idéologie la plus anticommuniste, la plus réactionnaire ! De quels ouvrage parles-tu ? Ceux écrits par les commis de la bourgeoisie ? Sais-tu qu'il y a des communistes qui ont écrit et témoigné sur toutes ces périodes historiques ? Tu parles du "(p)<i>acte de non agression avec Hitler</i>" comme d'un crime, alors que c'était une nécessité pour sauvegarder l'URSS naissante. Par contre, je sais qu'il y a de nombreux adhérents (communistes ?) du PCF qui sont aussi embrumés que toi sur toutes ces questions, car il n'y a plus de passation du savoir entre générations. Jusque dans les années 80, il y avait encore des écoles où l'on apprenait l'histoire, l'économie et la philosophie aux jeunes adhérents. Cela ne se fait plus. Il n'y a pas si longtemps que cela, lors d'une AG, ma voisine soutenait mordicus que Cuba était une dictature : quelle ignorance ! Pour comprendre les rudiments du système capitaliste, je t'invite à aller voir le texte qui est en ligne sur ce site <a href="http://lepcf.fr/Le-capitalisme-vu-par-les" class="spip_out" rel='nofollow external'>ici</a>.</p> <p>J'en finirai avec tes illusions. Tu me parles de Syrisa. Suffit-il qu'ils soient bien placés électoralement pour avoir raison ? Sais-tu que Syrisa, sous des dehors gauchisants, est le recycleur des cadres du PASOK ? Quels révolutionnaires ! Je reconnais que les dirigeants de Syrisa ne font pas dans le spontanéisme. Autre illusion : le FDG. Sais-tu que les scores de (Mélenchon + extrême-gauche), sont moins élevés que ceux de (Hue + extrême-gauche) en 2002 alors que, suite au calamiteux gouvernement Jospin, la gauche venait de se prendre une claque historique ? Mélenchon et le FDG n'ont rien fait progressé, et pire, aux dernières municipales, le PCF, de par cette stratégie, a perdu le tiers des communes qu'il dirigeait. De quels espoirs parles-tu ? C'est plutôt catastrophique ! Quant aux idées de partage des richesses, d'une part le programme du FDG est même en-dessous de celui de Mitterrand (cf. <a href="http://lepcf.fr/Programme-partage-du-FG-l-heritier" class="spip_out" rel='nofollow external'>ici</a>), mais de plus, il faut passer à autre chose. Il ne doit plus y avoir de partage des richesses avec la bourgeoisie capitaliste : les richesses doivent être gérées par les travailleurs ! Quant à t'inquiéter pour ma santé morale, sois rassuré, les anciens m'ont appris que la patience était une vertu révolutionnaire...</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-26T09:15:42Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1358 2014-11-26T09:15:42Z <p>Pascal,<br class="autobr" /> D'abord, tu dis que je n'ai rien compris au texte alors que je t'ai démontré qu'à aucun moment le texte ne refusait de rassemblement de la gauche anticapitaliste. Il refuse seulement un rassemblement sous les conditions passées.<br class="autobr" /> Ensuite, tu dis que Podemos, Syrisa ou le FDG sont des "impasses", des "illusions réformistes" alors que les deux premières sont en tête dans leur pays, que le FDG n'a depuis les années 70 porté aussi haut les idées de partage des richesses des communistes avec 11 % des voix aux présidentielles et 6% aux européennes de 2009 ou 2014 (stable), fait naître autant d'espoirs. Les "illusions réformistes" dont tu parles ne sont que les réponses aux cas par cas aux attaques capitalistes (contre l'Europe capitaliste nous ne voulons pas la disparition de l'Europe, nous voulons une Europe solidaire...). Réponses au cas par cas qui te semblent inutiles et que je crois nécessaire, même si il ne faut pas oublier de "d'exposer notre vision d'une société débarrassée du capitalisme" comme je l'écrivais dans mon 1er message.<br class="autobr" /> De plus, sur la notion de libéralisme, tu te mélange les pédales aveuglé par l'énervement dont tu sembles envahi à chaque paragraphe. J'ai bien écrit que libéralisme ne voulait pas dire libre mais bien capitaliste ("diminution du pouvoir l'Etat et élargissement du pouvoir des entreprises privées" ce qui n'a jamais empêché des hommes d'Etat de participer à la diminution du pouvoir de l'Etat à la faveur des entreprises, persuadés que protection sociale rimait avec assistanat). Je t'invite moi aussi à revoir la définition du libéralisme.