Faire Vivre le PCF ! - commentaires Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-23T19:18:57Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2692 2018-01-23T19:18:57Z <p>Qu'ont cherché les bipèdes au court des siècles en faisant évoluer les sociétés humaines ? sécuriser leurs existences !<br class="autobr" /> Que cherchent les prolétaires en voulant dépasser le capitalisme ? sécuriser leurs existences !<br class="autobr" /> Comment ont évolué les sociétés humaines ? Toujours vers plus de socialisation, de satisfaction des besoins !<br class="autobr" /> Le socialisme sera donc plus social et plus démocratique que le capitalisme. <br class="autobr" /> Mais il y a un hic, les premières révolutions socialistes ont éclatées dans des sociétés moins avancées que le capitalisme le plus développé. La satisfaction des besoins, du fait de la faiblesse des forces productives, ne pouvait facilement mieux satisfaire les prolos de ses pays que beaucoup de prolos des pays capitalistes avancés. Deux solutions ont été testées, le "capitalisme d'état" de Lénine et le "socialisme dans un seul pays" de Staline. L'une, la NEP, table sur l'addiction des capitalistes aux profits pour négocier avec eux un vaste plan de transfert de technologie, l'autre a tablé sur un développement séparé et autarcique, elle a échoué. <br class="autobr" /> En 1980 on est, en Chine, revenu à la case départ. La victoire sera-t-elle au rendez-vous ? Je répondrais lorsque la croissance, qui baisse normalement, sera nulle et qu'il faudra cesser d'entretenir les capitalistes, devenus inefficaces, pour mieux garantir l'existence des prolos. Sortir du "capitalisme d'état" pour entrer dans le socialisme, c'est alors que l'on verra ce que le PCC a dans le ventre ! <br class="autobr" /> La "démocratie avancée" n'a rien a voir avec la NEP, c'était une tentative de subvertir le capitalisme par des injections finement dosées de socialisme dans un pays capitaliste développé, en expansion, mais surveillé, comme le lait sur le feux, par tout le capitalisme occidental. Ce plan ne peut fonctionner que lorsque le socialisme arrivera en situation dominante dans l'économie mondiale. Quand à Cuba, c'est une île, dirigée, jusqu'à maintenant, par une équipe hors catégorie, situation unique à mon sens où la mobilisation politique est capable, depuis 56 ans, de compenser la pénurie causée par l'embargo US.</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-23T17:08:18Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2691 2018-01-23T17:08:18Z <p>C'est juste une précision, car je pense que nous ne nous sommes pas compris.<br class="autobr" /> Pour moi, le socialisme c'est l'URSS.<br class="autobr" /> Reste qu'aujourd'hui, où l'URSS n'existe plus, il reste plus de socialisme à Cuba qu'en Chine.<br class="autobr" /> J'espère que c'est plus clair.</p> <p>Enfin je trouve que ta théorie de la NEP ressemble furieusement à la thèse de la démocartie avancée qui fleurissait dans les années 60/70 au PCF. Une thèse de l'arrivée au socialisme par étapes.<br class="autobr" /> Je ne partage pas cette idée.</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-23T08:12:26Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2690 2018-01-23T08:12:26Z <p>Pour moi, le socialisme ne présente d'intérêt que s'il s'emploie à améliorer des conditions de vie et de travail du prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre). Je constate que pour toi le socialisme, c'est maintenant plutôt Cuba (25% d'entreprises privées et plus, dont des étrangères, dès que l'embargo US tombera) que l'URSS du "socialisme dans un seul pays" (0% d'entreprises privées).</p> <p>La "soi-disant" NEP, c'est la NEP pour "plusieurs générations" (Lénine) et pour "un demi-siècle" (Deng Xiao Ping ex ouvrier de chez Renault Billancourt). C'est aussi de grandes entreprises publiques qui collaborent, sous contrat, avec des entreprises capitalistes, parfois étrangères, sous le contrôle de l'état prolétarien. Et c'est, aussi, le développement maximum des forces productives qui conditionne la satisfaction optimum des besoins des prolos.