Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? - commentaires Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-10-04T22:19:09Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment384 2011-10-04T22:19:09Z <p>Franchement, vous osez écrire : "Bien malin celui qui d'aventure allait prédire que l'OTAN allait trahir la résolution" à propos de la Libye ?<br class="autobr" /> Vous plaisantez ? Nous étions des milliers à le voir venir gros comme un camion ! <br class="autobr" /> Incroyable ! Après une phrase pareille, je doute que vous soyez vraiment un militant de gauche…<br class="autobr" /> Bon, je le concède : nous sommes nombreux sur ce site à chipoter pour des broutilles.<br class="autobr" /> Y aura-t-il un groupe communiste à l'Assemblée nationale ?<br class="autobr" /> Un parti communiste, de classe et de combat, continuera-t-il d'exister ?<br class="autobr" /> L'union qu'on nous propose sera-t-elle une fois encore le moyen de dévoyer les colères et les aspirations populaires ?<br class="autobr" /> Pourquoi un ancien ministre socialiste, maastrichtien, mitterrandien, partisan de l'euro et de l'intégration européenne, serait-il le mieux placé pour représenter les électeurs communistes lors d'une élection présidentielle ?<br class="autobr" /> Et de nombreuses autres peccadilles sans intérêt du même acabit…</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-10-04T21:43:18Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment383 2011-10-04T21:43:18Z <p>Tordre la réalité ou le discours ? J'ai bien précisé : acte de mauvaise foi dans la gestion du discours. Car tout discours, a fortiori ici, est politique. Et si vous n'avez pas de bons dicos, allez sur wiktionnaire.<br class="autobr" /> Je crois avoir apporté une réponse argumentée. Je ne veux pas perdre de temps en gloses inutiles. Pour moi, Pierre Laurent ne présente aucune excuse, mais lance des avertissements. Car si les socialistes viennent se faire remarquer à la fête de l'Huma, ce n'est pas sans quelques mises au point. <br class="autobr" /> Je réfute l'interprétation de la phrase qui est ici mise en avant.<br class="autobr" /> Vous voyez, j'ai été contre également l'attaque de la Lybie par l'OTAN. Ceux qui ont voté pour ont eu tord. Je remarque qu'ils ont voté pour une résolution réclamant l'établissement d'une zone de sécurité aérienne. Bien malin celui qui d'aventure allait prédire que l'OTAN allait trahir la résolution. Et comme vous me forcez encore à parler de Melenchon, celui-ci a demandé que le Droit International soit respecté et que l'OTAN ne s'en mêle pas. Il est d'ailleurs le seul candidat à demander la sortie de la France de l'OTAN : allez-vous le nier ?</p> <p>J'aimerais simplement savoir si au lieu de faire des fixations sur des phrases qui, on le voit, suscitent diverses interprétations, un travail en commun est possible pour que le système change définitivement.<br class="autobr" /> Car ici, il y a une tendance à chipoter sur toute phrase "suspecte", afin de justifier le retrait de la lutte électorale. Chipoter : "Sens 2 : Contester pour des broutilles. Synonyme chicaner Anglais to quibble about."<br class="autobr" /> Et si je ne suis pas d'accord avec les propos exprimés ici, je suis contents qu'ils existent et qu'il y ait débat, quand il y a écoute et intérêt réciproque. Ce dont je doute.<br class="autobr" /> Désolé, mais je ne suis pas Don Quichotte.<br class="autobr" /> Je continuerai à lire les articles de ce site uniquement pour savoir jusqu'où ses positions l'emmèneront. Je dis cela sans mépris, bien au contraire... Peut-être nous verrons-nous sur un marché à tracter.</p> <p> "L'histoire jugera sévèrement ceux qui, dans la tempête, seront restés sur le quai à regarder le bout de leurs souliers."</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-10-04T06:31:51Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment379 2011-10-04T06:31:51Z <p>C'est vraiment surprenant ! Le nom "prévarication" n'a jamais, mais alors jamais, eu le sens de "mauvaise foi", fusse-ce au figuré.<br class="autobr" /> Mais vous semblez tordre la réalité dans le sens qui vous convient, et pas seulement en sémantique.<br class="autobr" /> Pour ce qui est de la modération du site, vous conviendrez au moins que vous n'en faites pas les frais ; et que sur ce site-là vous pouvez vous exprimer à loisir, ce qui n'est pas vrai chez vos amis du Front de Gauche.<br class="autobr" /> Cela dit, les contradictions dans votre propos sont innombrables.<br class="autobr" /> Par exemple, PAM affirme qu'on peut craindre la disparition définitive du groupe communiste à l'assemblée nationale. Vous lui répondez que le groupe actuel ne porte déjà plus le nom de communiste. Justement ! Quelle meilleure preuve que la destruction est déjà à l'œuvre et que, précisément, Buffet et Laurent ont poursuivi l'entreprise de liquidation initiée par Hue ! Elle ne va que s'aggraver dans la mesure où nous avions jusqu'à présent des "candidats communistes" qui seront désormais des "candidats FdG". Ils ne seront plus communistes dès le départ !<br class="autobr" /> Pour ce qui concerne les déclarations "combattantes" de Laurent contre les fauteurs de crise, que n'est-il allé tenir ces propos devant les communistes grecs en lutte ? En tant que président de la gauche européenne, il se contente de proposer une mutualisation de la dette -au mieux une sorte de prêt à 0% par la BCE, qui soit-dit en passant n'a pas de compte à rendre à Laurent, ni à qui que ce soit-… Un révolutionnaire devrait, je crois, proclamer que les peuples ne doivent rien !<br class="autobr" /> Enfin, vous affirmez que le programme partagé a plus de sens que le programme commun, parce que nous avons appris sur le PS. Sur le contenu du programme lui-même, d'autres ont montré, y compris sur ce forum, que votre jugement est discutable. Enfin, si nous avions tant appris, sans doute n'aurions-nous pas commis les mêmes erreurs. En 1972, un dirigeant socialiste qui venait de créer son parti, tenait sur les tribunes des discours qui auraient fait pâlir d'envie Che Guevarra, il signait avec les communistes un programme et devenait le candidat unique aux présidentielles. Pensez-vous pour autant que Georges Marchais était tombé de la dernière pluie ? Le mot d'ordre déjà à l'époque était : "L'union est un combat". Cela ne nous a pas empêché de nous faire bouffer tout cru… Je le sais : j'y étais. Mais alors qu'avons-nous appris ? Car aujourd'hui, j'aimerais entendre chez les dirigeants "communistes" que l'union est un combat. Mais je n'entends rien de tel, sinon, comme l'a dit PAM, des excuses d'avoir été "dogmatiques", "antidémocratiques", anti-écolos"…<br class="autobr" /> Moi, je ne m'excuse de rien devant les socialistes ou les écolos. Moi, je suis dans les luttes, par exemple contre le bombardement du peuple libyen, voté à Strasbourg par votre candidat à l'élection présidentielle.