<br class="autobr" /> Ênfin, sur la forme de ton raisonnement et de tes propos. A propos des pays dits communistes. Si parce que je dis qu'ils ne sont pas les modèles du communisme que nous défendons, je me "fais l'écho de l'idéologie dominant", tu réduis et caricature un grand nombre de communistes qui pensent comme moi. J'ai pourtant bien pris soin de dire qu'ils ont "pu améliorer certaines conditions de vie (gratuités de la santé, éducation, aides aux pays anticoloniaux), eu des "circonstances atténuantes" leur autoritarisme (guerre froide, embargos...) et qu'ils ne sont pas comparables aux crimes capitalistes (guerres coloniales, impérialistes, barbarie financière...) et nazis", cela ne te convient pas, il te faut l'absolution complète. Et bien non. Si pour toi le "Parti unique, la censure, le contrôle des déplacements, les emprisonnements arbitraires" sont des choses normales, pas pour nous ! Les dirigeants de ces pays dits communistes ont perverti l'idée de communisme. Les vrais communistes ont été les 1eres victimes de ces prétendus représentants communistes ! Je t'invite moi aussi à revoir les ouvrages qui traitent des périodes où les dirigeants soviétiques dits communistes ont fait disparaître ou emprisonner des communistes dits "dissidents", ont signer un acte de non agression avec Hitler, où les dirigeants communistes français ne soutenaient pas les "petits" communistes de terrain qui voulaient prendre les armes contre les nazis, manifester pour l'Algérie indépendante, soutenir les étudiants et grévistes en mai 68, manifester contre les dérives de l'URSS (Prague...), participer aux manifestations contre Notre Dame des Landes.<br class="autobr" /> Au final, je t'invite surtout à ne plus croire que tu es un militant héroïque ultra conscient de la lutte des classes et de ce qu'est le communisme. Je t'invite à ne plus croire que les personnes qui t'opposent des critiques au sein de ton propre parti n'ont rien compris, qu'ils ne réfléchissent pas assez en étant trop spontanéistes, qu'ils se font échos à la pensée de la classe dominante et pourquoi pas q'ils sont des traîtres, des espions infiltrés...<br class="autobr" /> Je t'invite à prendre l'air, penser à autre chose pour revenir plus frais, avec une volonté de dialogue, d'ouverture, plus constructives que ce que tu as prouvé jusque là.</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-26T00:10:54Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1357 2014-11-26T00:10:54Z <p>Extraordinaire ! Ce n'est pas possible que tu aies lu le texte présenté ci-dessus : tu lui donnes la signification à laquelle tu as rêvée… Je ne sais pas si tu t'en es rendu compte, mais ce texte ne partage absolument pas les conclusions de la Conférence nationale, il les combat. Notre texte est un texte d'opposition !</p> <p>Mais revenons à tes arguments qui sont à l'opposé des nôtres. Il est clair que Podemos, Syrisa ou autres Front de gauche sont des impasses desquelles il faut se dégager ! Ces pseudo-solutions entraînent tout mouvement de contestation de ce que l'on subit, dans des illusions réformistes qui, à terme, amèneront à la disparition totale de toute contestation. Ces mouvements s'accommodent du capitalisme, prétendent le gérer sans le remettre en cause, alors que dans son stade actuel de "développement", il ne pourra y avoir de solution que dans une société de rupture, le socialisme. Il est clair qu'à chaque argument que tu développes, je pense l'inverse… Le spontanéisme gauchiste n'a jamais conduit à aucune révolution. Pour lutter efficacement contre le capitalisme, un parti communiste est indispensable. D'une part pour s'organiser, et d'autre part pour analyser correctement ce que l'on combat, et donc pour apporter des solutions révolutionnaires. Il est clair que le PCF actuel n'est pas ce parti. Ses dirigeants sont des réformistes qui cherchent à faire définitivement disparaitre la nature d'origine du PCF.</p> <p>Autre divergence fondamentale. En tant que communiste, je pense que le libéralisme n'existe pas. C'est de la pure construction idéologique qui, dans sa perversité, fait croire à l'inverse de la réalité. Car pour combattre le capitalisme, il faut le connaître. Je te conseille donc de lire quelques textes de Marx, Engels et Lénine pour commencer à te faire une idée de ce que tu prétends combattre. Le capitalisme est bien l'inverse du libéralisme. Il exerce une dictature sur les travailleurs (ceux qui ne possèdent que leur force de travail à vendre au plus offrant) afin de les empêcher de se libérer de l'exploitation de l'homme par l'homme. C'est ce que les communistes