Faire Vivre le PCF ! - commentaires Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat 2019-09-20T11:47:50Z http://lepcf.fr/Ecologie-et-Capitalisme-Temps-longs-contre-profit-immediat#comment3982 2019-09-20T11:47:50Z <p>@ pam<br class="autobr" /> Je n'ai, pour le moment, que commencé cette lecture, en diagonale. Force est de constater que c'est la première fois que j'entends, et que je lis, une critique de l'URSS, et des autres pays "socialistes" européens qui dépasse le "déficit de démocratie" qui domine encore dans les explications du PCF. Sève attaque sur le terrain de l'aliénation consécutive à l'économie, pourtant totalement nationalisée, qui explique la faiblesse de la réaction prolétarienne en 91.<br class="autobr" /> Et c'est vrai, que sur ce terrain, je suis bien plus en phase avec Sève parce que je pense que les pénuries de produits manufacturés, et leur qualité médiocre ne pouvait générer que de l'aliénation pour des travailleurs qui ne pouvaient dépenser correctement leurs salaires.<br class="autobr" /> Quand à Lénine, il ne fait que reprendre à son compte la NEP à partir des arguments qui sont éparpillés dans les 45 volumes des OC, montrant du même coup que le "socialisme" ne peut intervenir qu'après le capitalisme et pas avant.<br class="autobr" /> Il y a déjà là de quoi déclencher un débat de fond, parce que, comme Sève, je pense que sans analyse sérieuse de la chute de l'URSS, le communisme sera toujours soupçonné de vouloir refaire les mêmes erreur de trajectoire....</p> Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat 2019-09-20T06:05:57Z http://lepcf.fr/Ecologie-et-Capitalisme-Temps-longs-contre-profit-immediat#comment3981 2019-09-20T06:05:57Z <p>je n'ai pas encore lu le livre de Sève, mais j'avoue que sa sortie après le 38eme congrès me fait craindre un but politique tout sévien... comme avec "commencer par les fins", donner crédit "marxiste" (pour sève, on dira Marxien) à la déconstruction du parti communiste...</p> <p>Peut-être dit-il vouloir retrouver Lénine, mais si c'est pour nous dire que le socialisme ne peut être qu'une impasse si on n'engage pas tout de suite le communisme, si en gros, il oppose Lénine à tout ce qui suit, c'est pour mieux conserver aux "refondateurs", leur prétention à être les héritiers légitime du communisme, alors qu'ils ont tout des socialistes utopiques critiqués par le manifeste...</p> <p>Cela dit, je serai heureux d'une bonne surprise... si tu veux proposer une première note de lecture, n'hésite pas !</p> Les gilets jaunes, quel avenir ? 2019-09-19T05:33:16Z http://lepcf.fr/Les-gilets-jaunes-quel-avenir#comment3980 2019-09-19T05:33:16Z <p>Les Gilets jaunes ont présenté diverses revendications qui me paraissent justes, telle la taxe sur les carburants.<br class="autobr" /> Que leur satisfaction se heurte à la logique d'un système en fin de course, incapable de résoudre les problèmes auquel l'humanité est confrontée ne fait pas partie de leur analyse.<br class="autobr" /> Le Mot d'ordre "Macron dégage" est de ce point de vue révélateur. Il est à l'image de la condamnation de Sarkozy qui a conduit à l'élection de Hollande en 2014 dont le manque d'adhésion populaire est allé croissant tout au long de son mandat, à tel point qu'il n'a pas été en mesure de se représenter devant les électeurs. En fait la question de la personne qui est le chef de l'Etat n'est pas l'essentiel. Ce qui compte c'est une perspective de rupture avec un système social impuissant.<br class="autobr" /> De ce point de vue il y a nécessité d'offrir des perspectives crédibles ce qui implique la c=reconstruction d'un parti révolutionnaire qui fait cruellement défaut dans le contexte qui est le nôtre.</p> Ils mentent sur les gilets jaunes depuis des mois... et nous devrions croire leur propagande anti-chinoise ? 2019-09-17T20:44:59Z http://lepcf.fr/Ils-mentent-sur-les-gilets-jaunes-depuis-des-mois-et-nous-devrions-croire-leur#comment3979 2019-09-17T20:44:59Z <p>Je pense au contraire que gauche et droite ont plus de sens que jamais.<br class="autobr" /> Pour moi Guaino est un homme de gauche, plus à gauche que Hue, Braouezec, Martelli, Hayot, Gayssot, Fiterman, Hollande, Pollotec, et tous ceux qui à la commission éco du PCF, comme le représentant du PCF dans ce débat du 13, qui ne sait plus ce qu'est une politique industrielle les nationalisations en monopole public, qui existe et triomphe en Chine par exemple.<br class="autobr" /> La ligne bobo, illisible, inaudible, absconde du PCF ne vaut pas 2% des voix, tout comme le concept fumeux des communs qui évite d'aborder la renationalisation de tous les services publics en monopole public avec expropriation des plus gros actionnaires comme dans les télécoms où règnent les milliardaires mafieux Drahi, Niel, et Bouygues grâce à casse de l'ancien opérateur de service public France Telecom. C'est ce que dit Guaino et que ne dit pas du tout Roussel, parce que Roussel n'est plus marxiste ni communiste.</p> Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat 2019-09-17T06:38:48Z http://lepcf.fr/Ecologie-et-Capitalisme-Temps-longs-contre-profit-immediat#comment3978 2019-09-17T06:38:48Z <p>@ Pam<br class="autobr" /> J'ai participé à 3 débats sur cette fête, celui qui a mobilisé le plus fût celui du "communisme ?" avec Lucien Séve, et j'espère qu'il sera poursuivi sur ce site. Mais les autres, Cuba avec Victor Dedaj, et le pb des l'eau potable qui, une fois de plus, a fait le procès de la gestion privée de ce service public, ont aussi connu le succès. Le mérite de celui sur Cuba fût surtout d'effacer son prédécesseur de l'année dernière où la représentante du PCF avait été sifflée.<br class="autobr" /> Mais celui qui va rebondir dans la vie du parti, est incontestablement celui qui va tourner autour du livre-pavé de Sève qui, pour la première fois depuis 30 ans tente d'expliquer, objectivement, la chute du "socialisme" dans l'est européen.<br class="autobr" /> Sève s'attaque enfin à la réhabilitation de Lènine et de la NEP, et explique que la suppression de la propriété privée est insuffisante si l'aliénation des prolos n'est pas, aussi attaquée.<br class="autobr" /> La critique de Sève s'attaque à d'autres réalités, Staline bien sûr, mais aussi Mao et Deng, le Che. Ce qui devrait intéresser tous ceux qui veulent relancer l'offensive politique du "communisme".</p> Ecologie et Capitalisme : Temps longs contre profit immédiat 2019-09-17T05:55:49Z http://lepcf.fr/Ecologie-et-Capitalisme-Temps-longs-contre-profit-immediat#comment3977 2019-09-17T05:55:49Z <p>le débat a entre autres porté sur une idée que les communistes connaissent bien, faut-il changer les comportements pour changer la société ou l'inverse ?... et sans beaucoup de dialectique, tout le monde répond "il faut changer les comportements sinon rien n'est possible".</p> <p>Jean-Marc Jancovici a une approche rationnelle du problème et insiste sur le besoin de ne pas confondre les faits et les opinions, dit assez justement qu'il ne suffira pas de "faire payer les riches", ce qu'un communiste sait bien, le problème n'est pas de prendre les fortunes existantes des riches, mais de leur prendre leur pouvoir que le capital leur donne sur les entreprises, donc sur les décisions d'investissements, de production, de localisation... Un riche pêrdra vite sa fortune s'il ne peut plus la nourrir en prélevant sa part des profits !</p> <p>Mais cette approche rationnelle le conduit à considérer qu'il faut que les gens changent de comportement. Il est prêt pour ce qui le concerne à faire beaucoup, à payer plus, mais tout le monde doit passer à la casserole, et donc le changement de mentalité est nécessaire à tout changement de société !</p> <p>Les communistes savent que les comportements individuels sont un enjeu, mais ils savent aussi que les idées dominantes sont toujours celles de la classe dominante, et donc que sans "révolution", les tentatives de changement locaux sont vouées à l'échec... Il y a de multiples exemples dans l'économie sociale et solidaire de structures qui, contraintes à se rentabiliser dans un marché concurrentiel, reprenne les pratiques de l'économie privée... voir l'histoire du rachat puis de la fermeture du site Brandt de Lyon par la SCOP espagnole</p> <p>Donc l'effort politique pour faire bouger les consciences doit porter en priorité sur la nécessité du changement de société, poser donc la question de qui dirige l'état, même si on sait que la longue construction d'une autre société devra faire bouger les comportements individuels et collectifs. C'est pourquoi les associations écologistes qui donnent le sentiment qu'on a tout fait parcequ'on est inscrit dans une AMAP, qu'on fabrique son dentifrice, et qu'on recoud ses vêtements dans un atelier partagé emmène dans une impasse, car à la limite, on démontre même que la question de l'état ne se pose pas.<br class="autobr" /> Ces activités ont un grand intérêt pédagogique, si elles sont le support de batailles idéologiques pour mettre en cause l'organisation de l'état, si on ne les présente pas comme des contre-sociétés, mais comme des laboratoires expérimentant ce qui sera possible demain à grande échelle, sachant que souvent, le passage à l'échelle supposera de transformer considérablement ces expériences...</p> <p>Se concentrer sur les comportements conduit à l'enfermement dans les solutions locales et immédiates et donc pousse tout droit au renoncement à changer la société.</p> <p>C'est un vieux sujet, des anciens du Larzac aux néoruraux actuels, chacun choisit sa vie et pourquoi pas faire du fromage de chèvre en ardèche, mais il ne faut alors pas prétendre vouloir s'attaquer au capitalisme !</p> Ils mentent sur les gilets jaunes depuis des mois... et nous devrions croire leur propagande anti-chinoise ? 2019-09-16T20:06:38Z http://lepcf.fr/Ils-mentent-sur-les-gilets-jaunes-depuis-des-mois-et-nous-devrions-croire-leur#comment3976 2019-09-16T20:06:38Z <p>Je comprends parfaitement ce que tu dis du débat Montebourg Guaino, camarade.<br class="autobr" /> De plus en plus, sur pas mal de questions, la Syrie, le climat notamment, des gens de droite s'avèrent bien plus intéressants que des gens de gauche.<br class="autobr" /> Cela devrait d'ailleurs inciter les communistes qui existent encore (pas le P"C"F qui n'a rien de communiste) à cesser de prendre en compte ce faux clivage : la droite et la gauche sont dans le capitalisme et l'une ne peut être a priori meilleure que l'autre, le vrai clivage est avec les révolutionnaires.<br class="autobr" /> Et ce d'autant plus que la gauche est, aujourd'hui, de plus en plus, l'expression de la seconde petite bourgeoisie, néo-fasciste, celle que dénonce Clouscard.<br class="autobr" /> Si nous sommes totalement en-dehors du jeu politicien, nous, les communistes, nous pouvons avoir plus de recul qui nous permette de savoir qui, dans tel débat (et pas forcément dan tel autre) et le plus intéressant. Il s'agit de relativiser les avis de tous les tenants du capitalisme maintenu, du RN au NPA.</p> Ils mentent sur les gilets jaunes depuis des mois... et nous devrions croire leur propagande anti-chinoise ? 2019-09-16T05:42:30Z http://lepcf.fr/Ils-mentent-sur-les-gilets-jaunes-depuis-des-mois-et-nous-devrions-croire-leur#comment3975 2019-09-16T05:42:30Z <p>J'ai vu à la fête de l'Huma un débat à fédé du 13 entre l'ancien ministre PS Montebourg roi de l'esbroufe mais au fond ultralibéral hyperatlantiste comme tout PS, l'ancien ministre de Sarkozy Guaino qui lui en tant qu'ancien responsable du plan sous Chirac, a rappelé l'importance de la planification à long terme, de la politique industrielle, et même des nationalisations en monopoles publics et a en gros dit que les politiques économiques réalisées depuis 1982 conduisent au désastre.<br class="autobr" /> Par contre le membre du PCF ou de l'Huma (il ne s'est pas présenté) a sorti des stupidités anti-Etat bien dans la ligne liquidatrice des Hue, Braouezec, Hayot, Laurent et même Roussel, stupidités abscondes et inaudibles qui laissent la porte ouverte aux fascistes ultralibéraux du RN et aux anciens PS de LFI.<br class="autobr" /> Cela ne vaut pas plus de 2%<br class="autobr" /> Autre exemple de la duplicité droitière des « journalistes » droitiers de l'Humanité.<br class="autobr" /> Dans l'HQ de ce vendredi un débat à 3 sur Bolsonaro avec 3 universitaires, pas tous communistes (c'est une litote) et un des participants met dans le même sac Bolsonaro d'une part et Cuba, le Venezuela et le Nicaragua alors que l'impérialisme yankee a opéré un virage à droite au Brésil, en Argentine, en Equateur, au Salvador et dans toute l'Amérique Latine contre Cuba, le Venezuela. Et le journaleux de l'Huma censé animer les débats n'a rien dit et laisse imprimer ces saloperie</p> Voir flotter ensemble le drapeau bleu blanc rouge de la France au coté du drapeau rouge du mouvement ouvrier... 2019-09-13T11:30:50Z http://lepcf.fr/voir-flotter-ensemble-le-drapeau-bleu-blanc-rouge-de-la-France-au-cote-du#comment3974 2019-09-13T11:30:50Z <p>OK sur Jaurès mais ce n'est pas mon problème ; je demande simplement si on peut me renseigner sur le mot d'ordre "union du Peuple de France' dans l'histoire du PCF car il me semble que dans le discours de Roussel il y a une inflexion intéressante sur ce que doit représenter la nation pour nous et sur "la souveraineté du Peuple de France".</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-11T06:29:36Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3973 2019-09-11T06:29:36Z <p>Dariokhos,</p> <p>oui, il faut combattre le scientisme, mais il faut aussi combattre l'antiscience qui prospère ! Car la crise idéologique transforme chez beaucoup de travailleurs la colère contre les "monstres" capitalistes, en peurs des monstres "techniques et scientifiques"...</p> <p>l'idéologie verte sert à ça, cacher le capital derrière les techniques...</p> <p>J'ai eu de longues discussions dans les manifs contre la loi travail avec un militant, responsable, du secteur de l'énergie, qui affirmait qu'il ne faisait plus confiance aux grands groupes et qu'il tentait dans sa campagne de développer un réseau local d'électricité renouvelable, car la seule solution était de reprendre en main son village en allant vers l'autonomie...</p> <p>Comment avec de telles idées peut-on espérer affronter le capitalisme ?</p> <p>Donc, ne laissons pas le refus du scientisme laisser la place au refus de la science...</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-11T06:24:51Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3972 2019-09-11T06:24:51Z <p>Raymond, <br class="autobr" /> je dis que le nucléaire est lié à un capitalisme d'état, au contraire des formes ubérisés que permettent solaire et éolien et que c'est aussi un enjeu propre du mouvement du capital, ce qui explique qu'une partie importante de la bourgeoisie soit pour la sortie du nucléaire..</p> <p>Mais bien entendu, je considère que nous avons a besoin du nucléaire, et que nous n'avons pas peur d'une technique qui exige au très haut niveau de socialisation, au contraire !</p> <p>Sans compter que la filière thorium, sur laquelle les chinois prennent de l'avance, peut tout bousculer...</p> <p>pam</p> Ils mentent sur les gilets jaunes depuis des mois... et nous devrions croire leur propagande anti-chinoise ? 2019-09-11T06:11:37Z http://lepcf.fr/Ils-mentent-sur-les-gilets-jaunes-depuis-des-mois-et-nous-devrions-croire-leur#comment3971 2019-09-11T06:11:37Z <p><a href="https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/</a><br class="autobr" /> russie-le-parti-communiste-en-forte-progression-aux-elections-locales-premiere-force-dopposition-a-poutine</p> ‎Le jeunesse interroge notre histoire ! 2019-09-10T05:34:48Z http://lepcf.fr/La-jeunesse-interroge-notre-histoire#comment3970 2019-09-10T05:34:48Z <p><a href="https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/</a><br class="autobr" /> russie-le-parti-communiste-en-forte-progression-aux-elections-locales-premiere-force-dopposition-a-poutine/</p> Féminicide, pourquoi ? 2019-09-09T20:06:31Z http://lepcf.fr/Feminicide-pourquoi#comment3969 2019-09-09T20:06:31Z <p>C'est bien la question. Bien sûr que les hommes peuvent souffrir ( les pauvres ) par leurs femmes, Jacques. Mais je répète ce sont les femmes qui sont tuées, en majorité. <br class="autobr" /> Et j'aimerais bien savoir s'il y avait moins de meurtres en RDA. Je n'en suis pas sûre ? Je sais qu'il y avait encore beaucoup d'alcoolisme et de violences conjugales ( je suis allée faire un voyage en RDA , rencontre d'enseignants) <br class="autobr" /> D'où mes questions sur le sujet : il y a des raisons autres que l'économie socialiste n'a pas complètement résolues. <br class="autobr" /> L'homme aurait-il du mal à accepter l'égalité homme-femme ?</p> Féminicide, pourquoi ? 2019-09-09T19:28:54Z http://lepcf.fr/Feminicide-pourquoi#comment3968 2019-09-09T19:28:54Z <p>Il serait intéressant de savoir ce qu'il en était en RDA, le pays dans lequel l'égalité femme/homme a quasiment été réalisé, et qui, évidemment, était un pays socialiste.</p> Féminicide, pourquoi ? 2019-09-09T15:31:29Z http://lepcf.fr/Feminicide-pourquoi#comment3967 2019-09-09T15:31:29Z <p>J'entends bien mais il existe des maris qui meurent à petit feu, victimes de compagnes qui remplacent la lutte de classe par la lutte des sexes ! <br class="autobr" /> Il y a une forme d'égoïsme dans plusieurs domaines même s'il est exact que la majorité des hommes ne succombent pas sous les coups de leurs conjointes.<br class="autobr" /> De toute façon on ne résoudra pas le problème posé, même s'il est plus douloureux pour les unes que pour les autres, sans rupture avec la logique d'un système qui est fondée sur la domination, qui peut être sociale, idéologique, économique, militaire.<br class="autobr" /> Quant à la connaissance en matière d'acte sexuel je n'ai pas développé plus avant la sémantique du verbe "connaître" employé dans son sens biblique. Je suppose que c'est dans un autre sens qu'il est utilisé dans la célèbre phrase de Socrate !</p> Voir flotter ensemble le drapeau bleu blanc rouge de la France au coté du drapeau rouge du mouvement ouvrier... 