</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-10-03T22:42:04Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment378 2011-10-03T22:42:04Z <p>@ Dautrey : n'exagérez rien. J'ai employé le terme prévarication au sens figuré de "mauvaise foi" : "Acte de mauvaise foi commis dans une gestion.". dans la gestion du discours de certains ici, qui font des procès d'intention. Je ne vise aucun personnel politique, mais les intervenants.</p> <p>@PAM</p> <p>Encore une fois, répondons point sur point :</p> <p>"Je devrais faire comme dans la plupart des forums ou un commentaire hors-sujet est déplacé ou supprimé ! D'autant que je me contrefous de cette histoire de la vidéo de Mélenchon à la fête qui n'est qu'un épiphénomène comme d'ailleurs tout ou presque ce que les journalistes choisissent de mettre en avant."</p> <p>Donc en tant que modérateur, tu trouves qu'il serait normal de me supprimer, car j'ai prononcé le nom de Melenchon. Or, je ne faisais que répondre à Mireille Popelin, qui nous ressort ici, sur un site communiste, la vision des médias du grand capital. Dans ce cas là elle aurait du être supprimée aussi. Alors il faut savoir : quand il y a débat, ne peut-on répondre que si l'on est d'accord avec la ligne idéologique défendue ici ?</p> <p>"Quand au débat de fonds sur le choix stratégique des communistes pour le Front de Gauche, tu peux toujours ridiculiser le point de vue opposé au tien." Je ne vois pas en quoi j'ai cherché à te ridiculiser ! Je fais simplement une démonstration invalidant deux interventions dans ce débat. Démonstration n'est pas ridiculisation ni caricature, et mon honneur est sauf. Certes, ces démonstrations ne s'appliquent, il est vrai, moins à ton article qu'aux réactions qu'il suscite.</p> <p>"Enfin, puisque tu évoques les bonnes pratiques de discussion sur un forum, restes concentré sur le sujet de l'article, la déclaration de Pierre Laurent..."<br class="autobr" /> Pas de problèmes.<br class="autobr" /> Je récuse formellement ton appréciation de Pierre Laurent. Si celui-ci voulait liquider la notion de communisme, il n'aurait pas intitulé son nouveau livre "Le Nouveau Pari Communiste" ! La belle affaire, me répondras-tu.<br class="autobr" /> Robert Hue a été retoqué par Marchais. Fort heureusement. Je me rappelle moi aussi d'émissions télévisés, au temps où Hue avait le vent en poupe et où le P.C.F. remontait dans les scores électioraux nationaux, des émissions où on lui demandait de rayer le nom"communiste" du Parti. Il y eut même un documentaire sur son auguste personne où il se déclarait farouchement contre le changement de nom du Parti. J'étais pour ma part assez heureux de voir cette intransigeance. Puis, il y eut une dérive en totale contradiction avec le dicours : à force de vouloir donner une image novatrice du P.C.F., on pouvait désormais voir tout et n'importe quoi, dont un défilé de Prada au siège du Parti !<br class="autobr" /> J'aimerais rappeler que ce sont ces dérapages qui lui ont valu d'être jeté du Parti, en plus de ses résultats calamiteux aux présidentielles, bien sur. Et c'est bien Marie-Georges Buffet qui a remis certaines choses en droite règle, comme la suppréssion immédiate du titre de "Président du parti". <br class="autobr" /> Pour moi, il n' ya donc pas continuation et filiation, comme ton article le dit, mais rupture et retour à des fondamentaux.<br class="autobr" /> Notons en quoi la démarche de M.G. Buffet et Pierre Laurent, y compris via le Front de Gauche, est aux antipodes de ce qu'aurait pu devenir le Parti si les "liquidateurs" le dirigeaient.<br class="autobr" /> Robert Hue a claqué la porte de la direction nationale en 2008, car il considérait que le parti, telle qu'il était désormais rétabli, n'était plus "réformable." Il crée dans la foulée son Mouvement unitaire progressiste (je saute l'étape de la NEP, faisons court).<br class="autobr" /> Or le MUP a pour vocation de rassembler toutes les forces de "gauche", et de travailler en étroit acccord avec le P.S., notament avec des listes d'union (c'est ça le congrès de Tours à l'envers). Cela a été sa stratégie lors des Régionales de 2010.<br class="autobr" /> Qu'ont fait M.G. Buffet et Pierre Laurent au même moment ? Tout le contraire. Ils ont refusé la tentation socialiste, et ont continué de travailler avec les forces de ce que j'appelle "la gauche de combat", le P.G., et la G.U. Comparons la progression du FDG et l'abscence de la MUP.</p> <p>Maintenant sur le discours de la fête de l'Huma. Je ne me suis pas senti meutri pour les autres, pour la simple et bonne raison que les autres étaient autour de moi et avaient tous les ages, dont de vieux militants. Etant tombé dans la potion communiste dès le plus jeune age grâce à l'influence des anciens, j'ai plutôt vu dans ce discours une giffle faite aux représentants des autres forces politiques qui étaient présentes, dont le P.S., et E.E.L.V. Tu n'en as rien à faire d'eux car ils ne sont pas communistes. Faudrait-il que tout le monde doit communiste ? Au moins exigeons de ceux qui se réclament de la Gauche d'être honnête ! Voilà ce que dit le discours.<br class="autobr" /> Il est toujours facile d'extraire une phrase de son contexte sans avoir lu le reste.<br class="autobr" /> Que dis Laurent dès l'entrée en matière ? "L'histoire jugera sévèrement ceux qui, dans la tempête, seront restés sur le quai à regarder le bout de leurs souliers. Depuis trois ans maintenant, tout le monde parle de crise historique du capitalisme. Mais à quoi bon, si ce n'est pour prendre la mesure de ce que cela implique ?" Voilà qui règle d'entrée de jeu le compte de ceux qui prétendent gérer le capitalisme. "Nous combattrons tout pouvoir, quel qu'il soit, qui se fixerait comme but, pour servir la perpétuation de la nouvelle aristocratie financière, de faire payer la crise aux peuples, et nous soutiendrons tout gouvernement décidé, contre les puissances de l'argent et les marchés financiers, à rétablir les conditions d'une démocratie véritable, à inventer un nouveau type de développement humain, solidaire et durable." Pour toi qui t'inquiète d'une entrée possible de membres du Front de Gauche dans un gouvernement socialiste, tu remarqueras que le seul pouvoir qui sera soutenu sera celui penchera vers le communisme plutôt que vers la droite. J'appelle cela un avertissement.