ont étudié et analysé depuis des générations (<a href="http://lepcf.fr/Les-communistes-et-l-Etat-1" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://lepcf.fr/Les-communistes-et-l-Etat-1</a>). Contrairement à ce que tu crois, le capitalisme n'a jamais autant accru son emprise autoritaire et répressive sur la société que par l'intermédiaire de l'État et des organismes supranationaux que sont l'OTAN, le FMI, l'OMC, le tribunal international et pour les pays européens, l'UE. Refuser de s'en rendre compte, c'est être complètement désarmé. Je conteste donc catégoriquement ce terme utilisé par les réformistes qui permet de contourner le vrai problème : le capitalisme. Ce dernier ne connait que la force et la répression, particulièrement sur le plan économique, et lorsqu'il est dépassé par un cadre encore trop démocratique, il fait appel à son bras autoritaire, le fascisme.</p> <p>Je suis désolé de te le dire, mais les arguments que tu développes relèvent du spontanéisme et ne mèneront à rien. Tu conclus que "Faire gagner nos idées ou faire gagner seulement le PCF, à un moment il faudra choisir !", et bien moi je soutiens qu'il ne pourra y avoir de véritable transformation de la société sans un parti communiste fort et influent. Tout le reste n'est que baratin. Enfin, en ce qui concerne les pays socialistes, tu te fais l'écho de l'idéologie dominante qui n'est jamais que celle de la classe dominante.</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-25T12:34:38Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1356 2014-11-25T12:34:38Z <p>Pascal,</p> <p>Les "attaques libérales" ou "capitalistes" (diminution du pouvoir l'Etat et élargissement du pouvoir des entreprises privées) sont bien d'actualité avec "la baisse des dotations aux collectivités et donc des subventions aux associations, des aides sociales communales, moins de travaux, gel des allocations, recul de la retraite, suppression des élections prud'homales, baisse du nombre de représentants syndicaux, baisse du nombre de contrôleurs du travail, augmentation de la TVA, baisse des contributions des entreprises à la richesse de la nation...". Je ne vois pas ce que tu me reproches ici. A moins que tu ais fait tienne la mentalité capitaliste qui défend l'idée que le libéralisme ne soit réellement pas encore appliqué ? Et que toute règle de protection sociale par les pouvoirs publics soit une entrave à la liberté et au développement des entreprises privées ? Libérale ne veut pas dire libre le sais tu ?</p> <p>La Corée du Nord, la Chine, l'URSS, le Laos, le Vietnam, Cuba sont des régimes autoritaires ! Le PCF doit s'en détacher, ne pas les prendre en modèles. Parti unique, censure, contrôle des déplacements, emprisonnement arbitraire sont les lots quotidien de ces pays. Qu'ils aient pu améliorer certaines conditions de vie (gratuités de la santé, éducation, aides aux pays anti-coloniaux), qu'ils aient eu des "circonstances atténuantes" (guerre froide, embargos...) et qu'ils ne soient pas comparables aux crimes capitalistes (guerres coloniales, impérialistes, barbarie financière...) et nazis, je veux bien. Mais ils n'en restent pas moins des régimes autoritaires, des contre-modèles du communisme que nous défendons !</p> <p>Le texte de la conférence nationale ne fait à aucun moment référence explicite à l'abandon du Front de gauche. Au contraire, il dit "Il n'y aura de rassemblement efficace que par un renouvellement de l'ensemble de l'apport des communistes..." Le rassemblement est donc toujours possible à certaines conditions que je rappelai dans le 2d paragraphe de mon précédent message ("ouvrir les portes du PCF et du FDG aux non adhérents, que le PCF et le FDG soutiennent les initiatives de ces non adhérents"), seules conditions permettant le "renouvellement".</p> <p>La nouvelle génération des moins de 40 ans se fout d'être au PCF ou au PG ou chez les Verts. On veut du changement, comme en Espagne avec Podemos ou en Grèce avec Syriza. Il n'y a que le rassemblement des forces alternatives au capitalisme et au nationalisme qui pourront faire gagner nos idées ! Je suis bien sûr pour un renforcement du PCF mais qu'il prenne en compte tous ces gens qui ne souhaitent pas adhérer, mais juste participer à un mouvement large ! Et si comme je l'écrivais on commençait à laisser réellement ces non adhérents avoir une représentation au sein du FDG, avec une voix dans des assemblées citoyennes. Que le Front de gauche ne soit pas seulement le rassemblement de partis ! Faire gagner nos idées ou faire gagner seulement le PCF, à un moment il faudra choisir !