2019-09-08T12:20:20Z http://lepcf.fr/voir-flotter-ensemble-le-drapeau-bleu-blanc-rouge-de-la-France-au-cote-du#comment3966 2019-09-08T12:20:20Z <p>Jaurès était un petit-bourgeois social-démocrate.<br class="autobr" /> S'il n'était pas mort avant (pour un combat totalement juste, il est vrai) il serait resté avec la SFIO au congrès de Tours.<br class="autobr" /> Il n'était pas marxiste, Lénine le lui a suffisamment dit.</p> Voir flotter ensemble le drapeau bleu blanc rouge de la France au coté du drapeau rouge du mouvement ouvrier... 2019-09-08T07:53:38Z http://lepcf.fr/voir-flotter-ensemble-le-drapeau-bleu-blanc-rouge-de-la-France-au-cote-du#comment3965 2019-09-08T07:53:38Z <p>Discours très intéressant surtout dans sa dernière partie.Quelqu'un pourrait-il apporter des précisions sur le mot d'ordre qui apparaît à la fin d"Union du Peuple de France".Il me semble avoir lu que ce mot d'ordre a rapidement été abandonné à l'époque (années 1970 ? ) au profit de celui d' "Union de la Gauche".Merci.</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique ! 2019-09-05T19:28:08Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3960 2019-09-05T19:28:08Z <p>Parfaitement d'accord.<br class="autobr" /> le rapport du comité d'éthique du CNRS, sollicité par son directeur, en 2011, à propos de la façon de traiter scientifiquement une controverse sur le climat, dit ceci : "Une structure du type GIEC ne concerne pas la validation de théories scientifiques, qui s'obtient au terme d'un jugement de pairs dans le cadre de la publication de résultats dans des revues scientifiques". Sans parler de ce que dit Gervais mais aussi Acot, le président du GIEC est un ancien dirigeant d'Exxon et son prédécesseur un ingénieur des chemins de fer.</p> <p>J'ajouterai ceci : si les gens du GIEC et tous leurs soutiens, d'une manière ou d'une autre étaient honnêtes ou non formatés, ils diraient simplement : nous ne savons rien. Personne n'a les éléments qui peuvent prouver un réchauffement qui soit différent des précédents, parce que les modèles de températures dont nous disposons sont trop récents. Personne ne peut prouver que le CO2 contribue à l'effet de serre. Le GIEC, au-delà de l'épisode des glaciers de l'Himalaya et d'un autre sur la montée des océans qui l'ont rendu ridicule, parle d'une augmentation de température sur plusieurs décennies de 1,5 à 4,5 degrés avec une erreur possible de 3 degrés : du vide. D'autant plus que, depuis 1993 la réalité ne colle absolument pas aux "prévisions" du GIEC, puisque la température moyenne sur Terre est stable.<br class="autobr" /> Comment peut-on approuver Annie Lacroix-Riz, qui est une historienne de la preuve, et ne pas demander aux scientifiques de faire pareil : qu'ils avancent leurs preuves !!!<br class="autobr" /> Gervais n'est pas un de nos amis politiques, pour tout dire. Mais, depuis 15 ans, en matière de géopolitique, en France en tout cas, la gauche est pire que le droite et encore plus la gauche radicale : la preuve par la Syrie.</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique ! 2019-09-04T07:19:07Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3959 2019-09-04T07:19:07Z <p>Pam <br class="autobr" /> Oui le GIEC dont le vrai titre est "Intergouvernemantal panel on climatic change" est une institution politique et non scientifique. Son titre l'indique" intergouvernemental". Ce sont les gouvernements qui nomment. Donc ce n'est pas une académie. Que viennent faire des non scientifiques qui constituent la moitié de ses membres ? On ne fait pas de la science avec des non scientifiques, c'est une évidence. Le GIEC appelons le ainsi n'a pas pour but de déterminer les causes du réchauffement climatique, mais de déterminer les conséquences de l'action humaine sur le réchauffement. Or ce point qui apparait comme une vérité scientifique n'est nullement démontré. <br class="autobr" /> Comment fonctionne le GIEC ? Il demande à des scientifiques à travers le monde des contributions qu'il compile. Il prend ce qu'il veut. Cela constitue un pavé de 2500 pages que peu de monde est capable de lire compte tenu de la diversité des sujets. Ensuite ce document est passé à la centrifugeuse pour se réduire à 40 pages. Ce mini document sert de matrice au document final de 12 à 14 pages pour les décideurs qui est décidé ligne par ligne comme un document diplomatique. Ou est la science là dedans ?<br class="autobr" /> De nombreux contributeurs ont claqué la porte devant le refus des dirigeants du GIEC de prendre en compte leurs points de vue éliminés au cours du rétrécissement du document.<br class="autobr" /> Je te conseille la lecture de l'ouvrage 'L'urgence climatique est un leurre" de François Gervais Professeur émérite directeur d'une UMR du CNRS. Il a eté relecteur du rapport AR 5 du GIEC. Ainsi que celui de Sylvie Brunet prof a Agro Paris Tech "Toutes ces idées qui nous gâchent la vie : Alimentation, climat, santé, progrès, écologie"<br class="autobr" /> Cordialement<br class="autobr" /> Gilles Mercier</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-04T00:47:26Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3958 2019-09-04T00:47:26Z <p>@Dariokhos<br class="autobr" /> La position du PCF sur le nucléaire doit beaucoup au marxisme d'abord, et surtout à Joliot-Curie ensuite qui faisait tellement autorité dans le domaine qu'il ne suscitait pas le débat, et encore moins la contestation.<br class="autobr" /> Le danger N°1 est le "scientisme", qui efface le doute, et tend à transformer n'importe quelle démonstration à objet scientifique, largement médiatisée, en dogme quasi religieux. Il est normal qu'un scientifique ne disposant pas de preuves scientifiques ait un avis, et même que cet avis puisse avoir une valeur supérieure à celui d'un profane. Mais un avis reste un avis, ce n'est pas une preuve.<br class="autobr" /> L'expérience de Newton est une preuve de la loi de la chute des corps, reproductible à l'infini, où sont les preuves du GIEC ? C'est pourtant sur cette camelote qu'on prétend construire une politique économique, lever des impôts, etc...etc. Autre calamité, et non des moindres, le "médiatisme" démagogique. Pour trop de monde, un mensonge sorti d'une antenne devient une vérité. Pourquoi le pont romain de Vaison-la-romaine a tenu, alors que tous les autres ont été enlevés ? Pourquoi l'hôpital neuf de Carcassonne a été inondé ? Pourquoi la centrale nucléaire du Blayais a frôlé la cata au tournant du siècle ? etc...<br class="autobr" /> Parce quelques données, pourtant connues, ont été, plus ou moins volontairement, négligées !! Pas la peine de se camoufler derrière le réchauffement climatique.....</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-03T19:50:12Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3957 2019-09-03T19:50:12Z <p>Je crois que, au moins en partie, je ne me suis pas fait comprendre.<br class="autobr" /> Malgré tes arguments sur les modèles, je suis pour que tout le monde soit dans ce débat parce que les Hommes du Capital veulent nous en éloigner.<br class="autobr" /> Je pense, personnellement, totalement comme CN et Pascal Acot.<br class="autobr" /> Mais ce n'est pas le problème.</p> <p>Ce n'est pas dans un débat technique que je veux "lancer les militants" mais dans un débat idéologique essentiel contre le scientisme, en physique, comme en géographie, en lecture comme en histoire.<br class="autobr" /> Et dès que cette posture là est prise, cela change tout le rapport au débat sur le climat, et, par exemple, nous empêche de parler de climato-scepticisme quand rien n'est prouvé.<br class="autobr" /> Nous pouvons ne pas avoir d'avis sur la question mais avancer un avis de fond sur la science. Pas de ligne officielle, doute permanent. Cette orientation suffit à bousculer tous les avaleurs de l'idéologie dominante, y compris ceux du P"C"F. Et c'est pour moi l'essentiel.<br class="autobr" /> "Doute de Tout, va même jusqu'à douter de ton propre doute" disait le père Marx.</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-03T19:24:54Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3956 2019-09-03T19:24:54Z <p>Dariokhos,</p> <p>Bien d'accord avec toi, marxisme et réflexion révolutionnaire sont passé à la trappe dans ce débat, qui à mon sens est un débat de duppe. Je dirais même plus un débat "populiste".</p> <p>Pam tu dit le nucléaire est l'exemple du même du capitalisme d'état, mais je voudrait juste te rappeler que le PCF, à l'époque soutenait bec et ongle le nucléaire......</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-03T19:03:25Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3955 2019-09-03T19:03:25Z <p>Depuis longtemps, je lis dans la presse de vulgarisation scientifique, genre ciel et espace, la recherche scientifique en cosmologie...<br class="autobr" /> Il y a 30 ans, un modèle (le modèle dit standard) s'imposait très largement, il y avait consensus scientifique...<br class="autobr" /> Aujourd'hui, plus rien ne va et la recherche de la matière et de l'énergie noire qui constituerait l'essentiel de l'univers bouscule ce modèle... <br class="autobr" /> La grande majorité des scientifiques continue à chercher dans une extension simple de ce modèle standard, incluant une "super-symétrie" et cherchant (désespérément !) de nouvelles particules pour le confirmer...<br class="autobr" /> Et d'autres scientifiques cherchent ailleurs, certains proposant même une gravitation qui ne serait pas universelle...<br class="autobr" /> Je considère comme complètement stupide de proposer aux militants un débat pour trancher ce débat scientifique..</p> <p>Et je pense que la compréhension d'un modèle climatique est sans doute plus difficile que la compréhension du modèle standard....</p> <p>Je répète, nous avons largement de quoi mener la bataille politique contre les politiques climat capitalistes...</p> <p>Après, une science citoyenne, avec l'enjeu de la vulgarisation, de l'enseignement, de la démocratie scientifique, du pilotage de la recherche.... est un vrai enjeu politique, pas seulement sur le climat !</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-03T17:59:49Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3954 2019-09-03T17:59:49Z <p>Je ne me retrouve pas dans ton expression et surtout pas dans cette idée que nous n'aurions pas à entrer dans le débat scientifique. <br class="autobr" /> L'argument des ingénieurs du CEA ne vaut pas, justement parce qu'ils ont été plus longtemps que d'autres soumis au formatage idéologique de l'Ecole, de la maternelle à l'université, et donc sont a priori plus sensibles à l'idéologie dominante.<br class="autobr" /> Il y a d'ailleurs eu une controverse sur la façon de mener le débat sans jamais donner la parole à ceux qui pensent différemment entre le CNRS qui s'en inquiétait et le CEA qui validait l'exclusion des non conformes au début des années 2010.<br class="autobr" /> Il ne me paraît pas fondamentalement marxiste de s'en tenir aux seuls arguments "économiques, sociaux et politiques". Alors, on jette à la poubelle la "Dialectique de la nature" de Engels ? Au contraire, les marxistes léninistes doivent être de tous les débats. D'autant plus que la nocivité du CO2 n'a jamais été prouvée que de plus en plus de scientifiques pensent que son augmentation toute relative (cf ce qu'écrit CN avec lequel je suis parfaitement d'accord) n'est pas la cause mais la conséquence de la légère augmentation des températures au XXème siècle.<br class="autobr" /> Rien, aucun débat ne nous est étranger. Et ce d'autant plus qu'au delà de l'avis qu'on peut avoir sur la question, la controverse sur le climat pose deux questions.<br class="autobr" /> 1 Comme je l'ai dit, celle d'un non débat où il est impossible d'être audible dès qu'on met en doute la doxa du GIEC, organisme politique et non scientifique fondé par Thatcher et Reagan.<br class="autobr" /> 2 Et c'est le plus grave, la conception de la science que cela induit. Une conception scientiste, d'une science absolue et vraie, qui s'imposerait à nous comme un nouveau Dieu. C'est le total contraire de la démarche scientifique, et le CEA y contribue largement. La démarche scientifique est faite de tâtonnements, d'erreurs, de corrections ; et ce qui paraît vrai aujourd'hui peut se révéler faux demain.<br class="autobr" /> On peut faire le parallèle avec la doxa indépassable en histoire, notamment de l'URSS et de la seconde guerre mondiale et, pour ce qui est de l'éducation nationale de la lecture, où il est interdit de dire que l'on peut apprendre à lire sans prononcer le moindre son, en lisant, simplement.<br class="autobr" /> Les sciences dites dures ne sont pas épargnées par ce phénomène du scientisme, bien au contraire. Les matérialistes, et notamment les marxistes-léninistes doivent le comprendre.<br class="autobr" /> Je termine par une remarque : une des scientifiques climato-réaliste a fait la remarque que pratiquement tous ceux qui s'exprimaient contre l'idéologie dominante du GIEC étaient retraités. Pourquoi ? Parce qu'avec la casse de la recherche publique, travailler dans la recherche veut dire chercher un financement, un sponsor donc. Et si tu dis du mal de la science absolue, pas de sponsor. C'est la même chose dans tous les domaines scientifiques, les scientifiques, fussent-ils à la CGT, s'ils veulent être financées, doivent montrer patte blanche. Et que je sache, l'immonde Pascal Debay est à la CGT.<br class="autobr" /> "Sauvons le climat, sauvons la planète" est un succédané du millénarisme, un retour du plus pur idéalisme, sous des dehors non religieux, c'est ce que dit la Greluche : "L'Homme est méchant". "Homo homini lupus" disait l'idéaliste Hobbes. Et nous laisserions faire tout cela sans participer au débat ???<br class="autobr" /> Je joins un lien vers un résumé d'une interview de Pascal Acot, historien du climat et communiste.<br class="autobr" /> <a href="http://ancommunistes.fr/spip.php?article1501" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://ancommunistes.fr/spip.php?article1501</a></p> L'urgence climatique et écologique c'est politique ! 2019-09-03T16:36:34Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3953 2019-09-03T16:36:34Z <p>Où est donc passé le pb du niveau des océans ? <br class="autobr" /> C'était pourtant une évidente conséquence du réchauffement mais voilà qu'un quidam a fait remarquer que la glace était plus volumineuse que l'eau, donc que sa fonte, en Arctique, faisait plutôt baisser le niveau. Et qu'un autre a fait remarquer que le volume des océans variait avec la tectonique des plaques. Et qu'un troisième a fait remarquer que les matériaux produits par les érosions s'entassaient, in fine, dans les mers et océans.<br class="autobr" /> Voilà pourquoi la montée des eaux n'est plus une catastrophe puisque le réchauffement n'y est pour rien, ou si peu. Les Maldives s'enfoncent, bof ils n'ont qu'à écoper, puisqu'ils ne sont plus à plaindre.....</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique ! 2019-09-03T10:56:27Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3952 2019-09-03T10:56:27Z <p>Gilles,</p> <p>personne ne se trompe sur l'opération Greta. Alors l'idée d'une lettre ouverte est peut-être mauvaise mais cela ne change rien à la question de notre position sur la bataille du climat.</p> <p>Oui, il y a une bataille du capitalisme qui utilise l'écologie politique pour sa propre restructuration, détruisant beaucoup de choses issues du compromis social de l'après-guerre, ce qui a des conséquences y compris sur des choix de technologies, l'abandon récent par la France du projet Astrid est révélateur... Pendant ce temps, la Chine accélère sa recherche sur la filière thorium... (peut-être d'ailleurs que ce n'est pas un hasard si ce "socialisme de marché" ne fait pas comme nous...)</p> <p>Mais je ne comprends pas cette insistance à vouloir à tout prix prendre parti au plan politique dans le débat scientifique, et traiter avec mépris les scientifiques qui ne sont pas climato-sceptiques et qui sont la majorité. Tu es un scientifique et donc tu peux t'exprimer dans le débat scientifique, mais pourquoi faudrait-il en faire une décision politique ?</p> <p>Tu ne peux pas dire que le GIEC n'a rien de scientifique quand le fait est que la grande majorité des scientifiques du climat, mais aussi de beaucoup de sciences connexes y contribuent...! Le comité scientifique de l'association Sauvons le climat par exemple ne sont pas des nuls ! Beaucoup sont issus de l'histoire d'EDF grand service public marqué par les communistes !</p> <p>Et non, ce n'est pas parceque le réchauffement climatique a une part d'origine anthropique que nous serions contraint à la décroissance. Au contraire, la bataille pour le service public, notamment pour les transports et pour le fret, le renforcement du nucléaire dans de nombreux pays, la recherche sur les alternatives au pétrole/charbon pour beaucoup d'usages, au plan international les routes de la soie chinoise comme alternative au transport maritime, la paix pour libérer des moyens gigantesques pour le développement... Il y a largement de quoi faire de la politique pour combattre face aux catastrophismes...</p> <p>Comment peut-tu dire... on émet 6 Milliards de tonnes de carbone chaque année, mais je m'en fous ? D'un point de vue de classe, c'est un gâchis insupportable illustratif de l'incapacité du capitalisme à protéger la terre et le travailleur.</p> <p>Cette position de l'impossibilité d'un autre développement est un défaitisme politique même si tu avais raison au plan scientifique.</p> <p>D'ailleurs il y a un argument clair. Si c'était vraiment le discours du climat qui conduisait les politiques capitalistes, Macron aurait relancé le nucléaire ! Et si alors son vrai objectif est la casse du service public et la régression sociale, pourquoi cacher notre bataille derrière le climat alors qu'on a tout intérêt à montrer justement que la décroissance n'est ni justifiée socialement (c'est à priori le plus facile) mais ni non plus pour la planète, parcequ'on est capable de réduire massivement nos émissions !</p> <p>pam</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique ! 