Faire Vivre le PCF ! - commentaires Cinq Chantiers Communistes pour rompre avec les gouvernements des riches 2017-09-25T22:30:13Z http://lepcf.fr/Cinq-Chantiers-Communistes-pour-rompre-avec-les-gouvernements-des-riches#comment2552 2017-09-25T22:30:13Z <p>Sans parler du fond, le terme de "chantier" est un terme de management qui peut être remplacer par projet, axe, orientation. <br class="autobr" /> Utiliser le langage de l'adversaire, c'est déjà lui concéder une supériorité.</p> Congrès extraordinaire du PCF : les questions statégiques inévitables 2017-09-24T21:59:00Z http://lepcf.fr/Congres-extraordinaire-du-PCF-les-questions-stategiques-inevitables#comment2551 2017-09-24T21:59:00Z <p>Je partage l'analyse de ce document qui peut peut-être nous permettre d'avancer, mais le réformisme social-démocrate qui nous a été imposé dans le Parti a fait beaucoup de dégât.</p> Congrès extraordinaire du PCF : les questions statégiques inévitables 2017-09-24T21:54:28Z http://lepcf.fr/Congres-extraordinaire-du-PCF-les-questions-stategiques-inevitables#comment2550 2017-09-24T21:54:28Z <p>Les Camarades actuellement placés à la direction préparent la fin du Parti communiste en tant que force autonome, organisée, en mesure de renforcer les mouvements populaires face à la "guerre de classes" terme employé à mon avis avec justesse par François Ruffin qui lutte avec des Communistes dans sa région contre la casse de nombreuses vies minées par l'individualisme bourgeois égoïste et destructeur qui se traduit par la perte des solidarités qui mènent au désastre que nous constatons aujourd'hui. La guerre des classes, c'est aujourd'hui le risque de la victoire du Capital qui veut achever le processus qui vise à faire de nous des simples sujets de l'économie libérale dont le seul horizon serait de consommer toujours plus ou de s'exclure avant de disparaître, des êtres qu'on éloigne ainsi de plus en plus de leur condition humaine, de cette dignité de chaque individu exploité travailleur précaire ou non avec ou sans emploi que notre parti s'était engagé à défendre pied à pied car c'était sa seule raison d'exister.<br class="autobr" /> Le Parti agit aujourd'hui comme un syndicat bis qui défend des revendications en se tenant dans le respect du cadre imposé par un système dont il accepte la suprématie en ne travaillant que dans la perspective des différentes échéances électorales imposées par nos maîtres. Il ne travaille en fait que pour la survie d'un appareil fonctionnant pour lui-même qui pourtant devait n'être qu'un outil pour une approche révolutionnaire du pouvoir économique et politique .</p> Congrès extraordinaire du PCF : les questions statégiques inévitables 2017-09-24T13:31:49Z http://lepcf.fr/Congres-extraordinaire-du-PCF-les-questions-stategiques-inevitables#comment2549 2017-09-24T13:31:49Z <p>Je me retrouve en quasi totalité dans les propositions d'analyses faites par cet article. Adhérent depuis septembre 1968, j'ai traversé tout cela, c'est une bonne part de l'histoire de ma vie, de ma cellule au conseil national en passant par des responsabilités départementales et nationales à la FSU.<br class="autobr" /> Une omission importante à mon sens : le renoncement dans les années 75 / 77 à notre opposition fondamentale à l'armement nucléaire de notre pays. Certains à l'époque "meso vocce" disaient "Cela facilitera la réactualisation du programme commun..." On a vu ce qu'il en a été en 77 et après 81.<br class="autobr" /> Deux pistes de réflexions de niveau bien différents : - Comment faire pour aider nos jeunes camarades qui n'ont pas vécu tout cela pour un : savoir <br class="autobr" /> et deux procéder à l'analyse concrète de ces 50 ans d'histoire. ( La mise en commun d'un recueil de textes et articles serait utile) <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Comment en l'état actuel de notre parti ne pas reproduire lors de ce congrès les mêmes clivages sur des textes , décisifs précédemment , mais qui sont l'ultime bouée de secours d'une direction néo-huiste très minoritaire ? Comment avancer l'objectif d'un rapport des forces à construire pour obtenir lors du congrès 75 % contre 25% sur la reconstruction d'une force communiste ( parti de classe et de masse) nécessaire.</p> Suite à la manif du 12 septembre à Lyon 2017-09-24T06:28:27Z http://lepcf.fr/suite-a-la-manif-du-12-septembre-a-Lyon#comment2548 2017-09-24T06:28:27Z <p>La stratégie CGT a-t-elle permis d'engranger des mesures positives depuis Sarko ? Ne jetons pas la pierre aux autonomes et autres trublions, alors que la mobilisation pour le 21 a été si mal préparée. Notre vénérable confédération, combative et néanmoins réformiste (oh, la compromission avec la "confédération européenne des syndicats" !), a montré ces dernières années sa capacité à louper magistralement le rapport de forces, malgré le ras-le-bol populaire vis-à-vis des contre réformes. <br class="autobr" /> Même topo ces jours derniers : campagne brouillonne et précipitée malgré le calendrier favorable et le matraquage médiatique (pour) la LoiTravail XXL, aucun affichage dans la plupart des régions, la deuxième journée fait un flop évidemment ! <br class="autobr" /> Le camarade reconnaît le courage de la jeune autonome : n'avait-elle pas, en plus, de bonnes raisons de contester le modèle syndical traditionnel ?</p> Congrès extraordinaire du PCF : les questions statégiques inévitables 2017-09-24T05:33:00Z http://lepcf.fr/Congres-extraordinaire-du-PCF-les-questions-stategiques-inevitables#comment2547 2017-09-24T05:33:00Z <p>Bonjour et merci pour ce long développement sur les questions stratégiques préparatoires au congrès.<br class="autobr" /> Je ne suis pas certaine de tout comprendre mais j'écris ce mail pour faire écho en portant des réflexions "basiques" et partagées par plusieurs camarades.<br class="autobr" /> La question est de rassembler sur les idées communistes, pour rassembler il nous faut rester à l'écoute et comprendre ce qui peut amener les différentes catégories sociales à croire encore à un Parti Communiste utile et nécessaire pour changer la société. Notre secrétaire général est minable et lui seul s'exprime dans les médias !!! quelle image : il est à la fois dehors et dedans tentant de préserver son mandat de sénateur mais se montrant en marge de la manif des insoumis hier !! c'est lamentable.<br class="autobr" /> Un coup d'accélérateur a été donné par Macron, il nargue les manifestants mais au fond c'est bien le rassemblement de toutes les forces vives qui fera plier (ou pas selon la mobilisation) ce président du capital. <br class="autobr" /> Reconstruire le PCF sera-t-il possible ? on s'interroge. Les bases révolutionnaires demeurent, un vrai changement de société est nécessaire pour stopper cette course folle du capitalisme mais le parti ne mobilise pas. La vrai question est l'organisation, les ouvriers sont moins nombreux et moins organisés, la classe moyenne ne se reconnait pas dans l'action syndicale et politique mais recherche "les mouvements" moins politisés et rassembleurs. le Parti est profondément divisés. Les élus sont parfois eux-mêmes éloignés du sens profond de leur action d'élus communistes et peuvent tomber dans la gestion sans aider au renforcement et à la vie d'un Parti uni. Tout cela est déstabilisant, le Congrès sera sans doute l'occasion de proposer une alternative à condition de rassembler la base sur des objectifs réalistes pour retrouver un parti révolutionnaire uni et combatif. Ces quelques mots un peu interrogatifs mais assez optimistes car la rue commence à gronder et les routiers ont bien l'intention de bloquer demain, alors ne lâchons pas : c'est dans l'action que les idées montrent leur efficacité !<br class="autobr" /> Bon courage aux camarades qui préparent le congrès ! représentez nous avec force.<br class="autobr" /> Salut et fraternité</p> 2017 : qu'est devenu l'électorat communiste ? 2017-09-21T16:52:31Z http://lepcf.fr/2017-qu-est-devenu-l-electorat-communiste#comment2546 2017-09-21T16:52:31Z <p>D'accord avec toi, l'électorat n'a pas disparu en une fois, j'ai été outrancier.<br class="autobr" /> Ceci dit, sans que cela ait une valeur statistique, je remarque que, dans les communes d'Ile de France que je connais (Nanterre, Bezons, Gennevilliers), l'électorat actuel du P"C"F est toujours important, mais ce n'est plus le même qu'il y a 20 ans. Certains se sont réfugiés dans l'abstention et de nouveaux électeurs de la classe moyenne élevée ou de la petite bourgeoisie les ont remplacés.<br class="autobr" /> Cet électorat là a, je pense, voté Mélenchon massivement. Cela encore une fois, n'a pas valeur statistique. Et cela ne veut pas dire que c'est la même chose dans tout le pays.</p> 2017 : qu'est devenu l'électorat communiste ? 2017-09-20T21:17:45Z http://lepcf.fr/2017-qu-est-devenu-l-electorat-communiste#comment2545 2017-09-20T21:17:45Z <p>l'analyse veut justement montrer que l'électorat communiste historique, ici mesuré par le vote Marchais de 1981, ne s'est pas "remobilisé" pour Mélenchon, mais a continué à disparaitre dans l'abstention, et sans doute pour une part à préciser, dans le vote FN des régions ouvrières du Nord. Alors que le vote Mélenchon récupère lui beaucoup plus le vote socialiste...</p> <p>Je l'ai fait car beaucoup de communistes ne comprenaient pas l'écart énorme souvent entre le vote Mélenchon d'avril et le résultat du PCF aux législatives... Ils croyaient sincèrement que le vote Mélenchon était aussi d'une certaine manière un vote communiste... ce qui n'est que faiblement le cas...</p> <p>Mais tu exagères, l'électorat (je ne parle pas du PCF), n'a pas disparu en une fois, il y a eu au contraire une certaine "résistance" du vote communiste, qui a surpris même des communistes dans les années 90 et qui se ressent encore dans les 9% de Hue en 1995.</p> <p>Je ferai d'ailleurs un jour l'analyse à partir du vote Duclos de 69 pour voir comment ce phénomène a sans doute commencé avant 1981...</p> 2017 : qu'est devenu l'électorat communiste ? 2017-09-20T21:09:18Z http://lepcf.fr/2017-qu-est-devenu-l-electorat-communiste#comment2544 2017-09-20T21:09:18Z <p>L'analyse est intéressante, mais je ne comprends absolument pas que l'on parle de "vote communiste". Il n'y a plus de vote communiste en France depuis les années 1990, peut-être la mort de Georges Marchais. Il reste un vote pour un parti qui n'est plus communiste, mais social-démocrate, un parti de gauche.<br class="autobr" /> Et, une partie non négligeable de cet électorat (du moins de ce qu'il en reste) est passée à Mélenchon et la FI. Je dis cela sans jugement de valeur : si Mélenchon est un social-démocrate, ses positions sont bien moins droitières que celles de Laurent et cie et de Braouezec qui vient de revenir au parti "communiste". Cette blague du siècle suffit à montrer le grotesque qui consiste à dire que le P"C"F serait un parti communiste.</p> Bilan et stratégie, la direction s'enferme dans le refus du débat. Cela suffit ! 2017-09-20T16:56:51Z http://lepcf.fr/Bilan-et-strategie-la-direction-s-enferme-dans-le-refus-du-debat-Cela-suffit#comment2543 2017-09-20T16:56:51Z <p>rajoute moi sur la liste Bernard Trannoy en cours de rétablissement</p> A propos de Robert Hue… 2017-09-18T14:27:58Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2542 2017-09-18T14:27:58Z <p>J ' étais présent le 12 et je serai présent le 21 septembre dans la rue avec les travailleurs qui créent les richesses. Le dimanche les salariés sont au repos, ils ne créent pas de richesses. Manifester un dimanche, c'est possible. Mais la loi travail est faites pour enrichir les actionnaires. C'est la grève qui fera plier le medef, pas les promenades le samedi ou le dimanche.</p> Le numéro 7-8 en téléchargement 2017-09-15T15:36:33Z http://lepcf.fr/Le-numero-7-8-en-telechargement#comment2541 2017-09-15T15:36:33Z <p>Salut à tous et à toutes.<br class="autobr" /> Il est grand temps de mettre en place une OPPOSITION PUISSANTE CONTRE LES HYPER CAPITALISME qui veulent dominer le MONDE avec le FRIC....<br class="autobr" /> Yves</p> Rompre avec une stratégie du passé dépassée 2017-09-11T19:19:22Z http://lepcf.fr/Rompre-avec-une-strategie-du-passe-depassee#comment2540 2017-09-11T19:19:22Z <p>Je me retrouve tout à fait dans les remarques que fait "pam" sur la vision de l'international de D. Guérin et suis un peu scandalisé par ses propos sur le Venezuela.<br class="autobr" /> Qui sommes nous donc pour donner des leçons à ceux qui concrètement aujourd'hui tentent de construire une réponse socialiste dans leur pays face au sabotage piloté par l'Empire États-unien, nous qui "d'union de la gauche" en "union de la gauche" avons tout gâché dans notre propre pays ? <br class="autobr" /> Quant à la question de l'URSS il serait temps qu'on cesse de limiter ce sujet au goulag et au parti unique. Je ne suis pas historien, mais quand même ne doit-on pas reconnaître le bon en avant extraordinaire accompli en quelques décennies dans tous les domaines par les peuples composant l'URSS, dont une très grande partie sortaient de l'analphabétisme et dont la Russie d'aujourd'hui est largement bénéficiaire. Oui le parti doit faire le bilan de cette époque et reconnaître aussi tous les aspects positifs réalisés.<br class="autobr" /> Quant au reste du texte je trouve que l'on reste dans les déclarations générales de bonnes intentions, mais on cherche encore le comment de la mise en pratique dans un parti complètement désorganisé et dépolitisé.<br class="autobr" /> Par quoi doit-on commencer ? Quel est le fil sur lequel on doit tirer pour avoir la pelote ? J'avoue ne pas avoir la réponse. On le trouvera peut-être dans le cadre d'un vrai débat...</p> A propos de Robert Hue… 2017-09-04T11:43:23Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2539 2017-09-04T11:43:23Z <p>A propos du 12 septembre lire le compte-rendu du débat de la fête des sections du Béziers du PCF. Lien<br class="autobr" /> <a href="http://cessenon.centerblog.net/6572212-la-plantade-2017-premier-debat" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://cessenon.centerblog.net/6572212-la-plantade-2017-premier-debat</a></p> Rompre avec une stratégie du passé dépassée 2017-09-03T12:34:48Z http://lepcf.fr/Rompre-avec-une-strategie-du-passe-depassee#comment2538 2017-09-03T12:34:48Z <p>Je partage l'essentiel du texte d'André Gérin puisque l'ai toujours été contre "le programme commun" et la candidature Mitterrand dés 1965 à la jeunesse communiste de Paris et contre la candidature de Mélenchon dés 2012 puisque j'ai voté Chassaigne . Entre nous la direction du PCF n'a pas su exploiter cette candidature qui aurait pu être comparable à celle de Jacques Duclos en 1969 . La 5ème république impose une candidature à la Présidentielle , sinon nous sommes minorés électoralement dans l'opinion . Ce retrait au profit de candidature non communiste (PS ou FI) encourage le peuple à voter pour le candidat dit "union de la gauche" avec toutes les conséquences que nous avons connu avec Mitterrand-Jospin-Hollande et maintenant Mélenchon . Sur nos terres électorales , comme en Seine-Saint-Denis et Val de Marne , les députés FI ont pris notre place . Notre remise en cause électorale par la direction , comme nous l'avons vu dans les Bouches du Rhône à Aubagne et à Marseille , est préjudiciable au militantisme communiste et décourage les camarades . Où nous participons au jeu électoral de la bourgeoisie partout comme le préconise Lénine , ou nous bousculons les dogmes électoraux de notre ennemi de classe par la désobéissance civile et la prise de pouvoir par l'insurrection gréviste . D'autre part il ne faut pas se faire d'illusions sur le respect par la bourgeoisie d'une éventuelle victoire électorale des forces révolutionnaires comme nous l'avons vu au Chili hier ou aujourd'hui au Vénézuéla . Nous connaissons la violence bourgeoise depuis toujours (1789-1830-1848-1871- 1914-1940- 1958 -1968 etc ...) . La conquête du pouvoir par le peuple en révolte exige de notre part une grande lucidité théorique et pratique comme le préconise André avec son expérience d'élu de terrain . Prendre le pouvoir économique partout où c'est possible comme les Fralib ou autres coopératives est une nécessité dés maintenant pour affaiblir les entreprises dites capitalistes du Medef . Prendre la parole en permanence par la création d'un média audiovisuel de masse est aussi une nécessité pour contrer les médias bourgeois . Dénoncer toutes formes de corruption sans attendre l'aval du Canard Enchaîné . Refuser toute régression sociale par le refus militant dans les entreprises . Chahuter le patronat en permanence jusqu'à le rendre incapable de gouverner sa rentabilité actionnariale . Bien des actions peuvent perturber le système capitaliste au delà des grèves permanentes des syndicats .</p> <p>André trace des pistes de travail sur la base d'un PCF vraiment révolutionnaire , je l'approuve et j'espère que nous serons capables d'unir les communistes sur cette base marxiste . Il faut aussi retrouver nos relations avec tous les partis communistes de la planète sans aucun ostracisme . La Russie ,La Chine , Le Vietnam , Cuba et même la Corée du Nord ont beaucoup à nous dire sur la construction de la société communiste . La reconquête communiste qui se développe dans les pays de l'ex-URSS et les pays de l'est européen doit aussi nous interpeller et nous faire réfléchir sur le désastre économique et intellectuelle qu'a été la fin de l'URSS . La France et ses travailleurs doivent relever le défi de ses 40 ans de régression du pays qui martyrisent les chômeurs-précaires-SDF -handicapés-retraités pauvres et jeunesse des quartiers populaires . Retrouver notre souveraineté nationale en quittant l'Europe capitaliste , en mettant dans notre porte-monnaie le Franc historique , en sortant de l'OTAN , en s'affranchissant au plus vite du capitalisme pour créer une société axée sur les besoins humains et non sur le profit maximum , c'est une nécessité historique pour le bonheur de notre peuple .</p> Conclusion du livre : 1917-2017, Staline tyran sanguinaire ou héros national ? 2017-09-03T11:13:59Z http://lepcf.fr/Conclusion-du-livre-1917-2017-Staline-tyran-sanguinaire-ou-heros-national#comment2537 2017-09-03T11:13:59Z <p>En effet Robespierre n'était pas marxiste et il ne pouvait pas analyser concrètement les rapports de force entre les différentes forces de la bourgeoisie en plein essor , surtout avec une paysannerie très nombreuse et une classe ouvrière embryonnaire . Pourtant la guerre civile de Vendée aurait dû l'alerter sur la sauvagerie des troupes républicaines commandées par des fous furieux de jeunes généraux dogmatiques ou aventuristes . C'est sur cette base que je le critique car sa condamnation à mort , comme sous Allende , a permis à la bourgeoisie affairiste de tuer des centaines de jacobins ? Cela a permis la promotion du Directoire et la venue au pouvoir de Bonaparte avec ses guerres ruineuses et sanguinaires . Depuis c'est la bourgeoisie dite financière comme les Rottchilds qui nous gouvernent et nous exploitent ... L'histoire est cruelle pour les militants sincères et honnêtes lorsque des dirigeants se trompent sur la stratégie de conquête du pouvoir et sur son maintien pour changer la société en faveur du peuple exploité . Aujourd'hui c'est la même chose avec des armes encore plus sanguinaires utilisées par les armées du capital .</p> Au nom des interêts majeurs du peuple haïtien 2017-09-02T20:59:27Z http://lepcf.fr/Au-nom-des-interets-majeurs-du-peuple-haitien#comment2536 2017-09-02T20:59:27Z <p>Intéressant de faire connaitre le "point de vue" très autoritaire de la responsable des relations internationales du PCF :</p> <hr class="spip" /> <p> Message transféré ----------<br class="autobr" /> De : lsamarbakhsh <lsamarbakhsh@pcf.fr><br class="autobr" /> Date : 31 août 2017 à 06:59<br class="autobr" /> Objet : Re : Demande de soutien à une démarche<br class="autobr" /> À : Hervé Fuyet<br class="autobr" /> Cc : Isabelle De Almeida, Jzoughebi</p> <p>bonjour Hervé,</p> <p>je ne peux pas apporter mon soutien à cette initiative individuelle lancée sans prendre avis au préalable auprès du secteur international du PCF.<br class="autobr" /> cette démarche personnelle engagée sans concertation avec quiconque dans les instances dirigeantes du parti quand bien même elle part d'une intention louable ne peut être menée au nom du PCF même si la signataire est membre de son conseil national dont je mets la présidente en copie.