</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-25T00:12:20Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1355 2014-11-25T00:12:20Z <p>Tu dis te retrouver dans ce texte ! Je ne comprends pas, il est pourtant à l'opposé de ce que tu racontes. Tout d'abord que signifie cet oxymore "attaque libérale" ? Ca ressemble à du jargon "frontdegauchiste". Ce que tu décris par la suite est plutôt l'inverse du libéralisme (suppression, baisse, recul, gel…) ; ça ressemble plutôt aux décisions d'une dictature capitaliste ! Ensuite, tu nous parles le langage de la classe dominante, la bourgeoisie capitaliste, en ce qui concerne les pays socialistes ou ex-socialistes : en gros, les pays capitalistes occidentaux (capitalistes) possèderaient la vérité absolue en matière de démocratie et droits de l'homme, et les autres, à fortiori les pays socialistes, ne seraient que d'horribles pays totalitaires. Et bien je te mets au défi de trouver un pays aussi démocratique que Cuba !</p> <p>Pour le reste, il me semble que tu n'as rien compris au texte que tu commentes. Celui-ci explique que le Front de gauche est un échec flagrant et que seuls l'existence et le renforcement d'un vrai parti communiste peuvent nous tirer de ce bourbier. Le Front de gauche qui est un rassemblement d'appareils politiciens est un outil pour détruire le PCF. Le Front de gauche constitue une recherche de convergences entre tous les aréopages réformistes de la petite bourgeoisie et démontre chaque jour qui passe son inutilité pour lutter contre la surexploitation capitaliste. Ce qu'il faut unir, ce sont les travailleurs et le peuple de France sur des bases de rupture avec le capitalisme, et non de soumission à ce dernier. Car il t'a peut-être échappé que le FDG défend l'existence de l'UE et de l'euro qui sont les piliers de la mondialisation capitaliste…</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-24T11:05:10Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1354 2014-11-24T11:05:10Z <p>Bonjour,</p> <p>Je me retrouve parfaitement dans ce texte.</p> <p>Défendons pied à pied chaque attaque libérale (baisse des dotations aux collectivités et donc des subventions aux associations, des aides sociales communales, moins de travaux, gel des allocations, recul de la retraite, suppression des élections prud'homales, baisse du nombre de représentants syndicaux, baisse du nombre de contrôleurs du travail, augmentation de la TVA, baisse des contributions des entreprises à la richesse de la nation...) sans oublier d'exposer notre vision d'une société débarrassée du capitalisme et des dérives (parti unique, censure, contrôle des déplacements, emprisonnement arbitraire) des régimes autoritaires prétendument communistes (URSS, Corée du Nord, Chine, Vietnam, Laos, Cuba).</p> <p>Ouvrons les portes du PCF et du Front de gauche à tous ceux qui veulent participer aux actions (collages, tractage, animations de café-débats...) et pas forcément adhérer à un des partis du Front du gauche. Que le PCF soutienne les initiatives de ces non-adhérents mais tout de même sympathisants et électeurs Front de gauche. Permettons leur d'avoir une voix lors d'assemblée citoyenne régulière (tous les 3 mois ?). Appelons les sections locales des alternatifs (les Zadistes...), du NPA, de LO, de EELV, de Nouvelle Donne, du PS à rejoindre les collectifs locaux Front de gauche, à faire des initiatives communes. Acceptons au sein du front de gauche les socialistes et verts qui affichent clairement leur opposition au libéralisme.</p> <p>La division fait le jeu du PS libéral, de la droite et du FN. Unissons nous !</p> <p><a href="http://baliserouge.canalblog.com/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://baliserouge.canalblog.com/</a></p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-09T18:43:29Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1347 2014-11-09T18:43:29Z <p>Je ne comprends pas bien ces remarques, il n'y a aucune frilosité dans ce texte ! Il me semble clair que les sorties de l'UE et de l'euro sont explicites (cf 4e parag.) ; il faut aussi remettre cette déclaration dans le contexte qui est celui de la Conférence nationale du PCF. D'autre part, il faut également se référer à tous les textes sortis par le réseau (cf. sur ce site), ne serait-ce que si l'on renvoie au texte du dernier congrès dans lequel tout est dit, ainsi qu'à ceux cosignés par ce même réseau (Assises du communisme...). Ce n'est pas notre religion de répéter "Sortie de l'UE - Sortie de l'euro" en boucle pour que cela soit vrai.