2019-09-03T09:27:09Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3951 2019-09-03T09:27:09Z <p>En document attaché un article de Marianne qui relate l'opération Ema Thunberg. Comment quand on se réclame de la Révolution peut on tomber dans le panneau du discours dominant relayant le verbiage d'une adolescente autiste manipulée ?<br class="autobr" /> Le GIEC n'a rien à voir avec la science c'est une institution politique. La moitié de ses membres ne sont pas des scientifiques. Ses méthodes de travail sont aux antipodes de la démarche scientifique.<br class="autobr" /> Le réchauffement climatique d'origine humaine est devenue une pensée officielle, matraquée par les médias et la presse. Malheur à ceux qui ne partagent pas ce point de vue. La science officielle sur le climat est dans la continuité du Lyssenkisme.<br class="autobr" /> Si le réchauffement climatique était d'origine humaine, nous pouvons prendre le problème par tous les bouts, l'Histoire de l'Humanité s'arrête. La seule solution c'est la ... décroissance. Le bla-bla sur l'économie décarbonée est du vent.<br class="autobr" /> La réchauffement climatique d'origine humaine est dans le prolongement de l'idéologie dominante du développement durable que la bourgeoisie a fait sienne après l'effondrement du socialisme.<br class="autobr" /> C'est l'intérêt de l'opération de la bourgeoisie ; instiller l'idée de la décroissance, détourner les gens et en particulier les jeunes de la lutte. <br class="autobr" /> Gilles Mercier</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-03T07:11:28Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3950 2019-09-03T07:11:28Z <p>@ Pam<br class="autobr" /> <i>"On peut être piégé par des remarques scientifiques qui semblent pertinentes... au premier abord, mais qui se révèlent vite totalement fausse.."</i><br class="autobr" /> Mais d'où viennent les "climato-septiques" ?<br class="autobr" /> 1-2000 on nous explique que les véhicules à essence polluent un max avec le CO2 d'où hausse de l'essence par rapport au gazole !<br class="autobr" /> 2-2010 les véhicules diésels sont montrés du doigt (particules fines) d'où hausse du gazole !<br class="autobr" /> 3-2020 alignement des taxes sur le gazole non routier (chauffage+chantiers+agricole....) sur son frère routier !<br class="autobr" /> 4-2030 grâce au compteur linky, les voitures électriques vont cracher au bassinet à chaque recharge<br class="autobr" /> 5-Le fret ferroviaire est en voie de disparition au profit du tout routier<br class="autobr" /> 6-Etc.....<br class="autobr" /> A part cela, la lutte contre le carbone (élément naturel de la classification Mendélieff) est toujours désintéressée, merci Gréta......</p> Féminicide, pourquoi ? 2019-09-03T06:14:55Z http://lepcf.fr/Feminicide-pourquoi#comment3949 2019-09-03T06:14:55Z <p>Oui Jacques, la femme du prolétaire et le mari de la femme du prolétaire ?? Mais si le capitalisme est responsable de la situation du mari et de la femme prolétaires, c'est quand même les femmes qui sont tuées ? <br class="autobr" /> Il y a peu de maris battus. Et de maris tués par leurs femmes. <br class="autobr" /> Quand j'exerçais mon métier d'institutrice, j'ai vu une fois un mari battu par sa femme, alccolique : cela s'est passé dans le bureau de la directrice,la femme poursuivait son mari autour du bureau de la directrice !La directrice a protégé le mari ; le mari ne répondait jamais aux coups !! Admirable. Il y eut divorce , le mari a eu la garde des enfants et il a très bien élevé ses enfants. <br class="autobr" /> Mais c'est les femmes qui sont tuées en majorité. Et j'ai vu beaucoup de femmes battues au cours de ma vie professionnelle. <br class="autobr" /> Et je me suis demandé si le socialisme pourrait résoudre ce problème ? Ou amélioré ? je n'ai pas la réponse à toutes mes questions. Le livre de Naccache a seulement apporté quelques réponses.</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-02T19:27:25Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3948 2019-09-02T19:27:25Z <p>@raymond</p> <p>il ne faut pas confondre la bataille idéologique qui utilise le climat pour accélérer la restructuration du capital au détriment du capital le plus lié aux états historiques et le débat scientifique limité bien que réel...</p> <p>Le nucléaire est typique du capitalisme monopolistique d'état. La restructuration accélérée du capital à la Uber ne peut plus se permettre ce type d'économie de très long terme et nécessairement étatique. Par contre le solaire et l'éolien permette un capital très liquide avec une bonne rentabilité... si on ne lui demande pas de qualité de service, donc si on casse le service public.</p> <p>Mais on ne peut convaincre de cela en menant un débat scientifique comparé sur l'éolien et le nucléaire, cela n'a pas de sens, il faut mener un débat politique sur la réponse aux besoins, l'indépendance nationale, l'efficacité d'utilisation des ressources, l'impact environnemental... Rien de cela ne nécessite de se transformer en "climato-réalistes...", et de prendre partie dans un débat scientifique...</p> Ils mentent sur les gilets jaunes depuis des mois... et nous devrions croire leur propagande anti-chinoise ? 2019-09-02T19:23:13Z http://lepcf.fr/Ils-mentent-sur-les-gilets-jaunes-depuis-des-mois-et-nous-devrions-croire-leur#comment3947 2019-09-02T19:23:13Z <p>Si la Chine communiste utilisait les méthodes fascistes que la milice à Macron, le Pétain des années 2000, utilise contre les Gilets Jaunes, il y aurait des milliers de morts à Hong-Kong.</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-02T19:18:09Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3946 2019-09-02T19:18:09Z <p>Non, nous n'avons nul besoin de tenter de régler un débat scientifique sur le climat, ce serait démagogique. Pour ceux qui veulent en savoir plus, je conseille la lecture <a href="https://www.sauvonsleclimat.org/fr/base-documentaire/climat-distinguer-le-vrai-du-faux" class="spip_out" rel='nofollow external'>de cet article</a> pour se situer dans la bataille d'études pour ou contre le GIEC...</p> <p>Car il y a une bataille dans laquelle évidemment les analyses du GIEC sont massivement relayées par les médias dominants, mais dans lequel aussi on voit des "antisciences" ou "complotistes" mener les mêmes polémiques que sur les OGM ou la dangerosité des ondes... Difficile de faire la part des choses, même s'il y a de nombreux communistes, scientifiques, ingénieurs qui produisent des connaissances utiles pour une autre politique climat. La revue progressistes et notre camarade Amar Bellal font un travail utile ! Dans l'association Sauvons le climat, il y beaucoup d'ingénieurs EDF ou CEA de la CGT !</p> <p>On peut être piégé par des remarques scientifiques qui semblent pertinentes... au premier abord, mais qui se révèlent vite totalement fausse... Ainsi l'antarctique était une forêt, ... mais avec la dérive des continents, à l'époque où c'était une forêt, ce n'était pas au pole !</p> <p>De même, il est sûr que le soleil, ses éruptions, son évolution ont un impact .... d'ailleurs dans un milliard d'année, cet impact sera tel que la terre sera de toute façon invivable... mais ces données sont relativement bien connues et la quantité d'énergie venant du soleil est sans doute une des données les plus fiables des modèles du GIEC</p> <p>Oui le climat de la terre a déja été beaucoup plus chaud (les dinosaures !) et beaucoup plus froid, et alors ? Est-ce que ca justifie d'envoyer 5 ou 6 Milliards de tonnes de carbone dans l'air ?</p> <p>Oui, certains pour justifier leur politique climat déforment les données scientifiques pour imposer le "catastrophisme" comme le député vert Yves Cochet qui se prépare à la fin du monde. Mais est-ce que ca justifie de chercher des arguments faussement scientifiques pour dénoncer une politique climat ? Ce qui caractérise le réchauffement actuel par rapport au passé, c'est sa vitesse, mais sa réalité peut être perçue par tout le monde (dates de vendanges, végétations... ). Il est certain que l'homme y contribue avec ses rejets de CO2... de combien ? à la limite peu importe, la réalité du gachis de ces millions de tonnes de carbone que nous envoyons dans l'atmosphère est visible</p> <p>Le socialisme soviétique avait développé une agronomie qui reposait sur la biodiversité des sols, et c'est en voulant copier pour le rattraper le capitalisme occidental que l'URSS s'est orientée vers l'agrochimie... Pourquoi ne pas revendiquer nous aussi une réflexion marxiste sur la valeur du sol ? pourquoi ne pas refuser le modèle capitaliste pour qui le sol n'est qu'une valeur foncière liée à la rentabilité des activités possibles sur sa surface, quitte à l'artificialiser totalemennt ?</p> <p>Pourquoi ne pas affirmer que nous recherchons une efficacité énergétique radicalement supérieure à ce que permet le capitalisme car nous voulons "économiser la terre et le travailleur" au lieu de les exploiter...</p> <p>Nul besoin d'entrer dans le débat climatosceptiques pour cela !</p> <p>Restons-en aux arguments sociaux, économiques et politiques qui nous sont largement suffisants !</p> <p>Nous voulons une économie décarbonée car il est scandaleux de rejeter chaque année 6 milliards de tonnes de carbone dans l'atmosphère... Alors que nous avons pour l'électricité des techniques alternatives, le nucléaire, demain la filière thorium, et après-demain la fusion...</p> <p>Le piège idéologique du climat, c'est de nous enfermer dans le scepticisme pour interdire de penser les alternatives socialistes aux fossiles...</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-02T18:34:28Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3945 2019-09-02T18:34:28Z <p>Désolé, mais je ne suis pas sûr que cette opération soit totalement innocente. Et si les arguments étaient incontestables, on n'aurait pas besoin d'une opération aussi minable pour convaincre tout les citoyens honnêtes. J'ai donc du mal à suivre le parti du réchauffisme entropique. <br class="autobr" /> Mes connaissances scientifiques sont certes limitées mais pas complètement nulles. J'attends, avec le plus grand intérêt, la démonstration que le passage de 2,8 PPM (parties par million) à 4 PPM de la proportion du CO2 dans la basse atmosphère soit capable d'en modifier l'impédance, face aux rayonnement infra-rouge de la Terre, au point de provoquer le réchauffement planétaire qui est constaté.<br class="autobr" /> On nous dit que la majorité des climatologues, faute de preuves scientifiques, en viennent à traiter le problème en émettant des avis qui convergent, certes, mais qui ne sont que des avis. Depuis quand, la vérité scientifique pourrait sortir d'une urne collectant des avis, plutôt que d'une démonstration vérifiable et reproductible ?<br class="autobr" /> Je ne crois pas que les marxistes aient quelque chose à gagner à négliger les méthodes scientifiques qui ont fait leur preuves depuis des siècles, souvenons-nous de l'affaire Lyssenko......</p> Féminicide, pourquoi ? 2019-09-02T13:30:38Z http://lepcf.fr/Feminicide-pourquoi#comment3944 2019-09-02T13:30:38Z <p>Lénine disait à propos de la situation du prolétaire "Il y a pire que le prolétaire, c'est la femme du prolétaire". Eh bien avec l'approfondissement de la crise socio-économique les tensions au sein des couples s'aiguisent et on risque de trouver pire encore c'est "le mari de la femme du prolétaire" !<br class="autobr" /> Il ne faudrait pas perdre de vue que dans ce domaine aussi la question est liée au capitalisme. La domination et la violence qui sont dans sa nature exacerbent ces tensions. S'il est exact qu'il y a des femmes qui meurent cous les coups de leurs compagnons, il y a aussi des hommes qui souffrent de ce qu'on appelle "la cruauté mentale" de leurs partenaires.<br class="autobr" /> Y a-t-il une similitude entre la connaissance et la sexualité ? Alors là, je n'en ai jamais eu conscience. C'est "que je vis de bonne soupe et non de beau langage" !<br class="autobr" /> Quant au plaisir, je rappelle ce qu'avait dit Dieu et qui est rapporté dans la légende d'un dessin de Jean Effel "Contrairement à ce qui se passe en mathématiques, le plaisir double quand il est partagé" !</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-02T13:28:31Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3943 2019-09-02T13:28:31Z <p>Pam,</p> <p>Justement l'article cité est fait pour encore plus justifier le matraquage médiatique de Greta Thunberg, la mettre ainsi encore plus en avant en la faisant passer pour une martyr des politiques....<br class="autobr" /> Quand je parle de rouleau compresseur médiatique cela concerne aussi bien la propulsion médiatique de la petite suédoise que l'urgence climatique. En effet les deux ont comme dénominateur commun la culpabilisation des populations avec l'enfermement dans la peur. <br class="autobr" /> Tu parles de climato-septiques, il serait peut être bon d'y regarder de plus prés car ce sont aussi des scientifiques qu'il ne faudrait pas considérer comme des intelligences de seconde zone ou relevant du complotisme. D'ailleurs ils se nomment eux même "climato-réalistes". C'est, à mon avis, aujourd'hui la grande question, élargir la vision de l'analyse scientifique pour ne pas se tromper sur les choix de société à venir et ne pas faire une confiance aveugle à ceux qui sont mis en avant par les médias du capital. Qui d'ailleurs utilise très largement les questions climatiques pour se donner de nouvelles sources de profits et ainsi trouver des moyens de rebonds.</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-02T11:16:36Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3942 2019-09-02T11:16:36Z <p>Bravo pour cette lettre. J'espère qu'elle parviendra aux oreilles de cette jeune fille qui harangue les élus et culpabilise le monde. Je pense qu'elle n'a pas un niveau important, , c'est le niveau politique. Très important !<br class="autobr" /> Si on invitait pour notre rencontre internationaliste , comme tu le proposes je crois deux lycéens de son parti ( garçon et fille pour la parité ) ça serait bien .<br class="autobr" /> Au moins ils auraient un début de formation politique justement ...</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-02T08:33:24Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3941 2019-09-02T08:33:24Z <p>Je t'accorde que c'est peut-être précipité, mais ton commentaire sans doute aussi car je ne suis pas sûr de comprendre... l'article que tu cite prend la défense de la démarche de Greta et dénonce la violence des campagnes médiatiques contre elle, d'extreme-droite comme d'extreme-gauche, ce n'est pas faux, mais il me semble qu'il faut quand même voir aussi l'importance de la campagne médiatique pour elle... assez impressionnante et la victoire de son concours d'écriture en Suède, un concours d'écriture parmi quelques milliers sur la planète, ne suffit pas à justifier l'énorme vague médiatique qui a fait connaitre les "grèves lycéennes pour le climat"..</p> <p>Et au-dela de Greta, quand on compare le traitement policier et médiatique des manifestations de lycéens de novembre dans le contexte des gilets jaunes, et le traitement des manifestations de lycéens pour le climat en mars, il y a un gouffre !</p> <p>Ensuite, tu évoques "Suivre le rouleau compresseur sans prendre le recul de classe est dangereux " mais de quel rouleau compresseur ? celui qui propulse greta médiatiquement ? ou le rouleau compresseur de l'urgence climatique ? Veux-tu faire état des critiques climato-sceptiques ? Je ne suis pas sûr de comprendre...</p> <p>En tout cas, notre objectif est justement de sortir de cette médiatisation qui ne fait plus appel à la connaissance et l'intelligence, mais aux effets publicitaires des peurs, des rumeurs ou du complotisme...</p> <p>C'est nécessaire pour ne pas tomber dans le piège de confondre un débat scientifique sur la part des causes anthropiques dans le réchauffement, et le débat politique sur la place de l'environnement dans la société... et l'enjeu justement du choix de société dans les décisions "pour la planète"...</p> <p>De fait, réchauffement ou pas, pour un communiste, balancer 5 ou 6 Milliards de tonnes de carbone dans l'atmosphère, c'est un gachis inacceptable !</p> <p>pam</p> L'urgence climatique et écologique c'est politique !" 2019-09-02T07:35:02Z http://lepcf.fr/L-urgence-climatique-et-ecologique-c-est-politique#comment3940 2019-09-02T07:35:02Z <p>Bonjour,</p> <p>Peut être un peu précipité comme démarche ? Les questions climatiques n'appartiennent pas à une "rumeur" ni à une manipulation médiatique. De nombreuses voix de scientifiques, s'expriment, sans être médiatisés, pour donner des éclairages plus réalistes. Suivre le rouleau compresseur sans prendre le recul de classe est dangereux et conduit à une démarche populiste.<br class="autobr" /> Un lien en exemple : <a href="https://mrmondialisation.org/greta-thunberg-lhistoire-dune-hysterie-collective/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://mrmondialisation.org/greta-thunberg-lhistoire-dune-hysterie-collective/</a></p> Ils mentent sur les gilets jaunes depuis des mois... et nous devrions croire leur propagande anti-chinoise ? 2019-08-20T18:53:05Z http://lepcf.fr/Ils-mentent-sur-les-gilets-jaunes-depuis-des-mois-et-nous-devrions-croire-leur#comment3926 2019-08-20T18:53:05Z <p>Enfin un article qui remet les pendules à l'heure et qui pourrait trouver sa place dans l'Huma pour sortir de la tiédeur rédactionnelle que l'on rencontre souvent...</p> Hong Kong, lutte géopolitique et souveraineté de la Chine 2019-08-20T15:47:40Z http://lepcf.fr/Hong-Kong-lutte-geopolitique-et-souverainete-de-la-Chine#comment3925 2019-08-20T15:47:40Z <p>Excellent article, à diffuser largement !</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-19T11:03:24Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3920 2019-08-19T11:03:24Z <p>@ pam<br class="autobr" /> <i>"Cela aide d'ailleurs à mieux comprendre ce qu'est le socialisme, période de transition qui n'est pas la négation du capitalisme, mais de la .. dictature de la bourgeoisie.</i><br class="autobr" /> Quand le PCF parviendra à adopter ce point de vue, une bonne partie du chemin idéologique sera derrière nous.