La jeunesse syrienne communiste : « Nous ne nous rendrons jamais ! »

, par  dariokhos

Le 15 février 2016 à 22:26, par dariokhos En réponse à : La jeunesse syrienne communiste : « Nous ne nous rendrons jamais ! »

Je ne sais pas qui est Florent, mais il est clair que nous ne sommes pas du même côté du fusil.
Il y a bien des fascistes en Syrie, ce sont les Frères Musulmans, et leurs succédanés des organisations fascistes militaires ISIS, Front Al-Nusra et autres.
La question en Syrie, n’est pas d’encenser la Russie, certainement impérialiste, ni l’Iran également impérialiste ; elle est de savoir dans quel camp se situer.
Il n’y a pas plus de révolution syrienne en 2011 que de beurre en broche. Ceux qui y croient sont au mieux des naïfs qui gobent les mensonges de la presse française au pire des complices. La première intervention impérialiste en Syrie n’est ni celle de l’Iran ni celle de la Russie : c’est celle des USA qui avaient prévu depuis Brezinski et Wolfowitz de faire la peau aux Etats nationalistes arabes, fussent-ils engagés dans la répression sanglante des communistes comme en Irak, et de leurs valets dont la France de Hollande qui est tout de même l’ancienne puissance coloniale. Comme si les USA qui financent et organisent DAESH et les autres milices fascistes et la France impérialiste n’avaient pas en vue le pétrole.
Le plus dangereux des impérialisme est toujours le dominant. Même s’il ne lui reste qu’une seule dent, disait Enver Hodja, l’impérialisme américain mordra encore férocement. Le mot fasciste est aujourd’hui employé à toutes les sauces par des gens qui ne savent pas ce que cela signifie. Le régime baasiste n’est pas fasciste ; il est celui d’une bourgeoisie nationale anti-compradore mais pas pour cela favorable aux travailleurs. Assad junior, pour donner des gages à l’impérialisme US a ouvert une Bourse au début des années 2000.
Reste que le combat antifasciste et de libération nationale est, en Syrie, qu’on le veuille ou non, aux côtés de l’armée et du Baas, et forcément, même si on se méfie, de l’armée russe aussi.
Après tout en 44 les Résistants français combattaient bien plus ou moins aux côtés de l’impérialisme américain qui avait sur la France des visées d’asservissement bien pires que celles de la Russie sur la Syrie aujourd’hui.

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).