</p> <p>"Il est impératif de retrouver la totale maîtrise publique du secteur bancaire et financier, de nationaliser ce qui doit l'être afin de réorienter radicalement tous les critères du crédit." Or, dans le programme, la renationalisation est exigée pour de nombreuses entreprises, EDF, GDF, Areva et Total, parmis d'autres. Je comprends ta réticence aux mots de "Pôle Public", mais dire qu'ils sont vagues, ce n'est pas très honnête. Les termes sont très précis y compris quant aux modalités : une tarification sociale pour le droit et l'accès de chacun. à l'eau et à l'énergie. <br class="autobr" /> Je ne sais pas si tu as lu ce programme, mais si non, prends au moins le temps de le faire.</p> <p>En réalité, la teneur des discours de Pierre Laurent à la fête de l'Huma tient à montrer que le FDG, donc, le Parti Communiste, ne peuvent plus être traités de haut comme de par le passé récent ou ancien, et que tout prétendant à l'accession au pouvoir devra compter avec lui.</p> <p>Tu dis :" Car tout le monde sait que le parti socialiste ne va évidemment pas disparaître comme par enchantement, et que le mieux qu'on puisse espérer de la stratégie électorale du Front de Gauche en 2012, c'est de négocier un peu avec le futur gouvernement socialiste !". Toi qui te dis "meurtri", tu ne te rends pas compte que tu tes mots sont des meurtrissures pour les autres. Je ne milite pas pour que nous perdions, mais pour que nous gagnions. La victoire du FDG te parait tellement impossible ! Peut-être souhaites-tu qu'il ne gagne surtout pas ! Et pourtant tu parles de démocratie, "qui commençait (????? Moi j'ai fait mon choix dans ma cellule) dans la vie des cellules" : mais c'est démocratiquement que les communistes ont voté Melenchon pour les représenter. 20 000 ont dis "non" ? Il est quand même fou dans une élection démocratique de ne voir dans les sauveurs que les perdants ! Tous les autres seraient des imbéciles, des traitres, n'ayant que pour ambition de liquider leur Parti ? Non."Beaucoup de ceux qui l'ont choisi l'on fait en pensant défendre l'existence du PCF" : c'est vrai que tu es dans nos têtes. Quand bien même certains camarades t'auraient avancé cet argument, quelle condescendance pour tous ceux qui pensent que seul le Parti Communiste peut réunir autour de lui des formations de gauche qui refusent le libéralisme, le capitalisme, afin de mener nos idées au gouvernement !<br class="autobr" /> Nous avons le programme le plus ambitieux et le plus progressiste de tout le pays. Tu peux en être insatisfait, mais de grâce, un minimum de respect.</p> <p>Pour toi, "l'accord PCF PG semble indiquer qu'il n'y aura plus de comptage des voix communistes dans les élections, plus de groupe communiste, et je ne sais pas comment seront réparties les financements politiques...". L'emploi du verbe "sembler" est très honnête. Or, il me semble que tu n'entends pas que les accords disent qu'aux législatives, entre 70 % et 80 % des sièges seront donnés aux communistes, en échange de la candidature du dirigeant du P.G. à la Présidentielle. Les communistes seront donc majoritaires à l'assemblée, en cas de victoire. Quelle sera le nom de leur groupe ? Je n'en sais rien. A l'heure actuelle, dans le groupe où siègent les communistes, il n'y a pas le nom "communiste", bien qu'ils soient majoritaires.</p> <p>Ces 70 à 80 %,, c'est ce qu' a exigé Pierre Laurent au P.G., de la même manière que Pierre Laurent a mis devant ses responsabilités le P.G. qui voulait un siège au Sénat, ce à quoi le P.G. a renoncé. Il est très fort, pour un liquidateur du communisme. Certains disent : les communistes ont perdu des sièges. Que n'auraient-ils pas perdu si Laurent n'avait pas apporté de la cohésion, ce qu'il continuera à apporter en tant que coordinateur de la campagne présidentielle.</p> <p>"Par contre, je suis constamment préoccupé par cette fracture politique qui laisse tant de forces populaires sur le coté du combat, et le PG ou la GU ne m'apporte strictement rien pour relever ce défi." Nous serons au moins d'acord sur cette fracture, même si pour moi les autres ont un apport. Mais nous sommes le seul Parti implanté dans les villes, les collectivités territoriales, et là le bas blesse. <br class="autobr" /> Pour toi, mais peut-être que je me trompe, seul un Parti Communiste revenu à des fondamentaux qu'il aurait perdu (ce en quoi je suis en désacord) peut résoudre ce problème.<br class="autobr" /> Pour moi c'est le contraire, et je note les encouragements des gens qui félicitent notre capacité à nous unir pour faire front, quand les socialistes en sont encore aux primaires.<br class="autobr" /> Mais il est clair qu'il faut mouiller la chemise, et aller au-devant des gens, et pas des convaincus.</p> <p>Ce programme partagé a plus de sens à mon avis que le programme commun que Marchais avait réussi à construire. J'aime Marchais. Il a été abominablement trahi et nous tous avec. Mais contrairement à ce que tu dis, nous avons appris. Nous avons appris que les socialistes sont désormais divisés, qu'ils ont renoncé à la lutte des classes, qu'ils tendent vers le social-libéralisme. Et que ceux qui ont encore des velléités de gauche observent avec intérêt ce que nous faisons, et qu'ils voteront sans doute pour nous au premier tour. C'est aussi la stratégie de Pierre Laurent, qui aimerait bien liquider une parti du P.S., autre sens véritable que l'ont peut voire dans son appel solonnelle : "soyez de gauche !"</p> <p>Je concluerai sur ce que tu dis des comunistes de Vennissieux : "et puisque tu parles de Vénissieux, je te rassures ou je t'inquiètes, à toi de le dire, mais les communistes de Vénissieux, dans le débat et l'action, resteront très majoritairement unis, malgré cette situation politique si difficile."<br class="autobr" /> Je ne me rassure ni ne m'inquiète, et méprise les gens menaçants (je ne dis pas que tu es menaçant, mais j'en ai connu des hargneux, très peu, mais c'est déjà trop : qu'ils sachent se contrôler...).</p> <p>De la même façon qu'un élu n'est pas propriétaire de ses voix, tu n'es pas porte-parole des communistes de Venissieux. La question de savoir s'ils seront selon toi "majoritairement "uni pour que perde le Front de Gauche relève pour moi d'une analyse intéressante des prises de responsabilité de chacun, au moment où nous avons besoin de chacun. Mais comme, contrairement à toi, je ne sais pas si cette "majorité" va prendre le parti de notre victoire aux élections, j'attends de voir. Car je ne sais pas ce qu'ils feront, et si ceux qui ont déjà adhéré à la démarche du FDG en seront pour leur frais s'ils ont le droit de parler sans être stygmatisés, ou si les camarades proches du "concret" iront à la bataille en ces temps historiques, qu'ils soient au départ pour le FDG ou pas.