<br class="autobr" /> Seront, du même coup, redéfini : <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> La dictature du prolétariat <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le prolétariat lui-même en même temps que la bourgeoisie <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Et le socialisme comme période d'extinction du capitalisme <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Tout en remettant sur le tapis l'étude des causes principales de la chute de l'URSS ; démocratie ou bien économie ?<br class="autobr" /> Quand à Gastaud, que j'ai connu dans une autre vie, s'il n'est évidemment pas un valet de l'impérialisme, pas plus que Badiou, je le voie plutôt positiver l'action de Brejnev en URSS que celle de Deng Xiao Ping en Chine...</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-18T10:42:23Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3917 2019-08-18T10:42:23Z <p>Si la forme de ma remarque a pu blesser, c'est " à l'insu de mon plein gré". Je le regrette et présente mes excuses au camarades Gastaud et du PRCF dont les efforts sont intéressants. Sur le fond, je maintiens mon point de vue. Selon moi, indépendamment de leurs intentions et de leur argumentaire, nier la valeur et l'importance du socialisme aux caractéristiques de la Chine revient à se mettre objectivement du côté impérialiste principalement occidental de la barricade. Je suis convaincu qu'un échange franc et respectueux finira par aplanir les différends. L'analyse de la situation à Hong Kong devrait nous aider en ce sens. Bien fraternellement.</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-18T10:07:49Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3916 2019-08-18T10:07:49Z <p>Hervé a posé utilement la question du centralisme démocratique que toute réorientation du PCF devra aborder... D'autant que l'expérience depuis son abandon montre à quel point cela n'a pas aidé ni la démocratie, ni la solidarité et la cohérence des communistes, ni même leur fraternité militante... Et que les péripéties adémocratiques de la France Insoumise sont là pour montrer à quel point le "mouvement" plus ou moins gazeux ne peut être une alternative au centralisme démocratique pour les combats du monde du travail .</p> <p>Il est utile de faire le lien avec la "dictature du peuple" théorisée par les chinois, mais il ne faut pas que cela empêche le débat au fonds sur la question de l'organisation pour les communistes.</p> <p>D'autant que Hervé passe le trait de mon point de vue inutilement dans son désaccord pourtant justifié avec le débat Gastaud-Badiou. Evoquer un "long échange lourd de pédanterie" pour conclure que Gastaud est un allié objectif de l'impérialisme est évidemment insultant, ce qui n'est jamais bon dans un débat militant, mais surtout évidemment faux.</p> <p>Hervé aurait pu en rester à son jugement d'une "méconnaissance commune du socialisme aux caractéristiques de la Chine :" de Gastaud, et justement montrer en quoi la "dictature du prolétariat" en Chine montre bien que le pouvoir est bien détenu par les communistes pour décider en faveur de ceux qui travaillent, même si le capitalisme continue à jouer son rôle.</p> <p>Cela aide d'ailleurs à mieux comprendre ce qu'est le socialisme, période de transition qui n'est pas la négation du capitalisme, mais de la .. dictature de la bourgeoisie.</p> <p>Je veux réaffirmer la fraternité et la solidarité que nous assurons à Georges Gastaud, malgré des désaccords devenus majeurs depuis 2017. Les communistes divisés par une histoire difficile ont tout intérêt à se parler avec bienveillance... pour pouvoir surmonter leur désaccord...</p> <p>pam</p> « Les Américains ne sortiront pas gagnants de l'affrontement avec la Chine » 2019-08-14T21:16:54Z http://lepcf.fr/Les-Americains-ne-sortiront-pas-gagnants-de-l-affrontement-avec-la-Chine#comment3909 2019-08-14T21:16:54Z <p>le 1 est faux, c'est une de nos divergences, d'ailleurs, cher camarade, même si le 2 est vrai et si, donc, au final je suis d'accord avec toi.</p> <p>A chacun selon ses besoins, c'est le socialisme ; je ne suis pas d'accord avec vous sur le fait que la Chine soit une société socialiste mais elle ne revendique que cela, pas le communisme.<br class="autobr" /> La société socialiste est une société de transition dans laquelle l'Etat prolétarien remplace l'Etat bourgeois et qui satisfait les besoins.</p> <p>En revanche, la société communiste, le communisme, qui est effectivement ce que tu dis en 2 est : à chacun selon ses envies.</p> <p>C'est de Marx et en particulier diffusé par Politzer dans ses principes élémentaires de la philosophie.</p> « Les Américains ne sortiront pas gagnants de l'affrontement avec la Chine » 2019-08-12T09:28:44Z http://lepcf.fr/Les-Americains-ne-sortiront-pas-gagnants-de-l-affrontement-avec-la-Chine#comment3903 2019-08-12T09:28:44Z <p>"<i>Pékin s'en prend à Cathay Pacific, entreprise emblématique de Hongkong<br class="autobr" /> Les autorités interdisent aux salariés de la compagnie aérienne ayant participé à la grève générale du 5 août de survoler le territoire chinois. Et envoient ainsi un message à tous les employeurs hongkongais."</i></p> <p>Donc on entre dans le vif du sujet. La petite, ou grande, bourgeoisie hongkongaise, qui fait des affaire en Chine continentale tout en se protégeant des lois chinoises en habitant à Hong Kong, va devoir revoir sa stratégie. Ils veulent conserver les privilèges que leur avait octroyé les anglais avant de déménager, tout en profitant un max de l'expansion économique du continent. Le PCC est en train de leur expliquer que çà ne va pas être possible. <br class="autobr" /> On attends la suite des évènements....</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-09T18:06:14Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3900 2019-08-09T18:06:14Z <p><i>"La revendication de l'expression libre et du droit exclusif de l'individu, qui s'oppose frontalement à l'organisation centralisée et démocratique en l'assimilant à une dictature, aboutit alors à son contraire c'est-à-dire à l'oppression de l'immense majorité par quelques uns."</i></p> <p>Le centralisme démocratique concerne le fonctionnement du Parti Communiste, mais pas celui de l'état qu'il est censé gouverner. L'"expression libre" est une expression, pas une action ; elle doit être libre tant qu'elle ne débouche pas sur une action illégale passible de la force de la loi. La confusion entre parti et état est un danger permanent, notamment en cas de parti unique.....</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-09T17:33:58Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3899 2019-08-09T17:33:58Z <p>Le texte que tu indique date de février 57, période des "cents fleurs" où le PCC tente une opération "ouverture" type Kroutchev mais très vite (1959), on passe au "grand bond en avant" qui sera un échec cuisant. En fait Mao, et les siens, butent sur le pb du désert industriel qu'est alors la Chine. Et qu'en fait, il n'envisagent que des solutions parentes du "socialisme dans un seul pays" de Staline tout en refusant le statut de petit frère de la grande URSS.<br class="autobr" /> Il faudra attendre 79, 30 années de tatonements après octobre 49, pour qu'une politique efficace soit enclenchée au plan économique.<br class="autobr" /> Au plan agricole par exemple, Deng n'a pas privatisé la terre, mais le travail, et les récoltes. L'entreprise privée est encouragée, mais à condition de rester dans les clous. La réussite la plus évidente a été l'ouverture, contrôlée, aux entreprises étrangères avec les résultats que l'on connaît, qui est à la base de la puissance productive, compétence aussi bien que productivité, atteinte par la force de travail globale de la Chine. Et c'est sur ce sujet, "concessions" pour Lénine, "joint-ventures" pour Deng, que la parenté de Deng avec la NEP est la plus flagrante.</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-09T12:41:37Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3898 2019-08-09T12:41:37Z <p>Je reviens sur un autre aspect soulevé par le camarade Hervé Fuyet :</p> <blockquote class="spip"> <p><i>« Un individu est un être social pris dans un mouvement transférentiel avec les autres individus dans le cadre des rapports sociaux de production. »</i></p> </blockquote> <p>Sous un autre angle la question du centralisme démocratique est liée à la conception occidentale des Droits de l'Homme où les droits de l'individu priment le droit des peuples, particulièrement dans sa conception française.<br class="autobr" /> Cette façon de voir les choses relève non d'un principe universel mais de l'essence de la Révolution bourgeoise, car elle assoit le droit de propriété privée des moyens de production face à la propriété collective.<br class="autobr" /> Les rentiers français ont connu un déclin irréversible depuis la guerre de 14, et la prolétarisation a développé dans la petite-bourgeoisie une sainte horreur du déclassement, faisant semble-t-il écho à Rimbaud :</p> <blockquote class="spip"> <p><i>« … Moi ! moi qui me suis dit mage ou ange, dispensé de toute morale, je suis rendu au sol, avec un devoir à chercher, et la réalité rugueuse à étreindre ! Paysan ! … » [Adieu- Une saison en Enfer]</i></p> </blockquote> <p>Mai 68 avait (il y a eu d'autres aspects heureusement positifs) ouvert la porte à un déchaînement individualiste, qui s'est parfois traduit par des courants anarchistes, liquidateurs, scissionnistes.<br class="autobr" /> Dans « A contre-courant », Jacques Jurquet écrit :</p> <blockquote class="spip"> <p><i>« … de nouvelles organisations se réclamant comme nous du marxisme-léninisme et de la pensée-maozedong étaient apparues, fondées la plupart du temps par des intellectuels parisiens. La révolution culturelle prolétarienne en Chine avait vraiment ouvert très largement les écluses des débordements d'une quantité de petits Lénine et de petits Mao. Il s'agissait en réalité d'un courant libertaire, dans lequel pouvaient s'exprimer et exploser l'individualisme et l'égocentrisme de nombreux jeunes gens issus de familles conservatrices et anticommunistes, antisoviétiques essentiellement. Cette situation ne laissait pas de m'inquiéter. Comment parvenir à édifier un véritable parti communiste en dépassant toutes ces fantaisies néfastes et sans nul rapport avec l'idéologie de classe du prolétariat ? »</i></p> </blockquote> <p>Et cet anti-autoritarisme déboucha souvent sur l'anticommunisme pour certains intellectuels « en col Mao » défroqués. Le parcours de Stéphane Courtois, auteur du ‘Livre noir du communisme', est éloquent : au lendemain de mai 68 il rédigeait dans la revue <i>« Vive le Communisme ! »</i>, alias <i>« Vive la révolution ! »</i> puis peu après "<i>ce que nous voulons TOUT" !</i></p> <p>Ce déchaînement individualiste trouva un exutoire après la victoire de la social-démocratie. Or cette victoire a consacré non pas des droits individuels pour tous, mais exclusivement ceux des <i>« winners »</i>, des requins capitalistes, des tueurs de la finance et des Bernard Tapie.</p> <p>La revendication de l'expression libre et du droit exclusif de l'individu, qui s'oppose frontalement à l'organisation centralisée et démocratique en l'assimilant à une dictature, aboutit alors à son contraire c'est-à-dire à l'oppression de l'immense majorité par quelques uns.</p> <p>Egalement le rejet du caractère prolétarien du Parti Communiste et de la notion de dictature du prolétariat n'aboutit nullement à une gouvernance partagée <i>« de gauche »</i> mais à la domination bobo et social-démocrate, de fil en aiguille à la soumission à la bourgeoisie ou à la liquidation du parti communiste.</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-09T12:27:07Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3897 2019-08-09T12:27:07Z <p>Bonjour,</p> <p>La Chine a aussi souffert des visées impérialistes, au nombre desquelles la tentative de contre-révolution féodale au Tibet soutenue par la CIA en 1959, visant à empêcher la réforme agraire. De même la contre-révolution en Hongrie suscita des troubles en Chine, c'est à ces événements que répondait <a href="http://classiques.chez-alice.fr/mao/juste.pdf" class="spip_out" rel='nofollow external'>« de la juste solution des contradictions au sein du peuple »</a> (un apport théorique important sur la dictature du prolétariat).</p> <p>Sur les « diplômes » de Mao il me semble que la guerre de résistance tant à l'envahisseur japonais qu'au Kuomintang, depuis le massacre de Shanghai en 1927, celui de Nankin en 1937, jusqu'à la victoire en 1949 en valent d'autres.</p> <p>Leadership ? Si c'est au sens du leadership d'une ligne politique sans doute, les intentions personnelles ne nous apportent pas grand-chose, les questions posées et leurs réponses ont davantage d'utilité pratique.</p> <p>Enfin la collectivisation de la Chine n'a jamais été totale, et dans le texte cité plus haut on lit :</p> <blockquote class="spip"> <p><i>"Dans les entreprises industrielles et commerciales mixtes, à capital privé et d'Etat, les capitalistes touchent encore un intérêt fixe, il y a donc toujours exploitation ; du point de vue de la propriété, ces entreprises n'ont pas encore un caractère entièrement socialiste". </i></p> </blockquote> <p>Et inversement, malgré la réforme de Deng Siao ping, la propriété publique y est toujours dominante.</p> <p>Je ne voudrais pas m'écarter du débat sur le centralisme démocratique appelé par le texte d'Hervé Fuyet, et pour le bilan que tire le PCC de toute cette période, j'invite ceux qui s'y intéressent à lire - <a href="http://french.beijingreview.com.cn/zt/txt/2011-05/19/content_359311.htm" class="spip_out" rel='nofollow external'>« Regard rétrospectif sur l'histoire des vingt-huit années qui suivirent la fondation de la République populaire »</a>, Publié le 6 juillet 1981, faisant le bilan critique et autocritique de Mao Tsétoung et du PCC.</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-09T08:37:46Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3896 2019-08-09T08:37:46Z <p>@ Xuan<br class="autobr" /> Bien sûr la formule "tigre de papier" pouvait être interprétée de plusieurs manières, mais en 56, la plupart des communistes voyaient les bombes US tomber plutôt sur Moscou que sur Pékin. L'URSS était toujours le "phare" du communisme alors qu'un pays de 800 millions d'habitants venait de franchir le rubicon de la révolution socialiste et que son chef, Mao, avait pas mal de diplômes à faire valoir. En sous main, il y avait un pb de "leader chip", et c'est sur ce terrain que les partis nationaux, dont le PCF, durent se positionner.<br class="autobr" /> Sur le plan économique le PCC, comme le PCUS après 27, avait collectivisé la totalité des activités. après le "grand Bond en avant" Deng est placardisé, son fils se défénestre pour échapper aux gardes rouges de la "révolution culturelle". Il revient aux affaire après la mort de Mao, et les tribulation de la "bande des 4". En 1979, il trouve une majorité pour approuver un retour au capitalisme sur le plan économique tout en maintenant tous les pouvoirs politiques entre les main du PCC. Politique qu'il annonce pour un demi-siècle, sans aucune référence, même pas à la NEP de Lénine, pourtant chargée de similitudes nombreuses et évidentes quand on parcourt les OC de Lénine (T27,32,33,36,42,45)<br class="autobr" /> Quand à la "dictature du prolétariat", il suffit de lire "la critique du programma de Gotha" de Marx pour comprendre qu'il s'agit bien de la prééminence politique des intérêts du prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre) et que cela n'a rien à voir avec la répression policière mise en avant dans le rapport K.....Les intérêts de la bourgeoisie cessant d'être prioritaires, ce qui ne veut, évidemment, pas dire que les bourgeois doivent être "goulagisés"</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-08T22:31:18Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3895 2019-08-08T22:31:18Z <p>C'est exact,</p> <p>> je n'ai pas voulu reprendre non plus tout cet historique sortant un peu du débat sur le centralisme démocratique, dont la polémique sur le "tigre de papier". <br class="autobr" /> Cette expression ressort d'un entretien en 1956 dont on trouve un extrait ici : <a href="http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1445" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1445</a></p> <p>Il est utile de relire ce texte caricaturé et dont on n'a conservé que l'expression la plus imagée. En fait cette déclaration de Mao n'est nullement une fanfaronnade :</p> <p><i>"...L'Histoire tout entière, l'histoire plusieurs fois millénaire de la société de classes de l'humanité, a confirmé cette vérité : le puissant cède la place au faible. Cela s'applique aussi au continent américain. La paix ne pourra s'établir qu'avec l'élimination de l'impérialisme ; et le jour viendra où ce tigre en papier sera détruit. Cependant, il ne disparaîtra pas de lui-même, il faut que le vent et la pluie s'abattent sur lui. <br class="autobr" /> Quand nous disons que l'impérialisme américain est un tigre en papier, nous en parlons sur le plan stratégique. Nous devons le mépriser du point de vue de l'ensemble, mais en tenir pleinement compte dans chaque situation concrète. Il a des griffes et des dents...."</i></p> <p>La lettre en 25 points rappelait les principes des deux conférences de Moscou de 1957 et 1960, et elle portait les critiques suivantes :</p> <p><i>« a). Effacer le contenu de classe des contradictions entre le camp socialiste et le camp impérialiste, ne pas considérer ces contradictions comme étant celles entre les pays sous dictature du prolétariat et les pays sous dictature du capital monopoliste.<br class="autobr" /> b). Admettre uniquement les contradictions entre le camp socialiste et le camp impérialiste et négliger ou sous-estimer les contradictions entre le prolétariat et la bourgeoisie dans le monde capitaliste, entre les nations opprimées et l'impérialisme, entre les pays impérialistes et entre les groupes monopolistes, ainsi que les luttes auxquelles ces contradictions donnent lieu.