</p> <p>Enfin je ne vois pas bien ce que le courage vient faire là. Car soit tu fais partie d'un des nombreux groupes de la constellation communiste de ceux qui ont quitté le PCF, et je n'observe pas chez eux, pour le moment, de résultats bien plus probants que les nôtres. Soit tu espères dans ton coin la naissance d'un néo-PCF qui naitrait de je ne sais où, et dans ce cas je te propose d'aller à Lourdes faire brûler un cierge...<br class="autobr" /> En réalité, chacun a sa propre expérience et ne peut se permettre de donner de leçon aux autres. Toutes ces expériences sont relatives à un vécu particulier et ne peuvent être généralisées, mais doivent gagner à converger. En tous cas, ce problème ne peut se résoudre par quelques imprécations.</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-09T08:42:59Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1346 2014-11-09T08:42:59Z <p>L'épisode de Hue me semble l'aboutissement d'un mal plus ancien, puisqu'en 1965 le pcf appelait déjà à voter Mitterrand sans proposer son propre candidat.<br class="autobr" /> Le FN comme les rouge-bruns font comme les coucous et s'installent dans tous les mécontentements, mais uniquement à des fins clientélistes.<br class="autobr" /> Ils ont même capables d'afficher un drapeau rouge s'il le faut, sans pour autant renoncer à leur haine viscérale du communisme.<br class="autobr" /> Ce sont des leçons de l'histoire, c'est aussi ce qu'on peut observer sur le site de Soral dans l'association de la faucille, du marteau et de la fleur de lys. On remarque que l'Empire qu'ils dénoncent est étranger et que le patronat français est absout, alors que plusieurs dizaines d'entreprises et de banques françaises ont participé à l'évasion fiscale et dissimulé leurs profits au Luxembourg. <br class="autobr" /> Quant à l'Europe, nous savons pas encore quel type de relations une France socialiste entretiendra avec ses voisins. Le marché et l'échange ne disparaîtront pas mais les rapports de domination devront être bannis, notamment envers les petits pays européens. <br class="autobr" /> Cela dit notre ennemi est en France et non à Bruxelles. C'est le CAC 40 qui est le fer de lance de la bourgeoisie.<br class="autobr" /> fraternellement</p> Créer les conditions d'un renouveau réel du Parti Communiste 2014-11-08T12:14:59Z https://lepcf.fr/Creer-les-conditions-d-un-2581#comment1343 2014-11-08T12:14:59Z <p>Ce texte est intéressant. <br class="autobr" /> Toutefois, quelques remarques : <br /><img src='https://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'Europe est l'outil du grand capital financier pour détruire la nation française (et d'autres). L'union européenne est une arme à leur service. Pourquoi êtes vous si frileux à dire, "il faut sortir de l'union européenne" <br /><img src='https://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'euro est également un outil contre les peuples. Pourquoi ne dites vous pas clairement, il faut sortir de l'Euro ?</p> <p>En fait, le PCF a abandonné toutes positions révolutionnaires. Il parle désormais comme le parti socialiste il y a quelques années : l'Europe sociale .... changer l'Europe (autrement dit continuer avec l'UE).<br class="autobr" /> Toutes ces positions étaient celles du PCF jusqu'aux années 90. Il a laissé le terrain de la défense de la nation, de l'action contre l'UE, contre l'Euro. Résultat le FN s'en est emparé et s'approprie de facto la lutte pour la démocratie (défense de la nation, droit du peuple français à décider de son avenir). Le PCF porte une lourde responsabilité devant l'histoire car il s'est aligner sur le PS, et a laissé au FN la possibilité d'occuper ces terrains. <br class="autobr" /> Il n'y a rien à attendre du PCF. Vous ne le changerez pas, car il n'est pas transformable. <br class="autobr" /> Il n'y a qu'une issue : un nouveau parti communiste pour la france. <br class="autobr" /> Le temp passe, les années, ..... les militants abandonnent la lutte, vieillissent, ..... Le PCF brille encore un peu, comme un vieil astre brille longtemps après sa mort.<br class="autobr" /> Aurez vous le courage de faire le pas ?</p>