</p> <p>Cordialement.</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-10-01T15:20:18Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment376 2011-10-01T15:20:18Z <p>Je partage complètement l'avis de PAM et je ne veux rien y ajouter.<br class="autobr" /> Mais un mot quand même : Eric Seka parle de "prévarication"…<br class="autobr" /> C'est une accusation extrêmement grave ! À qui s'adresse-t-elle ?<br class="autobr" /> J'avoue que je ne comprend pas ce qu'elle vient faire là…</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-10-01T13:22:42Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment375 2011-10-01T13:22:42Z <p>a eric seka,</p> <p>j'avoue que je suis stupéfait de cette discussion ou personne ne parle de l'article et de son sujet qui porte sur une déclaration de Pierre Laurent que je considère comme insultante pour les communistes, ce qui m'a conduit à écrire cet article. dans lequel, il n'y a rien sur Mélenchon ! Je devrais faire comme dans la plupart des forums ou un commentaire hors-sujet est déplacé ou supprimé !</p> <p>D'autant que je me contrefous de cette histoire de la vidéo de Mélenchon à la fête qui n'est qu'un épiphénomène comme d'ailleurs tout ou presque ce que les journalistes choisissent de mettre en avant. Je n'ai pas besoin de ça pour savoir que comme tout ancien trotskyste passé au PS, Mélenchon n'agit évidemment pas pour renforcer le PCF, et d'ailleurs, je ne vois pas pourquoi on lui demanderait. Si sa reconversion politique contre la social-démocratie l'avait conduit à devenir communiste, ça se saurait !</p> <p>Quand au débat de fonds sur le choix stratégique des communistes pour le Front de Gauche, tu peux toujours ridiculiser le point de vue opposé au tien. Mon opposition avec le FdG n'a rien à voir avec un refuge identitaire pour "sauver le PCF", mais tout à voir avec l'exigence d'une autre stratégie de lien entre les luttes sociales et l'enjeu du pouvoir, ancrée dans les réalités des luttes de classes dans lesquelles le peuple bouscule la représentation électorale et institutionnelle de la gauche et de la droite. Caricaturer une position que tu ne partages pas n'est pas à ton honneur. Et tu seras très vite confronté aux conséquences de cette stratégie que tu défends, comme après 81, comme après 97... Si le PS gagne en 2012, nous aurons certes quelques strapontins, mais ce sera dans un gouvernement de gestion du capitalisme, car les socialistes ne peuvent rien inventer d'autres, quelque soit le "poids" que la "gauche de la gauche", représente. Rappelle toi que Marchais, malgré l'échec , représentait 16% au premier tour, que les forces militantes de tout bord se sont depuis considérablement affaiblies, et que nous n'avons pas pu "peser sur le PS" à l'époque !</p> <p>Je reste convaincu que le choix entre un front électoral et un front populaire centré sur les enjeux de classe n'a pas été pleinement posé aux communistes. Ils en paieront le prix fort. L'accord PCF PG semble indiquer qu'il n'y aura plus de comptage des voix communistes dans les élections, plus de groupe communiste, et je ne sais pas comment seront réparties les financements politiques... si je tiens compte de ce qui a été fait au groupe à l'assemblée nationale, je crains le pire pour le PCF.</p> <p>Enfin, puisque tu évoques les bonnes pratiques de discussion sur un forum, restes concentré sur le sujet de l'article, la déclaration de Pierre Laurent, dont je n'avais pas vu qu'il l'avait reprise dans le discours de la grande scène. Je l'ai relu pour ne rien perdre de son contexte, et je reste meurtri par ce qu'elle dit, ressentant cet appel à la gauche comme une insulte à ces générations de communistes pour qui l'union était un combat. Car Pierre Laurent nous dit que l'union serait possible dorénavant parce que les communistes ont changé ! C'étaient donc eux qui posaient problème, ces communistes anciens avec qui Pierre laurent a rompu, comme quand il va dans la Grèce debout contre la guerre économique et qu'il choisi de ne pas rencontrer les communistes, d'ignorer le font de lutte qui joue un si grand rôle dans les manifestations...</p> <p>Il est dramatique de ne pas tirer les leçons d'une si longue expérience de cette "gauche" et de ce qui fait qu'elle est ou non capable de transformations sociales.</p> <p>Je me contrefous de ce que les socialistes et les écologistes pensent des communistes. S'ils sont engagés dans ces partis, c'est bien sûr qu'ils ne sont pas communistes, mais surtout, qu'ils s'inscrivent dans le cadre de la société telle qu'elle est, repoussant toute révolution politique donnant enfin le pouvoir au monde du travail.</p> <p>Par contre, je suis constamment préoccupé par cette fracture politique qui laisse tant de forces populaires sur le coté du combat, et le PG ou la GU ne m'apporte strictement rien pour relever ce défi.</p> <p>Alors, les communistes ont effectivement décidé d'une stratégie et on fera avec jusqu'au prochain congrès, à Vénssieux comme ailleurs. Celà dit, nous mènerons la bataille que nous sommes capables de mener. Et tu ne me reprocheras pas de mener la bataille pour la nationalisation des banques, qui n'est pas dans le programme du FdG qui n'évoque qu'un vague pole public, pour la nationalisation des grandes entreprises industrielles, le FdG ne l'évoquant que pour l'énergie, sans qui aucun état ne peut maitriser la création de richesse, d'emploi, mais aussi pour la sortie de l'Euro, l'arme avec laquelle ils tuent l'emploi, écrasent le travail alors que le FdG continue à tenter de contenir la colère sociale en faisant vivre l'illusion d'un changement politique d'en haut à la commission européenne...</p> <p>Et puisque tu parles de Vénissieux, je te rassures ou je t'inquiètes, à toi de le dire, mais les communistes de Vénissieux, dans le débat et l'action, resteront très majoritairement unis, malgré cette situation politique si difficile.</p> <p>pam</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-30T02:59:03Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment370 2011-09-30T02:59:03Z <p>Je suis consterné de voir où en est ici le débat. Car il n'y a que prévarications, admonestations, et colportage de rumeurs. Rien qui ne grandisse le combat communiste, qu'on opte pour le Front de Gauche ou pas.<br class="autobr" /> J'aimerais répondre dans certains cas "au cas par cas".</p> <p> @Mireille Popelin<br class="autobr" /> J'avais déjà lu ce récit, tel un papier-collé... dans les news de T.F.1... et de l'Express (droite) : <a href="http://www.lexpress.fr/actualite/politique/melenchon-somme-un-militant-communiste-de-degager_1033948.