<br class="autobr" /> j'ose espérer que cela ne se renouvellera pas.</p> <p>Cordialement,<br class="autobr" /> Lydia Samarbakhsh</p> Au nom des interêts majeurs du peuple haïtien 2017-09-02T17:05:57Z http://lepcf.fr/Au-nom-des-interets-majeurs-du-peuple-haitien#comment2535 2017-09-02T17:05:57Z <p>Il me semble vital de diffuser cet appel le plus largement possible, et d'écrire directement au président par twitter, facebbok, ou par courrier postal. Ceux et celles qui refusent leur soutien à Haïti sous le prétexte futile qu'il règne dans le PCF une sorte de centralisme chaotique prennent une lourde responsabilité politique et morale.</p> Conclusion du livre : 1917-2017, Staline tyran sanguinaire ou héros national ? 2017-09-02T13:10:23Z http://lepcf.fr/Conclusion-du-livre-1917-2017-Staline-tyran-sanguinaire-ou-heros-national#comment2534 2017-09-02T13:10:23Z <p>Si je puis me permettre, et c'est juste un détail, qui n'enlève rien à la pertinence globale du commentaire, il me paraît anachronique et surtout injuste historiquement de dire que Robespierre a "sous-estimé l'adversaire de classe".<br class="autobr" /> C'est, toutes proportions gardées, un peu comme les hystérico-ésotériques qui font de Philippe le Bel un machiavel qui a liquidé les templiers pour leur argent. C'est faux et archi faux.</p> <p>Robespierre était un idéaliste, au sens philosophique du terme (cf l'Etre suprême) disciple du théiste Rousseau. Le soir du 9 thermidor, toutes les forces étaient en sa faveur ; il aurait dit un mot, les canonniers de la garde nationale réduisaient en bouillie la Convention.<br class="autobr" /> Il ne l'a pas dit, parce que, disciple de Rousseau, il pensait (à juste titre) avaoir été désavoué par une partie du peuple et ne voulait pas devenir un "César".<br class="autobr" /> Comparons ce qui est comparable ; Robespierre n'est pas un matérialiste, comme Lénine.</p> Conclusion du livre : 1917-2017, Staline tyran sanguinaire ou héros national ? 2017-09-02T10:37:01Z http://lepcf.fr/Conclusion-du-livre-1917-2017-Staline-tyran-sanguinaire-ou-heros-national#comment2533 2017-09-02T10:37:01Z <p>L'histoire est cruelle particulièrement pour les vrais révolutionnaires qui se font le plus souvent assassinés par idéalisme et par surestimation du rapport de forces dans leur combat contre les exploiteurs aux multiples visages camouflés . Un dicton populaire doit toujours être à l'esprit d'un révolutionnaire : " il vaut mieux être le boucher que le veau " . Le capital ne fait pas de cadeau pour garantir ses privilèges et il utilise tous les moyens pour cet objectif indispensable à sa survie . Lorsqu'un révolutionnaire comme le Che ou Allende , et même Robespierre et la Commune de Paris , sous-estime l'adversaire de classe il le paie très cher et il entraîne aussi dans son échec des milliers de militants qui subissent le boucher meurtrier .<br class="autobr" /> Aujourd'hui il ne faut pas se leurrer , et en ce domaine Staline avait raison malgré ses excès comme le goulag, la grande bourgeoisie ne fera pas de cadeau au mouvement populaire qui voudra la mettre hors du pouvoir . Elle utilisera tous les moyens répressifs à sa disposition pour écraser toute rebellion . D'où la nécessité d'un rapport de forces incomparable du côté révolutionnaire pour triompher du système capitaliste . Notre réflexion stratégique se pose en ces termes devant l'histoire . La Chine , Cuba , le Vietnam en sont les exemples historiques fondamentaux malgré les "bavures" qu'ils n'ont pu empêcher .<br class="autobr" /> Pour abattre la 5ème république en France il faut un mouvement de masse de haute tenue idéologique et combatif avec des millions de citoyens convaincus . La bourgeoisie analyse en permanence l'état de l'opinion pour bien gérer son exploitation à court et à moyen terme . Macron and co c'est la réponse actuelle pour bien maîtriser son pouvoir et elle prépare déjà sa relève en cas d'impossibilité politique face à la mobilisation populaire en colère . Alors les communistes doivent se préparer constamment à la répression bourgeoise et inventer une riposte adéquate qui empêche "le boucher de massacrer le veau" en le désarmant pour l'empêcher d'être un obstacle sanguinaire à la révolution en marche qui fait progresser l'humanité vers la fraternité véritable .</p> A propos de Robert Hue… 2017-09-01T18:26:04Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2532 2017-09-01T18:26:04Z <p>bonne interprétation Pascal Brula, tu es pardonné d'avoir joué les troll avec nicolas...</p> A propos de Robert Hue… 2017-09-01T18:17:41Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2531 2017-09-01T18:17:41Z <p>« <i>parce qu'il faut appuyer une direction même et surtout si celle-ci apparaît de plus en plus incapable de redresser le parti</i> » : personnellement, cette phrase ne me pose pas problème...<br class="autobr" /> Je la comprend comme venant du point de vue des adhérents majoritairement légitimistes qui, quelle que soit la situation, continuent d'appuyer les directions, même si celles-ci leur tirent dans le dos et leur apparaissent comme incapables de redresser le parti.</p> Le congrès extraordinaire du PCF doit être le congrès de sa refondation communiste ! 2017-09-01T13:15:48Z http://lepcf.fr/Le-congres-extraordinaire-du-PCF-doit-etre-le-congres-de-sa-refondation#comment2530 2017-09-01T13:15:48Z <p>La guerre civile est déjà en cours menée par la grande bourgeoisie en crise économique avancée . Les camarades qui croient au système électoral bourgeois pour arriver au pouvoir se trompent car le système 5ème république ne le permet pas et ses institutions sont bien rôdées pour cet objectif permanent de la bourgeoisie au pouvoir . Aujourd'hui la grande bourgeoisie veut en finir avec l'Etat gaullien d'où la promotion de Macron and co avec l'aide d'une partie de la moyenne bourgeoisie issue du PS-UMP-Medef . Ce tournant stratégique est la conséquence de la crise économique du capital financier pour adapter la société française à l'économie mondialisée de gré ou de force . Macron, mis en place par les Drahi-Bolloré-Bergé - Gattaz-Lagarde-Merkel-De Castries et autres financiers anglo-saxons du groupe Bilderberg , est là pour appliquer la feuille de route de ces oligarques afin de sauver le système capitaliste financiarisé à outrance face à la concurrence chinoise et asiatique en plein boum .<br class="autobr" /> L'image de Jupiter utilisé par les médias n'est pas innocent car il faut imposer au peuple d'une manière autoritaire les réformes indispensables pour "garroter" le pouvoir d'achat des masses au profit de ces oligarques qui cherchent à se sauver d'une concurrence de la bourgeoisie asiatique en plein essor , d'où les menaces guerrières de Trump et autres affidés du système capitaliste . Tout sera fait pour imposer les choix du groupe de Bilderberg , d'où une lutte de classes de plus en plus violente et dramatique qui sera imposée aux masses populaires . Les communistes ne doivent pas se faire d'illusions à ce sujet d'où la nécessité d' une préparation méthodique de "Résistance" tous azimut pour contrer efficacement le projet de ces oligarques corrompus et maffieux . Alors nos réflexions doivent être plus concrètes sur cette lutte de classes que le célèbre milliardaire Warren Buffet a impulsé et théorisé il y a quelques années . Il nous avait prévenu que sa classe gagnerait cette bataille . A nous de le faire mentir ............................</p> A propos de Robert Hue… 2017-08-31T14:14:36Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2529 2017-08-31T14:14:36Z <p>Bonjour, je ne comprends pas, non plus, la phrase de Danielle :</p> <p>« parce qu'il faut appuyer une direction même et surtout si celle-ci apparaît de plus en plus incapable de redresser le parti ».</p> <p> Veut-elle dire, cette phrase, qu'il faut renforcer la direction du Parti pour que cette direction continue de saborder le Parti ?</p> <p>(En fait, cette direction n'a qu'un seul but, se maintenir en place pour continuer à être, comme le dit Lénine : « cette couche d'ouvriers embourgeoisés ou d'aristocratie ouvrière, entièrement petits-bourgeois par leur genre de vie, par leur salaire, par toute leur conception du monde, est le principal soutien de la II° Internationale, et de nos jours, le principal soutien social ( pas militaire ) de la bourgeoisie. Car ce sont de véritables agents de la bourgeoisie dans le mouvement ouvrier, des commis ouvriers de la classe des capitalistes, de véritables propagateurs du réformisme et du chauvinisme », comme l'a écrit Lénine dans la préface de ‘L'Impérialisme, stade suprême du capitalisme'.<br class="autobr" /> Et il poursuit, juste avant la fin de cette préface, par : « Sans avoir compris les racines économiques de ce phénomène, sans en avoir apprécié la portée politique et sociale, il est impossible de faire un pas dans l'accomplissement des tâches pratiques du mouvement communiste et de la révolution sociale qui vient ». 6 juillet 1920)</p> <p> En fait, la direction du Parti, ne saborde pas le Parti, elle saborde l'ensemble du mouvement ouvrier.<br class="autobr" /> Avec le renforcement du Groupe parlementaire communiste, cette direction va encore sévir pendant de très longues années.</p> Le congrès extraordinaire du PCF doit être le congrès de sa refondation communiste ! 2017-08-31T12:37:23Z http://lepcf.fr/Le-congres-extraordinaire-du-PCF-doit-etre-le-congres-de-sa-refondation#comment2528 2017-08-31T12:37:23Z <p>c'est un programme du guerre civile à très cout terme . après tout pourquoi pas ! à nos âges respectifs nous ne risquons pas grand chose mais je pense à mes petits enfants .</p> Au nom des interêts majeurs du peuple haïtien 2017-08-31T09:26:27Z http://lepcf.fr/Au-nom-des-interets-majeurs-du-peuple-haitien#comment2527 2017-08-31T09:26:27Z <p>Je souhaite que cette lettre ouverte soit largement diffusée.</p> <p>Vous pouvez aussi informer la Présidence d'Haïti ( par la page correspondante sur twitter ou Facebook, ou autres) de votre soutien à cette démarche qui est en lien direct avec la conjoncture <br class="autobr" /> (voir ; <a href="http://lenouvelliste.com/article/175565/youri-chevry-a-propos-des-projets-chinois-aucun-accord-na-ete-signe" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://lenouvelliste.com/article/175565/youri-chevry-a-propos-des-projets-chinois-aucun-accord-na-ete-signe</a></p> Rompre avec une stratégie du passé dépassée 2017-08-30T22:00:42Z http://lepcf.fr/Rompre-avec-une-strategie-du-passe-depassee#comment2526 2017-08-30T22:00:42Z <p>André propose de revenir à Marx et même à Lénine, mais il n'est pas encore sorti de l'autogestion.<br class="autobr" /> Marx parmi ses thèses pertinentes soutenait la nécessité de la dictature du prolétariat. Et il n'est toujours pas démontré qu'on puisse renverser la dictature capitaliste autrement.<br class="autobr" /> L'exemple du Venezuela, où il n'est pas encore question de socialisme mais de <i>démocratie nouvelle</i>, indépendante de l'impérialisme US et des grands propriétaires fonciers, montre qu'aucun progrès ne peut s'obtenir sans utiliser la coercition contre les classes réactionnaires.</p> A propos de Robert Hue… 2017-08-30T20:54:15Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2525 2017-08-30T20:54:15Z <p>Personnellement je ne sais pas quelle est cette relation. Il faut le demander à "Nicolas" qui est venu poser ses "lumières" sous ton texte.<br class="autobr" /> S'il s'agit d'un "troll", alors ma réponse "ironique" se perdra dans les tréfonds d'Internet,<br class="autobr" /> sinon, j'espère qu'il comprendra, un jour, que la politique n'est pas un jeu mais qu'elle décide de nos vies.<br class="autobr" /> Encore toutes mes excuses, Danielle, je n'en veux pas à ton texte. Mais devant l'expression naïvement politicienne du dénommé "Nicolas", seulement deux solutions se sont ouvertes à moi, supprimer son texte (ce qui n'est pas la politique du site), ou lui répondre... à côté.</p> « Pourquoi le PC a perdu les pauvres ? » 2017-08-30T19:06:51Z http://lepcf.fr/Pourquoi-le-PC-a-perdu-les-pauvres#comment2524 2017-08-30T19:06:51Z <p>En effet la crise du capitalisme permet de remettre à l'ordre du jour la construction de la société communiste de nos rêves . Cela se fera-il par l'élection comme le croit la FI de Mélenchon ? Cela se fera t-il par une grève générale insurrectionnelle ? Cela se fera t-il par un coup d'Etat d'une minorité agissante ? Cela se fera t-il par une guerre civile provoquée par la bourgeoisie acculée ? L'histoire en mouvement l'écrira à sa façon . <br class="autobr" /> La loi fondamentale de la révolution , dixit Lénine , " Il faut que les exploiteurs ne puissent pas vivre et gouverner comme autrefois . C'est seulement lorsque ceux d'en bas ne veulent plus et que ceux d'en haut ne peuvent plus continuer de vivre à l'ancienne manière . C'est alors que la révolution peut triompher ."<br class="autobr" /> Cette citation est sûrement à l'oeuvre aujourd'hui dans le monde pour les sociétés occidentales mobilisées sur la mondialisation de l'économie qui aggrave dans tous les domaines la vie des populations par le chômage et la misère . La bourgeoisie française , avec la prise de pouvoir de Macron , veut gouverner autrement en faisant table rase de l'ancienne manière gaulliste étatiste qui a fait son temps . Elle veut accélérer l'exploitation du peuple par des réformes drastiques et impitoyables du secteur social (travail , retraites , sécurité sociale ) pour permettre aux grandes entreprises mondialisées de ne plus avoir de frein national pour des profits plus ou moins pharamineux . Le peuple l'acceptera t-il ? Là est la question ! les mois qui viennent nous le diront ... Plus que jamais soyons au contact du peuple pour en accélérer la prise de conscience ... "C'est alors que la révolution pêut triompher ."</p> A propos de Robert Hue… 2017-08-30T18:35:55Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2523 2017-08-30T18:35:55Z <p>Intéressante rétrospective, surtout quand les faux-semblants de cette stratégie de la mutation se sont un peu dissipés et que nous en sommes là.<br class="autobr" /> Du reste, si JLM monte, c'est aussi par effet des vases communicants, et une phrase me revient : on ne gouverne pas de la même façon quand le PCF est à 20%.<br class="autobr" /> Or, le très bon score de JLM n'infléchit nullement la politique du Patronat, qui , lui sait flairer le vrai danger...Le Patronat n'ignore pas sur quelles bases on a voté JLM, et moi-même j'ai pu le constater durant la campagne : quelques camarades m'ont vanté les fameuses assemblées ... mais moi je voyais ce qu'il en était dans la rue : oui, ça allait voter JLM, mais sans débattre, sans perspective de socialisme, de changement de société. On votait JLM, comme on votait Mitterrand en 81 ou après. <br class="autobr" /> Du reste, on a encore moins voté Macron sur du débat...</p> <p>Mais cette dérive du Parti n'est pas finie, par contre, on croise de plus en plus de camarades qui parlent et qui s'interrogent. L'espèce que mea culpa sur les pays socialistes, qui nourrit l'européisme, donc le renoncement au socialisme, reste malgré tout dominant, et il est sidérant de constater à quel point, autant le Parti nous promet une UE meilleure, autant il est sourd aux paroles des Ex-Soviétiques considérés comme des arriérés, alors que leur jugement s'éclaire de la comparaison qu'eux-seul sont en mesure d'établir entre leur socialisme décrié ici, et les promesses de lendemains qui devaient chanter et enchanter après juste quelques années.<br class="autobr" /> Tant qu'à la direction, on aura des timorés sur le Socialisme et qu'on parlera de cette UE qui un jour sera peut-être sociale, le PCF ne représentera pas une force, et l'opportunisme d'un JLM restera un trompe-l'oeil sans lendemain. éloigné de la Lutte des classes, un verbiage qui rallie à lui de droite à gauche les déçus de droite et de gauche, en voie de dépolitisation.<br class="autobr" /> Je trouve d'ailleurs cocasse le commentaire précédent qui dit ne pas vouloir manifester contre Macron, car la CGT a appelé à voter Macon ... face à Lepen, rappelons-le. Donc laissons faire Macron, ça c'est vraiment un raisonnement révolutionnaire ! <br class="autobr" /> Et puis la CGT n'a pas appelé à voter JLM au 1er tour ? Et alors ? si la CGT, qui est un syndicat révolutionnaire, qui a compté des ses rangs et compte encore des résistants , des gens de la valeur de Krasucki, d'un Timbault , des femmes qui se battent dans l'entreprise, des militants qui n'ont jamais soutenu Maastricht contre le choix du peuple danois, si la CGT, donc, fait le choix de ne pas soutenir un socialiste qu'elle juge opportuniste, peu apte promouvoir un véritable changement de société, elle le fait sur des bases légitimes, pour un syndicat révolutionnaire. La CGT n'est pas le Parti mais appartient à ses militants et n'a pas à se plier à un candidat qui n'a jamais eu la praxis d'un salarié, ne peut penser en tant que tel, qui n'a pas la conscience sociale, car il n'en a pas l'être social. Et je suis désolé, mais pour le 2d tour, il ne suffisait pas de battre Lepen - surtout avec l'idée que jamais elle ne serait majoritaire... En a-t-elle la nécessité ? Il fallait écraser Lepen. Macron sait parfaitement que le vote contre Lepen lui a offert des voix, mais pas du soutien. Par contre, il sait aussi qu'il était en tête au 1er tour , que le brouillage médiatique fonctionne , il avait derrière lui 2 candidats de droite dont le FN , et que le PS s'est désintégré en sa faveur. <br class="autobr" /> Moi, j'irai manifester le 12, déjà, contre Macron et le Patronat, pour arrêter cette politique, car il faut du rapport de force. Et miser sur JLM 2017, maintenant, il n'est plus temps.</p> A propos de Robert Hue… 2017-08-30T18:29:18Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2522 2017-08-30T18:29:18Z <p>La CGT est une organisation de masse, de défense des intérêts des salariés, quelles que soient leurs opinions politiques, philosophiques ou religieuses, et à ce titre ne devrait pas soutenir un candidat pour les présidentielles, a fortiori s'il représente les intérêts du patronat. <br class="autobr" /> Ce fut certainement une erreur de céder à la pression idéologique conjuguée de tous les médias et d'une certaine "gauche".<br class="autobr" /> Dans tous les cas il n'y a eu aucune directive de vote dans notre UL, malgré un débat inévitable et très argumenté d'ailleurs, et perso je me suis abstenu, ou plus exactement j'ai mis un bulletin représentant une faucille et un marteau.</p> <p>Ceci dit, en tant que syndiqué, il est nécessaire d'agir collectivement, parce que la discipline de la classe ouvrière est une nécessité, sans laquelle tout combat est voué à l'échec.<br class="autobr" /> Le comble est bien d'abandonner le combat de classe pour suivre les injonctions d'un social-démocrate keynésien, dont l'objectif n'est pas le socialisme mais un parlementarisme bourgeois. Cet individu avait déjà prétendu <i>« renverser la table »</i> en appelant à soutenir Hollande sans condition.</p> <p>Politiquement parlant les communistes ne devraient pas perdre leur temps à soutenir les ambitions personnelles de JLM, mais promouvoir l'expression révolutionnaire, prolétarienne, indépendante de tous les partis bourgeois (dont les insoumis). <br class="autobr" /> Et cette expression indépendante signifie aussi cesser de cirer les pompes des écolos ou des socialos <i>frondeurs</i> dans des <a href="https://www.humanite.fr/le-capitalisme-est-incompatible-avec-la-survie-de-la-planete-641025" class="spip_out" rel='nofollow external'>articles remplis d'âneries du genre</a> :</p> <blockquote class="spip"> <p><i>« le but du système capitaliste étant de produire de la survaleur, il n'y a pas d'autre solution que de remplacer le travail vivant par du travail mort pour lutter contre la baisse du taux de profit, donc d'accroître de plus en plus vite la masse des marchandises, ce qui amène à consommer de plus en plus de ressources et d'énergie. »</i></p> </blockquote> <p>Par contre je ne comprends pas cette phrase de Danielle :</p> <blockquote class="spip"> <p><i>« parce qu'il faut appuyer une direction même et surtout si celle-ci apparaît de plus en plus incapable de redresser le parti »</i>.</p> </blockquote> <p>La direction du pcf n'est pas <i>incapable de redresser le parti</i>, elle ne veut pas le redresser mais l'entraîner plus loin dans la voie de la social-démocratie, et elle en est parfaitement capable si elle bénéficie toujours de l'appui des adhérents.