</p> <p> Quand à la dictature du prolétariat, "immense majorité", c'est l'antithèse de la dictature de la bourgeoisie, "infime minorité" (le<i> "comité qui gère les affaires communes de la bourgeoisie toute entière"</i>- le Manifeste). C'est la priorité des intérêts prolétariens et pas le travail forcé du goulag, ni la terreur, serait-elle "rouge". Mais personne n'est obligé de partager mon point de vue...</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-22T21:10:38Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2689 2018-01-22T21:10:38Z <p>Le problème, c'est que tes arguments se tiennent, mais ne vont pas à l'encontre des miens.<br class="autobr" /> Le socialisme, ce n'est ni un pays où il y a 30 fois moins de dépenses militaires, ni un pays où les prolétaires voyagent (je ne suis d'ailleurs pas aussi sûr que toi que ce soient les prolos qui voyagent) ni un pays où l'évolution des revenus des prolétaire est intéressante ; tout cela, à l'image de ta soi-disant NEP, c''est comme Deng le petit-bourgeois le souhaitait, du capitalisme aménagé.<br class="autobr" /> Le socialisme, c'est la socialisation des moyens de production, quand ce sont les prolétaires et seulement elles et eux qui les possèdent.<br class="autobr" /> Bref, même en étant d'accord avec tes arguments, la Chine n'est pas socialiste.<br class="autobr" /> Quand à la survie du socialisme dans un seul pays ; je pense qu'il reste mille fois plus de traces, de réalités du socialisme à Cuba qu'en Chine : les CDR sont des soviets, avec toutes les concessions, obligés non par idéologie, mais par la proximité des USA.<br class="autobr" /> "Vous ne savez pas ce qu'est la dictature du prolétariat : regardez la Commune de Paris : c'est la dictature du prolétariat" Friedrich Engels dans sa dernière préface à "La guerre civile en France". La Chine impérialiste d'aujourd'hui est à la Commune de 1871 ce que la carpe est au lapin.</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-22T08:46:56Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2688 2018-01-22T08:46:56Z <p>1- La Chine, aujourd'hui, c'est 1,5 milliard de prolos (en gros) soit 30 fois moins de dépenses militaires par tête que les USA. Si c'est un "impérialisme" c'est donc un impérialisme à bas coût....</p> <p>2-Comme tous les prolos du monde, les chinois produisent de la plus-value. Reste à savoir si en Chine, cette plus-value est employée dans l'intérêt du prolétariat ou non. Les mesures internationales de l'évolution des revenus, et du niveau de vie, des prolos chinois donnent, toutes, des chiffres largement positifs...( voir lien de mon post du 5 janvier)</p> <p>3- Le "socialisme dans un seul pays" n'existe plus nulle part, la NEP chinoise, annoncée pour 50 ans en 1980 par Deng Xiao Ping, court toujours !</p> <p>4- Les chinois actuels, y compris des prolos travailleurs, voyagent infiniment plus que les soviétiques d'avant 91,. On ne peut donc pas les abuser avec des gadgets genre "radio Free Europe"..... Je ne connais rien du marxisme-léninisme mais un peu du marxisme et un peu du léninisme que je fréquente tous les jours depuis plus de 20 ans.</p> <p> 5- La dictature du prolétariat est l'anti-thèse de la dictature de la bourgeoisie qui domine notre pays où aucune lois ne peut être adoptée si elle ne favorise pas ses intérêts. La dictature du prolétariat n'est pas plus, ni moins, policière que celle de la bourgeoisie, mais elle implique que que le gouvernement priorise en permanence les intérêts du prolétariat, sans que, pour autant, le feux soit éternellement bloqué au rouge devant les intérêts de certain bourgeois. C'est ce que l'on peut constater en Chine actuellement, comme le préconisait Lénine au temps de la NEP !</p> <p>6- Verlaine avait un mérite, celui d'avoir été communard, mais il n'a connu ni Marx, ni Engels, ni Lénine, ni Staline, ni Mao etc..</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-21T14:03:28Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2687 2018-01-21T14:03:28Z <p>1. La Chine arrive sur le toit du monde capitaliste, apparemment, tu en es ravi. Oui, la Chine risque fort de devenir le premier impérialisme du monde, si la guerre nucléaire lui en laisse la possibilité.