<br class="autobr" /> c). Prétendre qu'au sein du monde capitaliste, les contradictions entre le prolétariat et la bourgeoisie d'un pays donné peuvent être résolues sans révolution prolétarienne dans ce pays, ou que les contradictions entre les nations opprimées et l'impérialisme peuvent être résolues sans révolution des nations opprimées.<br class="autobr" /> d). Nier que le développement des contradictions inhérentes au monde capitaliste contemporain mène inévitablement à une situation nouvelle où les pays impérialistes engageront une lutte acharnée entre eux ; prétendre qu'il peut y avoir conciliation ou même élimination des contradictions entre les pays impérialistes par la conclusion d'"accords internationaux entre grands monopoles".<br class="autobr" /> e). Prétendre que les contradictions entre les deux systèmes mondiaux, le socialisme et le capitalisme, disparaîtront automatiquement au cours de la "compétition économique", que, par là, les autres contradictions fondamentales dans le monde disparaîtront automatiquement et que naîtra un "monde sans guerres", un monde nouveau de "coopération générale". »</i>.</p> <p>La coexistence pacifique n'était pas remise en cause par la Chine, qui en défendit <a href="http://french.xinhuanet.com/chine/2015-04/17/c_134160140.htm" class="spip_out" rel='nofollow external'>les cinq principes</a> en 1954 à Bandung. Mais il s'agit là de la coexistence pacifique entre états et non de sa généralisation à toute la ligne politique du mouvement communiste international.</p> <p>> Effectivement, le rapport K ne fut pas diffusé, mais la direction du PCF se rangea du côté de Khrouchtchev dans la polémique sino-soviétique.</p> <p>> La dictature du prolétariat n'est pas <i>une politique systématiquement favorable au prolétariat</i> c'est une dictature de classe contre les anciens exploiteurs. <br class="autobr" /> Elle ne s'applique pas en toute logique aux classes populaires, aux alliés de la classe ouvrière. Et il y a certainement un débat à mener sur la façon de traiter les contradictions avec les réactionnaires avérés et celles qui se manifestent au sein du peuple dans une société socialiste.<br class="autobr" /> Le renoncement à la dictature du prolétariat aboutit non seulement à l'abandon du centralisme démocratique, mais au caractère de classe du parti communiste, à l'émergence de conceptions qui relèvent du révolutionnarisme petit-bourgeois ou du libéralisme, et que décrit très justement Julian Mischi.</p> <p>> Je ne sais pas si on peut parler de NEP à propos de la Chine, il y a une analogie, mais la propriété capitaliste avait été conservée en Chine à cause du caractère anti féodal et anti colonial de sa révolution, parce que le colonialisme avait entravé le développement d'un capitalisme national. Ce dernier pouvait encore participer au développement des forces productives et seul le socialisme pouvait le lui permettre. Paradoxe apparent mais compréhensible si on tient compte de l'aspect dominant de l'économie d'Etat et collective.</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-08T08:47:56Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3894 2019-08-08T08:47:56Z <p>Le camarade Xuan néglige quelques faits :<br class="autobr" /> 1-La rupture sino-soviétique portait surtout sur la "coexistence pacifique" avec les USA que Mao considérait comme "un tigre de papier".<br class="autobr" /> 2- Le rapport K, because Thorez, n'a pas été diffusé dans le PCF, pas plus que les thèses maoistes.<br class="autobr" /> 3- Par contre, dans le cadre du programme commun de gouvernement, le pb de "la dictature du prolétariat" a été traité en 1976 (22°congrès) ce qui a ouvert la voie à la suppression du "centralisme démocratique", puisque le parti n'était plus tenu de pratiquer une politique systématiquement favorable au prolétariat.<br class="autobr" /> 4- Le PCF n'a, encore, pas relié la politique actuelle de la Chine à la NEP de Lénine, abandonnée en 1927 par Staline pour "le socialisme dans un seul pays", qui a, sur le principe (autarcie), survécu jusqu'en 1991. Mais Deng Xiao Ping ne l'a pas fait non plus...</p> « Les Américains ne sortiront pas gagnants de l'affrontement avec la Chine » 2019-08-08T07:59:56Z http://lepcf.fr/Les-Americains-ne-sortiront-pas-gagnants-de-l-affrontement-avec-la-Chine#comment3893 2019-08-08T07:59:56Z <p><i> "Le principe fût simple : en l'échange des parts de marché gagnées, les entreprises avaient pour obligation d'accepter le transfert technologique. Les Chinois ont compris qu'ils devaient se développer eux-mêmes tout en contraignant les entreprises étrangères à leur apporter le progrès."</i></p> <p> Les transferts de technologie sont quasi automatiques dès lors qu'un produit est fabriqué ailleurs que là où il a été conçu ; c'est donc un faux procès. En fait les produits US fabriqués en Chine paient la main d'euvre avec la partie de la production commercialisée en Chine, dont en exonère d'autant la partie vendue ailleurs, ce qui rend ces produits imbattables aux USA. A moins que Trump veuille se mettre à dos les capitalistes US qui sont dans ce circuit. En fait, il est en campagne électorale ....</p> Quelques remarques sur le Centralisme Démocratique et le Parti Communiste Français 2019-08-07T20:54:12Z http://lepcf.fr/Quelques-remarques-sur-le-Centralisme-Democratique-et-le-Pati-Communiste#comment3892 2019-08-07T20:54:12Z <p>L'abandon officiel du centralisme-démocratique a succédé en fait à son abandon pratique.</p> <p>Au début des années 60 éclata la controverse sino-soviétique sur l'appréciation du rôle de Staline, puis sur la conduite de la révolution dans les pays impérialistes et ceux colonisés.<br class="autobr" /> A cette époque, et alors que le PCF avait soutenu mordicus la figure de Staline, les dirigeants du PCF prirent parti pour le rapport « secret » de Khrouchtchev qui vouait Staline aux gémonies. <br class="autobr" /> La position beaucoup plus mesurée des communistes chinois fut censurée ainsi que leurs critiques envers Khrouchtchev (voir <a href="https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/03/06/les-grands-classique-les-deux-epees-mao-tse-toung/" class="spip_out" rel='nofollow external'>le texte « les deux épées » cité par Danielle Bleitrach</a> ). <br class="autobr" /> De même la <a href="http://www.marxisme.fr/download/Lettre_en_25_points_1963.pdf" class="spip_out" rel='nofollow external'>« lettre en 25 points »</a> ne fut pas portée à la connaissance des communistes français, tandis que la seule position de Khrouchtchev était défendue, notamment sur la possibilité d'une voie pacifique au socialisme. Ceci aboutit à l'exclusion des communistes dits « pro-chinois ».<br class="autobr" /> Par la suite la restauration du capitalisme en URSS et ses conséquences dans les relations au sein du Comecon attisèrent les contradictions au sein du PCF, jusqu'à ce que sa direction abandonne le soutien aveugle à l'URSS. Mais ce changement de cap se fit dans des conditions catastrophiques, aboutissant à renoncer au principe d'un centralisme démocratique, qui n'était plus que l'ombre de lui-même.</p> <p>Or la fin déclarée du centralisme-démocratique n'est pas la démocratie pour autant. Et il suffit d'observer les partis bourgeois comme le PS pour s'en convaincre.<br class="autobr" /> Aujourd'hui la question du centralisme démocratique est un sujet d'actualité brûlant pour plusieurs raisons.</p> <p>Une partie de la petite-bourgeoisie radicale a rejoint le pôle des Insoumis, défini comme une organisation <i>« gazeuse »</i>, c'est-à-dire excluant toute forme de centralisme. La réalité des faits montre que l'absence déclarée de centralisme ne favorise pas davantage la démocratie.</p> <p>Les gilets jaunes se sont donné pour principe de refuser toute forme de direction. On ne peut assurer que c'est pour cette raison que le mouvement n'a pas réussi à renverser le gouvernement, par contre sous la forme électorale le résultat a été un grand éparpillement. <br class="autobr" /> Parce que les conditions de son essor n'ont pas disparu, ce mouvement de masse poursuit sur son erre mais il n'a pas d'issue.</p> <p>Il apparaît qu'en se plaçant au service des partis "de gauche" au lieu de chercher à diriger les masses, le PCF s'est auto-effacé du paysage politique, comme il a effacé le mot socialisme de sa mémoire.</p> <p>Or les capitalistes sont au pouvoir depuis 200 ans. Ils possèdent l'instrument de l'Etat, police, armée, justice, législation et médias, ainsi qu'une avant-garde politique, et même plusieurs de rechange. Comment renverser un tel ennemi en comptant sur la seule spontanéité du peuple révolté ? Il faut une direction unique.</p> <p>Quelle pourrait être la direction d'un mouvement comme les gilets jaunes, qui constitue un front uni anti monopoliste ? Nous avons vu que les revendications chauvines ont été écartée au profit des revendications salariales. De même la volonté de certains petits patrons d'échapper au poids des cotisations sociales est devenue <i>« que les gros paient pour les petits »</i>.<br class="autobr" /> Les revendications dites <i>« sociétales »</i> ne sont pas prioritaires par rapport à la pauvreté, à l'exclusion, à la précarité. Elles n'ont pas pris le dessus.<br class="autobr" /> Les revendications écologiques ont aussi un caractère de classe.<br class="autobr" /> Naturellement seule la classe ouvrière peut diriger un front uni contre les monopoles et non le petit patronat ou la petite-bourgeoisie. Aussi un parti communiste, qui s'appuie réellement sur la classe ouvrière, son idéologie et sur les principes marxistes-léninistes, ne devrait avoir aucun complexe à vouloir diriger la révolution pour le socialisme.</p> <p><strong>Sans le centralisme il ne peut pas exister de démocratie, et sans démocratie, pas de centralisme non plus.</strong></p> Demandons une intervention publique du PCF en faveur de Julian Assange 2019-07-09T14:42:53Z http://lepcf.fr/Demandons-une-intervention-publique-du-PCF-en-faveur-de-Julian-Assange#comment3891 2019-07-09T14:42:53Z <p>PS si vous voulez que je vous tiens au courant des mise à jour, nouveaux signataires etc. envoyez-moi un mail à chalkstephen@gmail.com</p> Demandons une intervention publique du PCF en faveur de Julian Assange 2019-07-09T14:39:01Z http://lepcf.fr/Demandons-une-intervention-publique-du-PCF-en-faveur-de-Julian-Assange#comment3890 2019-07-09T14:39:01Z <p>Merci Jean, j'ajoute votre signature au texte. Fraternellement Stephen</p> The financial Times (Londres) : la nouvelle guerre de cent ans 2019-07-09T09:57:30Z http://lepcf.fr/The-financial-Times-Londres-la-nouvelle-guerre-de-cent-ans#comment3889 2019-07-09T09:57:30Z <p>merci de ce travail de traduction,<br class="autobr" /> mais que propose l'auteur pour que les usagers du site puissent passer à un travail idéologique indispensable dans les rangs de leurs organisations, (les miennes le PCF et la CGT).<br class="autobr" /> merci à elle de compléter.<br class="autobr" /> paule lanta de pau</p> L'Union europénne et le pouvoir macroniste complices de l'impérialisme US 2019-07-09T06:05:42Z http://lepcf.fr/L-Union-europenne-et-le-pouvoir-macroniste-complice-de-l-imperialisme-US#comment3888 2019-07-09T06:05:42Z <p>Comme ça fait du bien de voir la Famille Communiste Rassemblée sous un même texte.<br class="autobr" /> N'est ce pas la voie à suivre avant de rassembler la "GAUUUUUC84HE"<br class="autobr" /> Sainty jean PCF</p> Demandons une intervention publique du PCF en faveur de Julian Assange 2019-07-09T05:57:24Z http://lepcf.fr/Demandons-une-intervention-publique-du-PCF-en-faveur-de-Julian-Assange#comment3887 2019-07-09T05:57:24Z <p>Je demande une « expression publique » du PCF sur le sujet Assange, et par la même occasion une analyse sur la défaite de Tsipras en Grèce et le score du KKE.<br class="autobr" /> SAINTY Jean Section de Sorgues 84</p> Elections européennes : déclaration du réseau FVRPCF 2019-06-29T06:22:13Z http://lepcf.fr/Elections-europeennes-declaration-du-reseau-FVRPCF#comment3886 2019-06-29T06:22:13Z <p>@ tous<br class="autobr" /> Dire que le FN "a surfé sur le mouvement des GJ" n'est, ni juste, ni faux. A partir du moment que la conscience de classe n'est pas clairement exprimée, la confusion était inévitable. Uni seulement contre les impôts et taxes, voire sur les charges sociales puis sur le RIC, dont le mouvement ouvrier, depuis Napoléon III, s'est toujours méfié, il s'est embourbé, puis usé, comme toute les révoltes avortées qui jalonnent notre histoire.<br class="autobr" /> C'était pourtant une occasion pour le PCF de renouer avec le prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre), toujours plus nombreux, et qui ne doit pas être réduit au seul salariat. Quand on constate les dégâts du stress (burnout etc...), cela veut dire que l'exploitation devient violente au delà du travail manuel qui reste la caractéristique essentielle de la classe ouvrière. Celle-ci n'est pas moins nombreuse, mais elle est déconcentrée. Fini le temps des 30 000 de Billancourt, des 40 000 de Sochaux et des 100 000 des mines du Nord. Les unités de production dépassent rarement les 1000 employés et les ouvriers (travailleurs manuels) y sont rarement majoritaires, et souvent dispersés dans des ateliers où l'on ne peut quasiment plus se parler.<br class="autobr" /> Mais la solution, car il y a une solution, passe toujours par le "prolétaire unissez-vous" de Marx. Encore faut-il être convaincu que le prolétaire n'existe politiquement que s'il en a conscience, donc qu'une organisation, un parti communiste, développe cette conscience.<br class="autobr" /> Qui a dit, aux GJ, qu'ils étaient des prolos ? Que leurs intérêts ne pourraient être satisfaits que par un état qu'ils domineraient, mais jamais par un état dominé par les intérêts de la bourgeoisie exploiteuse ? Qui a désigné, dès le premier jour, voici deux ans, que Macron était le président du "<i>comité qui gère les affaires communes de la bourgeoisie toute entière</i>" (KM-1848) ?<br class="autobr" /> Voilà, à mon sens, le travail que le PCF devrait attaquer, séance tenante !....</p> Elections européennes : déclaration du réseau FVRPCF 2019-06-28T19:53:21Z http://lepcf.fr/Elections-europeennes-declaration-du-reseau-FVRPCF#comment3885 2019-06-28T19:53:21Z <p>Mais dire que le FN a surfé sur les GJ, ce n'est pas dire que les GJ ont surfés sur le FN !!!!</p> <p>Tu n'es pas le seul à avoir participé aux manifestations des GJ. Et ca n'empêche pas qu'il faut bien tirer des leçons, autant sur les difficultés initiales chez beaucoup de militants de réaliser la nature de classe de ce coup de colère, comme d'ailleurs dans les difficultés persistantes des gilets jaunes à prendre justement conscience de cette nature de classe et donc de situer leur mouvement dans une perspective de rupture politique qui pose la question de l'organisation et du changement de société. Difficultés normales et il ne s'agit pas de porter un jugement négatif sur les acteurs, mais de constater que ce mouvement révèle à la fois le potentiel de colère de notre peuple, et les limites de son niveau de conscience.</p> <p>Car s'il y a du renouveau dans ce mouvement, tu ne lui as trouvé aucune idée ancienne, ou issu de l'idéologie dominante ? Si c'est le cas, on n'a pas manifesté dans les mêmes manifs !</p> <p>pam</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-28T07:00:48Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3884 2019-06-28T07:00:48Z <p>@Dariokhos<br class="autobr" /> C'est quoi "la classe moyenne" ? possède-t-elle les moyens de production, petits ou grands ? Faut-il un distinguo entre les "converties" et les autres ? Qui pour distribuer les "certificats" ?...</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-27T20:41:44Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3883 2019-06-27T20:41:44Z <p>Sauf que, dans la ville où je vis, ce sont les gens originaires du Maghreb ou les converties de la classe moyenne qui sont majoritaires à porter le voile, pas les "relégué-e-s des ghettos".</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-27T09:57:53Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3882 2019-06-27T09:57:53Z <p>@ tous<br class="autobr" /> Le pb n'est pas dans le voile ou le foulard, il est dans la relégation sociale, dans le "guetto" et surtout dans le chômage. Pourquoi n'existait-il pas au temps des bidonvilles en 60-70 ? On pouvait voir des poulets à l'engrais sur les balcons de Meudon la Forêt, mais pas de femmes voilées dans les rues....</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-26T20:17:35Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3881 2019-06-26T20:17:35Z <p>Je ne pense pas seulement aux débats de 2003, mais camarade Mireille, je suis en total accord avec toi.<br class="autobr" /> Ceux qui, comme Yann, tentent de défendre une religion en en incriminant d'autres ont tout faux.<br class="autobr" /> D'abord, une chose, il n'existe pas de religion monothéiste à vocation universelle opprimée, toutes sont oppressantes. L'islam comme les autres est à combattre.<br class="autobr" /> Et ce d'autant plus que, depuis la fine de l'URSS et même avant (Wojtyla et l'Afghanistan), le principal moyen de reconquête et d'oppression idéologique qu'ont utilisé les impérialistes, c'est la religion. D'ailleurs, internationalement, des Frères Musulmans au Tea Party en passant par les diverses sectes bouddhistes, les évangélistes d'AMSUD et Ennahda, le fascisme du XXIème siècle est religieux.<br class="autobr" /> Je suis arrivé comme animateur au début des années 90 dans une banlieue de l'ouest parisien. A l'époque, il n'y avait aucun signe religieux visible : on fêtait l'Aïd el Kébir ensemble entre prolétaires, quelle que soit leur origine ethnique, seule fête d'ailleurs présente, avec du vin et même du cochon. <br class="autobr" /> Aujourd'hui, les amis de mes fils viennent manger clandestinement chez moi pendant le mois du ramadan, tellement la pression est forte.<br class="autobr" /> Quelle avancée !!!<br class="autobr" /> Ensuite, le voile est une saloperie qui soumet les femmes, qui les réduit à la portion congrue et l'islam, comme les deux autres religions du livre, théorise l'idée, au minimum, que la femme n'est pas l'égale de l'homme.