<br class="autobr" /> Le seul appui qui vaudrait est celui qu'on exerce sur la tête d'un nuisible pour le noyer.</p> <p>fraternellement</p> La république populaire de Donetsk : une histoire indicible pour les médias occidentaux 2017-08-30T18:20:36Z http://lepcf.fr/La-republique-populaire-de-Donetsk-une-histoire-indicible-pour-les-medias#comment2521 2017-08-30T18:20:36Z <p>Très bonne analyse de la situation au Donbass . L'ennemi mis en place à Kiev par les américains sera battu quand son propre peuple ukrainien aura compris qu'il est pris en otage pour des considérations géopolitiques par le capitalisme anglo-saxon qui veut faire de la Russie ce qu'il a fait en Yougoslavie . Pour l'instant le rapport de force évolue en faveur de la Russie de Poutine malgré tous les obstacles militaires , racistes , mensonges de l'oncle Sam . En fin de compte peut-être que l' Ukraine va éclater en plusieurs entités ethniques car les populations sont extrêmement divisées comme on l'a vu en Yougoslavie . On ne peut pas obliger des populations à vivre ensemble quand l'histoire pèse si lourd dans les comportements politiques . La France aussi n'est pas loin de cet état de fait quand la classe au pouvoir divise ses habitants entre riches et pauvres et entre européistes et nationalistes . La corruption gangrène tout pouvoir et en précipite la fin , c'est la loi de l'histoire humaine ....</p> A propos de Robert Hue… 2017-08-30T18:00:15Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2520 2017-08-30T18:00:15Z <p>j'aimerais savoir quelle est la relation entre mon texte et l'intéressante discussion entre Nicolas et Pascal brula, s'ils pouvaient aller jouer les trolls ailleurs je leur enserait re"ocnnaissante.</p> A propos de Robert Hue… 2017-08-30T17:47:13Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2519 2017-08-30T17:47:13Z <p>Nananère...<br class="autobr" /> Effectivement, si ton prof (des écoles ?) ne t'autorise pas à quitter son cours ce jour-là...<br class="autobr" /> Tu pourras te rattraper le 23, c'est un samedi... le jour du vote des ordonnances...</p> A propos de Robert Hue… 2017-08-30T16:39:05Z http://lepcf.fr/A-propos-de-Robert-Hue#comment2518 2017-08-30T16:39:05Z <p>Bonjour,</p> <p>Pour ma part je ne manifesterai pas le 12.<br class="autobr" /> La CGT a refusé d'appeler à voter Mélanchon au 1er tour des présidentielles et au 2eme a appelé à voter Macron alors qu'il était évident que contre la Le Pen une chaise ou une table seraient élus.</p> <p>Donc je ne participerai pas à la manif d'une orga qui appelle à voter Macron et qui 3 mois après envoie les travailleurs dans la rue contre celui qu'elle a contribué à faire élire confortablement.<br class="autobr" /> Les grands écarts pas pour moi.</p> Retour sur les législatives : les résultats cachés du 11 juin 2017 2017-08-30T11:52:04Z http://lepcf.fr/Retour-sur-les-legislatives-les-resultats-caches-du-11-juin-2017#comment2517 2017-08-30T11:52:04Z <p>Bien sûr , si on ne s'en tient qu'aux résultats électoraux , on peut dire que l'influence du PCF est assez catastrophique alors que le soutien à Mélenchon de la direction du PCF fausse le résultat par le vote de nombreux électeurs communistes en faveur de Mélenchon , ce qui s'est traduit par 4 députés FI en Seine-Saint-Denis sur notre socle électoral traditionnel . La démission électorale de la direction du PCF à la Présidentielle et dans de nombreuses circonscriptions a entraîné un forte abstention populaire dans les villes communistes et même un vote FN dans le Nord-Pas de calais . La démission électorale des citoyens , dans la 5ème république monarchique , entraîne de fait ces résultats et les forces révolutionnaires sont ainsi minimisées alors que les luttes sociales sont nombreuses dans cette crise du capitalisme permanente . Si nous voulons "espérer" de bons résultats électoraux il faut d'abord se mettre d'accord sur un programme fort de changement qui parle aux exploités (ouvriers-employés-cadres-retraités et jeunes) et désigner un candidat communiste à la Présidentielle de haute valeur morale comme l'était Jacques Duclos . Chassaigne aurait pu l'être mais la direction en a décidé autrement en favorisant un ex-socialiste tribunicien opportuniste en diable et en même temps anticommuniste patenté d'une petite bourgeoisie qui méprise l'ouvrier . Aujourd'hui la Présidentielle de 2022 est déjà lancé par la FI et par Macron en favorisant Mélenchon le soi-disant premier opposant de sa majesté Jupiter . Entouré de sa "garde de fer" d'ex PS , Mélenchon veut occuper l'espace de l'opposition avec l'aide de tous les médias . Cette stratégie , acceptée par la grande bourgeoisie pour détruire toute vraie opposition et marginaliser durablement le PCF , permettra de reconduire Macron en 2022 si sa politique réussit à diminuer le chômage , ce que je doute . <br class="autobr" /> Le PCF dés maintenant doit déjouer ce piège , d'où la mise en place rapide d'un programme révolutionnaire discuté et approuvé par le peuple des usines , des bureaux , des facultés - lycées , des paysans et des petits patrons-artisans . En même temps il faut désigner notre candidat à la Présidentielle et tous nos candidats aux législatives le plus vite possible pour porter ce programme de changement véritable . Tous ces camarades et en premier lieu le "Présidentiable" doivent être largement connus partout dans le pays par toutes sortes d'initiatives qui marginalisent les médias bourgeois et tout le système audiovisuel . En organisant partout des comités de soutien actifs et créatifs nous pouvons mobiliser des millions de citoyens dans les usines et les quartiers des villes et villages . Il faut perturber violemment et sans concession tout le système de propagande de la bourgeoisie qui a amené Macron au pouvoir . Choisissons un Présidentiable de la nouvelle génération de communistes comme Sébastien Jumel qui a le charme et la parole conscientes de révolutionner le pays en taxant les capitalistes d'incapables et en dénonçant toutes les corruptions d'où qu'elles viennent sans l'aide du Canard Enchaîné . Prenons à bras le corps cette conquête du pouvoir par le contrôle de l'économie et de la production partout où c'est possible comme le font les Fralib et d'autres coopératives . On ne peut attendre les bras croisés le sursaut révolutionnaire du peuple sans le mettre en mouvement de toutes sortes de façon . La prise de pouvoir se prépare intelligemment et au pouvoir rien n'est écrit pour appliquer les bonnes décisions car la bourgeoisie ne lâchera pas le morceau comme nous le voyons au Vénézuéla et ailleurs . Ce congrès extraordinaire doit être vraiment extraordinaire et révolutionnaire , le peuple français dans sa profondeur n'attend que ça ...Ne le décevons pas car il a trop mal dans sa chair et dans son avenir . La commune de Paris doit être enfin "vengée" après tant de générations de militants sacrifiés à la loi implacable d'exploitation du capitalisme aujourd'hui en fin de vie .</p> <p> Bernard SARTON , membre de la direction de section d'Aubagne</p> Conclusion du livre : 1917-2017, Staline tyran sanguinaire ou héros national ? 2017-08-30T09:31:29Z http://lepcf.fr/Conclusion-du-livre-1917-2017-Staline-tyran-sanguinaire-ou-heros-national#comment2516 2017-08-30T09:31:29Z <p>Je suis assez d'accord avec ce texte mais je pense que nous sommes arrivés dans une époque où il est possible de parler de Staline sans passion exagérée.<br class="autobr" /> La question qui me préoccupe c'est de savoir ce que le socialisme étatique auquel a abouti la conception stalinienne, largement approuvée par les militants soviétiques, après la disparition de Lénine, vous parait juste et conforme aux enseignement de Marx, Engels et Lénine. Je ne parle évidemment pas des déviances, goulag en consort, qui y sont généralement associées et qui, à mon sens n'en sont qu'une des conséquences.</p> <p> Est-il possible de bâtir un régime communiste alors que les forces productives sont encore embryonnaires ?<br class="autobr" /> Quid de la NEP cataloguée de "courte période transitoire" alors que Lénine en parle (les textes sont dans les OC) pour "plusieurs générations" et qu'il préconise, par exemple, une concession du Kamtchaka (la moitiè de la France) à un consortium de capitalistes US pour 60 ans (avec une base militaire pour se protéger du Japon).</p> <p> L'URSS n'apportera plus grand chose de concret au communisme, mais son histoire peut être précieuse, comme l'a été celle de la Commune de Paris, à l'avancée des idées communistes !</p> Rompre avec une stratégie du passé dépassée 2017-08-30T05:49:56Z http://lepcf.fr/Rompre-avec-une-strategie-du-passe-depassee#comment2515 2017-08-30T05:49:56Z <p>L'introduction de ce texte sur l'international et l'histoire conduira beaucoup de communistes à ne pas lire la suite, ce qui serait dommage.</p> <p>Car je ne connais pas vraiment de militants qui aurait une "fascination romantique" pour le stalinisme, par contre, je mesure à quel point la guerre idéologique de diabolisation du socialisme historique pèse sur les mobilisations aujourd'hui. Or si l'histoire soviétique se résume à la dictature, alors ceux qui proposent de rompre avec 1920 ont raison ! <br class="autobr" /> André connais bien Danielle Bleitrach avec qui il a écrit un livre sur le travail. Ses nombreux reportages sur les peuples soviétiques aujourd'hui et son prochain livre ne se situent absolument pas dans la fascination romantique mais propose pourtant une lecture communiste du soviétisme radicalement opposée au discours de l'échec historique du socialisme. Les communistes de Vénisiseux ont multiplié ces dernières années les rencontres internationalistes et ont mesuré à quel point nous avons besoin de sortir du discours dominant sur l'état du monde et de faire notre propre opinion en reprenant contact avec les communistes de tous les pays. Nous aurons le 25/11 prochain une délégation du parti russe et du parti chinois, et il me semble essentiel de les écouter pour connaitre et comprendre leur situation et leur histoire.</p> <p>D'autant que André illustres cette analyse avec un exemple qui bouscule beaucoup de ceux qui ont des liens avec les communistes d'Amérique Latine " Au vu de la situation chaotique au Venezuela, je constate que les vieux démons du stalinisme sont toujours à l'œuvre."</p> <p>On a l'impression que André prends pour argent comptant le discours médiatique dominant, sans tenir aucun compte de ce que disent ceux qui sont sur le terrain dans cette bataille gigantesque menée contre la révolution bolivarienne. Nous avons reçu l'ambassadeur de Cuba, de Bolivie, du Vénezuela, c'était tous des militants très directs et ouverts qu'il faut écouter !</p> <p>Le chaos est d'abord celui de "la stratégie du chaos" que andré cites parfois, avec la guerre de basse intensité que les US mènent au Vénézuela comme ils l'ont fait au Nicaragua. Dire que l'élection d'une constituante est un vieux démon staliniste, est bien loin d'une solidarité internationaliste avec le peuple vénézuelien dont les couches populaires continuent de défendre leurs acquis avec une extrême-droite très présente comme en Ukraine.</p> <p>Tout comme on ne construira pas la souveraineté populaire de la France sans la placer dans une autre conception du monde, on ne reconstruira pas un parti communiste en s'inscrivant dans le discours dominant de l'impasse du socialisme.</p> « Pourquoi le PC a perdu les pauvres ? » 2017-08-22T15:52:51Z http://lepcf.fr/Pourquoi-le-PC-a-perdu-les-pauvres#comment2514 2017-08-22T15:52:51Z <p>Vouloir à tout prix l'union de la gauche avec le PS , c'est à dire l'abandon des couches populaires ,il y avait encore beaucoup de travail politique afin de réaliser une puissante union populaire de masse ce qui aurait entrainé les couches moyennes , au lieu de cela le parti communiste en tentant de rassurer les couches moyennes part l'abandon de la dictature du prolétaria et le centralisme démocratique ce qui ne les a pas plus rassurer mais cela a conduit à son affaiblissement et à son état actuel du PCF . Alors que nous savons que seul un puissant mouvement populaire est capable de renverser le capitalisme et d'imposer la construction du socialisme !</p> Nous sommes tous Bolivariens ! 2017-08-13T16:23:17Z http://lepcf.fr/NOUS-SOMMES-TOUS-BOLIVARIENS#comment2513 2017-08-13T16:23:17Z <p>Une analyse doit exprimer clairement la situation et son enjeu essentiel . c'est la nécessité de bien analyser la contradiction principale. Les erreurs du gouvernement MADURO si elles existent ne sont pas la contradiction principale. Les fascistes vénézuéliens aidés par l'Union Européenne et les USA ne cherchent pasla démocratie mais une histoire filmée permettant de justifier leur terrorisme. De plus c'est la prmière fois que je vis ces états contestés non pas le scrutin mais le fait que le gouvernement tienne un scrtin sur une question fondamentale, l'ordre constitutionnel. C'est une atteinte y compris à la démocratie pour les peuples des USA et de l'UE dont de nombreux gouvernements se sont assis sur des élections essentielles comme celles pour la France de 2005. Tout montre d'ailleurs que là aussi le PCF de Mme BUFFET a manqué de buffet. Car cette ignominie a été laissée sans réactions sous prétexte de ne pas diviser les français alors qu'il s'agissait d'un point de classe essentiel. L'Union démontre quelle est une dictature enc ours anti ouvrière, anti démocratique, anti républicaine. Une dictature capitaliste au service d'une minorité se combat et non se réforme. Sur le vénézuela voir Maxime VIVAS mais aussi les déclarations du Parti communiste vénézuélien.</p> La droite vénézuélienne : cartographie d'une défaite 2017-08-13T16:07:49Z http://lepcf.fr/La-droite-venezuelienne-cartographie-d-une-defaite#comment2512 2017-08-13T16:07:49Z <p>tout à fait d'accord la position du PCF est une insulte au communisme, aux communistes et à nos martyrs. Cette direction corrompue doit être expulsée du parti. Elle ment, ne fais aucun état des chavistes, une vingtaine brûlés vifs ni du fait que ce pays, 2 parlementaires assassinés la veille du scrutin ,le VENEZUELA est celui où les élections sont les plus nombreuses et quasiment toutes gagnées par le mouvement de gauche, constamment conspué par la droite et ses alliés putschistes agissant de concert avec les USA . La seule discussion c'est que des mouvements non communistes sont bien confrontés à la terreur de droite et que la réponse est dictature du prolétariat une nécessité ou non ?<br class="autobr" /> Dernièrement elle n'a pas publié le communiqué du Parti communiste vietnamien à propos des bombardements chimiques américains douze ans durant sur la terre et le peuple vietnamien. Une honte lorsqu'on pense au courage de ce peuple</p> La droite vénézuélienne : cartographie d'une défaite 2017-08-13T14:26:59Z http://lepcf.fr/La-droite-venezuelienne-cartographie-d-une-defaite#comment2511 2017-08-13T14:26:59Z <p>Merci de cet article. Nous manquons cruellement d'informations et la situation est complexe... en dépit de la période, des activités festives et financières de ma section( Béziers) m'ont permis de rencontrer pas mal de camarades. Ils sont tous étonnés, meurtris, ulcérés par ce qu'ils ont entendu comme position du PCF national. En particulier par notre porte parole.<br class="autobr" /> L'article de Barbencey au lendemain du vote est une heureuse exception.<br class="autobr" /> La situation est difficile, dure pour les gens du peuple au Vénézuela, très complexe et évolutive à chaque heure. C'est une situation de lutte des classes intense dans laquelle l'attitude du peuple déterminera, in fine l'issue, comme en 1917 en Russie. Il y a, il y aura des moments de luttes de masse et des moments électoraux. Les communistes français ne sont pas neutres, ne peuvent pas tortiller du cul ! Le parti communiste doit exprimer publiquement son soutient aux Chavistes et à la partie du peuple Vénézuélien qui tente de sortir de l'emprise impérialiste.<br class="autobr" /> Souvenons nous de l'assassinat des chiliens en 1973 comme aujourd'hui par l'oligarchie et la CIA. Souvenons nous au milieu des années 1995 des deux pages offertes par l'Humanité à Robert Ménard alors de Reporters Sans Frontières , financé par la CIA et déjà d'un anticommunisme virulent. Parce que Castro aurait agi alors contre les droits de l'Homme. Alors que le peuple cubain résistait dans les conditions que l'on connait !<br class="autobr" /> Soyons communistes, internationalistes , révolutionnaires. "N'ayons pas peur" comme le conseille un sud américain célèbre.<br class="autobr" /> Paul Barbazange</p> « Faire barrage à l'anti-soviétisme et à la russophobie » 2017-08-10T12:56:47Z http://lepcf.fr/Faire-barrage-a-l-anti-sovietisme-et-a-la-russophobie#comment2510 2017-08-10T12:56:47Z <p>Sans l'héritage de l'URSS ,l'équipe Poutine n'aurait pas pu remettre sur les rails économiques et sociales la Russie actuelle après la période Gorbatchev-Eltsine . L'armée rouge a retrouvé son clinquant et son intelligence stratégique comme nous le voyons en Syrie . Poutine continue de lutter contre les oligarques plus ou moins masqués avec l'aide des communistes et des nationalistes russes , il renforce son alliance politique et stratégiques avec la Chine , il fait front face au danger militariste US avec un Président Trump dangereux . Sans Octobre et la révolution bolchévique le peuple russe , malgré les erreurs et fautes des années trente , ne pourrait retrouver de la fierté et de l'avenir aujourd'hui . La révolution est le fruit d'une lutte de classe intense et permanente face aux capitalistes de tous pays y compris russes qui exploitent la moindre faiblesse du mouvement révolutionnaire , nous le voyons actuellement au Vénézuéla . Alors le combat des bolchéviques de 1917 est toujours d'une actualité criante partout dans le monde face à la crise du capitalisme chaotique du 21ème siècle . La lutte est quotidienne et même au pouvoir les révolutionnaires ne peuvent s'endormir car les exploiteurs ne lâchent pas leurs profits sans résistance violente ... L'expérience historique des Bolchéviques nous le démontre avec clarté ....</p> L'APL parlons-en… Justement !! 2017-08-08T06:39:57Z http://lepcf.fr/L-APL-parlons-en-Justement#comment2509 2017-08-08T06:39:57Z <p>merci à charles de cet article qui redonne tous les arguments utiles à la bataille nécessaire dès la rentrée pour le droit au logement, car en plus de cette mesure sur l'APL que Macron n'arrive pas à assumer, il y a aussi des pertes de financement du logement social et de la politique de la ville...</p> <p>Ce lien entre défense de la situation concrète de milliers de locataires et les enjeux du foncier et du financement du logement "public" est essentiel... Colllomb comme président de la métorpole de Lyon a été le champion d'un discours pour la "mixité" dans le logement social cachant la réalité économique de la paupérisation de populations qui conduit à l'aggravation des ségrégations au contraire..</p> <p>pour info, <a href="https://pierrealainmillet.fr/Aide-au-logement-Les-locataires" class="spip_out" rel='nofollow external'>ma déclaration comme adjoint au logement</a> de Vénissieux</p> Nous sommes tous Bolivariens ! 2017-08-07T07:31:00Z http://lepcf.fr/NOUS-SOMMES-TOUS-BOLIVARIENS#comment2508 2017-08-07T07:31:00Z <p>Tous palestiniens, tous bolivariens.... je ne partage pas cette vision unanimiste de la solidarité internationale.<br class="autobr" /> Que faire ici, chez nous qui puisse être utile aux luttes contre l'expansion /reconquête de l'impérialisme dominant sous hégémonie US ? la mise en cause quasi 'rituelle" de la direction du PCF ne suffit pas ; d'abord parce qu'elle sous estime le rôle d'analyse et d'information apportée par l'envoyé spécial du journal l'humanité à Caracas, Pierre Barbancey, ensuite parce que se permettre une analyse critique fait partie, me semble-t-il, de la fraternité communiste , enfin parce que cette posture nous prive souvent d'intervenir dans des luttes d'ici comme celle qui concerne le CETA, ou la sortie de l' OTAN... ou l'analyse du pourquoi la Chine"de Xi" est si directement désignée comme le futur ennemi héréditaire dans le numéro du point sorti ce jeudi 5 août. Fraternellement, Paule</p> Déclaration du Comité central du KKE sur le 100ème anniversaire de la grande Révolution socialiste d'Octobre 2017-08-07T06:26:48Z http://lepcf.fr/Declaration-du-Comite-central-du-KKE-sur-le-100e-anniversaire-de-la-grande#comment2507 2017-08-07T06:26:48Z <p>Voilà un vrai hommage à Octobre et un remarquable travail théorique communiste.