<br class="autobr" /> 2. Il est fort possible d'être aujourd'hui objectivement avec la Chine parce qu'elle n'est que le deuxième impérialisme et combat le premier, les USA. Mais, fondamentalement, en quoi le prolétariat mondial et les révolutionnaires seraient-ils concerné-e-s par cette bataille au sommet ? Les prolétaires sont autant exploité-e-s en Chine qu'aux USA. Laissons la bourgeoisie internationale laver son linge sale en famille !<br class="autobr" /> 3. Ce qui est embêtant pour ta démonstration irrationnelle c'est que Staline et tous les camarades qui étaient avec lui ont prouvé que le développement économique et social étaient possibles sans concession au marché, sans la NEP, donc. C'est objectif, il suffit de regarder les chiffres des années 30/40/50. La révolution dans un seul pays, ça a fonctionné…<br class="autobr" /> 4. Je ne sais pas si tu es marxiste-léniniste, mais cela me semble compliqué si tu l'es, de justifier la fin de l'URSS sans la lutte des classes, et spécialement idéologique internationale. Elle n'existe pas contre la Chine, parce que c'est un pays capitaliste. Y a-t-il des « Radio Free Europe » ou « La voix de l'Amérique » aux frontières de la Chine ? Poser la question, c'est y répondre.<br class="autobr" /> 5. Il n'y aura pas de révolution ni de socialisme sans dictature du prolétariat (et pas de la bureaucratie bourgeoise comme en Chine) ni sans les soviets. Deng, comme Chou, n'était qu'un petit-bourgeois nationaliste ; qu'il l'ait emporté ne lui donne pas raison. L'aménagement, la peinture en rose du capitalisme, prouve partout, y compris en Chine, qu'elle/il ne servent qu'à faire survivre l'exploitation de l'Homme par l'Homme. Personnellement, je suis contre, et toi ?<br class="autobr" /> 6. Et comme l'écrivait Verlaine, un poète communard qui serait probablement abasourdi de te lire : « Et tout le reste est littérature. »</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-18T07:42:45Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2686 2018-01-18T07:42:45Z <p>La question des personnalités ne m'intéresse pas, pour le moment. Ce qui compte c'est la pertinence des choix politiques et les faits objectifs :<br class="autobr" /> 1- La NEP de Lénine a été défendue par tous jusqu'à sa mort (1924) !<br class="autobr" /> 2- Staline s'en est alors éloigné, puis l'a supprimée quand il a disposé (1927) des pouvoirs nécessaires et a proposé le "socialisme dans un seul pays".<br class="autobr" /> 3- Trotsky a condamné le "socialisme dans un seul pays" sans pour autant, comme les autres, prendre la défense de la NEP<br class="autobr" /> 4- En 1980 Deng Xiao Ping a repris, sans le dire, la NEP<br class="autobr" /> 5-En 1991 "le socialisme dans un seul pays" a disparu, dévalisé par ses propres dirigeants...<br class="autobr" /> 6-2018-La Chine arrive sur le toit du Monde....</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-17T20:08:38Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2685 2018-01-17T20:08:38Z <p>Et les choix de Trotsky, quels sont-ils ?<br class="autobr" /> Aider Toukhatchevsky à renverser le seul socialisme vivant avec la Mongolie, en se faisant au passage infiltrer par Hitler ?<br class="autobr" /> Refuser les concessions du traité de Brest-Litovsk que Lénine lui a imposées ?<br class="autobr" /> Ordonner le massacre de Cronstadt en 1921 ?<br class="autobr" /> Organiser des réseaux liés aux nazis dans toute l'Europe ?</p> <p>Franchement, je préfère les choix de Staline...</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-14T07:13:00Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2684 2018-01-14T07:13:00Z <p>@frank</p> <p>Les mérites respectifs de ses deux individus importent peu. Ce qui comptent c'est le résultat de leurs choix et de la politique qu'ils ont conduite. Force est de constater qu'en 2018, il ne reste rien d'autre que des souvenirs (excepté l'interdiction du droit de grève), de la politique inaugurée par Staline en 1927, date de la concentration dans ses mains de tous les pouvoirs en URSS. Le dépassement du capitalisme va donc devoir prendre d'autres détours......