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.lexpress.fr/actualite/politique/melenchon-somme-un-militant-communiste-de-degager_1033948.html</a><br class="autobr" /> Selon le site de la chaîne, une vidéo aurait montré Melenchon s'exprimant ainsi. J'ai cherché la vidéo, je ne l'ai trouvé nul part. En revanche, tous les médias anticommunistes, médias aux ordres de la finance, en font leurs choux gras. Donc, vous reprenez l'argumentaire et la démonstration faite par T.F.1, dont le patron était le conseiller de campagne présidentielle de Sarkozy en 2007, faites par le Point, etc. C'est là que vous prenez vos sources d'inspiration anti-Melenchon ? Dans les média du grand capital ? A ce stade, je n'avais toujours pas vu la vidéo.</p> <p>Et où l'ai découverte ? Sur le site du J.D.D., autre journal du capital. Dans son blog, Jean-luc Melenchon, fait une mise au point très nette. La vidéo a été faite par des "journalistes" de Canal +. Canal + est dirigée par Bertrand Meheut, qui a été vice-président à Rhône-Poulenc, président du groupe Roullier, directeur d'une branche d'Aventis, avant sa reconversion (contestée) dans les médias à travers Canal +. Il reste membre du directoire de Vivendi. Tous des groupes bien attentionnés envers la classe ouvrière. Canal + est également la chaîne où sévit Jean-Michel Apathie, ennemi juré des communistes, du Front de Gauche, et de Melenchon qu'il insulte régulièrement dans son blog, où il a repris comme vous cette vision d'un Melenchon autoritaire et méprisant les communistes.<br class="autobr" /> En ce qui me concerne, je n'écoute pas les médias et les journaleux de la bourgeoisie, alors que vous, vous allez prendre leur argumentaire pour enfoncer Melenchon. Moi, je lis l'Huma, pas les colporteurs de rumeurs.</p> <p>Venons à cette vidéo de Canal + que j'ai enfin vu : Melenchon l'a resitué dans son contexte : Martine Aubry est invitée à la fête de l'huma. Certains aimeraient qu'il y ait débat. D'autres la conspuent. Mais rien ne se fait car un hallucinante bousculade de journaliste a lieu, heurtant Melenchon, Aubry, et des camarades du parti, et ce physiquement. Face à un tel manque de déontologie professionnel, tout est annulé. Quelqu'un interpelle Melenchon : il n'a aucun badge, rien de visible indiquant qu'il soit communiste. Flottement du service d'ordre. Melenchon, inquiet qu'un traquenard ne se fasse au dépends de ce rendez-vous de la Fête, prends les devants et donne une consigne au gars. Il ne le fait pas dans une ambiance de calme, mais dans une ambiance carrément violente.S'il appelle le gars à la discipline, c'est qu'à ce moment, personne ne la respecte. Si tu veux voir la situation filmée dans son contexte, il y a une vidéo sur le blog de Melenchon. Mais jamais tu le regarderas. Jamais tu ne liras que Melenchon s'excuse en se demandant qui peut garder son calme dans un moment pareil.</p> <p>J'ai posé mon regard de réalisateur (c'est mon travail, bien que je sois au chomage) sur le reportage de Canal : le nom de l'émission, déjà : Dimanche+. Elle est présentée par Anne-Sophie Lapix. Cette dernière avait été invitée en compagnie d'Arlette Chabot (une grande amie de la gauche, hein ), et de Laurence Ferrari, pour parler des "dérapages médiatiques" de Melenchon, dans l'émission "Le Grand Journal", où officie Apathie (petit monde). Ce soir-là, ce fut un lynchage contre Melenchon par trois voix de journalistes que Melenchon avait pris à parti pour leur partialité de droite. Donc on connait qui commande ce reportage : Anne-Sophie Lapix.<br class="autobr" /> Le reportage : comme tout produit audiovisuel, c'est un montage, qui fait s'entrechoquer les images. Qui dit montage dit manipulation. On y dit que Melenchon est apprécié dans les stands des socialistes. Ha bon ? Moi je n'ai pas vu de stands de socialistes à la fête de l'huma. Il devait être bien perdus au milieu de tous ces stands de fédération départementales COMMUNISTES, dans les stands du village du monde... On y voit Melenchon parler avec une communiste qui lui rappelle qu'il doit écouter le P.C.F., et elle ne l'apprécie visiblement pas, comme toi. Melenchon n'a donc parler qu'à cette communiste sur trois jours de présence ? Et on retiends celle-là ? Quelle rigolade ! Le reportage fait un choix partial grotesque. Puis il enchaîne avec la fameuse altercation.<br class="autobr" /> donc, il y a tout un dispositif de récit, de reconstruction des évènements, pour faire croire au peuple que Melenchon se comporte mal avec les mililtants communistes.</p> <p>Allons. soyons sérieux. J'ai vu et entendu son discours, entre celui de Patrick Le Hyaric et Pierre Laurent. Il a été acclamé par la foule qui scandait son mot d'ordre ; "résister, résister !". Et ce n'était pas des drapeaux du P.G. qui flottaient, mais ceux du P.C.F., et du F.D.G./ P.C.F. ! Et c'est les J.C. que j'ai vu chanter et danser ensuite, bien que qu'on était compacté comme ce n'était pas permis.<br class="autobr" /> Le décalage entre le compte-rendu de la presse bourgeoise et la réalité est énorme. Cela a toujours été le cas avec la façon dont les médias ont montré le P.C.F., et tu voudrais que ça change avec un P.C.F. représenté par Melenchon ? Sauf que pour la première fois, tu ne t'indignes pas contre la presse du capital, mais tu soutiens ses falsifications, ses confusions.<br class="autobr" /> Si tu es communiste, ne relaie pas la malhonnêteté de cette presse- là. Fais des recoupages, compare des vidéos. Même pas besoin d'avoir été sur place.</p> <p>En voici, une vidéo : celle de journalistes de l'huma interrogeant Melenchon, à l'agora de la fête, et là tu pourras vérifier la véritable réception des communistes face à Melenchon :<br class="autobr" /> <a href="http://www.youtube.com/watch?v=0VL710f4yso" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.youtube.com/watch?v=0VL710f4yso</a></p> <p>@ Mélenchon présidons <br class="autobr" /> Il y a des idiots utiles dans chaque parti. Si tu fais parti du P.G., tu en es un. <br class="autobr" /> Il y a une définition pour ce genre d'intervention dans une discussion sur internet : un "troll". Allez, voyons ce qu'en dit wikipedia, qui ne dit pas que des âneries : "L'expression « troll » désigne le plus souvent une personne qui participe à une discussion ou un débat sur un espace social informatisé (de type forum, newsgroup ou wiki) dans le but principal – voire unique – de susciter ou nourrir artificiellement une polémique, et plus généralement de perturber l'équilibre de la communauté concernée".