</p> Pour l'ouverture du débat stratégique 2017-07-14T06:34:24Z http://lepcf.fr/Pour-l-ouverture-du-debat-strategique#comment2506 2017-07-14T06:34:24Z <p>La logique de la 5ème république monarchique exige sur le plan électoral d'être candidat à l'élection présidentielle pour obtenir le plus de suffrages possibles et ainsi avoir des députés dans l'élection législative qui suit . Pas de candidat en 1965 , première erreur historique qui a permis à Mitterrand d'être le seul recours à gauche . En 1969 , suite à la mort de Pompidou , Jacques Duclos très populaire manque de peu la qualification au 2ème tour . A mon avis s'il avait été candidat dés 1965 il aurait supplanté Mitterrand dans les masses populaires , mais on ne refait pas l'histoire encore faut-il en tirer les leçons . Après les jeux électoraux étaient faits pour un long temps historique avec les Présidences Giscard-Mitterrand-Chirac-Sarkozy-Hollande et aujourd'hui Macron . Comment sortir de cette logique électoraliste Présidentielle qui camisole le peuple au profit de la bourgeoisie toute puissante ? C'est le débat que nous devons avoir dans les semaines qui viennent . Le PCF reste un outil fondamental dans le combat de classes qui se durcit de plus en plus dans cette crise du capitalisme permanente . Il faut jouer sur les deux tableaux : luttes sociales et économiques tout azimut et permanence électorale à toutes les élections bourgeoises avec un candidat communiste ou allié partout . L'abstention massive démontre que le peuple est réticent aux propositions politiques que médiatisent Macron and co . Le combat doit être permanent par une "guérilla" de luttes diverses et variées pour affaiblir l'offre politique de la bourgeoisie . Alors le pessimisme de certains communistes qui ne voient de solution que dans la France insoumise reculera avec un nouveau PCF offensif et créatif .La solution Mélenchon , malgré ses qualités de tribun , n'est pas jouable car trop axée sur "les gens" dit citoyens et non pas sur la lutte de classes tout azimut où les exploités luttent contre les exploiteurs pour se libérer du carcan du profit de la société capitaliste . Les communistes sont une force incomparable sur cette ligne marxiste fondamentale , encore faut-il qu'ils aient promu des directions nationale et locale de grande capacité révolutionnaire , ce qui n'est pas le cas actuellement . D'ailleurs je me demande pourquoi nous en sommes arrivés là car la logique historique devait être en notre faveur . Alors qu'est ce qui n'a pas marché ??????</p> <p> Bernard SARTON , section d'Aubagne</p> Contre la poursuite de l'effacement du PCF 2017-07-12T11:13:37Z http://lepcf.fr/Contre-la-poursuite-de-l-effacement-du-PCF#comment2505 2017-07-12T11:13:37Z <p>Le communisme, c'est l'avenir de l'humanité . Pour atteindre cet objectif il faut accélérer le mouvement historique de la fin du capitalisme dans un monde très divers avec une démographie exponentielle en Afrique-Moyen-Orient-Asie-Amérique latine . le capitalisme ne peut pas gérer plus de 7 milliards d'êtres humains aujourd'hui (12 milliards à l'horizon 2050) . Déjà nous voyons les difficultés de pays comme la Chine et l'Inde avec plus d'un milliards d'êtres humains à nourrir , loger , éduquer et faire travailler . Le PC Chinois démontre qu'il est possible de sortir un peuple de la misère et de l'orienter vers un développement moderne grâce à un plan bien pensé et bien organisé . L'Inde par contre où le dépassement du capitalisme n'est pas encore à l'ordre du jour n'y arrive pas malgré quelques progrès par ci par là . Cela étant dit le monde globalement doit se tourner vers la construction de la société communiste comme alternative urgente au capitalisme .<br class="autobr" /> Pour la vieille Europe , fleuron du capitalisme historique , et pour les Etats-Unis , fleuron du capitalisme sauvage et guerrier , il est nécessaire de montrer l'exemple par ses divers peuples d'abattre ce système très malade avec ces dizaines de millions de chômeurs et de SDF . Pour cela il faut organiser les exploités et les instruire pour qu'ils se mettent en mouvement par une guérilla permanente contre tous les abus et faiblesses des exploiteurs , et en cela il faut des partis communistes forts , intelligents et créatifs pour vaincre la grande bourgeoisie au pouvoir . Le système électoral bourgeois permet que quelques députés révolutionnaires peuvent faire entendre la colère populaire mais cela ne change rien au système avec tous les députés godillots inféodés au capitalisme . Il faut donc développer un immense mouvement de masse des ouvriers-employés-retraités et de la jeunesse pour construire une révolution permanente qui en finira avec la capital et ses valets . Donc les communistes actuels et futurs sont au premières loges dans ce combat de classe nécessaire pour affaiblir la bourgeoisie dans toutes ses institutions , y compris financières (bourses , fonds spéculatifs etc ...), et ensuite la "déloger" du pouvoir . Mais après commencera le véritable travail avec toutes ses difficultés comme nous l'avons vu avec L'URSS . Les partis communistes resteront un outil efficace pour cette période historique de construction de la société communiste en alliance provisoire avec la petite bourgeoisie très nombreuse et inquiète à ce stade premier de construction de la nouvelle société . Donc le combat de classe exige des Partis communistes comme en Chine-Vietnam-Cuba , adaptés au conditions politiques et économiques de chaque pays pour réussir le passage du Capitalisme au Communisme avec des militants à la hauteur de ce mouvement de l'histoire humaine . Alors les camarades qui se posent des questions à ce sujet devraient relire tous nos théoriciens révolutionnaires marxistes qui nous éclairent le chemin escarpé du processus révolutionnaire . Le Capitalisme s'affaiblit de jour en jour , nous devons lui porter l'estocade au plus vite car il devient de plus en plus violent par nature et n'oublions pas qu'il dispose de l'arme nucléaire pour en finir avec l'humanité (exemple Trump avec ses menaces contre la Russie-La Chine et la Corée du nord ) . Le temps est à la lutte tous azimuts sans aucune faiblesse ...</p> Contre la poursuite de l'effacement du PCF 2017-07-07T03:12:01Z http://lepcf.fr/Contre-la-poursuite-de-l-effacement-du-PCF#comment2503 2017-07-07T03:12:01Z <p>Tout à fait d'accord. Que ceux qui ne veulent pas du nom communiste dégage. J'ai voté communiste et non magouille et compagnie !</p> Combat pour l'interruption volontaire de grossesse : le décès de Simone Veil ravive les souvenirs et les témoignages. 2017-07-07T03:10:37Z http://lepcf.fr/Combat-pour-l-interruption-volontaire-de-grossesse-le-deces-de-Simone-Veil#comment2502 2017-07-07T03:10:37Z <p>C'est comme faire entrer au pantheon le gouvernement Giscard d'Estaing ! opération minable ! Quant à Emmanuelle DEVOS elle surfe sur l'anticommunisme ambiant démontrant une franche inculture. Une triste ignorance. Mme DEVOS le PCF a voté de tous ses députés cette loi. Des excuses. LePCF doit écrire à cette dame et précise que cet anticommunisme est une ode à la droite qui elle insulta S VEIL. En agissant ainsi elle affaiblit le camps des travailleurs.<br class="autobr" /> Que font LAURENT et sa clique ?</p> Légalisation de l'avortement. 26 novembre 1974 : intervention, au nom des députés du PCF, de Gisèle Moreau 2017-07-07T02:58:56Z http://lepcf.fr/Legalisation-de-l-avortement-26-novembre-1974-intervention-au-nom-des-deputes#comment2501 2017-07-07T02:58:56Z <p>tout à fait d'accord , c'est du révisionnisme.</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-07-06T11:59:18Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2500 2017-07-06T11:59:18Z <p>Bonne analyse de la société chinoise actuelle avec ses contradictions économiques où le capital s'affronte dans les faits à la volonté populaire de construire une autre société où l'argent n'est pas le seul dénominateur commun du bonheur matériel . L'économie des "besoins" humains sur le plan individuel et collectif nécessite un plan sur le moyen et long terme pour mobiliser les forces productives tant manuelles qu'intellectuelles , ce qu'essayent de faire les communistes chinois en tirant les leçons de "l'échec" soviétique .L'équipe Poutine fait de même après le "désastre" Eltsine . Le problème principal de l'Etat chinois c'est la bureaucratie (comme en Russie d'ailleurs) avec sa hiérarchie installée par le Parti unique et centralisée pour éviter les dérives corruptives tenaces dans l'élite . La direction chinoise mène d'ailleurs un combat assez exemplaire en ce domaine , est-il efficace ? C'est la question qui se pose avec la lutte en cours . La France est d'ailleurs dans le même état de corruption avec sa bureaucratie tant dans le public que dans le privé . Alors si l'économie chinoise , qui forme plus d'un million d'ingénieurs par an , continue à se développer dans tous les domaines avec le plein emploi de ses forces productives , ne laissant aucun cerveau en jachères au contraire de l'occident capitalistes avec ses dizaines de millions de chômeurs , alors ce pays deviendra la première puissance économique du monde avec tout les bienfaits nécessaires pour sa population . La société socialiste et communiste ne se construit pas dans le sous-développement , le capitalisme d'état gaulliste et la NEP léniniste sont sans doute des étapes économiques nourrissant le socialisme et le communisme comme objectifs pour la société humaine . Mais il faut aussi comprendre que la bourgeoisie en tant que classe dirigeante ne cède pas sa place naturellement , ce qui oblige les peuples à faire des révolutions historiques pour la supprimer en tant que classe dominante dont le rôle historique est terminé comme la classe féodale précédemment . En tous cas Andréani a raison , suivons attentivement l'expérience chinoise et je pense aussi l'expérience Vietnamienne .</p> <p> Bernard SARTON , section d'Aubagne</p> Contre la poursuite de l'effacement du PCF 2017-07-06T08:08:42Z http://lepcf.fr/Contre-la-poursuite-de-l-effacement-du-PCF#comment2499 2017-07-06T08:08:42Z <p>Tout à fait ok avec l'analyse du bureau de section.</p> <p>Je n'ai plus ma carte depuis 2000 -après 25 ans de PC- Mais j'ai voulu apporter ma petite pierre dans la 20ème circonscription du Nord. La campagne pour l'élection de Fabien Roussel en remplacement de Alain Bocquet -tout un symbole- fut très dynamique mais sous le slogan "l'Humain d'abord" et peu d'Amandinois savent que Fabien est communiste. Il fallait rassembler au delà de nos différence mais sans faire de politique.</p> <p>Je suis dans l'attente d'un signe fort pour reprendre ma carte mais je crois que je vais patienter encore un peu.</p> <p>Fraternellement.</p> Un vrai programme d'inspiration socialiste doit limiter l'immigration 2017-07-05T09:06:48Z http://lepcf.fr/Un-vrai-programme-d-inspiration#comment2498 2017-07-05T09:06:48Z <p>je me permets de rebondir sur ce texte, parce que son point 1, fait appel, et cela est rare même dans nos rangs, à une solidarité internationale qui ne sombre pas dans le compassionnel pour des individus.<br class="autobr" /> l'idéologie dominante du capitalisme dominant, fait choisir des solutions, risquées mais surtout dévastatrices pour les luttes nécessaires dans les pays "d'origine" ; à noter que les "gouvernements" et gouvernants occultes de ces pays sont souvent les complices de la FranceAfrique. A noter aussi que dans notre pays, ces complicités alimentent opex et puissance du complexe-militaro industriel financier. Ne pas oublier que seul les élus cocos ont alertés et votés contre la loi de programmation militaire de 2013.<br class="autobr" /> Et donc j'espère qu'à nous tous nous ferons vivre un internationalisme autre que compassionnel, pour construire des réponses d'abord militantes et qui sait syndicales puis... pour construire des bases matérielles à la paix et la fraternité internationale.<br class="autobr" /> Paule Lanta</p> Légalisation de l'avortement. 26 novembre 1974 : intervention, au nom des députés du PCF, de Gisèle Moreau 2017-07-05T06:39:40Z http://lepcf.fr/Legalisation-de-l-avortement-26-novembre-1974-intervention-au-nom-des-deputes#comment2497 2017-07-05T06:39:40Z <p>Et le manifeste des 343 salopes, etc.<br class="autobr" /> Attribuer l'IVG légal à Simone Veil, c'est comme attribuer les congés payés à Léon Blum.</p> Légalisation de l'avortement. 26 novembre 1974 : intervention, au nom des députés du PCF, de Gisèle Moreau 2017-07-04T16:46:57Z http://lepcf.fr/Legalisation-de-l-avortement-26-novembre-1974-intervention-au-nom-des-deputes#comment2496 2017-07-04T16:46:57Z <p>Il va de soi que l'on ne peut que saluer la mémoire de Madame WEIL . Pourtant l' oubli dans cet hommage concernant l'historique de cette lutte, du rôle précurseur de Gisèle Halimi lors du procès pour avortement d'une gamine de 14 ans violée me surprend et m'interroge !</p> Pour l'ouverture du débat stratégique 2017-07-04T13:47:12Z http://lepcf.fr/Pour-l-ouverture-du-debat-strategique#comment2495 2017-07-04T13:47:12Z <p>je suis d'accord avec marie chri,le pcf a ete dupe par melanchon .depuis le debut je n'ai jamais cru a ce bonhomme ni accepter d'etre front de gauche, jesuis une communiste a part entiere,fidele aux idees inculpees par mes parents ,surtout mon pere,je pense a tout ce qu'il a fait,tout ce qu'il a subi pour arriver la ou nous sommes, non je n'accepte pas.</p> Contre la poursuite de l'effacement du PCF 2017-07-04T07:07:44Z http://lepcf.fr/Contre-la-poursuite-de-l-effacement-du-PCF#comment2494 2017-07-04T07:07:44Z <p>La responsabilité est grave pour ceux qui comme notre direction avaient appelé au "vote Macron" au second tour : de nombreux Camarades se sont trouvés désarmés un peu plus, car ils ont <strong>enfin</strong> pris conscience de la tromperie qui consiste à faire "mousser" le FN , tactique habituelle au PS, fonctionnant comme un piège qui a fait grossir le vote Macron, en renforçant le système.<br class="autobr" /> L'abstention massive plus le vote blanc, montrent bien comment nos électeurs et plus généralement ceux de la Gauche ouvriers et employés ont déserté l'électoralisme d'un PCF bien intégré dans le système.</p> <p>Le fait que nos députés aient déserté le show de Monsieur 23% à Versailles est un premier pas qui devrait être le début d'une offensive populaire contre un régime légal mais non pas légitime dont l'essentiel de la politique se retourne contre la majorité de notre Peuple précisément exclue de de ce nouveau régime "censitaire" de fait.<br class="autobr" /> Mais le PCF actuel est-il armé pour résister au "populisme" médiatique du patron de FI qui l'entraîne et qui s'impose dans une sorte de surenchère verbale ?<br class="autobr" /> S'opposer aux ordonnances est une nécessité, mais après il faudra lutter contre leur application, notre Parti a besoin pour ces combats futurs d'une direction combative et non sur des dirigeants qui pleurent sur la désunion de la Gauche et qui s'extasient sur le pseudo "désintéressement"de François Bayrou, ce qui donne du grain à moudre à ceux qui l'ont pris pour un socialiste, poussant le curseur des valeurs de "Gauche" vers la Droite, comme celles d'un PCF plus proche du PS que de la lutte des classes.</p> Conseil national des 23 et 24 juin : cela commence mal ! 2017-07-03T17:38:48Z http://lepcf.fr/Conseil-national-des-23-et-24-juin-cela-commence-mal#comment2493 2017-07-03T17:38:48Z <p>La liquidation du pcf ne serait pas <i>« la meilleure nouvelle possible pour la construction d'un vrai parti communiste »</i> <br class="autobr" /> Que ses militants se retrouvent dans la nature n'aidera en rien la reconstruction d'un vrai parti communiste, et ce n'est pas le pcf qu'il faut détruire mais la ligne révisionniste. <br class="autobr" /> La question organisationnelle devra se poser à un moment ou un autre, et probablement ce sont les dirigeants révisionnistes qui obligeront les communistes à trancher.<br class="autobr" /> Mais dans l'immédiat la lutte de ses militants contre la liquidation est partie intégrante de la reconstruction d'un parti communiste vraiment marxiste-léniniste.</p> Le Conseil national doit répondre à la colère et l'exigence des communistes ! 2017-06-26T12:28:23Z http://lepcf.fr/Le-Conseil-national-doit-repondre-a-la-colere-et-l-exigence-des-communistes#comment2492 2017-06-26T12:28:23Z <p>La grande majorité des militants communistes ne veulent pas revenir à l'avant congrès de Tours en 1920 . Il faut plutôt œuvrer au rassemblement de tous les communistes vraiment révolutionnaires . Cette élection bidon que permet la constitution de la 5ème république sera vite oubliée par le mouvement populaire qui devra se mettre en grève permanente jusqu'à la chute de cette 5ème . La direction actuelle du PCF n'est plus crédible d'où son acceptation d'une direction collective désignée par une assemblée de dirigeants de section au mois d'octobre pour préparer le congrès extraordinaire . Notre détermination de changer de société , et non pas d'adapter cette société capitaliste en fin de vie , reste intacte malgré une énième défaite électorale par un manque de vision stratégique d'une direction réformiste bureaucratique vivant des deniers de l'Etat grâce à une réforme rocardienne qui musèle tous les élus y compris communistes . On ne peut pas rester l'arme au pied dit démocratique en repoussant aux calendes grecques un processus révolutionnaire indispensable pour sortir la France de son marasme économique et de son déclin au profit d'une Europe dite allemande . Le renouveau révolutionnaire du pays exige un fort PCF ancré dans les masses en action avec toute sa tradition de luttes permanentes , en ne laissant aucun répit à la bourgeoisie . Dés maintenant , sans tréve vacancière d'été ou hivernale , nous devons combattre le pouvoir par tous les moyens légaux et parfois illégaux si c'est nécessaire . Nos discussions à venir vont enrichir notre vision de combat communiste avec bien d'autres combattants qui n'en peuvent plus de cette société capitaliste . Sans la classe ouvrière , classe fondamentale du capitalisme pour ses profits , nous ne pouvons rien espérer de victorieux . L'abstention massive de cette classe aux côtés des employés et de la jeunesse populaire démontre qu'elle attend autre chose que la France Insoumise petite bourgeoise pour se mettre en action permanente pour supprimer la société capitaliste en fin de logique historique . Ne loupons pas ce moment qui doit advenir par la force des choses dialectiquement .</p> Le Conseil national doit répondre à la colère et l'exigence des communistes ! 2017-06-26T06:41:59Z http://lepcf.fr/Le-Conseil-national-doit-repondre-a-la-colere-et-l-exigence-des-communistes#comment2491 2017-06-26T06:41:59Z <p>Lorsque Cambadélis, au soir du 2° tour des législatives a annoncé qu'il jetait l'éponge je me suis pris à rêvez, j'ai tout de suite pensé que P.Laurent aller en faire autant même pas .Pourtant le très respectable Camarade Marcel Miro, ancien résistant,déporté militant infatigable m'avait appris cette citation qu'il attribué à Lénine,je cite : Quand la cellule(du parti)va bien c'est l'ensemble des camarades qu'il faut féliciter,Quand ça va mal, il faut changer le secrétaire.<br class="autobr" /> Si c'est la même équipe qui prépare le Congrès de 2018, il ne faut pas s'attendre à grand chose.<br class="autobr" /> Ma crainte c'est qu'il y a dans nos dirigeants, à tous les niveaux, des personnes qui rêvent d'un grand parti socialiste unifié.Eh bien sans moi !</p> Le Conseil national doit répondre à la colère et l'exigence des communistes ! 2017-06-25T08:23:15Z http://lepcf.fr/Le-Conseil-national-doit-repondre-a-la-colere-et-l-exigence-des-communistes#comment2490 2017-06-25T08:23:15Z <p>Sous le terme de démocratisation du PCF nous avons permis les tendances déjà amorcées sous Marchais , ce qui a abouti au programme commun dévastateur et à la collaboration de classe sous le sourire ironique de la bourgeoisie qui a joué la fausse peur sachant très bien que Mitterrand et le PS était le pouvoir nécessaire après l'échec Giscard et son impopularité . 