</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-13T13:34:02Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2683 2018-01-13T13:34:02Z <p>Staline qui depuis des années dirigeait la fraction bolchévique,la finançait grâce à des actions violentes contre les banquiers(hold up).Dès 1902,il faisait preuve d'une abnégation et d'un courage inouï.Staline était le compagnon fidèle sur lequel Lénine,exilé,s'appuyait.<br class="autobr" /> Trotsky,n'est devenu bolchévik qu'en 1917,après une vie de patachon.<br class="autobr" /> Alors pourquoi mentir et surévaluer son rôle ?<br class="autobr" /> Trotsky,dirigea avec son autoritarisme constitutif de petit bourgeois,les militaires de l'armée rouge.Il n'y a pas grand mérite à être un chef de militants aussi admirables que les bolchéviks.<br class="autobr" /> C'est même plus confortable de rester bien au chaud dans les états majors bien protégés plutôt que sur les champs de bataille,non ?.</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-12T07:20:12Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2682 2018-01-12T07:20:12Z <p>@Xuan<br class="autobr" /> Attention aux analogies historiques, les dates ne peuvent être ignorées. L'URSS a 30 ans d'antériorité sur la RPC, et a d'abord testé le "capitalisme d'état", avec la NEP de Lénine, avant de plonger dans le "socialisme dans un seul pays" de Staline. La RPC a fait un chemin inverse. Mao et le PCC arrivent au pouvoir alors que le stalinisme est à son apogée (1949). S'en suit, jusqu'en 1980 un engagement dans une série d'impasses économiques (grand bon en avant, cent fleurs, révolution culturelle) dérivée du soviétisme victorieux du moment, avant, trente année plus tard, (Deng Xiao Ping) de revenir, sous une forme adaptée à la Chine et à l'époque, à une variante de la NEP de Lénine.</p> <p>Mais il me parait osé de comparer la politique extérieure de la Chine actuelle avec celle du "socialisme dans un seul pays", notion qui a survécu, jusqu'en 91, à l'abandon de la formule de désignation avancée par Staline en personne (1927). Au passage, il me plais de noter que Lénine, avant de disparaître, notait l'importance du potentiel de force de travail dont pourrait disposer la révolution en Chine (et aux Indes).....</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-11T17:36:21Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2681 2018-01-11T17:36:21Z <p>Beaucoup de questions concrètes sont soulevées dans ce texte. C'est sûrement la voie à prendre.</p> <p>L'expérience soviétique était la première en son genre, celle chinoise aussi parce que les conditions initiales étaient différentes. Et l'URSS a été en butte à un isolement et un encerclement inégalé. D'accord avec toi pour dire qu'elle n'avait pas le choix. La Chine aussi construit le socialisme <i>« dans un seul pays »</i> puisqu'elle s'impose la non ingérence dans les autres pays.</p> <p>Par contre pas d'accord avec <i>« la Chine a peut-être aussi profiter de la division des socialismes... »</i>. La Chine n'a pas profité du retrait des ingénieurs soviétiques décrété par Khrouchtchev, ni de la concentration d'un million de soldats sur les rives de l'Oussouri. Il appartient sûrement aux communistes russes et chinois de faire le bilan des relations sino-soviétiques dans cette période.<br class="autobr" /> La Chine s'est développée avec une ligne pragmatique, partant des faits c'est-à-dire du constat de son retard, et en utilisant la cupidité impérialiste, mais en imposant ses conditions. Une différence avec le Venezuela est que la Chine ne vendait pas des matières premières mais son travail. Une autre est peut-être que l'hégémonisme US et les pays occidentaux ont surestimé leur « victoire » sur le communisme.</p> <p>Dans tous les cas notre scénario est encore différent tout en ayant le même objectif. La petite propriété agricole disparaît et les surfaces se concentrent, les professions indépendantes sont salarisées. Les monopoles capitalistes liquident de plus en plus vite les reliquats des économies précédentes. Nous devrions réétudier le Capital avec attention pour bien saisir notre situation.