<br class="autobr" /> La religion est toujours l'opium du peuple. Le rôle des communistes est d'en finir avec ces fétichismes, de proclamer une laïcité qui soit une athéisme militant. Nous avons aujourd'hui toutes les réponses aux questions que se posaient les hommes il y a 10 000 ans quand ils ont inventé les religions.<br class="autobr" /> L'islamophobie n'existe pas, c'est un concept inventé par l'idéologie dominante. Quand on voit les images de l'affaire du burkini il y a quelques années, on entend les gens dire : "Rentrez chez vous !". Ce n'est pas de l'islamophobie, c'est le bon vieux racisme déguisé d'un nouvel oripeau. Et cet oripeau plaît autant aux acteurs qu'aux soi-disant victimes.<br class="autobr" /> Alors, combattons sans relâche ces gens, aussi parce qu'ils ont sur les mains le sang de communistes, en Afghanistan, en Algérie, en Syrie et même en Chine.<br class="autobr" /> Une vision marxiste léniniste de la question ne peut correspondre à ce que disent, ni Rosa Moussaoui, ni son invité.</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-25T14:52:45Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3880 2019-06-25T14:52:45Z <p>Et voilà les débats de 2003 qui reviennent ! je fais un retour en arrière : je vois les salles pleines, et ces filles d'origine immigrée, superbes, cheveux au vent , de "Ni putes ni soumises" . Elles affrontaient avec courage ces "barbus" vociférant qui les insultaient. Ces filles, elles , avaient compris ce qu'était le "petit bout de tissu" , qui se transformait assez souvent ( Beaucoup en Seine Saint Denis ) en voile intégral ? Je remarque que ce militantisme de Yann jusque dans les mosquées" n'a pas eu des effets bénéfiques. Les fondamentalistes islamistes ne sont nullement pour que les "poires" se partagent , ils sont anticommunistes ! <br class="autobr" /> J'ai l'impression assez dérangeante que depuis 2003, il ne s'est rien passé. Il n'y a pas eu d'attentats, Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice, je ne peux les citer tous ont-ils bien eu lieu ? Ils continuent d'ailleurs. <br class="autobr" /> Moi, j'ai milité CONTRE ces salafistes qui imposent leurs régles dans certains quartiers plus que l'école publique hélas ! Avec des enseignants qui subissaient des pressions, et ont été soulagés d'avoir cette loi, ils me l'ont dit ! <br class="autobr" /> Je ne suis pas théologienne, mais je fais partie de ceux qui ont vu arriver le problème, ont lutté pour essayer de préserver l'école publique et laïque .J'ai aussi beaucoup lu, étudié sur ce sujet. <br class="autobr" /> Ce sont des "gauchistes" qui ont , avec l'aide d'un syndicat !! permis à Ramadan de venir prêcher à la Bourse du Travail à Lyon ! A notre grande honte, quelques enseignants laïques venus pour voir et écouter, abasourdis ce "révolutionnaire " ?? C'est ainsi que le présentait Attac ! et ce syndicat que je ne nommerai pas, j'ai honte pour lui. Honte. Oh oui honte que je n'oublierai jamais. <br class="autobr" /> Oui les fondamentalistes, il y en a dans toutes les religions, cathos, protestants, juifs etc ils sont à combattre . Ils nuisent au combat que nous menons, communistes, progressistes, contre le capitalisme. <br class="autobr" /> Voyez-vous, j'ai beaucoup lutté contre ces fondamentalistes, j'ai été menacée et de retrouver toutes ces controverses me lasse . <br class="autobr" /> je maintiens mon article en totalité. ET je vais arrêter là .</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-25T08:06:46Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3879 2019-06-25T08:06:46Z <p>Les vérités que rappelle Rosa Moussaoui, dans la seconde moitié de sa réponse sont éclairantes. Elle dit juste. <br class="autobr" /> Comment nous sommes arrivés là sinon par l'incurie de nos gouvernants et leur allégeance à la géopolitique etasunienne.</p> Elections européennes : déclaration du réseau FVRPCF 2019-06-25T07:51:01Z http://lepcf.fr/Elections-europeennes-declaration-du-reseau-FVRPCF#comment3878 2019-06-25T07:51:01Z <p>Non c'est pas possible de dire 'le FN a surfé sur le mouvement des GJ'.<br class="autobr" /> C'est faux il suffit d'aller les samedis avec eux pour s'en rendre compte...<br class="autobr" /> C'est même malhonnête, car c'est une manière (grossière) pour se justifier d'avoir encore raté ''un train de l'Histoire'' en n'allant pas se joindre à ce mouvement porteur de bien d'idées nouvelles et de renouveau pour nos Partis et syndicats, dépassés et rejetés à juste titre...</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-24T18:29:56Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3877 2019-06-24T18:29:56Z <p>J'habite la banlieue depuis 1980, mes enfants ont fait l'école, de la maternelle au bac dans les banlieues populaires de la région parisienne avec une large fraction de la population immigrée. J'ai participé aux parents d'élève, j'y donne des conférences, participe à des débats dans des lieux municipaux mais aussi dans des mosquées ou des églises, j'y ai milité au PCF et je milite toujours dans des associations restées dans la gauche sociale engagée, etc. Et je ne me reconnais absolument pas dans cet article. La loi antifoulard de 2004 (et non pas antivoile ! car le voile couvre le visage et le foulard couvre les cheveux) n'a pas apaisé les sentiments, elle a provoqué au contraire un sentiment de blessure et d'humiliation qui persiste même s'il ne s'entend pas, et qui dépasse largement les milieux portant le foulard ou pratiquant. Il dépasse même les musulmans car des noirs des Antilles ou d'Afrique centrale non musulmans voient qu'à travers l'islam ce sont toutes les populations post-coloniales qu'on vise. Par ailleurs, cessons de nous prendre pour le centre du monde, le féminisme en France est arrivé très tardivement et les élites françaises tentent de rattraper comme les autres élites occidentales leur retard en faisant de la surenchère. La musulmane possède ses biens sans avoir à demander l'accord de son mari en propre depuis 1400 ans, la Française a dû attendre les années 1960 pour avoir droit à un chéquier sans l'accord de son époux. Le droit de vote a été accordé aux femmes en Finlande, en Russie, en Pologne, en Albanie, en Turquie, en Egypte avant la France qui ne l'a même pas accordé sous le Front populaire ! Ensuite, avant de parler de charia il faudrait savoir de quoi on parle et savoir que le Code Napoléon c'est ....la charia ! Transcrite en français laïc et apprise par Bonaparte en Egypte chez les professeurs de l'université islamique d'Al Azhar qui enseignaient le droit malekite (droit romain plus éthique islamique). Bien sûr, il y a d'autres charias, car il n'y a pas « une » charia mais des charias, et bien sûr il existe du fanatisme religieux. Mais les dirigeants français se bousculent au diner intégriste du CRIF et non pas devant le CFCM. C'est bien l'intégrisme sioniste que nos dirigeants soutiennent et qui est largement responsable des tensions dans le monde musulman et du renfermement intégriste d'une partie des juifs comme le sont aussi « nos amis » les Saoud ou autres roitelets pour une partie des musulmans ...Donc là encore il faut poser la question qui a créé les Etats musulmans les plus obscurantistes ? Les Anglais ont créé les Saoud et le Qatar, et ce sont les USA, avec participation française, qui ont financé, armé et détruit l'Etat musulman jusqu'en 1979 le plus progressiste, l'Afghanistan. En Syrie, ce sont nos enfants que Fabius et Hollande ont laissé partir pour attaquer « Assad qui ne mérite pas de vivre sur terre » alors que, selon lui, il disait alors "Al Qaida (an Nosra) fait du bon boulot en Syrie ». Bref, comment voulez vous qu'un jeune sans perspective d'emploi, élevé en France mais constatant ce bric à brac idéologique et l'hypocrisie politique de nos dirigeants n'y perde pas de temps en temps son ...latin ? ...Qu'on n'enseigne d'ailleurs plus, comme c'est déjà presque le cas de l'histoire, de la philo et de toute pensée critique passée par la moulinette néolibérale anglo-saxonne. ...il y en a qui n'aiment pas les kebabs, mais ils ne disent rien contre les macdo ! Thorez soulignant l'hypocrisie des socialistes qui plus ils parlaient de laïcité pour camoufler leur collaboration de classe, plus ils rennoçaient à la lutte des classes. A l'époque leur combat laïciste visait les immigrés catholiques polonais ou italiens, les religieux juifs et les « Français musulmans » ...est-ce si différent aujourd'hui ?</p> La fin et les moyens, pourquoi Melenchon ne m'a pas convaincue 2019-06-24T18:21:30Z http://lepcf.fr/La-fin-et-les-moyens-pourquoi-Melenchon-ne-m-a-pas-convaincue#comment3876 2019-06-24T18:21:30Z <p>Mélenchon n'est qu'un socialiste anticommuniste avant même d'être au PS, à l'OCI donc.<br class="autobr" /> Il dirige avec LFI une secte anticommuniste pire que l'OCI e le PS réunis.</p> En réponse à Yvan Segré interviewé par Rosa Moussaoui 2019-06-24T16:41:55Z http://lepcf.fr/En-reponse-a-Yvan-Segre-interviewe-par-Rosa-Moussaoui#comment3875 2019-06-24T16:41:55Z <p>J'ai été enseignant ma vie durant. J'ai cessé mon activité professionnelle en mars 2000.<br class="autobr" /> J'ai subi ce qu'en termes châtiés on appelle des incivilités. Elles provenaient aussi bien des Européens que des Maghrébins.<br class="autobr" /> J'avais très peu de Maghrébins dans mes classes. Je n'ai jamais été confronté à ce que décrit Mireille Popelin. Certes j'aurais mal vécu une élève venant en classe avec un tchador mais cela ne s'est pas produit.<br class="autobr" /> J'ai des attaches familiales au Pont-de-Montvert. C'est mà qu'a débuté en 1702, avec l'exécution de l'abbé du Chayla, la guerre des Camisards. Elle était consécutive à la Révocation de l'Edit de Nantes qui interdisait aux Protestant la pratique de leur foi. La R2volution française a accordé la liberté de conscience à chaque citoyen français.<br class="autobr" /> La charia, la condition de la femme... Oui on peut les condamner mais ne ne jetons pas l'enfant avec l'eau du bain et ne mettons pas sur le compte de l'islam des conceptions qui relèvent comme en Arabie saoudite d'absence de démocratie<br class="autobr" /> Je n'ai pas de sentiment religieux, ceci étant je ne considère pas que le monde se divise entre ceux qui croient au ciel et ceux qui n'y croient pas mais entre les poires et ceux qui les sucent.</p> Elections européennes : déclaration du réseau FVRPCF 2019-06-24T08:51:19Z http://lepcf.fr/Elections-europeennes-declaration-du-reseau-FVRPCF#comment3874 2019-06-24T08:51:19Z <p>Je trouve parfaitement scandaleuse la phrase "Le RN surfe sur les gilets jaunes " car elle est parfaitement fausse, calomnieuse et fait chorus avec la propagande macroniste selon que les Gilets Jaunes seraient des "fascistes".</p> <p>Le vote Le Pen n'a presque pas progressé ni en pourcentage ni en nombre des voix et si quelques GJs (très rares je le sais par expérience directe) ont voté RN "pour emmerder Macron" ils ne pensent surtout pas répéter cette expérience d'une élection sans enjeu véritable.</p> <p>Mais encore, si de très rares GJs se sont laissés désorienter, la faute à qui ? <br class="autobr" /> Qui a abandonné ce mouvement à sa course erratique mais toujours vers la gauche au point de déclarer son anticapitalisme et sa volonté de jonction avec les luttes de tous les travailleurs ?</p> <p>Eh ben, tous les partis de gauche comme d'extrême gauche à l'honnorable exception du POI et d'une des tendances du NPA.<br class="autobr" /> Quand devant un mouvement essentiellement prolétaire tant par sa composition sociale comme par ses revendications et sa course on le boude, que dest)ce qu'il y a d'étrange que toute sorte d'ideologies et politiciens essaient de combler le vide ?</p> <p>Mais la force de ce mouvement est qu'il est absolument imperméable à l'extrême droite et étranger à l'ultra gauche qui l'a dévoyé par un temps dans les eaux de la "violence" chers au gouvernement.</p> <p>Emboucher les trompettes de la propagande macroniste, sugérer une accointance des GJs avec la RN, relayée par toute la presse coalisée, n'est pas joli, joli et sert de prétexte à tous les brise-grèves qui, devant un mouvement social profondément enraciné dans le peuple, ont fait une faillite politique lamentable.</p> La fin et les moyens, pourquoi Melenchon ne m'a pas convaincue 2019-06-24T06:40:54Z http://lepcf.fr/La-fin-et-les-moyens-pourquoi-Melenchon-ne-m-a-pas-convaincue#comment3873 2019-06-24T06:40:54Z <p>ayant suivi son discours pendant un quart d'heure, on ne peut que confirmer ses qualités de tribun et le rôle qu'il se donne dans une mise en scène ou le public est un peu comme au spectacle, réparti au hasard d'une installation qui pourrait être un bar... sans doute une représentation symbolique du mouvement gazeux... surtout, pas de structures, et surtout pas en ligne !</p> <p>Il semble que c'était la "convention nationale des insoumis"... J'ai du mal à comprendre, car ça fait moins de monde qu'au conseil national du PCF.. ??? Y avait-il 100 personnes ? on ne les a pas vu dans le film... !</p> Elections européennes : déclaration du réseau FVRPCF 2019-06-23T11:29:59Z http://lepcf.fr/Elections-europeennes-declaration-du-reseau-FVRPCF#comment3872 2019-06-23T11:29:59Z <p>PCF quelle stratégie ?<br class="autobr" /> Pour que le PCF gagne en influence, encore faut-il qu'il ait une stratégie ? Or de stratégie il n'en a point, si ce n'est de reconstruire la gauche, c'est à dire reconstruire la social-démocratie. La gauche les gens ont donné, la droite aussi. Les élections sont très claires. Les partis qui se réclament de la gauche comme de la droite sont au fond du trou. La recomposition politique est en cours. Les 3 partis qui sortent du chapeau sont ceux qui se présentent comme anti système. Macron récupérant le Modem et une grande partie de LR. Le RN surfe sur les gilets jaunes et les verts se positionnent en alternative politique. L'écologisme (à na pas confondre avec l'écologie) instille l'idée de la décroissance, du retour à un passé mythifié et détourne de la lutte de classe. Le journal l'Humanité par opportunisme politique est devenu le journal de l'écologisme. Les partis qui soutenaient les Gilets jaunes, LO, PCF et FI n'ont pas recueilli les fruits de leur soutien. Ce qui démontre la nature profondément réactionnaire de ce mouvement qui se définit comme asyndical et apolitique et qui rejette la démocratie représentative.<br class="autobr" /> Le PCF a été contraint de se présenter sous ses propres couleurs, la FI jugeant qu'elle n'avait plus besoin de lui. Mais son discours n'est pas très différent de ceux avec qui il continue de chercher alliance. Quel intérêt de voter pour lui ?<br class="autobr" /> Le PCF n'a plus aucun lien avec le salariat. Ce qui faisait sa force c'était son activité dans l'entreprise, qui lui permettait d'aller à l'encontre des idées dominantes. Comme il n'a plus de lien avec le salariat, il est devenu un parti comme les autres qui n'assure son existence uniquement par les élections. Ce qui l'amène à épouser les idées dominantes en les agrémentant d'un discours contestataire. L'Humanité est emblématique de ce point de vue.<br class="autobr" /> Or le salariait ne se réduit pas la classe ouvrière qui n'en constitue que 27%. Quand je parle de classe ouvrière je parle de tous les salariés de la production matérielle, quelque soit leur niveau de qualification. En 1980 le PCF avait organisé un colloque sur la classe ouvrière, il y a fait rentrer les techniciens, mais les ingénieurs n'y ont pas eu droit !<br class="autobr" /> Il y a 5,2 millions d'agents publics (fonctionnaires et contractuels) et 13 millions de salariés de la production non matérielle. Tous non seulement ont intérêt au changement de société, mais encore doivent être moteurs de ce changement. Ce qui implique d'envoyer la stratégie d'alliance à la poubelle de l'Histoire et de faire du rassemblement populaire majoritaire la stratégie de transformation de la société. <br class="autobr" /> En clair la classe ouvrière ne peut plus être la classe élue de la révolution tirant l'ensemble du salariat. Le PCF doit être le parti de l'ensemble du salariat. Le capitalisme étant le régime du salariat, le PCF doit se définir par rapport au salariat s'il veut remettre un pied dans l'entreprise lieu de la production des richesses et de l'exploitation capitaliste.<br class="autobr" /> Gilles Mercier</p> Il faut soutenir la Chine et le peuple chinois contre les assauts impérialistes 2019-06-21T18:03:25Z http://lepcf.fr/Il-faut-soutenir-la-Chine-et-le-peuple-chinois-contre-les-assauts-imperialistes#comment3871 2019-06-21T18:03:25Z <p>Bravo pour cet article court et clair.<br class="autobr" /> L'hégémonisme US est aujourd'hui le fer de lance de l'impérialisme dans le monde.<br class="autobr" /> La concurrence inter impérialiste le conduit à sanctionner ses propres alliés et ébranler les bases de l'OTAN.<br class="autobr" /> La Chine édifie depuis des années un front uni mondial contre l'hégémonisme et pour le règlement pacifique des conflits. <br class="autobr" /> Nous devons renforcer ce front, dénoncer tout compromis avec les USA, enfoncer le coin au sein même de la bourgeoisie, appeler à quitter l'OTAN, dénoncer l'atlantisme de la social-démocratie, la vaine troisième voie "ni Trump ni Xi" de Macron, ou encore la position bancale du RN soi disant hostile à l'Empire mais pro Trump.</p> Après le congrès de la CGT, la lutte (interne) continue 2019-06-13T08:47:17Z http://lepcf.fr/Apres-le-congres-de-la-CGT-la-lutte-interne-continue#comment3867 2019-06-13T08:47:17Z <p>La lutte interne existe et n'a pas forcément à voir avec la lutte des classes. Mais elle a son importance. Lénine disait que la lutte commence dans le parti, avec raison. Je pense personnellement que l'on peut se retrouver sur des objectifs concrets avec des gens qui ne sont pas d'accord avec vous, et mener la lutte ensembles quelques soient leurs opinions politiques ou religieuses ; cela peut même être avec des gens de droite, voire des petits patrons, et cela s'appelle rassembler pour gagner, sur un objectif précis.