4 ministres communistes dans un gouvernement PS pléthorique ça ne pèse pas lourd malgré les fausses récriminations US vite calmées par Mitterrand à Vienne avec l'objectif de prendre plus de 3 millions de voix au PCF de Marchais . Ce qui d'ailleurs a réussi et permis au PS de s'allier avec le centre dés les gouvernements Fabius et Rocard . Les analyses concordantes sont nécessaires , les tendances sont souvent la possibilité au réformisme par facilité de prendre le dessus sur la stratégie révolutionnaire . C'est ce que nous vivons depuis les trente glorieuses qui ont permis à la bourgeoisie de se refaire une santé après la collaboration massive du patronat avec l'occupant nazi . Le PCF de Thorez-Duclos s'est délité idéologiquement avec son objectif forcené "d'Union de la Gauche" qui s'est transformé en une gestion plus ou moins loyale de la société capitaliste sous les Présidences de type gaullien avec De Gaulle-Pompidou-Giscard-Mitterrand-Chirac . Depuis La présidence Sarkozy la bourgeoisie , vu l'affaiblissement du vote révolutionnaire au profit du vote réformiste renforcé UMP-PS , a décidé d'aller plus vite dans les réformes dites structurelles (travail-retraites-sécurité sociale-collectivités territoriales) pour permettre au Patronat d'économiser les dépenses sociales et les impôts d'état .<br class="autobr" /> L'impopularité de Sarko a permis l'arrivée du frère ennemi bourgeois Hollande qui a aggravé encore plus les reculs sociaux à la grande joie du Medef . Mais l'impopularité de Hollande a amené la bourgeoisie à changer de cheval avec Macron aidé par les troupes PS sociaux-libéraux et les Juppéistes LR associés aux centristes Modem . Avec Macron les réformes structurelles sur le travail , les retraites , les collectivités territoriales vont s'amplifier plus rapidement car la concurrence économique sauvage du capitalisme oblige le patronat français à compresser fortement le coût du travail pour concurrencer l'économie florissante asiatique (chine et Inde essentiellement) . <br class="autobr" /> Notre parti doit donc retrouver très vite une force militante révolutionnaire car nos adversaires se sont donné maximum 18 mois pour mettre en place cette régression sociale sans précédent . le syndicalisme de classe va être mis à rude épreuve car l'objectif du gouvernement Macron-Philippe est de le détruire au profit d'un syndicalisme sous la botte gouvernementale . Alors il ne faut plus tergiverser pour empêcher par toutes sortes d'action ce gouvernement de gouverner . Désobéissance civique , occupations de lieux de travail , nuit debout partout , députés Macron mis au rencart et bien d'autres formes d'action qui peut aboutir à une grève générale insurrectionnelle qui renverse la 5ème république et met en place une 6ème république populaire construisant le socialisme et le communisme absolument nécessaire face au chaos économique bourgeois et son capitalisme de rente qui détruit la vie des travailleurs et aussi la planète .</p> <p>Est-ce que la direction actuelle du PCF est capable d'offrir cette nouvelle stratégie d'action aux militants et au peuple ? Si ce n'est pas possible avec cette direction , alors nous devons la changer sur une base révolutionnaire qui fera peur au bourgeois et l'obligera à faire des "fautes historiques" accélérant sa défaite obligatoire pour offrir un autre avenir aux nouvelles générations mises en jachères permanentes .</p> Le Conseil national doit répondre à la colère et l'exigence des communistes ! 2017-06-24T05:44:30Z http://lepcf.fr/Le-Conseil-national-doit-repondre-a-la-colere-et-l-exigence-des-communistes#comment2489 2017-06-24T05:44:30Z <p>J'approuve totalement . Cela fait trop longtemps que le PCF glisse petit à petit vers de fait à l'acceptation du système d'exploitation du travail humain le Capitalisme , par l'abandon des principes communistes né de K.Marx, F.Engels , V.Lénine, J.Staline , du Congrès de Tours 1920, de la Résistance et des luttes de la classe ouvrière . Aujourd'hui la lutte de classe est niée , Nier la lutte de classe ne l'a suprime pas , par contre affaiblit gravement les luttes des travailleurs dans leurs revendications de justice sociale . Nous devenons des partenaire du capital. Gérer ce système par notre participation dans les institutions du capital ne peut pas être le but du parti communiste , nous devenons inutile dans la lutte finale contre le capital pour l'éradiquer , construire une société dédié aux créateurs des richesses le socialisme est abandonné . Nous savons que cette société socialiste n'arrivera pas par le jeux d'un système électoral conçu par et pour la bourgeoisie , dans ce cadre les élections ne peuvent être pour nous communistes qu'une mesure pour connaitre le niveau de conscience politique des travailleurs et faire élire des camarades non pas pour gérer le système mais pour apporter une aide aux luttes . Les dernière élections en sont la preuve la classe ouvrière fait le gros bataillon des abstentions , pourquoi irait elle voté puisque qu'elle n'avait pas de candidat aux présidentielles et pratiquement pas de candidat aux législatives pour la représenter la défendre . Les communistes ne peuvent pas continuer d'accepter ce sens donné depuis quelques décennies à leur parti communiste , l'ennemi est à l'intérieur du parti ! Les communistes doivent s'unir pour remettre en ordre de marche notre parti communiste !</p> <p>Michel Dechamps membre du conseil départemental des Alpes de Hautes Provence 04</p> Le Conseil national doit répondre à la colère et l'exigence des communistes ! 2017-06-23T20:30:56Z http://lepcf.fr/Le-Conseil-national-doit-repondre-a-la-colere-et-l-exigence-des-communistes#comment2488 2017-06-23T20:30:56Z <p>J'approuve totalement ce texte, il n' y a pas tant à faire, revenir à nos fondamentaux : <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> réappropriation des grands moyens de productions <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> réappropriation des richesses créées <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> retour à un mode de décision majoritaire pour tous, donc nos aux tendances qui nous ont envoyé dans le mur.<br class="autobr" /> Lors du comité central de juin 1981, sauf erreur de ma part, il me semble que nous avions souligné le fait que les élections présidentielles nous étaient défavorables car nous étions reste trop longtemps sans y participer voilà qu'on recommence, nous payons très cher l'absence de candidat à la présidentielle nous sommes restés spectateurs.<br class="autobr" /> Notre Parti est devenu un véritable Archipel,<br class="autobr" /> C'est l'occasion de tout faire pour recoller l'ensemble.</p> Conseil national des 23 et 24 juin : cela commence mal ! 2017-06-23T19:27:26Z http://lepcf.fr/Conseil-national-des-23-et-24-juin-cela-commence-mal#comment2487 2017-06-23T19:27:26Z <p>Je suis désolé d'intervenir au milieu de ce débat qui ne me regarde pas ; je ne suis plus depuis longtemps membre du P"C"F et pense que sa mort sera la meilleure nouvelle possible pour la construction d'un vrai parti communiste.<br class="autobr" /> Aussi ne dirai-je rien de la discussion qui vous occupe, mes camarades. Simplement, je ne sais pas où dire que j'aime bien fréquenter le site, j'y lis beaucoup de choses intéressantes, avec lesquelles je suis parfois en désaccord important. <br class="autobr" /> Mais j'en ai marre de subir les messages du mégalomane Nicolas Maury, qui se prend pour celui qui a le droit de dire qui est bien et qui est mal. Les camarades des éditions Delga, qui connaissent Marx un peu mieux que le freluquet sont mal. Mélenchon est très très mal. Par contre, jamais ne se pose la question de l'attitude du P"C"F, qui, en appelant par la voix de Pierre Laurent, à 20 h 01 (à moins que ce soit 19 h 59) le soir du premier tour des présidentielles à voter pour le candidat choisi par le grand capital a probablement liquidé ipso facto la dynamique de la FI.<br class="autobr" /> Je dis cela d'autant plus tranquillement que je suis neutre : je ne pense pas que quelque solution puisse apparaître par les élections. Je n'ai pas voté aux présidentielles et seulement au 1er tour des législatives : il y avait un candidat de Communistes, mais j'aurais pu tout aussi bien voter pour un autre candidat des partis issus de la vraie mouvance communiste.<br class="autobr" /> On ne peut pas critiquer l'omnipotent Maury, mais il déverse son fiel à longueur de messages, dans la plus pure tradition brejnevienne (et encore, Brejnev n'était pas social-démocrate, lui). Je n'arrive pas à comprendre le lien entre ce garçon et le site ; et comment il est possible que vous ne demandiez pas à toutes celles et tous ceux que vous relayez de laisser les gens qui fréquentent le site réagir.<br class="autobr" /> Ras le bol de Groucho Marx !!!</p> Le Conseil national doit répondre à la colère et l'exigence des communistes ! 2017-06-23T12:58:44Z http://lepcf.fr/Le-Conseil-national-doit-repondre-a-la-colere-et-l-exigence-des-communistes#comment2486 2017-06-23T12:58:44Z <p>J'approuve entièrement cette déclaration et notre section d'Aubagne va contribuer à cette analyse et au nécessaire changement de ligne politique sur une base révolutionnaire et une stratégie communiste entièrement annoncée au peuple . La concurrence de FI ,devenue un "coucou momentané" sur nos niches électorales , démontre sa vacuité en tant que force axée sur une personnalité comme Mélenchon et comme l'est la République en Marche avec Macron . L'aile sociale-libérale du PS a fourni à Macron les cadres nécessaires à son opération médiatique avec l'appoint de Juppéistes . L'aile "gauchiste" du PS avec l'aile "droite" du PCF a fourni à Mélenchon les cadres nécessaires à son opération de mainmise électorale sur la gauche radicale . Ces deux phénomènes de réorganisation politique , ajouté à celle du FN , ont été promus par les médias bourgeois pour tromper le peuple sur un changement possible de politique après les échecs des présidences Sarko et Hollande . La direction réformiste du PCF porte une grande responsabilité dans le déclin du vote communiste depuis l'échec du programme commun . Congrès après congrès nous sommes restés sur une ligne d'alliance électoraliste avec le PS bourgeois , ce qui nous a empêché de construire une stratégie dite révolutionnaire pour abattre le capitalisme en crise permanente depuis surtout les années 70 depuis Nixon , avec la crise pétrolière et autres crises financières , avec la fin du profit maximum sur l'économie réelle qui engendre depuis un chômage de masse permanent en augmentation chaque jour . Des milliers d'usines ont fermé dans tous les secteurs de l'économie avec en premier lieu la sidérurgie du temps Giscard-Barre et Mitterrand - Mauroy-Fabius . Cette situation amène le peuple à des votes de colère de diverses manières (FI et FN) mais surtout à une abstention de plus de 70% du corps électoral , seules la grande bourgeoisie et une partie de la petite bourgeoisie rentière et retraités va voter et les résultats dans les quartiers bourgeois (Neuilly-16ème etc ...) le démontrent .<br class="autobr" /> Macron avec 7 millions d'électeurs et 15% des inscrits va gouverner sans aucune base sociale sur le terrain pour appliquer sa politique d'adaptation du capitalisme français à la concurrence de l'économie asiatique en plein essor . Les quelques centaines de députés bidons macronistes n'ont aucun ancrage dans la réalité sociale du pays et donc ne pourront pas faire passer idéologiquement et pratiquement les lois antisociales sur le travail , la retraite , les services publics hospitaliers et territoriaux , l'éducation nationale et même la sécurité . Ce pouvoir manque de "porteurs d'eau" pour faire boire la tasse au petit peuple .<br class="autobr" /> Donc notre parti , s'il s'oriente enfin sur une ligne révolutionnaire de lutte de classes sans compromis , peut redevenir un outil très utile pour ce peuple désorienté et en colère . "La France en Commun" du PCF ou "L'Avenir en commun" de FI ne sont pas des programmes révolutionnaires permettant d'ouvrir la voie à la société communiste plus que jamais nécessaire aujourd'hui . L'alternative à proposer au peuple et au pays c'est d'en finir avec la société capitaliste et non pas d'en panser les plaies inguérissables . Notre combat est exigeant et courageux mais il est indispensable dans tous les domaines de la vie sociale , culturelle et économique . La Faucille et le Marteau , le drapeau rouge , l'internationale ne sont pas désuets . Au contraire ils sont des symboles révolutionnaires pour mobiliser la classe ouvrière , la jeunesse et autres salariés-retraités contre les capitalistes arrogants et cupides . <br class="autobr" /> Sur une base de classe retrouvée nous pouvons réunir tous les communistes dispersés en diverses chapelles idéologiques et actionner la révolte populaire qui n'attend que çà . <br class="autobr" /> Le mouvement historique en cours s'accélère comme en 1789 et il ne faut pas louper ce moment qui doit renverser le capitalisme en fin de vie catastrophique . Les intellectuels qui analysent dans l'huma la situation restent trop dans le "pourquoi" et non pas dans la "solution" . <br class="autobr" /> Tout nous pousse à l'offensive jusqu'à la victoire mais certains d'entre nous , dirigeants y compris , gèrent encore la prochaine élection tout en sachant que la bourgeoisie contrôle très bien son système électoral avec la 5ème république monarchique . Alors camarades agissons pour une révolution si possible pacifique sans se faire d'illusion sur la réaction bourgeoise agrippée à ses privilèges comme la Féodalité d'autrefois .</p> <p> Bernard SARTON , membre de la direction du PCF d'Aubagne</p> Conseil national des 23 et 24 juin : cela commence mal ! 2017-06-22T07:29:34Z http://lepcf.fr/Conseil-national-des-23-et-24-juin-cela-commence-mal#comment2485 2017-06-22T07:29:34Z <p><strong>Je reste dubitatif sur le filtre fédéral. En effet, dans les Deux-Sèvres il y a belle lurette qu'il n'y a plus de compte -rendu des travaux du comité national. Il y a longtemps aussi que les débats concernant la politique du parti (y compris les conférences fédérales) n'intéresse pas prioritairement la direction fédérale des Deux-Sèvres. En outre le refus de cette direction nouvelle (comme l'ancienne) de remettre la carte à plusieurs communistes et de les intégrer dans l'activité du parti , handicape la promotion des analyses et propositions du parti. <br class="autobr" /> J'ajoute, que, concernant particulièrement la FD des deux-sèvres, celle-ci ayant rejoint la "France Insoumise" les orientations du parti communiste décidées par le congrès et la direction nationale sont loin d'être la priorité.<br class="autobr" /> Une fois de plus, je demande et avec moi d'autres communistes , que la direction nationale fasse preuve de sa détermination pour imposer à la FD du 79 de respecter les statuts et les adhérents du PCF en leur remettant leur carte et en leur donnant accès aux informations comme aux locaux du PCF départemental.<br class="autobr" /> Bruno Fornaciari</strong></p> Décomposition et recomposition 2017-06-20T20:50:10Z http://lepcf.fr/Decomposition-et-recomposition#comment2484 2017-06-20T20:50:10Z <p>Bien que je ne me sois pas livré à une étude approfondie de l'analyse proposée, j'ai le sentiment que des aspects importants ne sont pas abordés. Il me semble tout d'abord, que si les macs du CAC ont décidé de promouvoir lourdement le Mac-ron ubérisé, c'est qu'ils y ont été contraints, au bout du compte, par l'agonie du soldat Fillon, tombé au champ du déshonneur. Devoir montrer aussi clairement que les prétendus différents courants politiques au pouvoir sont tous porteurs de la même idéologie soumise à la grande finance, si cela permet dans l'immédiat de faire taire les guéguerres de partis, désormais éclatés, cela risque fort, à terme, de rendre plus évidente et nécessaire la renaissance d'une lutte idéologique radicale. Mettre directement au pouvoir "un des leurs" —venant en droite ligne de la banque et des affaires et ne se réclamant d'aucun parti politique— n'est pas forcément un bon calcul à long terme.<br class="autobr" /> S'agissant de la fin des partis politique, il me semble que cela relève bien davantage de la fin de toute lutte idéologique —devenue totalement absente dans la vie quotidienne— et la soumission, plus ou moins avérée, intellectuelle ou personnelle, à la pensée dominante.La pensée dominante la plus apparente étant la soumission à "L'Europe". Qu'un secrétaire d'un syndicat —autrefois "de classe" et révolutionnaire— comme la CGT ait pu appeler à voter en faveur de la constitution européenne n'a pas été sans conséquence sur la "pensée ouvrière", quant à la perception qu'elle peut avoir des forces qui mènent le monde. En particulier quand les dirigeants du PC en sont encore à ne vouloir faire rêver les travailleurs qu'à un "Europe sociale". Or, quoi qu'en pense Mélenchon, par exemple, aucun mouvement radicalement transformateur ne pourra se construire sans reconquérir (ce qui est d'ailleurs le minimum vital pour toute notion de démocratie) souverainetés populaire et nationale. Bref : le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Et, par là, je rejoins par contre tout à fait la conclusion : "Un parti politique <i>[pour ma part, qu'il soit nommé mouvement, syndicat, front anticapitaliste, association de salut public,...me dérangerait peu]</i> n'a de sens aujourd'hui que s'il peut porter les intérêts d'un groupe social, ce qui implique une idéologie et un projet." On retrouve là ce que j'écrivais plus haut : c'est la lutte idéologique et le projet qui en découle qui ont disparu du paysage politique. Et, en ce domaine, il y bien quelque(s) parti(s) qui ont...failli...pour le moins.<br class="autobr" /> Quant à "l'égo-politique", non seulement il n'est pas si nouveau, mais il devrait permettre de se poser au moins cette question : peut-il y avoir un brin de démocratie quant le milieu politique est un milieu où faire carrière, s'élever socialement (donc "financièrement"), obtenir du pouvoir et avoir les moyens de le garder ? (Je pensais aussi évoquer "l'américaniaiserie" de notre spectacle politique mais je me crois que cela va ferait un peu trop long).<br class="autobr" /> Amicalement.<br class="autobr" /> Méc-créant.<br class="autobr" /> <a href="http://Immondialisation-peuples-en-solde.blog4ever.com" class="spip_out" rel='nofollow external'><strong>(Blog : Immondialisation : peuples en solde !)</strong></a></p> Décomposition et recomposition 2017-06-18T08:12:26Z http://lepcf.fr/Decomposition-et-recomposition#comment2483 2017-06-18T08:12:26Z <p>Je partage.</p> Décomposition et recomposition 2017-06-16T06:51:45Z http://lepcf.fr/Decomposition-et-recomposition#comment2482 2017-06-16T06:51:45Z <p>Excellente analyse !</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-06-11T21:04:44Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2481 2017-06-11T21:04:44Z <p>j'apprécie les camarades qui ne zapent pas leur spécificité de communistes français, fait d'héritage d'outils mis à dispo par K. Marx mais dont l'appropriation réelle nécessite la prise de conscience qu'ils furent conceptualisés il y a plus d'un siècle... et que le développement des forces productives en système capitaliste depuis a eu et a aujourd'hui des conséquences concrètes et idéelles considérables ... <br class="autobr" /> La marque déposée JLM a fonctionné à plein pour ces législatives du moins en Béarn, et sans doute fonctionnera encore un certain temps... mais les collectifs du PCF, sur le terrain sont bien moins divisés que les "réseaux sociaux du CN" et donc j'ai confiance que nous saurons faire vivre le PCF ...c'est le moins que nous devons à ceux qui en URSS de Stalingrad à Hiroshima puis à la "guerre froide"... ou aujourd'hui en Chine s'efforcent avec plus ou moins d'attention portée à eux ici, de comprendre les besoins de relocalisation de souveraineté des peuples condition première pour faire vivre un internationalisme conséquent.</p> La défense de l'intérêt national oblige à lutter contre la grande bourgeoisie, tant au plan national qu'au plan mondial. 2017-06-09T12:49:55Z http://lepcf.fr/la-defense-de-l-interet-national-oblige-a-lutter-contre-la-grande-bourgeoisie#comment2480 2017-06-09T12:49:55Z <p>Merci de ta réponse cher J.C,</p> <p>Nous pourrons désormais affirmés qu'il a existé un avant et un après J.C même pour le mouvement communiste français.</p> <p>Cependant, je suis navré de te dire que soi tu m'as mal lu, soi tu ne m'as pas compris. Surtout sur la question nationale.