<br class="autobr" /> J'en ai "connu" des trolls dans des débats de tout ordre, et pas seulement politiques, mais toi, comme archétype, tu te poses là. D'ailleurs si on relit la définition, tu as fait ici du bon ouvrage, bien que tu aies été vite recadré et compris comme parasite.</p> <p>"Vous êtes incapable de penser, de philosopher. Vous êtes des déchets. Pierre Laurent et Mélenchon essayent de penser, eux, même si tout n'est pas parfait.", dis-tu. Excellente manière d'énerver encore plus les gens qui n'aiment ni Meluche ni Pierrot ici, et qui en ont le droit. Mais tu sais très bien instrumentaliser l'insulte et la grossièreté. <br class="autobr" /> "Votre seule culture c'est le communisme, votre obsession de merde." Réduire à une obsession ce qui est une des plus grandes espérances de l'Humanité, fondée sur une philosophie, le marxisme, "c'est un peu court, jeune homme" (oui, je cite Edmond Rostand pour te montrer qu'être communiste, c'est précisément tenter de se cultiver le plus possible, notamment chez tous les artistes de génie).<br class="autobr" /> "C'est bien beau de dire que le communisme était très préoccupé des ouvriers, mais vous oubliez ce communisme dont vous parlez était productiviste, donc préoccupé des ouvrier à court-therme. Ce qui signifie qu'à long-therme il était nocif non seulement pour les ouvriers mais aussi pour l'humanité toute entière." A court therme... Moi aussi je suis mauvais en orthographe, mais j'évite de taper trop vite et trop haineusement pour les éviter. Tu sais déjà que c'est le peuple ouvrier qui a imposé aux gouvernements successifs nos acquis sociaux, qui a combattu pendant la résistance, et qui a imposé par le biais de ses représentants communistes le programme du C.N.R. ...</p> <p>Ton discours ressemble plutôt à celui d'un membre du F.N. ! Tu connais l'espression "Melenchons presidons", et tu en as fait ton pseudo, mais rien ne prouve ton appartenance au P.G. En tout cas, ceux du P.G. que je connais te ferait vite ravaler tes vociférations, tant tu insultes leurs valeurs. Mais comme je l'ai dit, chaque parti a ses idiots. Toi, tu sers la soupe aux "communistes orthodoxes", comme on appelle stupidement ceux qui sont contre le Front de Gauche.</p> <p>Car être contre le Front de Gauche, ce n'est pas de l'orthodoxie. C'est préférer les intérêts de son parti, en le voyant comme seul sauveur suprême, contre l'intérêt collectif. Intérêt collectif qui demande aujourd'hui à une coallition des forces de la gauche de combat de s'unir dans ce moment historique sans précédent depuis 1929 qu'est la grande crise du capital actuelle. Une unité, déjà scandée l'an dernier à la fête de l'huma, pour nationaliser les banques, stopper la spéculation, tout reprendre aux spolieurs du peuple, sortir du Traité de Lisbonnes et s'affranchir de la dette, en donnant exemple aux pays qui comprendraient que c'est possible : l'Irlande, la Grèce, l'Espagne, etc. Revenir aux acquis du C.NR., réindustrialiser. Contre la droite fascisante, cela est plus que nécessaire. Nous sommes dans une situation proche des années 1930. Alors créons un nouveau 1936.</p> <p>En ce sens, ceux qui n'ont relevé que ces quelques phrases du discours de cloture de la fête de l'huma sont bien mal intentionnés. Moi, j'ai senti la foule vibrer quand Pierre Laurent (que tout le monde appelait Pierrot) a dit ces phrases-là, tout comme moi. Et ceux qui pendront la peine de lire le discours dans son intégralité comprendront, comme ceux qui le verront sur internet (où je ne le trouve pas).<br class="autobr" /> Ces phrases, loin de démolir le P.C.F., s'inscrivent dans une démonstration où Pierre Laurent a récupéré toutes les vieilles rengaines dont nous ont rabbattu les oreilles les sociaux-démocrates et les écologistes, pour leur dire, en définitive, que EUX n'ont jamais été de gauche, et qu'il n'y aura aucun accord avec eux tant qu'ils ne se rallieront pas à NOS positions qui ne font aucunes concessions au système. Une giffle adressée à Hollande, à EELV. Nous avons clairement formulé un débat entre parties du Front de Gauche, sans dogmatisme, et créé un programme tandis que vous, socialistes, en êtes encore à vos primaires. Nous avons inclu une planification écologique dont la base est une réindustrialisation du pays qui exige de sortir du Traité de Lisbonnes que vous les Verts avez voter. C'est ainsi que l'ont compris les milliers de militants présents à l'écoute des applaudissements à ce moment précis du discours.<br class="autobr" /> Détourner ces phrases de leur contexte, c'est un peu comme faire un montage manipulatoire sur canal +.</p> <p>Aussi je rejoins J.P. Merlo sur bien des points.</p> <p>Personnellement, le vote du P.C.F. pour que Melenchon représente le Front de gauche a été acté. Je découvre que les communistes pro-FDG de Vennissieux commencent à se faire connaître.<br class="autobr" /> Maintenant, soit on respecte le vote démocratique, et on fait campagne pour que nous gagnions, pour que des ministres communistes oeuvrent au gouvernement, pour que les législatives soient un raz de marée en notre faveur. Moi, aux législatives, je donnerai le coup de main pour défendre Gerin, même s'il m'insuporte. <br class="autobr" /> Ceux qui militeront contre le FDG ne mériteront plus à mes yeux de figurer dans notre parti, puisqu'ils n'auront pas accepté le verdict démocratique, ni l'intérêt collectif. Aller chercher des poux dans la tête de Melenchon, c'était avant le vote.</p> <p>Maintenant, il faut battre la droite et faire mieux que les sociaux-libéraux. Le reste n'a aucun intérêt.</p> <p>Cordialement.</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-26T15:30:02Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment369 2011-09-26T15:30:02Z <p>C'est très drôle !</p> <p>Mélenchon est très drôle, un grand humoriste. Quel second degré ! C'est comme quand il dit "dégage !" à un militant communiste à l'Huma ! Qu'est-ce qu'on se marre !</p> <p>Ma citation de Mélenchon, sur le Christ, est correcte. Mélenchon la joue modeste, mais il faut bien le comprendre ainsi : Jésus n'était nullement obligé de se faire tuer ou crucifier. Il l'a souhaité. Il était pressé de monter sur la croix, manière pour lui de faire passer son message d'évangile, de non-violence. Il s'est laissé condamné et crucifié et été volontaire : le sacrifice.</p> <p>Donc, Mélenchon se met au niveau ("pas plus que") du Christ, rien de moins, pour transformer le monde ! Le nouveau messie est arrivé ! C'est bien comme cela qu'il faut le comprendre, pour peu que l'on ait de la culture. Voilà pour le fond.</p> <p>Ce que je disais à Mélenchon présidons, simplement, c'est que l'évocation du débat politique en termes de de "martyrs" et de "saints" le situes dans la filiation de Mélenchon, quant il ne s'agit pas carrément d'insulter, autre péché mignon de son mentor.