Pour un PCF prenant en compte les attentes populaires - commentaires Pour un PCF prenant en compte les attentes populaires 2012-07-05T14:16:34Z http://lepcf.fr/Pour-un-PCF-prenant-en-compte-les,1254#comment596 2012-07-05T14:16:34Z <p>Je suis d'accord avec ton commentaire et je propose aux camarades de relire l'ouvrage de Lénine sur l'Impérialisme (1916/17) et ses thèses sur les questions nationales de 1920. Ces<br class="autobr" /> ouvrages sont toujours de l'actualité.</p> Pour un PCF prenant en compte les attentes populaires 2012-07-02T11:38:45Z http://lepcf.fr/Pour-un-PCF-prenant-en-compte-les,1254#comment591 2012-07-02T11:38:45Z <p>C'est une erreur de faire de l'Allemagne le croquemitaine de l'Europe et de la France.<br class="autobr" /> La balance des paiements allemande est positive mais ses banques sont en mauvaise posture. La nationalisation d'Hypo real, West LB, PostBank et Commerzbank a coûté un bras et la situation ne s'est pas améliorée puisque leur note a encore été abaissée. La dette de l'Allemagne se montait à 2079 milliards (soit 83,2 % du PIB en 2010) et 2088 milliards en 2011.<br class="autobr" /> Et les impérialistes français sont tout autant impliqués dans le pillage de l'Europe du Sud, dans l'élaboration de la MES et dans le diktat des monopoles et des banques franco-allemands. <br class="autobr" /> Si on fait un silence radio sur l'Allemagne on est encore plus silencieux sur la domination sans partage de la BNP Paribas sur la finance européenne.<br class="autobr" /> La défense de la Patrie est un terrain glissant et ce n'est pas un hasard si les fascistes s'y complaisent parce qu'elle déguise la collaboration des classes.</p> <p>Pour relier la lutte de classe et la question nationale, il faut viser en priorité les banques et les monopoles français, et non l'euro ou les « marchés financiers ».<br class="autobr" /> Ce ne sont pas nos frontières qu'il faut défendre mais l'unité de classe des prolétariats européens contre les magnats franco-allemands.</p>