</p> <p>Si tu vas sur mon site "debatco" tu peux lire en long en large et en travers que je suis un défenseur de la nation.J'en suis même un défenseur si intransigeant que je prétend qu'elle continuera d'exister au stade du communisme.</p> <p>Ce que je prétend par contre, c'est que la question centrale qui se pose à nous est celle du déclin et de la disparition de l'Etat et plus généralement de l'institutionnalisme en ce que la crise actuelle révèle l'écart béant entre la société civile et ses représentants.</p> <p>Donc me semble t'il se pose la question de la nature de l'individu -sujet que l'on entend produire avec un bouleversement de type révolutionnaire.</p> <p>défini à travers le seul Etat de droit, l'individu- sujet, en ce que le projet révolutionnaire est englué dans le républicanisme et le social-démocratisme, qui sont deux moments d'égalités que seul le projet communiste porte à leur paroxysme, on risque d'aboutir comme je l'analyse à la fonctionnarisation de tous les agents économiques. Il ne s'agit plus de partager un but commun avec les anarchistes ( Lénine, un but mais pas une méthode), la disparition de l'Etat-nation <i>au seul profit de la nation</i> mais de pratiquer une mauvaise lecture de l'aphorisme du communisme comme "administration" des choses.</p> <p>je pense donc que si on ne veut pas se contenter du simple projet d'un stade républicain de défense de la nation (forme représentative de cet Etat) ou bien d'un stade social-démocrate (nature sociale et démocratique de celui-ci) , il convient dès maintenant de se poser la question du communisme.</p> <p>Pour moi , la crise actuelle est le résultat d'un stade républicain entré en crise en 14, d'un stade socialiste entré en crise dans les années 1970, et le besoin de communisme que cela implique alors que la société n'en a pas du tout conscience, d'autant plus, que le républicanisme et le social-démocratisme n'ont pas encore rendu tout le jus (égalitarisme) de progrès qu'ils contiennent. Nous sommes dans ce paradoxe historique.</p> <p>la petite-bourgeoisie( à fort capital culturel) en révolte appelle de ses voeux un communisme utopique, qui la libèrerait de ce qu'elle appelle la domination des appareils, mais sans remettre en cause sa base matérielle, le capitalisme économique. Ce qui est en soi une contradiction insoluble.</p> <p>je pense donc que notre seule issue et d'affirmer l'urgence du projet communiste, tout en ayant le courage d'affirmer qu'il nous faudra encore passer par le socialisme d' Etat pour l'atteindre.</p> <p>C'est en ce que ta proposition veut s'en tenir au seul républicanisme de l' Etat-nation (capitaliste ?), sans affirmer l'urgence du socialisme car les questions du communisme se pose déjà pour une partie de la population, que je t'interroge et me différencie.</p> L'aventurisme démocratique, 40 ans plus tard.. 2017-06-09T09:44:48Z http://lepcf.fr/L-aventurisme-democratique-40-ans-plus-tard#comment2479 2017-06-09T09:44:48Z <p>La désagrégation de l'état gaullo-Communiste issu de 1947 ,va franchir une ultime étape avec Macron,s'il a une majorité aprés le 18/06. Pour le PCF,le coup est rude. Cette pérestroïka capitaliste,issu du PS,met à mal toutes les certitudes des miltants. Après avoir appelé à voter Mélenchon,puis Macron,soutenu,des candidats,PCF seuls,des candidats,PCF,alliés avec EELV,ou le MRC,ou le PS,ou Fi,soutenu 2 candidats PCF,s'affrontant dans la 5ième circonscriptio du Gard,Pierre Laurent fera-t- il,la proposition(selon la liquidatrice en chef,MP Vieu,Oui) aprés le 18/06,de changer le nom du PCF ?Ce qui est certain,c'est qu'avec de tels dirigeants ,ma section,jusque là toujours debout,attends avec angoisse et agacements,le verdict des urnes,ce 11/06,dépasserons nous les 5% ?Vous qui comme moi,avez connu,année 60,70,80,jusqu'en 1994,où les cellules d'entreprises,d'immeubles,de rues,de villages existaient,heureusement que vous avez des réponses aprés avoir élaborés votre concept intéressant de classe moyenne.Mais les militants,non élus ?Quitter le nom du,ou le pcf,à l'heure où le démantellement de. l'état social français ? balourd,non ?. Faut il pleurer,faut il en rire ? Cela est si différent de ne plus vivre avec un état social mis en place avec les Gaullistes et la sfio ,par le PCF en 1947 ?Pour le PCF, le coup est rude.Oui, mais à partir d'un certain moment, il faut se dire qu'il l'a bien mérité. Après tout, ce sont les militants du PCF qui ont voté l'effacement de leur parti à l'élection présidentielle, en se racontant qu'ils allaient arriver à faire une « campagne autonome » à l'ombre de Mélenchon. Résultat : le PCF a été inaudible, incapable même de rappeler qu'il existe. Quant aux professions de foi de ses candidats, elles sont franchement consternantes : on élit des députés pour défendre un projet national, pas pour réparer le toit de la crèche qui fuit. Je veux bien qu'il faille partir de ce que les gens ont dans la tête, mais on ne peut en rester là…Après avoir appelé à voter Mélenchon,puis Macron,soutenu,des candidats,PCF seuls,des candidats,PCF,alliés avec EELV,ou le MRC,ou le PS,ou Fi,soutenu 2 candidats PCF,s'affrontant dans la 5ième circonscriptio du Gard,Pierre Laurent fera-t- il,la proposition(selon la liquidatrice en chef,MP Vieu,Oui) aprés le 18/06,de changer le nom du PCF ?C'est ça, la fédéralisation – ou plutôt la féodalisation – du PCF. Chaque « notable » local fait sa tambouille. Ici, parce qu'il pense pouvoir s'en sortir mieux en le faisant, il ira mendier l'investiture FI quitte à signer en catimini la « charte » que son parti a rejetée. Là, il ira avec EELV ou le PS en racontant que la priorité c'est « battre la droite ». A la rigueur, je pense qu'on ferait bien de changer le nom du Parti. Pourquoi salir ce que fut l'aventure du PCF avec ces petites magouilles de syndics de faillite ?Ce qui est certain,c'est qu'avec de tels dirigeants ,ma section,jusque là toujours debout,attends avec angoisse et agacements,le verdict des urnes,ce 11/06,dépasserons nous les 5% ?Nationalement ? Aucune chance.L'avenir n'est il pas à une union des gauches de la Fi au Ps, où le PCF serait le pivot central ?Mais l'union sur quoi ? Des accords tactiques pour permettre à chacun d'avoir des représentants à l'Assemblée en tournant les obstacles posés par le système électoral majoritaire, pourquoi pas. Mais une « union » qui irait au-delà implique de proposer un projet aux français. Et quel serait ce projet ? Un manifeste de défense des intérêts des « classes moyennes » ?<br class="autobr" /> « L'union des gauches » pouvait avoir un sens du temps ou « les gauches » défendaient les intérêts d'une alliance entre les « classes moyennes » et les couches populaires. Mais dès lors que les « classes moyennes » sont parties du côté de la bourgeoisie, c'est plutôt une « union des gauches et des droites » qui est à l'ordre du jour. C'est d'ailleurs ce qu'on observe expérimentalement… sur la question européenne, par exemple, les objectifs proclamés sont les mêmes de LR à la FI. "Une Europe qui protège"... et supranationale bien entendu.</p> Le congrès de Tours vient de prendre fin ? 2017-06-05T09:41:39Z http://lepcf.fr/Le-congres-de-Tours-vient-de-prendre-fin#comment2478 2017-06-05T09:41:39Z <p>En commentaire sur le texte de Dulong</p> L'aventurisme démocratique, 40 ans plus tard.. 2017-06-04T14:33:45Z http://lepcf.fr/L-aventurisme-democratique-40-ans-plus-tard#comment2477 2017-06-04T14:33:45Z <p>En effet le réformisme hante les rangs du PCF depuis surtout la bêtise du programme commun avalé par les militants de l'époque dont je faisais parti en tant que membre du bureau fédéral de la JC du Val de Marne . Ce réformisme a validé l'Union Européenne capitaliste , l'alliance électorale permanente avec le PS , la fin de l'influence communiste dans les directions syndicales de la CGT , la participation à des gouvernements sociaux-libéraux (Mauroy-Jospin) , la fin de la promotion d'ouvriers au sein des instances dirigeantes du PCF et le fameux congrès de Martigues qui a permis que le réformisme soit la norme dans l'activité militante en recherchant une union de la gauche tout azimut pour essayer de gagner les élections bourgeoises . Ce recul opportuniste a engendré et accéléré la baisse de notre influence dans les masses populaires au profit du FN , il a aussi permis au PS de nous marginaliser dans les couches moyennes , et à la fin à minorer le rôle du PCF comme outil révolutionnaire à la disposition des masses populaires pour transformer le pays vers l'idéal communiste . La bourgeoisie s'est frotté les mains de notre stratégie "perdante" comme l'avait souhaité en son temps Giscard d'Estaing ( dixit : " on ne gouverne pas la France de la même manière avec un Parti communiste à 30% qu'à 10% ) . Puis comble du renoncement , après l'échec de MGB en 2007 , nous allons chercher un ex membre influent du PS le sieur Mélenchon , mitterrandien en diable , comme candidat des communistes en 2012 . Depuis ce personnage , comme un coucou , s'est servi de notre appui pour nous concurrencer avec sa FI et essayer de nous faire disparaître du paysage politique français . La bourgeoisie toute contente , malgré la crise de son système moribond qui s'est accéléré depuis 2008 , continue de parader au pouvoir en renforçant son exploitation des couches populaires dont le quotidien est le chômage , la précarité et la pauvreté aggravée . Et maintenant nous entendons un "petit bruit" sur la fin du nom du PCF par la direction actuelle !!! Alors camarades que faisons-nous ???</p> Le congrès de Tours vient de prendre fin ? 2017-06-03T18:12:24Z http://lepcf.fr/Le-congres-de-Tours-vient-de-prendre-fin#comment2476 2017-06-03T18:12:24Z <p>Le jeudi de l'ascension, la presse papier ne sortit pas... et donc je découvre cette... pseudo analyse de monsieur l'avocat... entre beaux parleurs le courant passe... mais les faits sont têtus :<br class="autobr" /> 1) sur le passé... l'accouchement d'une gauche qui ne soit pas le masque des bien pensants bien nantis n'a pas été facile et de Boulanger à Guesde finit par l'assassinat de J. Jaurès et la boucherie de verdun... Pétain déjà :<br class="autobr" /> 2) sur le passé encore, la fin du conflit mondial numéro 1 permit la prise de pouvoir occulte des groupes pétroliers , anglo saxons mais pas que... la CFP en sortit comme butin de guerre- l'empire turc était vaincu, et les ministères qui se sont succédé chez nous, docilisés que cela soit par Pointcarré ou De Gaulle ou encore F Mitterand....le pouvoir de l' Etat National en fut réduit à "une enveloppe juridique" d'apparat. les rapports sociaux enfouis....<br class="autobr" /> 3) les claques électorales du PCF sont une chose, mais sans les 414 parrainages apportés par mon parti, pas de candidature JLM et pourquoi le CN le décida-t-il ? parce que au pis, des M.G Buffet (elle ne doit pas être la seule au CN, ont pris le "dégoût" des claques, au mieux parce que les camarades du CN ont pensé que les électeurs doivent prendre conscience des contradictions de la situation socio-économique-environnementale... car pas de rapport de force sans que les citoyens producteurs de richesse ne prennent conscience de leur pouvoir de citoyen producteurs de biens et de services : sortir le "politique" des beaux discoureurs construire un projet de société nationale et internationale<br class="autobr" /> 4) je milite donc dans un collectif spécifique, enraciné dans la filiation du Congrès de Tour, qui sut stopper les refondateurs plutôt moins que plus honnêtes tel Robert Hue et plus ou moins incapables d'analyse marxiste comme MGBuffet,... Elle vira sa cuti dès les jeux de Pékin le" courage citoyen" cédant la place au besoin de reconnaissance médiatique et people ! Dans ces strates de responsables post 1945, Pierre Laurent me semble faire face à une tourmente qu'il n'a pas enclenchée... mais que collectivement le CN n'a pas su empêcher : le capitalisme du 21ème n'est pas un tigre de papier et la Chine a dû en tenir compte pour accéder à la sortie des famines et de l'illettrisme... il semblerait que ce grand pays socialiste joue aussi une carte positive dans les enjeux climatiques ( voir un article de l' Huma sur le dépassement d'engagements du gouvernement chinois au sommet de Paris sur le climat).</p> élargir le combat de la classe ouvrière, sur des bases claires, au plan national 2017-06-02T22:11:35Z http://lepcf.fr/elargir-le-combat-de-la-classe-ouvriere-sur-des-bases-claires-au-plan-national#comment2475 2017-06-02T22:11:35Z <p>dernière partie :</p> <p><strong>Le CAC 40 et la nation</strong><br class="autobr" /> La grande bourgeoisie française ne veut pas « reprendre le pouvoir », elle le possède déjà. L'Etat lui appartient, défend ses intérêts et elle entretient avec lui des liens consanguins. Qu'elle soit « embringuée » dans le monde ou en Europe ne retire rien au fait qu'elle se bat pour son propre compte et pas pour celui d'une finance au-dessus des états. <br class="autobr" /> On dit qu'elle veut un monde « totalement dérégulé ». Non, elle veut instaurer la règle du profit maximum et pas la suppression de toute règle. Puis la règle du profit maximum dépend du développement inégal et de la concurrence entre les capitalistes, à l'échelle nationale, régionale et mondiale. En quoi un combat « national » serait-il pertinent contre ces aspects multiples de l'exploitation capitaliste française ?<br class="autobr" /> Non seulement la nation bourgeoise française n'est pas de l'histoire ancienne pour nos monopoles mais tu verras rapidement que les contradictions qui les opposent à des monopoles étrangers – US pour être clairs – existent bel et bien et ne feront que s'accentuer. Et ceci malgré toutes les sympathies atlantistes de Macron.<br class="autobr" /> Le seul caractère national du combat qui oppose le peuple français aux monopoles français c'est qu'il se déroule sur le sol national. Mais fondamentalement il oppose des classes dont les intérêts sont irréconciliables. C'est réellement ce qui les différencie.<br class="autobr" /> Que les banques françaises soient en butte aux sanctions financières des USA ne nous oblige pas à les défendre au nom de l'intérêt national. <br class="autobr" /> Par contre exiger la sortie de l'OTAN constitue à la fois un combat de classe anti impérialiste et un combat national pour de la paix.</p> <p><strong>La patrie ou les masses en danger ?</strong><br class="autobr" /> Beaucoup d'ouvriers sont morts sous les balles des Versaillais, ou pour les marchands de canon, d'autres à cause du nazisme, d'autres encore exécutés par Jules Moch ou victimes de guerres coloniales. Il est clair que dans tout cela la survie de la France a été un enjeu temporaire, spécifique et non général. La France n'est pas en danger, aucun état ne menace notre territoire ni ne cherche à nous envahir. <br class="autobr" /> Le patrimoine économique et culturel est détruit par le capitalisme lorsqu'il ne produit pas de profit, et c'est encore un combat de classe, comme la défense des lignes ferroviaires locales, des maternités de campagne, celui de la classe ouvrière et des classes populaires opprimées par le capital. Nous savons que les mesures de la commission Attali élaborées en 2007 - 2008 sous Sarkozy ne sont pas complètement appliquées malgré les efforts de Sarkozy et de Hollande. C'est la feuille de route de Macron et les capitalistes sont pressés. Voilà la menace qui pèse réellement sur le peuple.</p> <p>Parler de cause nationale signifie en fait que toutes les classes sont concernées : c'est faux.</p> <p>C'est aussi refuser à la classe ouvrière son rôle dirigeant dans la révolution, mais pour confier ce rôle à quelle classe alors ?</p> <p>Dans la société de classe, la classe dirigeante est à la tête de la nation, ça ne nous fait pas plaisir mais c'est ainsi. La défense de la « nation » renforce la classe dirigeante (on se souvient de « je suis Charlie ») de la même façon que le travail salarié renforce le Capital. Et c'est justement parce que la nation est une réalité contradictoire, comme tu le dis aussi, que la « cause patriotique » de Le Pen a explosé en vol, dès que les intérêts opposés qu'elle portait sont apparus. Faire de la cause nationale notre premier objectif c'est se condamner à un échec cuisant, et sous cet angle je suis curieux de voir à terme comment les insoumis vont s'en tirer.</p> <blockquote class="spip"> <p>Le peuple ne « contribue » pas au combat de la classe ouvrière. Dans un front uni chacun se bat pour son propre compte, mais il faut une direction et un but commun. <br class="autobr" /> Pour faire la révolution il faut une direction révolutionnaire, sinon ça n'aboutit à rien.</p> </blockquote><blockquote class="spip"> <p>Le combat contre le capital doit être relié, tu as entièrement raison, à celui des nations et des peuples en développement, parce que ce développement contribue à la défaite de l'impérialisme.</p> </blockquote><blockquote class="spip"> <p>En Europe il doit être relié au combat des peuples européens contre le capitalisme et contre le diktat franco-allemand, les luttes populaires dans les pays européens ne sont pas coordonnées alors que les capitalistes européens mènent une politique (forcée pour la plupart) mais concertée. C'est une grande faiblesse de notre part, politiquement et syndicalement. Ici, c'est l'aspect internationaliste qui compte et qui peut s'opposer à la concurrence salariale par exemple.</p> </blockquote> élargir le combat de la classe ouvrière, sur des bases claires, au plan national 2017-06-02T22:10:48Z http://lepcf.fr/elargir-le-combat-de-la-classe-ouvriere-sur-des-bases-claires-au-plan-national#comment2474 2017-06-02T22:10:48Z <p>(suite)</p> <p><strong>Qui peut oser désarçonner l'empereur ?</strong><br class="autobr" /> Compte tenu du fait que les uns et les autres ont tous arboré le drapeau tricolore, on n'y comprend rien si on s'en tient à la « défense de la nation ». Les contradictions des classes sont les causes réelles des transformations dans l'histoire. Si on les étudie on peut comprendre et transformer la société. C'est ce qu'il faut essayer.</p> <p>Pourquoi « classe contre classe » ? D'autres classes s'opposent aussi aux monopoles, parce qu'elles sont exploitées ou paupérisées, prolétarisées. Certains sont des alliés naturels de la classe ouvrière et le comprennent. D'autres méprisent ce qu'ils considèrent comme un déclassement, mais ils ne peuvent pas diriger la révolution même si c'est leur intérêt au fond : le socialisme ou le néant.<br class="autobr" /> Par exemple la commission Attali – dont Macron était rapporteur – prévoyait de supprimer le <i>numerus clausus</i> des professions réglementées : notaires pharmaciens, huissiers, taxis…On comprend très bien que pour le grand capital il faut mettre fin à ces niches d'un autre âge et salariser tout ce beau monde. Leur combat est celui d'une économie précapitaliste, il est voué à l'échec. Est-ce que ces classes peuvent diriger la révolution ?<br class="autobr" /> Est-ce que des petits patrons qui réclament la suppression des charges (la baisse des salaires), peuvent diriger la révolution ? Non, bien qu'ils soient opprimés par le grand capital.<br class="autobr" /> « Classe contre classe » parce que la classe ouvrière – notamment les plus exploités - est la seule classe capable de diriger le renversement et le remplacement de l'Etat bourgeois. C'est une grande leçon du mouvement contre la loi travail.<br class="autobr" /> Personne parmi nous ne s'oppose à un front du peuple. La question est qui dirige ce front ? Mélenchon, des économistes atterrés, des sociaux démocrates frondeurs, des gaullistes, l'ordre des médecins, la confrérie des TPE et des PME, les éleveurs intégrés, ou bien un parti révolutionnaire de la classe ouvrière ?</p> <p><strong>Nation et nazisme</strong><br class="autobr" /> Je ne discute pas ce point, nous sommes d'accord pour dire que la nation recouvre des aspects opposés. Dans une société partagée en classes, la nation se décline en fonction des intérêts de chacune d'entre elles, qui brandit son drapeau « national » au nom de tous. <br class="autobr" /> Que les nazis aient utilisé des prétextes racistes pour justifier leurs exactions, et pour habiller les intérêts du grand capitalisme allemand, ne nous dispense pas de chercher des explications factuelles. Le nazisme est aussi un produit de la punition humiliante des alliés après 14-18, de la perte des colonies et de la terrible crise économique. Si on veut éviter son retour, des causes identiques devraient être évitées, c'est peut-être pour cette raison que les chinois accompagnent « en douceur » la fin de règne des USA.