Nous ne pouvons plus continuer comme avant ! - commentaires Nous ne pouvons plus continuer comme avant ! 2014-04-24T20:13:07Z https://lepcf.fr/Premieres-reflexions-personelles#comment1208 2014-04-24T20:13:07Z <p>Justement la réunion annoncée en octobre n'était pas prévue dans l'agenda de la direction.C'est le résultat des municipales et la fracture dans le front de gauche qui la conduise à annoncer cette réunion.<br class="autobr" /> Donc,c'est d'abord l'agenda de la réalité politique qui conduit à cette initiative.<br class="autobr" /> La direction va chercher à continuer sa ligne, avec le Front de gauche ou avec autre chose. Mais je pense que nous pouvons peser dans cette situation pour une rupture stratégique ;Nous verrons bien ce qui avancera !<br class="autobr" /> Ce qu'a fait Bessac à Montreuil est scandaleux.Si la direction en fait autant autour de lui, c'est parce ce qu'elle est gênée aux entournures par cette affaire et que pas mal de cocos demandent des explications. De plus, vu les accords conclus par Bessac avec les verts et le PS, vu le très petit nombre de cocos sur sa liste,il va avoir du boulot pour garder sa ville.Personne ne peut échapper à la réalité politique et sociale !<br class="autobr" /> Dans le Rhône, 9 élus sur les 11 élus à la métropole ont finalement décidé de s'organiser dans un" groupe communiste et républicain" avec l'exigence d'une expression communiste forte. Deux ( un communiste et un apparenté) qui étaient partis aux municipales sur la liste Collomb. s'organisent dans un autre groupe. Je n'aurai pas parié sur une telle situation il y a 6 mois !<br class="autobr" /> Dans l'Isère,la ceinture rouge tient,notamment les villes de Fontaines et Saint Martin d'hères, contrairement à la liste conduite par le PS à Grenoble, à laquelle la direction du PCF participait.<br class="autobr" /> Tout cela n'est pas rien !<br class="autobr" /> Personnellement, je ne suis pas sur l'agenda de la direction.Les européennes poussent de toutes façons à nous exprimer sur les questions de l'Union européenne avec nos propres propositions, et ce n'est pas nous qui fixons l'agenda social.<br class="autobr" /> Je crois qu'on devrait avoir un tract très fort démontant les propositions de Valls,en montrant les dangers et faisant des propositions pour sortir de l'austérité et il me semble que nous devrions préparer un numéro trois de la revue.<br class="autobr" /> Nous avons aussi une réunion nationale du réseau prévue le 13 juin.<br class="autobr" /> Ceci dit,ma préoccupation première ce n'est pas ce que dit Pierre Laurent, c'est ce qui monte d'une partie du peuple.Quelles bataille de masse idéologique pour faire reculer les idées anti républicaines et porter une perspective de rupture avec le capitalisme, quelle bataille d'organisation pour recréer des bases<br class="autobr" /> communistes ?<br class="autobr" /> C'est cela qui est essentiel.</p> Nous ne pouvons plus continuer comme avant ! 2014-04-23T14:16:51Z https://lepcf.fr/Premieres-reflexions-personelles#comment1206 2014-04-23T14:16:51Z <p>Nous ne pouvons plus continuer, mais la direction va faire justement ça et la majorité des militants actuels approuveront avec ou sans états d'âme. Je pense que les instances nationales du PCF peuvent à la limite changer de discours, et encore, l'infléchir à la marge, dans un débat interne qui sera de toute manière truqué (par le simple fait de la partialité de la présentation des position dans l'Huma), mais qu'elle ne changeront plus leur pratique fondamentale. Elles ne tireront aucune leçon des élections municipales, si ce n'est pour exalter le modèle montreuillois. Pour ce qui est des communistes du PCF, c'est indispensable de parvenir à fixer un agenda propre, et non de suivre les échéances fixées par la direction du parti pour finir par se faire balader de congrès en congrès. On est arrivé en bout de course. On nous annonce un nouveau débat sur le FDG, comme si c'était de cela qu'il s'agissait ! ce qui importe , c'est le contenu, et non la forme de ce qui n'est rien qu'une force d'appoint au PS qui nous est proposé. Ce débat sur le FDG n'a aucun sens, y participer ne serait que cautionner, quand on voit le rabibochage hâtif ni vu ni connu du PCF avec le PG, des municipales aux européennes en vue de soutenir la liste PGE et l'Europe sociale. N'oublions pas la philosophie d'un certain Patrice Bessac : "ils diront ce qu'ils voudront et nous ferons ce que nous voudrons".</p>