</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-26T10:15:54Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment368 2011-09-26T10:15:54Z <p>J'estime que nous ne gagnerons rien à nous insulter ou à nous faire des procès d'intention, ce n'est pas débattre. Il est indispensable de garder un oeil critique et dialectique sur le passé comme sur le présent du PCF.<br class="autobr" /> Il y a bien sûr à commenter les propos de Pierre Laurent sur "dogmatique, démocratique, écologiste". Qui peut nier encore que "la dictature du prolétariat" là où elle sévissait était la dictature tout court, que "le centralisme démocratique" était le centralisme surtout. Si le PCF a abandonné ces concepts il n'en a pas complètement oublié les pratiques. Il y a encore des progrès à faire pour que la démocratie dans les partis politiques et dans le PCF ne se confondent pas avec des directives venant d'en haut plus ou moins validées par des votes souvent de pure forme ou faits dans la confusion. <br class="autobr" /> Par exemple pour les prochaines législatives dans certaines Fédérations on nous demande de valider des listes de candidats PCF-PG où la plupart des noms des candidats PG ne figurent pas.<br class="autobr" /> Ne nous cachons pas que l'accord sur le Front de Gauche validé à la dernière Conférence Nationale ressemble plus à un accord de sommet dissimulant mal la faiblesse des effectifs militants autres que communistes. Mais après le choix majoritaire de JL Mélenchon par le PCF et malgré les réserves que l'on pouvait avoir était ce normal qu' un communiste monte à la tribune à sa place dans un débat à la fête de l'Huma ?<br class="autobr" /> Je dois dire que je suis un incurable rêveur et que je rêve encore d'un grand parti de gauche démocratique et révolutionnaire où la démocratie s'exercerait d'abord de la base vers la direction, où l'avis de chacun serait entendu et où toutes les couches sociales seraient représentées.<br class="autobr" /> Il y a aujourd'hui une grande lacune du rôle culturel politique du PCF envers la "classe ouvrière" tant vantée dans le passé et qui semble délaissée maintenant.<br class="autobr" /> Ce qui a fait un tort considérable au PCF est le suivisme de l'ex-URSS et l'on s'est mal remis du "bilan globalement positif" dit par Georges Marchais malaise encore accentué sur le long terme par les retards mis en France à rejeter des pratiques antidémocratiques. <br class="autobr" /> Mais j'en appelle aussi à regarder dialectiquement ce passé : devrait on tout condamner et oublier le rôle essentiel de l'ex-URSS dans le soutien des peuples colonisés à se libérer, dans la lutte contre les guerres du Vietnam et d'Algérie où le PCF a été au premier rang. Enfin le contrepoids anticapitaliste de l'ex-URSS malgré ses tares internes a été un atout indirect aux conquêtes sociales des peuples occidentaux.<br class="autobr" /> Sur l'écologie ou le féminisme je pense que le PCF a souffert de les considérer trop longtemps comme des contradictions secondaires du système capitaliste mais on ne peut l'accuser d'avoir complètement ignoré ces problèmes.<br class="autobr" /> Sur le productivisme de l'ancien et du nouveau PCF accusation récurrente de nos amis EELV, il serait bon d'en débattre plus à fond. Car là aussi il ne faudrait pas occulter les problèmes liés à la production industrielle et du progrès technologique, du but poursuivi : satisfaction des besoins essentiels ou financiarisation mondialisée<br class="autobr" /> Un mot pour finir si je ne suis pas d'accord avec un certain nombre des idées exprimées dans ce forum j'apprécie de pouvoir l'exprimer.</p> <p>JP Merlo</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-25T18:46:37Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment364 2011-09-25T18:46:37Z <p><strong>Pierre Alain commet une erreur matérielle ! Ce qui n'altère en rien son analyse politique</strong>.</p> <p> Les phrases qu'il pense ne pas avoir été reprises par "l'Humanité" et qu'il a trouvées dans "Libération" figuraient bien dans L'Humanité du lundi 19 septembre 2011 Page IV du compte rendu de la fête sous la signature de Sébastien Crépel.<br class="autobr" /> Compte rendu intitulé en première page : "Les indignés de la Courneuve" ce qui masque l'essentiel de la fête de l'Humanité 2011 encore un très grand rassemblement rendu possible par la sueur, le militantisme de dizaines de milliers de communistes, ce qui est bien autre chose qu'un rassemblement d'indignés !</p> <p>L'article par dessus le marché était titré : "Le plein d'idées pour battre vraiment le droite"<br class="autobr" /> Autant dire que la doite et le MEDEF ne risquent plus grand chose.<br class="autobr" /> Je les avais remarquées pour leur exceptionnelle gravité et même soulignées dans ma lecture.</p> <p>C'est dire combien je partage l'analyse sur le fond de Pierre Alain.</p> <p>Il reste que les propos de Pierre Laurent loin d'avoir été occulté comme le pense Pierre Alain ont été mis en exergue.<br class="autobr" /> Est ce du bon traval de la part de L'Huma ? Je ne le pense pas le compte rendu dans son ensemble lundi et mardi donne de la fête de L' Huma une vision très partielle, édulcorée, vidée à mon ressenti de l'essentiel. Ce qu'il reste à ce jour du combat de classe de tous les jours dans le PCF.<br class="autobr" /> J'ai fait cette fête avec mes camarades de FRALIB en lutte pour sauver leur emplois et préserver le potentiel productif du pays.<br class="autobr" /> Leur usine située à Gémenos près de Marszeille est menacée de délocalisation en Pologne par le trust Unilever.<br class="autobr" /> Ils m'ont montré à maintes reprises et leur courage et leurs craintes devant des dirigeants communistes qu'ils ressentent souvent les bras ballants devant l'Europe du capital.<br class="autobr" /> Je me souviens de Jospin et de son sinistre "On n'y peut rien"<br class="autobr" /> Il l'a payé et nous avec.</p> <p>Ce sont nos luttes, nos choix politiques qui changeront la France et en conséquence l'Europe. En aucun cas l'inverse.<br class="autobr" /> Il faudra la "faire péter", cette Europe capitaliste , les développements actuels de la crise le montrent.<br class="autobr" /> Paul Barbazange Béziers</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-25T18:38:00Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment363 2011-09-25T18:38:00Z <p>Ce qui est extraordinaire, c'est que l'article qui provoque ces réactions dénonce Pierre Laurent et ne dit rien de Mélenchon. Et curieusement, les commentaires signés "Mélenchon présidons" prennent la défense de Mélenchon...