Avec le Manifeste du 21ème siècle, l’Union fait la Force au Congrès 2018 du PCF !

, par  SARTON Bernard

Le 16 juillet 2018 à 15:22, par SARTON Bernard En réponse à : Avec le Manifeste du 21ème siècle, l’Union fait la Force au Congrès 2018 du PCF !

Nous sommes devenus des "perdants" depuis la signature du Programme commun des années 70 en devenant des sociaux-démocrates dit de gauche (un PSU bis en sorte) . Devant la défaite de l’idéologie social-démocrate sur le plan électoral nous cherchons à nous replacer en révolutionnaires contre le système capitaliste que nous avons gérer par la collaboration de classe dans les municipalités-départements-régions et gouvernement depuis la libération de 1945 qui ont amené quelques gains sociaux pour les pauvres exploités sans pour autant remettre en cause le capital qui essaye aujourd’hui avec succès de reprendre ce qu’il a dû concéder .
Cela étant dit , pouvions-nous faire autrement ? C’est le débat autocritique qui traverse nos discussions afin de trouver enfin une stratégie gagnante alors que le capital est en difficulté énorme et dangereuse , ce qui l’entraîne à imaginer un conflit meurtrier pour se maintenir et éviter de disparaître . Cette stratégie est la nécessaire union de tous les révolutionnaires communistes et progressistes , qu’il soient au pouvoir ou non , pour entraîner les peuples exploités vers une lutte intense et efficace qui supprimera le capitalisme , pour enfin construire largement la société socialiste-communiste .
Cela exige une grande lucidité scientifique, économique et politique comme nos camarades chinois l’ont expérimenté avec succès depuis Deng-Tsiao-Ping . Notre volonté de nouer des alliances électorales avec la social-démocratie pour parvenir au pouvoir a été un échec et a permis à la bourgeoisie de se refaire une santé depuis la libération et de prospérer ensuite avec la social-démocratie au pouvoir . D’un parti de masse à plusieurs centaines de milliers d’adhérents dans les années cinquante nous sommes maintenant paraît-il 130000 avec 50000 cotisants . Quel dégringolade ! Alors que faire ?
J’imagine nos dirigeants de Colonel Fabien en plein désarroi devant cet échec après : L’Union de la Gauche de Thorez et Waldeck-Rochet , le Programme commun de Marchais , le réformisme droitier de Robert Hue , les comités anti-libéraux de Marie-Georges Buffet , le Front de gauche de Pierre Laurent . Où est l’autocritique intelligente à la lumière marxiste et je dirai même du simple bon sens . Je ne suis qu’un militant de base et j’ai connu toutes ces périodes avec beaucoup de suspicion et parfois de détresse . Donc que faire aujourd’hui ?
Ce congrès extraordinaire marquera-t-il une date historique pour notre parti comme le fut le congrès de Tours ? Il faut l’espérer car le danger de la guerre préparé par le complexe militaro-industriel Anglo-saxon est en cours . La guerre contre l’Iran n’est qu’une question de semaines ou de quelques mois et cela va engendrer un cataclysme meurtrier d’une ampleur inégalée depuis la seconde guerre mondiale ; La soldatesque US-GB-Française , après des expérimentations locales en Afghanistan-Lybie-Syrie-Mali etc.., est prête à des massacres sans nombre pour sauver le système capitaliste en crise aggravée depuis 2008 . En sommes-nous conscients malgré l’euphorie de l’Huma devant le succès de l’équipe de France du foot ? Ce congrès se prépare par des textes plus ou moins complémentaires que la masse des militants actuels ne liront pas , ils voteront en fonction de l’influence plus ou moins grande des directions de section ou fédérales et après que se passera-t-il ? Là est ma question après tant de congrès décevants préparant des élections bourgeoises où le FN progresse sans cesse malgré une abstention massive de plus de 50% . La perte d’innombrables municipalités communistes acquises dans les années 30 et 50 nous a affaibli considérablement sans espoir de reconquête sauf dans quelques endroits ici ou là . Alors que faire ???
Sans cesse il faut relire Lénine avec son "que faire ?" sans vraiment trouver des solutions historiques à court terme ; s’il se réveillait de son mausolée sans voir son URSS qu’il s’efforça de bâtir que penserait-il ? Tous nos morts depuis Robespierre que penseraient-ils s’ils revenaient parmi nous ?
Alors camarades soyons unis et intelligents pour gagner enfin contre ce capital rapace et meurtrier qui se prépare à nous massacrer dans peu de temps . Nous ne pouvons plus tergiverser sur un ou plusieurs textes avec une majorité suiviste et une minorité arqueboutée sur sa vérité idéologique marxiste . Que faire ? Que faire ? Que faire ??????????

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).