</p> <p>Mais dans une organisation sensée avoir une action révolutionnaire, le fait qu'elle soit dirigée par des réformistes, freine et entrave l'action au point de faire disparaitre sa spécificité. Dans ce cas, on peut dire qu'il y a une lutte sans merci, car il en va de l'existence même de l'organisation et de sa capacité à participer efficacement à la lutte des classes. Sur ce site, j'avais posté un <a href="http://lepcf.fr/L-histoire-de-la-CGT-est-traversee" rel='nofollow'>extrait</a> de l'ouvrage de Jean Magniadas, docteur en sciences économiques, membre de la commission exécutive de la CGT et directeur du Centre d'études économiques et sociales , "<i>Le syndicalisme de classe</i>", publié aux défuntes éditions sociales (1987). Cet extrait est intitulé "<i>L'histoire de la CGT est traversée par un bras de fer continu entre réformistes et révolutionnaires</i>" et nous rappelle que la lutte interne a toujours existé au sein de la CGT... il n'y a donc pas lieu de s'en offusquer !</p> Après le congrès de la CGT, la lutte (interne) continue 2019-06-12T16:09:10Z http://lepcf.fr/Apres-le-congres-de-la-CGT-la-lutte-interne-continue#comment3866 2019-06-12T16:09:10Z <p>Le Camarade XUAN a raison, cependant et pour compléter mon intervention, nous avons gagné à la fois pour le retour de la revendication sur le programme revendicatif de la Confédération avec notre section syndicale de retraités CGT FAPT et emporté sur " le terrain" contre les dépassements d'honoraires d'urologie dans notre ville, ce qui a permis de limiter cette pratique par le biais de consultations à l'hôpital public que nous avons fait créer par la lutte, avec des interventions chirurgicales sans dépassements y compris dans les cliniques privées, pour tous ceux qui consultent à l'hôpital .</p> Après le congrès de la CGT, la lutte (interne) continue 2019-06-06T21:04:28Z http://lepcf.fr/Apres-le-congres-de-la-CGT-la-lutte-interne-continue#comment3853 2019-06-06T21:04:28Z <p>Bonjour, <br class="autobr" /> la lutte des classes se manifeste partout y compris dans la tête de chacun d'entre nous. Entre camarades, la critique doit servir l'unité.<br class="autobr" /> Et dans ce cas l'unité ne peut se faire que dans la lutte de classe parce que nous n'avons plus le choix. Et s'il y a des réformistes irrécupérables (et il y en a) ils se disqualifieront d'eux-mêmes.</p> <p>Les capitalistes imposent la guerre sans "arrangement" ni "grimace". Il suffit de revoir les images des blessés, des éborgnés, des femmes projetées au sol, des street medics molesté(e)s, des handicapés sur leur fauteuil roulant gazés à bout portant, des badauds frappés avec sauvagerie par de véritables nervis ... pour comprendre où nous en sommes venus.</p> <p>C'est vrai que les gilets jaunes ne voulaient pas manifester avec les syndicats.</p> <p>C'est vrai aussi que la mobilisation syndicale n'a pas existé en dépit des annonces, et ceci n'a fait que conforter les gilets jaunes dans leur opinion négative.</p> <p>C'est vrai enfin que des syndicalistes ont bougé et réellement soutenu la révolte populaire. Et c'est la seule issue, le véritable tous ensemble contre les monopoles capitalistes.</p> <p>Partons des faits et recherchons l'unité pour la lutte de classe.</p> Tien An Men : l'échec de la première "révolution colorée" 2019-06-05T08:16:39Z http://lepcf.fr/Tien-An-Men-l-echec-de-la-premiere-revolution-coloree#comment3852 2019-06-05T08:16:39Z <p>Ayant eu l'occasion de comparer l'interprétation, dix ans après les faits, de Losurdo et de Ludo Martens sur cet évènement je constate que le jugement humain sur de tels évènements comporte toujours beaucoup de subjectivité. La diffusion, hier soir d'un film sur Arte, où le beau rôle est donné aux manifestants aboutit curieusement à un résultat voisin :<br class="autobr" /> 1-Deng est surpris, hésitant, mais déterminé quand il a décidé d'agir...<br class="autobr" /> 2- Les motivations des étudiants tournent toujours autour de pb de liberté, ce qui me paraît insuffisant pour expliquer une telle mobilisation. Un peu comme la réduction de la révolution de 89 à la prise de la Bastille. Les ex journalistes qui ont couvert l'évènement (ex D Bari dans l'Huma) ne vont guère plus loin. Que masque le silence persistant des chinois ? Et pas plus Losurdo que Maertens, qui soulignent l'intervention étrangère, n'expliquent le pourquoi social de la coagulation contestataire. Or comment expliquer l'ampleur du mouvement social sans citer d'autres motivations que les motivations "libertaires" ?</p> <p>Même si Losurdo me parait plus convainquant que Maertens, et surtout plus en phase avec l'évolution ultérieure de la Chine. Maertens fournit bien plus d'élements, mais son parti pris ancien de stalinien assumé l'empêche de noter positivement les choix "nepistes" de Deng dès 78, bien que non assumés publiquement. Pour ma part j'ai tendance à penser que c'est ce silence qui, à la fois, a permis l'arrivée rapide des capitaux occidentaux en Chine que Deng recherchait, mais aussi, la réémergence des idées bourgeoises parmi les étudiants, et d'autres, non préparés, idéologiquement, au contact avec le capitalisme hautement développé. En clair, si Deng a bluffé les capitalistes occidentaux, il a sous estimé l'impact que pouvait avoir le contact entre ces gens-là et le peuple chinois. Surtout qu'à ce moment-là, le peuple chinois, comme les soviétiques d'ailleurs, comme je l'ai constaté personnellement en 85, du fait de leur isolement, et du manque de crédibilité de leurs médias, n'avaient pas une vision objective de la situation réelle des prolos en Occident.</p> <p> En définitive je pense que la crise de Tien An Men fût le prix à payer pour sortir la Chine de l'autarcisme maoiste, lui même reliquat du postulat stalinien du "socialisme dans un seul pays". Avec le recul, les prolos chinois doivent se dire qu'ils sont passés bien près de la catastrophe que n'ont pu éviter leurs amis soviétiques...</p> Après le congrès de la CGT, la lutte (interne) continue 2019-06-04T19:26:07Z http://lepcf.fr/Apres-le-congres-de-la-CGT-la-lutte-interne-continue#comment3851 2019-06-04T19:26:07Z <p>Vous avez raison, "il n' y a rien à voir" à la CGT et surtout pas dire que Bernard Thibault a été nommé au BIT avec le soutien des "réformistes" du patronat et du gouvernement de la Gauche de Hollande, au BIT (OIT) instance de l'ONU...<br class="autobr" /> Comment nier qu'il n'existe toujours pas de possibilité de se syndiquer tout court dans les TPE, et peu dans les entreprises de moins de 30 et même dans des plus grosses ?<br class="autobr" /> Ce style "donneurs de leçons" à des militants critiques et souvent lucides, je le connais depuis des années : il nous a amenés à la situation actuelle avec en prime le démantèlement de services publics entiers (je ne parle pas de services "universels" de type européen entérinés par la CES) certainement trop marqués par l'idéologie communiste : en effet un grand penseur marxiste britannique Eric Hobsbawn déclarait que la Sécu et les services publics à la Française étaient des ilots de socialisme.<br class="autobr" /> Je n'ai jamais idolâtré la CGT et ses dirigeants. Ils sont soumis comme nous à des niveaux différents à des pressions du patronat et des gouvernements comme cela s'est souvent produit dans l'Histoire. Certains ont été complaisants .<br class="autobr" /> La raison d'être de la CGT c'est organiser les luttes depuis la base, les coordonner et non les freiner. Il nous a fallu 3 ans pour faire remonter une revendication à la confédération qui s'était perdue dans un numéro du Peuple dans des textes de congrès, afin qu'elle s'en saisisse le remette dans le programme revendicatif et en parle dans nos publications : 3 ans au bout desquels nous avons gagné...<br class="autobr" /> La lutte des classes a toujours connu des hauts et des bas, la CGT n'est pas une église et son secrétaire général n'est pas le Pape, il n'est pas "infaillible" il n'est pas monstrueux de critiquer le réformisme qui a gagné notre syndicalisme, jusqu'en écarter depuis longtemps la référence à la lutte des classes dans ses textes. Je ne parle pas non plus de ce "module" de la formation commune intersyndicale CGT-CFDT-FSU qui qualifie une Camarade historienne qui a longtemps travaillé avec et pour la CGT, de "complotiste" et proche de l'extrême-Droite...</p> Après le congrès de la CGT, la lutte (interne) continue 2019-06-04T16:41:36Z http://lepcf.fr/Apres-le-congres-de-la-CGT-la-lutte-interne-continue#comment3850 2019-06-04T16:41:36Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Assez surprenant ce billet.<br class="autobr" /> Je suis d'accord avec le commentaire de Danièle Jeammet. Moi aussi en 40 ans de CGT, j'ai toujours pensé et vu la lutte syndicale contre le patronat et ses représentants au gouvernement. <br class="autobr" /> Considérer comme dit au début que les gilets jaunes sont parvenus à enrayer voir stopper la machine infernale néolibérale, m'amène à penser qu'on ne doit vivre dans le même pays.<br class="autobr" /> Quand au contenu du congrès là aussi j'ai du mal à reconnaître les débats.<br class="autobr" /> Cordialement.</p> Après le congrès de la CGT, la lutte (interne) continue 2019-06-04T13:33:38Z http://lepcf.fr/Apres-le-congres-de-la-CGT-la-lutte-interne-continue#comment3849 2019-06-04T13:33:38Z <p>Moi j'avais appris que"la lutte" c'était plutôt à l'extérieur - contre les patrons, le capital international, le pouvoir, et qu'à l'intérieur, il s'agissait plutôt de convaincre, tout en restant dans la fraternité. Apparemment ce n'est plus comme ça. Dommage pour la lutte !</p> Le combat révolutionnaire de notre temps : l'exemple chinois 2019-06-04T07:55:21Z http://lepcf.fr/Le-combat-revolutionnaire-de-notre-temps-l-exemple-chinois#comment3848 2019-06-04T07:55:21Z <p>A la suite de la NEP de Lénine, des réformes de Deng Xiao Ping et de l'échec final de l'URSS, il convient de revisiter quelques postulats :<br class="autobr" /> 1- Le socialisme n'existe que basé sur une accumulation conséquente du capital, appareil productif, compétences diverses des prolos etc....<br class="autobr" /> 2- Cette accumulation est la fonction principale du capitalisme.<br class="autobr" /> 3- La révolution socialiste ne vise pas la disparition immédiate de la bourgeoisie, mais la fin de la domination de ses intérêts sur l'état, au profit des intérêts du prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre).<br class="autobr" /> 4- le communisme apparaît dès lors que l'affaiblissement de la bourgeoisie est tel que sont retour, par l'intérieur ou par l'extérieur, en position de classe dominante, est inenvisageable. Faute de conflit d'intérêts de classes opposés, l'état doit alors "dépérir"... <br class="autobr" /> Il est remarquable que cette visite, un siècle et demi après, soit toujours en phase avec l'essentiel du marxisme !</p> Le combat révolutionnaire de notre temps : l'exemple chinois 2019-06-03T21:40:03Z http://lepcf.fr/Le-combat-revolutionnaire-de-notre-temps-l-exemple-chinois#comment3847 2019-06-03T21:40:03Z <p>Compte tenu de la place de l'artisanat en France, on pourrait dire que c'est un pays pré capitaliste. En fait les grandes sociétés capitalistes dominent l'ensemble du marché, et les artisans ne sont que les reliquats des formes pré capitalistes de l'économie. Mais ils ne disparaissent pas tant qu'ils permettent encore le développement des forces productives.</p> <p>En Chine il en est de même avec les formes capitalistes de l'économie, par rapport à la forme publique qui est dominante.<br class="autobr" /> Tant qu'elles n'entravent pas le développement des forces productives, les formes capitalistes de l'économie peuvent subsister dans la société socialiste.<br class="autobr" /> Il faut préciser que la Chine avait un énorme retard sur les pays industrialisés et que le capitalisme avait été étouffé par les puissances coloniales. Il ne peut se développer que sous la direction d'un Etat socialiste.<br class="autobr" /> Inversement une restauration du capitalisme en Chine verrait ses capitalistes écrasés par le capitalisme étranger.</p> Petite histoire du syndicalisme international vu de France 2019-06-02T07:36:01Z http://lepcf.fr/Petite-histoire-du-syndicalisme-international-vu-de-France#comment3846 2019-06-02T07:36:01Z <p>Pour éviter toute polémique je suggère aux éventuels lecteurs dupapier de Charles de lire le blog suivant pour se faire une idée...<br class="autobr" /> <a href="https://retourauxsourcescgt.home.blog/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://retourauxsourcescgt.home.blog/</a></p> Les Elections européennes... Et après ! 2019-06-01T16:57:49Z http://lepcf.fr/Les-Elections-europeennes-Et-apres#comment3845 2019-06-01T16:57:49Z <p>Bonjour à toutes et à tous,<br class="autobr" /> "parti de l'étranger" devrait nous amener à réfléchir sur l'attitude des partis bourgeois envers l'hégémonisme US. <br class="autobr" /> Certains politiciens nous rappellent un slogan revisité "plutôt Trump que la dictature chinoise", plutôt l'œil de google et de facebook que la 5 G.</p> <p>Quant aux "nationalistes", il serait bien intéressant de suivre le choix du <i>populiste</i> RN entre le <i>populiste</i> Trump et le <i>populiste</i> Poutine, quand leurs intérêts sont diamétralement opposés.<br class="autobr" /> Du reste entre les capitalistes polonais, italiens et français et leurs "nationalistes" respectifs, je serais bien curieux de voir l'unité d'intérêt.</p> <p>Xi Jinping prône l'ouverture et le règlement pacifique. Les "nationalistes" défendent le protectionnisme c'est-à-dire la guerre économique. Le résultat est la crise économique et la guerre à terme.</p> <p>A nous de choisir notre camp : défendre la paix et le progrès, participer au front uni mondial anti hégémonique, ou rester sur le trottoir pour observer une prétendue guerre "entre capitalistes américains et chinois" comme disent les trotskistes d'aujourd'hui (et d'hier si on se souvient d'un autre conflit mondial).</p> Les Elections européennes... Et après ! 2019-05-31T08:56:13Z http://lepcf.fr/Les-Elections-europeennes-Et-apres#comment3841 2019-05-31T08:56:13Z <p>Même étayée sur un texte de Marx (immigration des irlandais en Angleterre) la position de Questiaux ne vaut rien. Il prétend que les immigrés ne courent qu'après une seul et unique chose : la fortune. C'est évidemment faux, les migrants, comme tous les prolos, cherchent à vendre leur force de travail qui, chez eux, ne vaut rien et c'est pour cela qu'ils prennent tant de risques. Couraient-il après la fortune, les maçons de la Creuse qui, tous les six mois venaient passer l'hiver sur les chantiers parisiens du baron Haussman ? Les migrations datent de la nuit des temps, rien, sauf si le prix de la force de travail devenait significative dans les pays d'origine, ne peut tarir le flux, Pourquoi les chinois n'émigrent quasiment plus ? Parce qu'il y a, en Chine, pour tous, de l'emploi rémunéré à peu près correctement ! Et en investissant massivement en Ethiopie, la Chine "impérialiste" qu'ils disent, a stoppé le courant migratoire éthiopien.... Qu'attendent les impérialistes traditionnels, les vrais, USA, France, GB etc.. pour en faire autant ?</p> Les Elections européennes... Et après ! 2019-05-30T12:44:47Z http://lepcf.fr/Les-Elections-europeennes-Et-apres#comment3840 2019-05-30T12:44:47Z <p>De lire l' extrait du discours de Maurice Thorez 17 avril 1936 fait un bien fou :<br class="autobr" /> ..." Et maintenant nous travaillons à l'union de la nation française contre les 200 familles et leurs mercenaires. Nous travaillons à la véritable réconciliation du peuple de France.<br class="autobr" /> Nous te tendons la main, catholique, ouvrier, employé, artisan, paysan, nous qui sommes des laïques parce que tu es notre frère et que tu es comme nous accablé par les mêmes soucis.<br class="autobr" /> Nous te tendons la main, volontaire national, ancien combattant devenu croix de feu parce que tu es un fils de notre peuple que tu souffres comme nous du désordre et de la corruption, parce que tu veux comme nous éviter que le pays ne glisse à la ruine et à la catastrophe."...<br class="autobr" /> A remarquer que ce n' est pas au Vatican fut - il François d' en avoir plein la bouche que " nous tendons la main " , ni au FN / RN , mais au peuple dans toutes ses composantes qui sont captées par autre chose où les peurs ,- immigration , écologie, réchauffement insécurité ...-, sont instrumentalisées en détournement du regard sur l' exploitation capitaliste/impérialiste de ravages .<br class="autobr" /> Pour un rassemblement ? Mais nous avons tout essayé , résultat : 1- collusion des soc-dem et écolos pour prendre toutes les mairies et députation communistes 2- création du FdG où sévissant sur le blog du Maastrichien il était déjà dit de faire une OPA sur le PCF à laquelle Marie George Buffet avait retourné l' offre devant l' intéressé à un meeting ...voilà l' ambiance des rassemblements ...avec des anticommunistes qui rejoignent dans le réel et la réalité la bourgeoisie flanquée de sa petite en support .<br class="autobr" /> En apparence ils ont réussi l' OPA , aucun communiste à l' UE ...! <br class="autobr" /> Et il faudrait déjà entrevoir un rassemblement ? Avec des groupes plus ou moins constitués soc/dem/écolos différents mais à l' unisson voulant encore affaiblir la représentation communiste , municipale , régionale , nationale , européenne ,... ah non là c' est fait . <br class="autobr" /> Quant à la Chine et le Parti Communiste Chinois , avec en effet une stratégie de tout faire pour que son prolétariat progresse et vive mieux , avec la nouvelle route de la soie , la pertinence des BRICS , les achats d' or et la maîtrise du yuan face au $/FED , ont un rôle majeur pour contrer la domination US .