</p> <p>(à suivre - 3e partie)</p> élargir le combat de la classe ouvrière, sur des bases claires, au plan national 2017-06-02T22:08:18Z http://lepcf.fr/elargir-le-combat-de-la-classe-ouvriere-sur-des-bases-claires-au-plan-national#comment2473 2017-06-02T22:08:18Z <p>Bonjour Jean-Claude, à moi aussi de saluer ton esprit ouvert et ta recherche sincère de la vérité dans les faits.</p> <p><strong>La dialectique matérialiste et la dialectique formelle</strong><br class="autobr" /> Je crois sans trahir sa pensée que Gilbert Remond parle de la dialectique matérialiste et non de la dialectique idéaliste hégélienne. Rien de byzantin ni de mystérieux là-dedans : tous les ouvriers qui se sont opposés à la loi travail défendaient leurs intérêts de classe contre ceux de la bourgeoisie. C'est la dialectique matérialiste.<br class="autobr" /> Dans le même mouvement ils ont pu mesurer la vacuité de l'opposition « gauche – droite », une dialectique formelle derrière laquelle les intérêts de la bourgeoisie sont foncièrement les mêmes (sauf les querelles de groupuscule politiciens).</p> <p>Nous n'avons pas été les seuls à le comprendre ainsi. En avril 2016 Gattaz critiquait les « zigs et les zags » des allers-retours parlementaires, des motions de censure et des amendements interminables, tandis que l'opposition gauche-droite ne faisait plus recette dans le public. Bref une démocratie et une alternance de façade rejetées par les masses et finalement plutôt contraignante pour appliquer des lois anti sociales. C'est à ce moment et pour mettre fin à ce simulacre qu'il a désigné le futur président Macron.</p> <p><strong>Le FN et les causes perdues</strong><br class="autobr" /> Prenons un autre exemple. Tu as bien fait de soulever la question du FN. Je dois dire que j'avais souvent désigné l'opposition entre le FN et l'UMPS comme une contradiction « au sein de la bourgeoisie », mais tes observations sont plus fines. <br class="autobr" /> Il faut noter que le FN pleure les subsides des monopoles, comme Mélenchon a pleuré un poste de premier ministre de la super finance. Historiquement le père Le Pen a été propulsé par Poujade et son fond de commerce électoral c'est entre autres le petit commerce ruiné par les grandes surfaces et non les grands actionnaires. <br class="autobr" /> Toutefois à la différence de Nicoud en son temps, les rangs du FN sont toujours infestés de vrais fascistes et de vrais racistes. Marine Le Pen a bien dit <a href="http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/marine-le-pen-s-en-prend-aux-syndicats-1154512.html" class="spip_out" rel='nofollow external'>entre les deux tours</a> <i>« je veux libérer les syndicats, je veux qu'il y ait de nombreux syndicats qui soient représentatifs »</i> : en somme la CFT version 2017. Dans ma province, ils ont effectivement forcé les mairies UDI à refuser l'hébergement d'une poignée de réfugiés, avec des arguments crapuleux. La « dédiabolisation » recouvre une réalité plutôt disparate, mais ce sont au fond des réactionnaires et leur idéologie est néo fasciste.<br class="autobr" /> Il reste que le FN n'est pas le parti des monopoles industriels, commerciaux et financiers. Les intérêts de classe qu'il représente sont – jusqu'à ce jour – contradictoires, sur ce point tu as raison. Le fascisme vient des monopoles : lorsque leur dictature cesse d'être démocratique et devient ouvertement terroriste.<br class="autobr" /> Je dirais que Le Pen a eu les yeux plus gros que le ventre en voulant racoler à la fois les ouvriers licenciés, les sous traitants plumés par les donneurs d'ordre, et le CAC 40. Et ce nœud de contradiction a finalement explosé lors du débat avec Macron. <br class="autobr" /> Une cause perdue d'avance, un combat d'arrière garde.</p> <p>(à suivre)</p> Le calendrier ultra-serré des ordonnances sur le travail 2017-06-02T21:21:58Z http://lepcf.fr/Le-calendrier-ultra-serre-des-ordonnances-sur-le-travail#comment2472 2017-06-02T21:21:58Z <p>Eté chaud, je veux bien, mais entre vacances et état d'urgence prorogé (<i>« pour servir des objectifs plus larges</i> [que la sécurité contre le terrorisme], <i>notamment pour maintenir l'ordre public »</i>) ... quelle lutte pèserait sur la macro-régression programmée ?</p> La défense de l'intérêt national oblige à lutter contre la grande bourgeoisie, tant au plan national qu'au plan mondial. 2017-05-31T21:34:01Z http://lepcf.fr/la-defense-de-l-interet-national-oblige-a-lutter-contre-la-grande-bourgeoisie#comment2471 2017-05-31T21:34:01Z <p>un peu à l'arrache car il est tard, les agenda militants chargés :<br class="autobr" /> Je vous imagine très jeune Xuan en tout cas assez jeune pour ne pas avoir recueilli de témoignages des victimes de l' Etat français du Maréchal : Au vel d' hiv ce n'était pas La France, et la preuve en était donnée par ce camarade qui m'accueillit dans une cellule du 5ème arrondissement : nourrisson sauvé par un "curieux" qui passait par là sans doute intentionnellement,moyenne bourgeoisie éclairée, à qui la mère biologique confia cet enfant condamné. au four.. Il devint communiste et "porteur de valise " d'un réseau plus coco que celui de Jeanson... Il me permit de comprendre avant d'adhérer, en quoi la solidarité internationale s'enracinait dans la nation et sa diversité socio économique mais enracinée dans un passé commun.. parfois conflictuel et parfois non.<br class="autobr" /> oui TOTAL est étranger à la nation et cela dès la création de la CFP en 1924, création inconstitutionnelle voulue par un Raymond Pointcarré. ( cf de qui TOTAL est elle la somme).. les sous-traitants de TOTAL sur le bassin de Lacq ne le sont pas, non seulement parce qu'ils payent impôts mais parce qu'ils permettent le/ont besoin du développement de savoirs faire, du maintien d'emploi directs et induits (mutualisation du réseau de vapeur) et favorisent la conscience des contradictions dans la production de biens et de services... l'enjeu politique de cette prise de conscience est qu'elle permette de sortir des illusions ou du fatalisme.<br class="autobr" /> Vos notions références textes marxistes fondateurs, XUAN, me semblent donc un peu trop" a historique".</p> La défense de l'intérêt national oblige à lutter contre la grande bourgeoisie, tant au plan national qu'au plan mondial. 2017-05-30T22:26:25Z http://lepcf.fr/la-defense-de-l-interet-national-oblige-a-lutter-contre-la-grande-bourgeoisie#comment2470 2017-05-30T22:26:25Z <p>Bonjour Xuan. Je t'adresse mes fraternelles salutations et discute avec toi sans attendre. Faut-il envisager aujourd'hui, en France, de mener un combat d'ambition nationale ? <br class="autobr" /> 1) Un mot sur la dialectique. Je ne sais pas qui est "bon dialecticien". Mais quand je découpe l'histoire de la nation française du 20ème siècle en 3 étapes, je fais de la dialectique. C'est la logique du monde moderne parce que ce dernier est celui des grands nombres relativement au passé. Découper l'histoire de la nation française en 3 morceaux revient à dialectiser ce concept. Je dis que : a) Au moment de la 1ère GM, la bourgeoisie a mené les gens à l'abattoir. b) La bourgeoisie fut ensuite confrontée à un mouvement de classes puissant. La lutte contre les nazis a débouché à son tour sur le programme du CNR. c) Aujourd'hui, nous devrions y joindre une dimension internationale. Car le processus de la mondialisation capitaliste a modifié l'ensemble des processus capitalistes. De plus « les émergeants » se font jour. Derrière tout cela, existe nécessairement un combat de classes. Mais il ne devrait pas être mené comme un combat "classe contre classe". Il devrait être mené dans un cadre national et mondial, comme un combat populaire réunissant des catégories sociales distinctes. Le problème à mon avis est qu'un grand nombre de Français est favorable aux institutions européennes. Or on ne peut, à la fois, mener un combat national et soutenir l'euro ou l'OTAN. <br class="autobr" /> 2) La vie politique ne peut pas être rythmée par des thèses au quart de poil. Ce qui n'est certainement pas ta conception, cher Xuan. Mais quand, pour mettre en cause la validité de concept de combat national, tu notes que les nazis menaient un combat national, moi, je dis que les nazis menaient leur combat au nom de la race aryenne. Et toute cette racaille disait qu'elle était issue d'une race supérieure. Au delà de ce point, nous n'allons pas mesurer au millimètre la nature de classe de telle ou telle décision. Quand Fabien a lancé le mot d'ordre "A chacun son boche !", les résistants ne se sont pas demandé si "les boches" en question avaient un jour ou l'autre voté communiste. C'était un mot d'ordre terrible et nécessaire. De Gaule a eu une politique colonialiste. Cela a-t-il empêché la Résistance de prendre ce que De Gaule avait apporté de positif au peuple français ? La contradiction est elle-même contradictoire.<br class="autobr" /> 3) Je conteste ton idée selon laquelle "la grande bourgeoisie serait aujourd'hui nationale". La recherche du taux de profit maximum et la volonté de reprendre directement le pouvoir, fait que cette classe est de plus en plus embringuée dans un monde qu'elle veut totalement dérégulé et dont elle cherche, avec l'Europe, qu'il soit une construction contraignante des travailleurs de cette zone. Le combat social peut être mené directement contre elle comme combat national. Certes, elle a besoin des nations (en réalité des Etats) pour organiser ses luttes et ses propres combats au plan mondial, car il n'y a pas de super impérialisme et le concept de mondialisation capitaliste ne comporte aucune indication de ce type. Mais c'est la qualité même du combat national mené par les classes populaires et, s'il est possible, par tous ceux que la grande bourgeoisie exploite et détruit, que de se différencier de cette classe sociale exploiteuse. Je ne suis pas impressionné par les drapeaux déployés par Ségolène Royal. Pour ces gens, la nation est de l'histoire ancienne.<br class="autobr" /> 4) A mon avis, la France (ce terme a un sens, et bien des prolos sont morts pour sa survie) est en danger. L'intelligence de son peuple, ce qu'il a accumulé de capital culturel, social, politique, institutionnel, physique, par son travail et par celui de la paysannerie, des fonctionnaires, des artisans, des ingénieurs, etc. est en danger. Que faisons-nous, dans ce cas ? Nous essayons seulement de contribuer aux combats de la classe ouvrière ou bien, pour contribuer à ces combats et les rendre plus efficaces, nous nous efforçons de les élargir socialement, sur des bases claires, d'abord au plan national ? Voilà, en gros, l'enjeu du moment. Comme le dit Paule Menahem, l'opérateur national est un opérateur efficace. <br class="autobr" /> Après la défaite du PCG (et non du PSG), la masse des Français a mené un combat « de gauche ». Elle se rend compte maintenant de son caractère illusoire. Il convient de réorienter cet effort vers un combat national. Ce dernier n'en sera pas moins prolétarien. On peut entrevoir 3 conditions nouvelles à respecter par rapport au PCG. 1) Ce dernier fut pensé comme un combat direct pour le socialisme alors qu'il était un combat national. 2) En raison de sa nature nationale, il ne doit pas être confié aux chefs, car la nation est une réalité contradictoire. 3) Il doit être mené dans le cadre nouveau d'un monde certes plein de grande bourgeoisie mais aussi plein d'Etats et de nations en formation.</p> La défense de l'intérêt national oblige à lutter contre la grande bourgeoisie, tant au plan national qu'au plan mondial. 2017-05-29T22:01:04Z http://lepcf.fr/la-defense-de-l-interet-national-oblige-a-lutter-contre-la-grande-bourgeoisie#comment2469 2017-05-29T22:01:04Z <p><strong>Sous la nation …les classes </strong></p> <p>Salut Jean-Claude,</p> <p>Ta présentation historique de la nation n'est pas rigoureuse, et pas dialectique en particulier. Il semble qu'il s'agisse partout du même combat <i>national</i>. Mais dans la réalité ce combat prend des sens opposés.<br class="autobr" /> Par exemple tu parles des <i>combats menés au nom des nations contre les occupants.</i> Soit, mais au fait l'occupant menait aussi un combat national. Nous parlons dans ce cas de Front Uni mondial antifasciste, ce qui permet de distinguer les deux.<br class="autobr" /> La polémique ressortie lors des présidentielles sur le thème <i>le Vel'd'Hiv' c'était pas la France, c'était Pétain</i> devrait nous rappeler que Pétain à la tête de l'Etat français était le représentant officiel de notre pays. Mais allons un peu plus loin.<br class="autobr" /> En France, la direction gaulliste (qui faisait aussi partie de la grande bourgeoisie et qui en défendait les intérêts), prépara bien avant la Libération la poursuite de la domination coloniale. Avec les « compagnons de la Résistance » socialos et radicaux elle perpétra les massacres de Sétif, l'Oradour malgache et le bombardement d'Haiphong.<br class="autobr" /> Peut-on dire que ces « résistants » n'étaient plus des représentants de la nation française ?<br class="autobr" /> Force est de constater que le combat <i>national</i> de Staline n'était pas le combat <i>national</i> de De Gaulle, même s'ils relevaient tous les deux du Front Uni Mondial Antifasciste à un moment donné.</p> <blockquote class="spip"> <p><i>La destruction de ce qui reste de l'industrie française est affligeante.</i></p> </blockquote> <p>C'est une vue également unilatérale parce que les profits de Total <a href="https://www.tradingsat.com/total-FR0000120271/actualites/total-total-rebond-des-profits-avec-le-brent-et-les-economies-735867.html" class="spip_out" rel='nofollow external'>se portent très bien</a>. Total serait-il étranger à la nation ? Si on considère sa contribution aux impôts oui, mais comme tous ceux qui bossent au noir alors.</p> <blockquote class="spip"> <p><i>« La lutte contre la grande bourgeoisie n'est plus celle contre la grande bourgeoisie nationale (Whirlpool, par exemple)). »</i></p> </blockquote> <p>Alors par exemple aussi : Danone, Lactalis, Carrefour, Adeo, EDF, Engie, Axa, Société Générale, BNP, l'Oréal, Hermès, LVMH, Alstom, St Gobain, Vinci, Bouygues, Airbus, Renault Nissan, Michelin, Orange, Publicis, Capgemini, Air France KLM, SNCF, CMA, la Poste, Sanofi, et j'en passe. La grande bourgeoisie est toujours nationale, même lorsqu'elle fait des profits à l'étranger, et ses intérêts s'opposent à ceux des firmes concurrentes sur le plan national et sur le plan international.</p> <p>Ce n'est pas <i>« la défense de l'intérêt national »</i> qui « <i> oblige à lutter contre la grande bourgeoisie</i> », c'est la défense des intérêts de classe.<br class="autobr" /> Seule la lutte de la classe ouvrière peut s'opposer aux monopoles capitalistes, en entraînant les masses populaires exploitées, parce que <strong>le prolétariat défend à travers ses propres intérêts de classe l'intérêt du plus grand nombre.</strong><br class="autobr" /> Inversement, pour ce qui concerne un pays impérialiste comme le notre, la lutte <i>nationale</i> représente des intérêts disparates et opposés.</p> <p>La conséquence immédiate est que le combat pour l'intérêt national trouve son aboutissement dans la souveraineté des entreprises et des banques françaises (à supposer qu'elles soient asservies), tandis que le combat de classe trouve son aboutissement dans le renversement du pouvoir d'Etat bourgeois et son remplacement pas une démocratie populaire.</p> La défense de l'intérêt national oblige à lutter contre la grande bourgeoisie, tant au plan national qu'au plan mondial. 2017-05-29T17:35:54Z http://lepcf.fr/la-defense-de-l-interet-national-oblige-a-lutter-contre-la-grande-bourgeoisie#comment2468 2017-05-29T17:35:54Z <p>Militante PCF, et grand-mère je me sens concernée par les analyses de Jean Claude Delaunay et je vais m'efforcer rapidement d'en dire le pourquoi ;<br class="autobr" /> Habitant Pau mais née à Monein à toute proximité du bassin de Lacq, la désertification industrielle, et notamment par le renoncement à l'organisation des productions en filière non seulement crée des difficultés aux salariés des entreprises industrielle et des services privés ou public (tranmission des savoirs ouvrier en particulier)qui leur sont nécessaires, mais d'après ce que me disent des CGTistes de Dassault ou de Turboméca en manifestations, ce type d'organisation décidée par les multinationales crée des perturbations dans la qualité des marchandises... il y a des "hôpitaux à Raffales" ; vendre des Raffales, c'est aussi ( vue leur consommation ) inciter Total ( 60%de fonds de pensions anglo saxon dans l'actionnariat) à se faire soutenir dans ces forages off shore en zone ZEE... Multiplication des OPEX envisageables si la nation française ne se donne pas pour politique souveraine de prendre en compte les nations émergentes à proximité. <br class="autobr" /> et donc je fait mienne et porterai y compris en cette campagne électorale sa conclusion :<i> <i>la défense de l'intérêt national oblige à lutter contre la grande bourgeoisie, tant au plan national qu'au plan mondial. Il me semble que l'opérateur national demeure l'opérateur principal de ce double combat. La lutte contre la grande bourgeoisie n'est plus celle contre la grande bourgeoisie nationale (Whirlpool, par exemple). La lutte nationale intérieure suppose des alliances solides et durables avec d'autres nations, comme par exemple avec la Chine. En Europe, enfin, la lutte nationale prend la forme de la lutte contre les institutions européennes. </i></i></p> Danger de la division, acte II 2017-05-29T10:32:02Z http://lepcf.fr/DANGER-DE-LA-DIVISION-ACTE-II#comment2467 2017-05-29T10:32:02Z <p>Le PCF fut longtemps le parti des travailleurs( particulièrement de la classe ouvrière) même si tous ses militants ne l'étaient pas tous travaillaient. Par ailleurs les militants professionnels qui ont existé devaient travailler contrairement à ce que l'on croît et étaient issus du monde du travail. Alors assez de ces minables interventions. Votre candidat MELENCHON a voté le traité de MAASTRICHT qui ordonne au nom des rois et des reines d'Europe , des gouvernements profondément anticommunistes la privatisation des services publics. Quelle grave erreur. Que n'ont pas commises les députés PCF d'alors et que commis MELENCHON et sa clique qui, comme MACRON veut faire croire que leurs pensées sont neuves. Nous verrons à l'usage et je ne vous conseille pas un tel élan sans critque. Ce genre de comportement mène aux abattements les plus terribles lorsque tout ne va pas comme on le souhaite. tout démontre la nécessité d'un parti des travailleurs, tout démontre la nécessité d'une pensée non brouillone qui existe dans le mouvement ouvrier, tout démontre que l'anticommunisme est la meilleure manière de diviser les travailleurs mêmze si les dirigeants actuels, eurocommunistes, donc non communistes sont disqualifiés. Il n'en reste pas moins que les députés PCF ont voté contre la loi EL KHOMRI et qu'ils étaient avec les manifestants. La position de FI en fait des ennemis c'est incontestable. Par ailleurs GARRIDO Rachel est avocate et elle ne subit pas l'exploitation du travailleur lambda. Ces sont des classes moyennes supérieures qui ayant beaucoup à protéger ne peuvent devenir ou très rarement des militants réellement révolutionnaire. Mais MELENCHON et la FI sont-ils révolutionnaires ? Ils veulent un capitalisme adouci , c'est tout. Il peut être utile aujourd'hui de voter pour eux mais ils ont out à démontrer et les partis politiques sont la base de la démocratie et les travailleurs ont besoin, un besoin vital de cela.</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-29T10:19:12Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2466 2017-05-29T10:19:12Z <p>Comme d'habitude, des idées non organisées, une pensée brouillonne typique des militants non formés actuels, le refus de critiquer les activités politiques du PCF depuis la trahison HUE, "nous sommes tous américains", votez MACRON contre le FN ? l'abandon de l'orga communiste des cellules d'entreprise ou de quartier, l'analyse de l'Etat, etc...tout ce que ne fait plus le PCF et qui sont des tâches essentielles d'un Parti réellement communiste. Dont son rôle de formation historique, culturelle, militante qui pour être utile doit s'appuyer sur une théorie révolutionnaire et il en existe une propre au mouvement ouvrier le marxismeet ses vainqueurs et non la pensée brouillonne, confuse, eurocommuniste propre aux vaincus.