</p> <p>Mais on voit qu'il y a cohérence, puisque Pierre Laurent traitait les communistes de dogmatiques, antidémocratiques, et productivistes, et "Mélenchon Présidons" complète la liste des insultes "Incurables, incultes, forcenés, sectaires..."</p> <p>Il y a au moins un point sur lequel ils sont d'accords, les communistes, c'est de la merde...</p> <p>Ca confirme à ceux qui pensent que les communistes ne sont ni dogmatiques, ni antidémocratiques, ni productivistes, qu'ils auraient intérêt à s'organiser pour eux-mêmes...</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-25T14:08:27Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment362 2011-09-25T14:08:27Z <p>Chassez le naturel , il revient au galop</p> <p> Je ne répondrai pas au ton grossier et vulgaire de "Mélenchon présidons"... Je vais vous parler d'un reportage sur la fête de l'Huma vu aujourd'hui, les coulisses de Mélenchon en campagne, il s'apprête à faire son discours, il essaie d'imiter mais un militant communiste est monté sur l'estrade, derrière lui avec sa lancinante question : " Mais je voudrais savoir ce que vous allez faire entre les deux tours, est-ce que vous allez faire une alliance avec le PS ? " <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> " On verra à ce moment-là " répond Mélenchon , visiblement agacé. <br class="autobr" /> Mais le communiste ( eh oui, c'en est un qui a un cerveau et qui pense, ça existe au PCF ) insiste : " Mais on voudrait savoir, que comptez-vous faire entre les deux tours, c'est important ..." Il n'a pas le temps de finir . Voilà le Mélenchon vrai qui se f... en colère : <br class="autobr" /> " D'abord tu n'as rien à faire ici ! Tu n'as pas le droit d'être là !" <br class="autobr" /> Le communiste est stupéfait : " Mais si j'ai le droit d'être là ! " <br class="autobr" /> Mélenchon : " Tu respectes la discipline du parti, camarade ! Tu descends ! " <br class="autobr" /> Voilà ce que sera la discipline du parti camarades : celle du parti de gauche qui dictera la "ligne" à respecter . <br class="autobr" /> Cette scène en dit long sur la soumission du PCF à l'ordre mélenchonien. Sur l'estrade les cocos ? Non, juste bons à distribuer les tracts du " Front de gauche" sous la houlette de Mélenchon . <br class="autobr" /> Enfin, ceux qui se soumettront ... Il y a une autre politique à mener . Nous sommes 40 à 50 % de communistes qui n'avons pas voté pour cette soumission ! Qui ne veulent pas devenir socio-démocrates. <br class="autobr" /> Qui veulent garder leur parti, leur identité de communistes. <br class="autobr" /> A nous d'agir pour lutter contre le capitalisme, et non pas l'aménager ! <br class="autobr" /> Mireille Popelin</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-25T12:36:52Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment361 2011-09-25T12:36:52Z <p>Voilà, c'est ça, vous êtes de purs révolutionnaires, les autres sont des réformistes, des soc-dém, des traîtres. Vous purs, nous impurs. Ça va on a compris, changez de disque. Vous n'insultez pas mais vous radotez. Lisez <i>En quête de gauche</i>, qui est une critique détaillée de la social-démocratie. C'est un livre de Jean-Luc Mélenchon (2007). Mais vous ne le lirez pas parce que 1 : Mélenchon est un traître, un impur, et 2 : vous ne le lirez pas parce que vous êtres trop paresseux, trop incultes. Votre seule culture c'est le communisme, votre obsession de merde. Vive Jean Ferrat (que j'aime bien) et aux chiottes Mozart et Bach, aux chiottes les Grecs et les Romains, ces sales élitistes. Vive l'art contemporain ! Vive la culture contemporaine ! Vive la médiocrité ! Vive la laideur industrielle ! Pardon, l'art industriel... ohohoh ! Ah et 3 : y'a pas de pages de coloriage dans le bouquin.</p> <p>C'est bien beau de dire que le communisme était très préoccupé des ouvriers, mais vous oubliez ce communisme dont vous parlez était productiviste, donc préoccupé des ouvrier à court-therme. Ce qui signifie qu'à long-therme il était nocif non seulement pour les ouvriers mais aussi pour l'humanité toute entière.</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-25T12:28:34Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment360 2011-09-25T12:28:34Z <p>Tu cites Mélenchon mais tu ne comprends même pas que c'est de l'humour. Faut pas le prendre au premier degré tu sais, petit inculte.</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-25T10:15:40Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment359 2011-09-25T10:15:40Z <p>Le capitalisme épuise la terre comme il épuise les hommes.</p> <p>Qu'est être de gauche si ce n'est vouloir la fin du capitalisme ? Alors, demander à ce que le PS soit de gauche, c'est très drôle, surtout quand on prend la peine de lire leur programme. On peut aussi demander au MEDEF d'être de gauche, pourquoi pas ? Où est la frontière, où est la limite ?</p> <p>Parler de "saints" et de "martyrs" sur ce site communiste est parfaitement déplacé. Il est vrai que c'est une démarche typique de Mélenchon : <i>"je ne suis pas plus pressé d'être candidat que le Christ ne l'était de monter sur la croix."</i></p> <p>Le débat n'est pas entre purs et impurs. Par exemple, il existe de purs cons sur terre, c'est comme cela, ce n'est pas la question. Le débat politique, entre nous, c'est communiste ou social-démocrate ? Révolutionnaire ou réformiste ? Capitalisme ou communisme ? Mince, je philosophe trop, peut-être ?</p> <p>Ensuite, cher "Mélenchon, présidons", essaie un peu de penser sans prononcer le mot merde à toute les phrases. Ce sera un excellent début.</p> Communiste : dogmatique, non démocratique et antiécologiste ? 2011-09-25T09:26:15Z http://lepcf.fr/Dogmatique-non-democratique-et#comment358 2011-09-25T09:26:15Z <p>Ah, comme vous êtes purs, comme vous êtes saints ! Un jour le monde entier dira que vous aviez raison, vous la minorité de purs, de saints, de martyrs.</p> <p>Incurables, incultes, forcenés, sectaires, il n'y a rien à faire avec vous, vous êtes INCURABLES. Ce communisme-là doit bientôt finir.<br class="autobr" /> Productivistes de merde. Tayloristes de merde. Trotsky était tayloriste. À l'origine capitalisme et communisme étaient la même folie productiviste qui considèrent l'homme comme une machine et la terre comme ressource, comme matière première, comme fonds disponible à la fabrication de bagnoles et d'ordinateurs de merde. Et ce n'est pas fini. Vous êtes incapable de penser, de philosopher. Vous êtes des déchets. Pierre Laurent et Mélenchon essayent de penser, eux, même si tout n'est pas parfait.</p> <p>Gloire à vous, oh saints, oh martyrs de la vraivraievraie gauche ! Soyez bénis, vous irez au paradis des purs.</p>