<br class="autobr" /> Pour un débat sur l' immigration déjà : <a href="http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2019/05/la-gauche-doit-proposer-une-politique-d-arret-des-migrations-pour-retrouver-la-confiance-de-la-classe-ouvriere-par-gilles-questiaux" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2019/05/la-gauche-doit-proposer-une-politique-d-arret-des-migrations-pour-retrouver-la-confiance-de-la-classe-ouvriere-par-gilles-questiaux</a> , en effet ça me rappelle que lors d'une Manif . devant Bercy il y a longtemps j' ai abordé avec des camarades l' immigration , " fais gaffe à ce que tu vas dire ...?! " , je leur répondis : " ils viennent , ils s' engagent syndicat/Parti , formations réciproques , puis ils retournent dans leur pays pour la Révolution , communiste : méthode Hô Chi Minh ." <br class="autobr" /> Dès le lendemain des élections et balancés comme un coup de massue les licenciements s' abattent sur la Classe Ouvrière , là nous sommes à court terme loin du réchauffement climatique, de l' écologie à gogos , URGENCES des Luttes pour contrer les ravages des multinationales regroupées .</p> Les Elections européennes... Et après ! 2019-05-29T17:17:17Z http://lepcf.fr/Les-Elections-europeennes-Et-apres#comment3836 2019-05-29T17:17:17Z <p> : <i>"Il faut soutenir la Chine et le peuple Chinois contre les assauts impérialistes". Delaunay ajoute : "La direction du PCF se doit d'intervenir dans ce conflit en soutenant ouvertement la Chine et en appelant la population française à prendre parti"</i><br class="autobr" /> Ce genre de position rappelle quelques vieux souvenirs plutôt rances. La Chine a surtout besoin que partout sur la planète sa politique soit correctement comprise, c'est notre taf et rien de plus. Pour le PC Chinois ce qui compte c'est que la situation matérielle de son immense prolétariat continue de progresser. Ensuite le cinéma Trump ne doit pas faire oublier que l'essentiel des exportations Chine-USA passent par des capitalistes US qui font fabriquer les produits en Chine....Dans ce pseudo combat, les chinois ont des "biscuits" et aucun besoin d'une campagne internationale de soutien qui serait contre productive aussi bien pour eux que pour nous (parti de l'étranger, çà vous rappelle rien ?....)</p> Il faut soutenir la Chine et le peuple chinois contre les assauts impérialistes 2019-05-29T16:44:37Z http://lepcf.fr/Il-faut-soutenir-la-Chine-et-le-peuple-chinois-contre-les-assauts-imperialistes#comment3835 2019-05-29T16:44:37Z <p>merci camarade,<br class="autobr" /> je fais circuler aussi loin que je peux, et notamment parce que j'habite dans une région l' Aquitaine, qui avec le Finistère permet à la France d'être au troisième rang des ventes d'armes.<br class="autobr" /> fraternellement<br class="autobr" /> Paule Lanta</p> Les Elections européennes... Et après ! 2019-05-29T12:20:09Z http://lepcf.fr/Les-Elections-europeennes-Et-apres#comment3834 2019-05-29T12:20:09Z <p>D'abord cette liste a été montée avant le congrès, donc elle issue de l'ancienne équipe.<br class="autobr" /> Roussel a d'énormes difficultés avec l'ancienne équipe toujours là. Il suffit de lire l'Huma.<br class="autobr" /> Il faut se rappeler que Roussel n'a pas eu la majorité absolue au dernier congrès. Donc il lui faut composer...<br class="autobr" /> Et ça freine...<br class="autobr" /> Pour le rassemblement à gauche : avec Jadot qui a voté tous les textes pro OTAN à l'assemblée européenne !!!???<br class="autobr" /> Avec Glusckmann qui a travaillé avec les fachos ukrainien et Géorgien !!!???<br class="autobr" /> Avant de faire le rassemblement à gauche, faisons le chez nous, si on peut( j'emploierai personnellement le mot nettoyage !). Après on verra.<br class="autobr" /> Quand à Broissat, j'ai voté pour lui, mais surtout pour une liste PCF ! Au débat sur BFM il s'est déclaré favorable à la réduction du nucléaire. C'est un "progrès", dans son évolution : un an plus tôt à Toulouse il s'était déclaré pour la fermeture de Fessenheim et la fin du nucléaire...Ce n'est qu'un exemple.<br class="autobr" /> Pour terminer, Camarades, arrêter de vous gargariser sur les réactions positives sur Brossat de la presse capitaliste !</p> Comprendre le mal qui détruit nos sociétés 2019-05-29T08:42:07Z http://lepcf.fr/Comprendre-le-mal-qui-detruit-nos-societes#comment3833 2019-05-29T08:42:07Z <p>Puisqu' il y a de l' impossible à savoir : éduquer , gouverner et psychanalyser , avancé par Jacques Lacan pris à S.Freud l' homme qui a pointé le Malaise dans la civilisation et la culture , qu' en est - il en 2019 où Bruno Bertez écrit : '...Tout le reste se situe dans la bouteille, comme je le dis, dans l'imaginaire, dans la névrose, et est un produit du système contre lequel on croit lutter." et situe l' origine du sentiment d' impuissance ...<br class="autobr" /> Névrose ? Alors très grave névrose où la psychose avec la schizophrénie et toute la perversion se mélangent à ne plus s' y reconnaître tout en étant sûr que la normalité de notre société fait défaut , en étant dans le Plus que Malaise dans le plus - de - jouir de référence à la plus-value .<br class="autobr" /> Car le pouvoir des capitalistes , de la bourgeoisie est manifeste et s' exerce à chaque instant et dans toutes les strates de la société , ce n' est pas un hasard que Marx - n' est pas dépassé car il cherchait la vérité -cf Lacan , et Freud le chercheur découvreur de la psychanalyse , et bien ces deux hommes sont interdits d' enseignement , plus au programme de la terminale du Bac , censurés et tués comme le poète qui dit la vérité , certains brûlaient les livres aujourd' hui ce sont nos repères avec l' interdiction d' avoir des clés pour penser , et la recherche gravement affectée , et tout ça pour perdurer le pouvoir de la bourgeoisie qui le sachant entretient par le discours du maître , le discours du capitaliste, aucune alternative possible pour asseoir son exploitation et couvre tous les autres discours , le discours de l' hystérique , le discours de l' universitaire , le discours du psychanalyste .<br class="autobr" /> Or pour qu' il y ait passage , l' élément culturel structurant doit être présent , dit et su , compris dans cet instant de voir , le temps pour comprendre et le moment de conclure, passage de l' impérialisme du capitalisme au socialisme vers le communisme , d' où l' atteinte constante dans la culture, du savoir et de la connaissance pour que la bourgeoisie /capitaliste continue ses ravages dans la civilisation même , les pires sauvages prédateurs qui existent ...<br class="autobr" /> Nous avons un sacré taf au vu du résultat des élections, je ne pense pas que l' appel à une gauche rassemblée dans un magma divergent , soc/dem /écolo , soit structurant , il nous fixe dans le confusionnisme , alors qu' une grande réflexion pour réunir les Communistes , d' apporter toute la richesse de la pensée du matérialisme dialectique et pas que , serait la base pour :" Seule une pensée radicale, c'est-à-dire une pensée qui va à la racine des choses, peut faire progresser les luttes et leur donner un sens " Bruno Bertez .<br class="autobr" /> Cela passe par le renforcement du Parti Communiste .</p> Petite histoire du syndicalisme international vu de France 2019-05-28T18:27:11Z http://lepcf.fr/Petite-histoire-du-syndicalisme-international-vu-de-France#comment3832 2019-05-28T18:27:11Z <p>Je ne comprend pas bien ces commentaires sarcastiques, ou plutôt si...<br class="autobr" /> C.Leblanc dit : "le passage sur la FSM du temps de l'URSS on en rit tant c'est caricatural et simpliste". Personnellement, je ne vois rien de caricatural et simpliste dans l'analyse de Charles sur cette époque, ou alors il faudrait que l'auteur argumente et non affirme.<br class="autobr" /> Par contre, ce que je constate, c'est que cette manière agressive et simpliste d'attaquer (pas ou très peu argumentée) les propos de Charles sur les relations CGT/FSM, est une manière de refuser le débat sur la satellisation réformiste de la CGT du fait de son intégration dans la CES (qui va être présidée par la CFDT !) et sur la nature de l'UE qui est pourtant la créature du patronat et de la grande bourgeoisie.<br class="autobr" /> Ce que cela traduit, c'est que la lutte des classes existe, y compris au sein de la CGT, et que prendre parti pour la CES ou l'UE, c'est se placer d'un certain côté de la barricade...<br class="autobr" /> Quand à la délégation CGT/ANC (cf. D.Jeammet), je n'y vois rien qui pourrait remettre en cause l'indépendance du syndicat vis à vis des partis politiques ; simplement, je suppose que lorsque l'on se trouve à l'autre bout du monde, il est normal de se regrouper, surtout si la plupart des délégués sont aussi membres de l'ANC.<br class="autobr" /> Par contre, je ne pense pas que la CGT doive revendiquer une indépendance politique : cela ne se peut tout simplement pas, car l'action syndicale est éminemment politique et que la CGT devrait normalement se trouver, dans la lutte des classes, toujours du côté des exploités, toujours contre le patronat et la bourgeoisie... et promouvoir le socialisme (mais ça ce sera pour un congrès futur) !</p> Petite histoire du syndicalisme international vu de France 2019-05-28T14:01:14Z http://lepcf.fr/Petite-histoire-du-syndicalisme-international-vu-de-France#comment3831 2019-05-28T14:01:14Z <p>juste un petit ajout ; L'ANC est elle capable de rassembler plus de 50 personnes à Marseille ( il manquait le chiffre)</p> Petite histoire du syndicalisme international vu de France 2019-05-28T13:57:04Z http://lepcf.fr/Petite-histoire-du-syndicalisme-international-vu-de-France#comment3830 2019-05-28T13:57:04Z <p>A lire le passage sur la FSM du temps de l'URSS on en rit tant c'est caricatural et simpliste .. On croit lire un article de Noblecourt dans le Monde ou même de FOG dans le Point . Sans doute C. Hoareau n'a t'il pas connu ( et pour cause) la teneur des débats au sein de la FSM lors de l'intervention soviétique en Tchécoslovaquie et donc de son impossibilité à approuver l'intervention . Sans doute ignore t'il qu'aujourd'hui l'ex Président de la FSM, et désormais Vice Président n'est autre que l'affidé de Bachar Al Assad, lequel dirigeant a privatisé l'économie syrienne , l'a livrée au capitalisme y compris international, que le droit de grève est interdit en Syrie ainsi que le droit à la liberté syndicale et que la FSM dont il est le représentant en France ( on se demande à quel titre vu qu'il n'a plus de responsabilités syndicales selon ses dires) ne dit rien ... Il en est de même pour l'Iran,la Turquie. Qu'il cite le syndicat israélien pas de soucis, mais qu'il cite aussi le syndicat Général de Palestine dont il ne parle pas ... <br class="autobr" /> Maintenant une question ; l'ANC c'est un syndicat ou un mouvement politique ? L'ANC parle t'elle au nom de l'UD CGT 13 ( à laquelle il fait souvent référence ) ? <br class="autobr" /> Et l'ANC est elle en capacité de rassembler plus de personnes à Marseille sur la Palestine, le soutien au peuple Algérien, les sans papiers etc... ? <br class="autobr" /> Et puis pour info, l'UL CGT Port de Bouc a adhéré à la FSM mais à Port de Bouc le RN est arrivé en tête aux européennes et Le Pen avait obtenu 51% des voix au 2e tour des Présidentielles. Il est donc des questions importantes qui ne semblent pas traitées ...</p> Comprendre le mal qui détruit nos sociétés 2019-05-28T12:32:24Z http://lepcf.fr/Comprendre-le-mal-qui-detruit-nos-societes#comment3829 2019-05-28T12:32:24Z <p>Bonjour ,<br class="autobr" /> Voilà un texte qui a l' immense mérite de mettre les pieds dans le plat , ou dans la soupe au choix .<br class="autobr" /> Le capitalisme financier planétaire à l' oeuvre de destruction dans l' impérialisme de ce capitalisme en stade suprême de ce début du 21 e , déjà bien entamé et qui est en attente d' implosion , dixit la crise majeure analysée vers 2019 .<br class="autobr" /> Sans oublier les concentrations en phase giga. des multinationales de cibler le signifiant prévalent : l' argent et la création monétaire au profit des capitalistes sans frontières , est indispensable pour entrevoir une issue révolutionnaire , communiste .<br class="autobr" /> Ce texte essaie de comprendre ce qui est dans l' imaginaire , le symbolique et le réel et où l' argent dans ces " mains sales " se place , se déplace et inonde en permanence le capitalisme /impérialisme .<br class="autobr" /> Et là un manque , un non dit , dans nos propositions et pourtant évident s' impose : de prendre le pouvoir , le pouvoir du prolétariat , des communistes , de le dire et de mettre tout en action pour la propriété collective des banques centrales . <br class="autobr" /> La très grave situation en Grèce mettait en évidence la prédation des banques privées et la centrale contre le peuple , le prolétariat , et le gouv. soc /dem au pouvoir le savait mais pliait sous les injonctions de cette UE où le célèbre Draghi grand spéculateur/spécialiste des comptes publics Grecs qui lui a valu la promo BCE, était le grand coordonnateur , à mettre en regard le Junker ultra spécialiste de l' évasion fiscale pour milliardaires : promu chief /commis/UE... tout ça a été su , dit , dénoncé et ...résultat pour ces élections européennes ...même pas 3 % pour la liste communiste !<br class="autobr" /> Il ne suffit pas de dire qu' il faut que la BCE prête pour les services publics pour que le Prolétariat se mobilise , par contre de dire , de l' énoncer , de mettre en oeuvre la prise de pouvoir de cette BCE , de virer Draghi et consorts ,et tout fac-similé , copier/coller et enfin de libérer cet Argent grand A pour le Prolétariat, tous les services publics , pour mettre en perspective à moyen/long terme sa suppression , en passant s' il le faut à la création d' une monnaie mondiale ! ? .<br class="autobr" /> Là se trouve la seule issue pour cette pauvre petite planète et pourtant si riche et si belle !</p> Petite histoire du syndicalisme international vu de France 2019-05-28T09:55:56Z http://lepcf.fr/Petite-histoire-du-syndicalisme-international-vu-de-France#comment3828 2019-05-28T09:55:56Z <p>Après cette apologie de la FSM merci de noter que son soutien actuel aux travailleurs algériens engagés dans le mouvement est plus que léger (un seul communiqué de soutien au début) sans parler des travailleurs syriens disparus, emprisonnés ou assassinés dans leur pays depuis des années sans que la FSM s'en aperçoive... Par ailleurs comment doit-on comprendre "délégation CGT/ANC" quand on tient à l'indépendance politique du syndicat ?</p> Une impasse mortifère : Pas une voix pour le FN ! 2019-05-27T14:31:49Z http://lepcf.fr/Une-impasse-mortifere-Pas-une-voix-pour-le-FN#comment3827 2019-05-27T14:31:49Z <p><strong>A Gourlot après une si longue absence</strong></p> <p>quand a votre analyse de la situation :<br class="autobr" /> <i>chacun des point que vous citez certains sont faux d'autre sont des signes trompeur.</i></p> <p>Peut être mais les résultats sont là : Brossat le dévoué cireur de pompes de la maire de Paris ne pouvait pas, dans ces conditions éviter la marginalisation de son parti, y compris à Paris ou l'esprit non seulement grand bourgeois mais également petit bourgeois, encore plus dangereux prédomine.</p> <p> Ailleurs dans le nord comme à Vénissieux ou les anciens prolos ont fait le choix du Rassemblement national c'est encore pire car le vote protestataire qui était celui de cet électorat se transforme progressivement en adhésion aux orientations de l'impérialisme occidental du fait de l'illusionisme du RN qui prétend pouvoir s'émanciper des directives obligatoires de la commission européenne.</p> <p>par ailleurs il y a longtemps que l'aristocratie ouvrière syndicale ou politique a abandonné le terrain de la lutte des classes pour la collaboration de classe. Ce qu'ont fait également tous ceux qui croient encore bénéficier d'un emploi à vie et condamnent ainsi leur progéniture au calvaire qu'ils n'ont pas enduré.</p> <p>La petite bourgeoisie subit belle et bien un déclassement important au même titre que ce qu'a subit "l'aristocratie ouvrière". d'ailleurs ce sentiment de déclassement est généralisé a toute sorte de couches de la société.<i> ne pas le voir est une faute politique majeure.</i> Sic les Gilets jaunes qui ont été abandonnes par la gauche réformiste, y compris communiste.<br class="autobr" /> Le fascisme soft c'est Macron et ses amis qui débordent largement La REM au pas cadencé.<br class="autobr" /> Lire en complément ce texte facile à dater :<br class="autobr" /> <a href="http://jafreyvil.over-blog.com/2019/05/une-archive-d-actualite-au-lendemain-des-elections-europeennes.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://jafreyvil.over-blog.com/2019/05/une-archive-d-actualite-au-lendemain-des-elections-europeennes.html</a></p> « Aufhebung », Karl Marx et la révolution 2019-05-18T16:36:26Z http://lepcf.fr/Aufhebung-Karl-Marx-et-la-revolution#comment3824 2019-05-18T16:36:26Z <p>L'abolition de la société bourgeoise est en cours depuis les révolutions du 19ème siècle (1830-1848-1871) et à la suite des deux guerres mondiales et des nombreuses guerres coloniales et guerres civiles qui ont suivi . Le capitalisme financier actuel , forme mortifère du capitalisme, ne produit que du chômage et des deuils d'entreprises et d'êtres humains par millions . Cette classe sociale composée de quelques milliers de milliardaires a de plus en plus de mal aujourd'hui pour contrôler son système exploiteur. >L'armée et la police , ses instruments de répression , ne sont plus fiables à 100% sans la corruption , nous le vérifions dans l'actualité d'aujourd'hui . Ce 1% de l'humanité est donc très fragilisé comme pouvoir bourgeois et il ne peut se maintenir actuellement sans complicité des forces productives dans l'inaction momentané . La pesanteur économique du système financier du capitalisme empêche le développement scientifique , technologique , social et culturel des peuples par rapacité monétaire qui est devenu monnaie de singe. Cela ne peut durer et va donc exploser à court terme face au développement démographique des terriens . Le capitalisme et sa classe dirigeante bourgeoise vivent leur fin historique à leur corps défendant et c'est très bien . Ils doivent disparaître définitivement à court terme pour laisser enfin "respirer" l'humanité qui en a bien besoin en ces temps de réchauffement climatique angoissant ... Les forces productives , jeunes et moins jeunes , c'est à votre tour de faire l'histoire comme les gilets jaunes l'expriment en marchant chaque Samedi sans désespérer du peuple .....</p>