</p> Danger de la division, acte II 2017-05-29T10:13:50Z http://lepcf.fr/DANGER-DE-LA-DIVISION-ACTE-II#comment2465 2017-05-29T10:13:50Z <p>Je voulais juste connaitre la formation et le métier exercé par M. Pascal Savodelli ? <br class="autobr" /> Franchement vous n'avez pas trouvé un autre candidat qui a exercé un vrai métier tout simplement qui se lève tous les matins pour aller travailler ! <br class="autobr" /> M. Savodelli a passé toute sa vie en réception, en meeting ... pour répéter la même chose : c'est la faute de l'Etat qui ne donne pas assez d'argent à distribuer aux pauvres.<br class="autobr" /> Le PCF aurait pu proposer un militant qui a passé sa vie à travailler et qui soit capable de défendre les employés au sein de l'Assemblée Nationale.<br class="autobr" /> C'est vraiment prendre les gens de gauche pour des imbéciles. Désolé.</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-29T08:58:45Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2464 2017-05-29T08:58:45Z <p>Je ne pense pas que le PCF a besoin d'être reconstruit dans son organisation . Il faut plutôt que les militants fassent leur examen de conscience sur le rôle qu'ils jouent actuellement dans le mouvement social et politique . Nous pouvons réorienter la politique et la stratégie de notre organisation avec tous les communistes organisés au PCf , au PRCF et autres organisations communistes d'obédience trotskistes ou anarchistes communistes libertaires à condition de se retrouver sur une base de lutte impitoyable contre le capitalisme et ses valets . Le Front de gauche était un essai d'opportunisme électoral qui n'a rien donné de concret électoralement , la France Insoumise derrière un tribun de qualité, mais trop axé sur sa personne, est aussi un essai électoraliste qui ne donnera rien sur le plan du rapport de force face à une bourgeoisie qui se réorganise avec Macron et la République en marche . Nous devons donc réfléchir à un système de lutte novateur comme "Nuit debout" ou par une autogestion ouvrière dans toutes les entreprises qui déposent leur bilan . Peut-être pouvons-nous réfléchir à donner du travail à tous les chômeurs en dehors du système capitaliste existant ! La défense des acquis ne suffit plus , il faut innover en créant dés maintenant partout où c'est possible la nouvelle société communiste en concurrençant le MEDEF sur tous les outils de production . L'attaque tous azimuts contre le système capitaliste est fondamentale et nous pouvons le faire grâce au courage et à l'initiative populaire de tous les militants communistes et alliés . La révolution n'est pas une partie de plaisir et notre histoire le démontre amplement . Réfléchissons ensemble à un mouvement communiste d'ampleur dans toutes ses composantes idéologiques au service du peuple exploité et de ses désirs de bonheur .</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-27T11:52:18Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2463 2017-05-27T11:52:18Z <p>Je suis un peu abasourdi, voire beaucoup.<br class="autobr" /> Le P"C"F n'est plus cet outil depuis bien longtemps, à tel point qu'aujourd'hui, dans la gradation qu'il a lui-même imposée du temps où il l'était, révolutionnaire, il est largement moins à gauche que Mélenchon.<br class="autobr" /> Mais le problème des révolutionnaires, ce n'est pas la gauche ; c'est de reconstruire un parti communiste qui n'existe pas aujourd'hui.<br class="autobr" /> Si le P"C"F et ses notables pouvaient crever, ce serait la meilleure nouvelle pour les vrais communistes, une condition nécessaire pour reconstruire un parti communiste, avec un préalable devenu indispensable : hors du P"C"F.<br class="autobr" /> En ce sens, Mélenchon, qui a d'autres buts, est notre allié objectif.</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-27T06:20:24Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2462 2017-05-27T06:20:24Z <p>Le PCF est un outil révolutionnaire pour aider le mouvement populaire à trouver les voies pour en finir avec la société capitaliste et construire la société communiste de nos rêves . Cela étant dit les militants constatent ,depuis l'échec du programme commun des années 70 ,qu'ils n'ont pas réussi pour l'instant à déstabiliser le système malgré sa crise profonde . D'élection en élection le PCF ne progresse pas et même dans certains endroits régresse à cause de son alliance de fait avec le PS . Le Front de Gauche est aussi un échec et il a suscité un concurrent au PCF avec la France insoumise de Mélenchon qui tel un coucou vient se nicher dans notre nid électoral avec l'appui de certains élus communistes comme MGB-Poux etc ... Il faut donc changer de ligne politique et de stratégie , ce qui suppose que la militance communiste impose ses choix révolutionnaires dans les fédérations et à la direction nationale . Aujourd'hui le rapport de forces au sein du PCF change et nous voyons les réformistes quitter le PCF au profit de FI ou Macron puisque le PS s'est affaibli électoralement et ne peut plus fournir des places d'apparatchiks électoraux à certains élus communistes . La situation politique est mouvante et nous ne sommes pas à l'abri d'un nouveau krach financier du système capitaliste comme en 1929 . La logique historique doit permettre aux militants du PCF de retrouver de l' allant pour organiser les masses populaires sur une voie révolutionnaire efficace et victorieuse . La bourgeoisie , malgré ses dizaines de milliers de permanents gavés dans les entreprises-médias-institutions , a du mal à maîtriser son système en crise qui produit des millions de chômeurs mis en jachères du travail productif . La société ne peut se permettre d'avoir des millions d'improductifs sans causer de la délinquance , des colères violentes et une pauvreté endémique qui déstabilisent tous les équilibres sociaux et culturels du pays . Le PCF a donc sa raison d'être à condition d'être dans le peuple comme un poisson dans l'eau (dixit Mao) . Des dizaines de milliers de nouveaux adhérents vont frapper à nos portes dans les mois et les années qui viennent car Macron and co vont frapper fort et vite pour sauver le système capitaliste français concurrencé par les bourgeoisies asiatiques et africaines . La bourgeoisie anglo-saxonne est aussi en difficulté comme nous le voyons avec le phénomène Trump et le Brexit anglais . Tous ces signes démontrent la fragilité du système capitaliste comme l'ont très bien analysé les dirigeants chinois et Russes avec Poutine qui ont pris des mesures économiques fortes pour développer leur propre pays sur une base d'économie mixte rappelant la NEP de Lénine . La situation est pré-révolutionnaire en France et en Europe UE et les peuples sont très en colère . Dans cette situation de crise matérielle et psychologique les communistes sont les plus lucides pour mener le combat pour abattre le système capitaliste avec efficacité et courage, et leur PCF est l'outil nécessaire et utile qui permettra la victoire malgré certains d'entre nous qui plongent dans un opportunisme électoral qui ne mène à rien . MGB et POUX and co sont à rebours de l'histoire et ils seront jugés comme il se doit par les historiens du futur qui jugeront leurs actions minoritaires néfastes pour le mouvement populaire en révolution .</p> Face à l'impasse mortifère, pas une voix pour le FN ! 2017-05-26T16:19:34Z http://lepcf.fr/Une-impasse-mortifere-Pas-une-voix-pour-le-FN#comment2461 2017-05-26T16:19:34Z <p>dariokhos</p> <p>votre histoire c'est un peu dupond et dupont je dit il faut voter jacques duclos vous me répondez je dirais même plus il faut voter duclos jacques. trêves de plaisanterie nous abordons les législatives en slip : pas une voix ne doit manquer pour les candidats communistes je dit bien les candidats communistes.</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-25T18:22:45Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2460 2017-05-25T18:22:45Z <p>A méditer :<br class="autobr" /> <a href="http://www.humanite.fr/emmanuel-macron-incarne-la-reunification-de-la-bourgeoisie-636080" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.humanite.fr/emmanuel-macron-incarne-la-reunification-de-la-bourgeoisie-636080</a></p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-25T16:46:28Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2459 2017-05-25T16:46:28Z <p>J'en resterai à l'analyse de Pam , qui est juste et sans invectives. Cela ne signifie pas que je ne pense pas beaucoup de mots peu courtois sur nos dirigeants, mais je les dis sous la douche ou en très petit comité ; <br class="autobr" /> mais après ? Il faut à mon avis : rassembler les communistes, les vrais, eux qui croient au communisme et veulent réellement ? TOUT recommencer . Je rêve d'un parti débarrassé de ceux qui ne croient plus au communisme, avec ceux qui veulent le reconstruire. <br class="autobr" /> Pour cela, une réunion la plus large possible pour faire ce fameux historique bilan des abandons et j'ose le mot des trahisons des dirigeants . <br class="autobr" /> Comme dit si bien Pam, que ceux qui n'y croient pas ou plus aillent à FI ! Si nous partons d'un groupe plus petit mais bien décidé, il faudra aussi reprendre la formation marxiste ( c'est aussi ce que dit JC Delaunay) <br class="autobr" /> Au premier tour, j'ai mis un bulletin PCF avec faucille et marteau !</p> Pour un vote communiste prolongeant le premier tour 2017-05-25T16:42:10Z http://lepcf.fr/Intervention-de-paul-Barbazange-au-Cn-du-12-05-2017#comment2458 2017-05-25T16:42:10Z <p>Il faut revenir sur une ligne politique révolutionnaire de lutte de classes et non pas faire militer nos adhérents actuels et futurs en propagandistes électoraux qui ne donnent aucun résultat tangible aux masses populaires paupérisées ou en voie de l'être . La classe ouvrière désemparée ne sait plus à quel saint se vouer en voyant le PCF , son parti politique essentiel , développer une ligne réformiste avec des participations gouvernementales de collaboration de classes , de même au niveau des collectivités territoriales , qui ne changent rien à sa situation de chômage de masse ,de fermetures d'usine , de pauvreté aggravée chaque jour qui passe . 30% des ouvriers en colère votent maintenant pour le FN , 20% votent encore pour nous par fidélité idéologique et 50% s'abstienne massivement . Alors posons-nous la question qui fâche ! Sommes-nous devenus des militants de bulletins de vote où devons-nous retrouver nos racines marxistes de lutte de classes contre la bourgeoisie nationale et internationale ? Les dirigeants que nous élisons dans les congrès sont-ils à la hauteur dans cette crise du capitalisme interminable qui engendre des guerres civiles à répétition partout et des chômeurs par dizaines de millions en Europe et centaines de millions dans le monde ? Notre stratégie d'action est peu consistante et sans ligne directrice efficace pour organiser les masses dans cette lutte de classes impitoyable que mène la bourgeoisie en phase terminale de son rôle historique . Nos cerveaux pourtant sont meilleurs que ceux de nos adversaires exploiteurs , alors pourquoi n'arrivons-nous pas à transcrire dans les faits nos objectifs de changement de société et d'une société communiste populaire et attractive ? Le militant s'épuise devant son militantisme sans résultats . .....</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-25T16:16:02Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2457 2017-05-25T16:16:02Z <p>Il me semble que ce mouvement réel s'appuie sur plus qu'une échéance électorale <br class="autobr" /> pour l'instant, sans effet Mélenchon la F I connaîtrait le même succès que le PG du même <br class="autobr" /> de plus c'est loin d'être homogène, beaucoup ont cru que ce n'était pas un parti<br class="autobr" /> ce en quoi ils se sont bien fait rouler dans la farine par le gens Santerre pseudo du trotskiste Mélenchon <br class="autobr" /> quand à ces élus, par leur action ils ont souvent agis contre le parti pour préserver leur poste. <br class="autobr" /> Ils continuent, comme opportuniste qu'ils sont</p> <p>ils dépend de nous que le pcf ait un avenir <br class="autobr" /> commencons par changer cette direction y compris localement qui nous a conduit dans cette impasse</p> Mais quelle est donc la contradiction principale ? (III) 2017-05-25T10:33:12Z http://lepcf.fr/Mais-quelle-est-donc-la-contradiction-principale-3574#comment2456 2017-05-25T10:33:12Z <p>Moi aussi j'ai apprécié la partie analyse des droites et particulièrement celle concernant le FN : ça change agréablement du prêt-à-penser diffusé de la droite traditionnelle jusqu'à la goche (PCF-direction y compris).</p> <p>Ce qui ne veut pas dire que là où le FN a pris une importance considérable auprès de la classe ouvrière, sur la base de sa démagogie, il ne faille pas, comme pour toutes les droites, le combattre avec détermination.</p> PCF, l'heure de vérité... 2017-05-25T03:59:50Z http://lepcf.fr/PCF-l-heure-de-verite#comment2455 2017-05-25T03:59:50Z <p>Les partis religieux ont toujours été le masque de princes puissants. Lesquels en l'occurrence ? A qui profite le crime ? A l'empire euro américain, aux capitalistes occidentaux qui s'enrichissent de la guerre et des montagnes de cadavres. De cadavres démocratiques. Mais qui ne voit que le double jeu occidental est identique à celui mené tout au long des années 30 en faveur du fascisme et du nazisme cet ardent défenseur de la propriété privée des KONZERNS et de leurs familles régnantes ? De leurs dividendes ? En LYBIE aujourd'hui on achète le pétrole de meilleure qualité à 10 dollars le baril au lieu de 52 ! Qui s'en met plein les poches de l'assassinat de KHADAFI sur ordre de l'OTAN aux intégristes "modérés" ? Les entreprises privées occidentales et leurs actionnaires. Et que meurent le pauvre peuple. Et face à cela se serait compliqué de comprendre et d'agir en communiste ? Souvenez vous des années 80 et 90 , des résistants afghans authentiques fascistes religieux armés par les européens et les américains pour assassiner du soviétique puis tout bon Républicain ou républicaine afghane.</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-25T02:53:24Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2454 2017-05-25T02:53:24Z <p>Je me pose une question : hier le parti communiste s'organisait pour ne pas être infiltré par des traîtres. Aujourd'hui les traîtres fleurissent sans remords de HUE à tous ceux qui veulent faire disparaître le PCF , faucille, marteau, marxisme( mais le catholicisme non) léninisme ( quelle vieillerie) mais n'ose pas s'organiser ouvertement pour cela et comme les gouvernements depuis 30 ans parlent à gauche pour diriger à droite. LAURENT ,salopard corrompu dégage !</p> Gilles Poux, le PCF et les insoumis 2017-05-25T02:48:10Z http://lepcf.fr/Gilles-Poux-le-PCF-et-les-insoumis#comment2453 2017-05-25T02:48:10Z <p>Excellent. A quand ce parti communiste réel ? Marxisme léninisme ( pas de trop 100ans après octobre) toute l'histoire de notre parti et du mouvement communiste cela vaut plus qu'un MELENCHON votant MAASTRICHT. Par ailleurs POUX, sans lui en chercher sur la tête ou ailleurs, oubli que l'attitude de MELENCHON condamne à mort les rares députés qui ont voté contre la loi EL KHOMRI euro américaine, les élus du PCF. Ainsi la FI fait confiance à des "gens" comme on disait sous l'empire romain ( quel progrès pour définir les classes sociales d'aujourd'hui, les gens) qui n'ont pas combattu la loi à l'Assemblée encore Nationale. Comme MELENCHON n'avait pas combattu le traité de MAASTRICHT ? Le sens de l'histoire dîtes vous ?</p> Mais quelle est donc la contradiction principale ? (III) 2017-05-24T08:29:27Z http://lepcf.fr/Mais-quelle-est-donc-la-contradiction-principale-3574#comment2452 2017-05-24T08:29:27Z <p>Les articles de JJ Delaunay me réjouissent toujours : il dit sans avoir peur d'aller à contre-courant des idées les plus ...courantes. <br class="autobr" /> Le 8 mai, quand j'ai entendu le score de Macron, j'étais très fière de ne pas lui avoir apporté ma voix ! Malgré les mises en garde, le coup Le Pen, ça n'a pas marché. <br class="autobr" /> Je n-interviendrai pas sur" les structures sociales du capitalisme financier", je ne maîtrise pas suffisamment mais sur la souveraineté ( 2e partie ) et la contradiction principale, rapport des forces politiques, Front national position gauche radicale et FN . <br class="autobr" /> JC Delaunay évoque, lui, la }souveraineté. Cette souveraineté me paraît indispensable, il faut en parler pour dire qu'avec l' Europe, nous n'en avons plus. Les dirigeants communistes, à la fin des années 1990, ont opéré un virage à 90°. le NON à l' Europe ( qui était une analyse juste des dirigeants de ce temps là ) s'est transformée en position "euro-constructive" avec Robert Hue. Depuis la "réorientation" n'a pas bougé...mais l'Europe non plus ! A quand un "historique critique et dialectique " du PCF ? <br class="autobr" /> 1) Comment avoir une souveraineté du peuple quand il vote non au TCE en 2005 et qu'on lui fait dire oui ? 2) Comment avoir une souveraineté monétaire sans sortir de l'euro, quand l'Europe intervient sur notre budget national ? <br class="autobr" /> 3) Comment avoir une souveraineté militaire sans sortir de l'Otan ? <br class="autobr" /> 4) Une souveraineté démographique.<br class="autobr" /> JC Delaunay est un des rares analystes politiques à évoquer cette souveraineté pourtant importante. Il a le courage d'évoquer cette question difficile sans avoir peur d'être à contre-courant. J'ajouterai à ce problème de l'immigration le problème de l'islam politique et intégriste, que les communistes ont refusé et refusent encore d'évoquer. ( sauf A.Gerin, qui avait bien vu le danger, que l'on a traité de raciste ) <br class="autobr" /> Et pourtant, les attentats , toujours, Manchester hier ?( Le terroriste était un réfugié lybien dit-on) les djihadistes de retour en France, déradicalisation-bidon ...Les communes à population d'origine immigrée majoritaire : les élus, même communistes, ont souvent favorisé le communautarisme en accédant aux revendications "déraisonnables" pour être élus et avoir la paix sociale. Résultat ? ils n'ont eu ni l'un ni l'autre. Pour les populations non musulmanes vivant sur ces "territoires perdus" de la République , comment ne pas se tourner vers le FN ? Les a-t-on écoutées ces populations, souvent obligées de quitter les quartiers tenus" par les sintégristes et les dealers ? C'est encore pire maintenant ;<br class="autobr" /> D'autant que l'éducation marxiste du PCF a manqué pour contrer le discours FN.<br class="autobr" /> L'analyse du FN est à mon avis très juste. <br class="autobr" /> Pourquoi le vote FN des ouvriers ? Les classes ouvrières ont compris "qu'elles concluaient avec le PS un marché de dupes" C'était l'UMPS . Plutôt que de "brailler" ou chercher la castagne avec les CRS-SS , lutte antifa et autres manifs d'extrême gauche dont on connaît l'anticommunisme, il aurait fallu lutter contre le capitalisme mondialisé ; pour un travail pour tous ! <br class="autobr" /> Enfin, je trouve pertinente l'analyse des groupes entre ceux qui sont, en fait les bénéficiaires de la mondialisation, et ceux qui en souffrent le plus, qui sont les perdants. <br class="autobr" /> Il faut savoir écouter, oui, même les votants FN. <br class="autobr" /> J'ai eu la possibilité d'écouter des people "gôche", ils étaient bien contents de leur vote Macron ouh la, ils avaient évité Le Pen ! Diplômés, bien servis par le capital par leurs salaires, leurs enfants études supérieures , ce sont des partisans de l'Europe, de la mondialisation synonyme d'ouverture, à l'immigration ( on a souvent des femmes de ménage non déclarées d'origine étrangère, on n'est pas racistes ) <br class="autobr" /> Pour conclure, nous sommes, nous PCF bien mal en point. Il nous faudrait une reconstruction et une vaste opération d'éducation populaire marxiste avec analyses confrontées , sans tabou. <br class="autobr" /> Pour moi, je n'ai pas voté Mélenchon au premier tour , j'ai mis un bulletin PCF faucille et marteau fabrication maison, et un blanc pour Macron. <br class="autobr" /> Et savez-vous ? Je ne regrette rien, j'en suis même fière.</p>