Nous n’avons pas peur du socialisme dans un seul pays

, par  etoilerouge

Le 31 juillet à 20:21, par etoilerouge En réponse à : Nous n’avons pas peur du socialisme dans un seul pays

Seules 25%des entreprises françaises travaillent à l’export, 75% n’y travaillent pas. Ensuite il y a entreprises et entreprises : les grandes multinationales CAC40 et d’autres cotées ne sont pas à proprement françaises puisque depuis les privatisations les flux financiers à la bourse de Paris sont à 50% anglo saxon donc US. On ne compte plus le nombre d’entreprises rachetées par des fonds de pension US dont les secrets industriels ont été pompés puis les entreprises et travailleurs français licenciés. Ce que vous racontez démontre que vous souhaitez le maintien de la France dans l’Union Européenne. Ce que vous racontez des décisions européennes concernent les conseils d’administration et de surveillance des grandes sociétés capitalistes qui agissent auprès des partis politiques en France et auprès de la commission européenne. La commission voient tous les plus gros capitalistes de l’UE et nombre ne sont pas français. Il est clair que la première pression vient de la Commission européenne et c’est ainsi que 80% des lois actuelles à l’AN sont des applications des obligations de la commission. Les orientations ne peuvent fonctionner que dans l’unanimité il est donc quasi impossible de changer les fondements hyper capitalistes et antidémocratiques , ses buts sociaux anti socialistes de l’intérieur. Pas d’accord non plus pour les Russes de 1927 . Premièrement la politique de nationalisation des terres a été rendue possible par l’attente de larges masses qui ne pouvaient vivre du très faible lot de terres exploitables nombre d’entre ces terres étant peu productives à ce moment. La nationalisation et la création de kolkoze sovkoze a permis des évolutions jamais vues notamment en matière écologique jusqu’en 1956 et le passage à la production chimique des révisionnistes krouchtchévien. J’ajoute que malgré les campagnes considérables depuis 30ans pour convaincre les jeunes générations que le socialisme et STALINE sont une calamité les sondeurs américains continuent de voir troner comme personnalités les plus importantes STALINE et LENINE. Votre NEP n’est que l’expression de votre refus du socialisme et de vos tendances typiques dans le PCF de céder à l’ennemi de classe. LENINE a eu comme continuateur STALINE, 1927 est l’année où TROTSKI se casse, tant mieux. Il est allé jusqu’à soutenir les nazis. La CHINE actuelle a aussi comme sous STALINE nationalisé les terres. C’est toujours le cas et faut-il vous rappeler qu’encore aujourd’hui elle considère la déstalinisation comme un révisionnisme. Votre NEP chinoise n’était possible que parce que la CHINE ainsi était séparée de l’URSS ce qui fut le début de la fin du camp socialiste en Europe. La contrepartie des investissements capitalistes en CHINE est à chercher dans la poursuite de la guerre capitaliste par d’autres moyens., Maintenant que la CHINE socialiste est seule la pression capitaliste monte contre elle. Mais il est déjà tard. Le socialisme chinois c’est toujours le parti communiste marxiste léniniste , engelsien maoïste, c’est la dictature du prolétariat, c’est la propriété socialiste des terres et du sous sol, c’est la planification, plus de la moitié de la production est publique tous éléments issus et de LENINE et de STALINE.

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).