</p> <p>Amitiés<br class="autobr" /> Xuan</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-10T17:30:10Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2680 2018-01-10T17:30:10Z <p>@ouvrierpcf</p> <p>Au congrès de Tours, une majorité s'est dégagée pour adhèrer à la 3° Internationale qui venait de se créer suit à la Révolution russe. Lenine et Trotsky ont évidemment interféré dans le choix des congréssistes, ne serait-ce qu'en imposant la signature des 21 conditions.</p> <p> Cette adhésion supposait la solidarité automatique avec tous les prolétariats du monde contre toute les bourgeoisies. Mais après l'accès à tous les pouvoirs en URSS de Staline, et de sa théorie du "socialisme dans un seul pays" sur laquelle la 3° internationale a dû s'aligner, les donnée du pb ont évoluées. L'objectif étant alors d'assurer la réussite du socialisme en URSS en espérant que cette réussite aimanterait partout la réussite des partis communistes.</p> <p> Mais les choses ont évolué autrement, le paradis n'est pas apparu et l'autarcie, et l'isolement de l'URSS ont débouché sur la guerre contre une partie du capitalisme (Hitler), puis contre la totalité des capitalistes lors de la "guerre froide". Ce qui a conduit l'URSS à beaucoup trop investir dans le militaire par rapport au reste de l'économie. La solidarité automatique avec l'URSS nous a aussi conduit à nous opposer à l'UE, parce que l'URSS la considérait comme étant contraire à ses intérêts....</p> <p> Pour ce qui est de l'euro ou de l'UE, il s'agit de créations des capitalistes de la zone qui cherchent à adapter les superstructures politiques à la puissance atteinte par les forces productives qu'ils contrôlent. Sauf à prêcher un rabougrissement de ses forces, Renault, PSA, etc... je ne vois pas comment nous pourrions être plus crédibles en réclamant le retour à l'état -nation. Faut-il rappeler que le communisme, ce n'est pas le mur de Berlin, c'est aussi l'abolition progressive des frontières...</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-10T11:18:10Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2679 2018-01-10T11:18:10Z <p>meilleurs vœux de santé de joies et bonheur à tous les communistes Français ...du PCF</p> <p>rappelons à CN46400 que le PCF s'est créé après 1917 que se sont des ouvriers des intellectuels des femmes qui au travers des impasses des socialistes réformateurs français dirigés déjà par une oligarchie bourgeoise ont quitté l'ex parti socialiste français pour mettre en place un nouveau parti socialiste français en 1920 2ans après cette guerre qui sacrifia plus de 2 millions de femmes d'hommes d'enfants de femmes qui en laissa plus de 1 millions estropiés veuves veufs ou orphelin <br class="autobr" /> En quoi LELINE STALINE ou un quelconque tartempion ne serait ce communiste russe auraient il influencé ces choix ? le citoyen Français après d'être sujet du ROI ,depuis 1792 a, et façonné ce que l'on peut appeler le Peuple de France <br class="autobr" /> si modèle il y a c'est celui là ,et pas d'autres Une République des Communes des Départements des associations (loi 1901) la laïcité (loi 1905) des syndicats de salariés Chartre d'Amiens ) et plus près de nous un non gagnant au référendum de 2005 bafoué en oui par les mêmes réformateurs socialistes bourgeois français écologistes féministes libertaires affirmés <br class="autobr" /> En quoi STALINE est il concerné par ces affaires en quoi a til influencé les prises de positions du PCF de ses dirigeants ? en quoi a til scellé notre sort ? <br class="autobr" /> l'URSS serait une aventure ratée ah bon ! <br class="autobr" /> alors le Programme Commun lui c'est un projet réussi Maastricht ET LA MISE EN PLACE DE LEURO une grande avancée économie et sociale pour l'ouvrier la veuve et l'orphelin ! alors le Front de Gauche a permis c'est sur le rassemblement de la Gauche française c'est évident OUI NON ?? et le blougi boulga France Insoumise et son guide suprême notre seule alternative ?? <br class="autobr" /> les grandes métropoles qui se mettent en place les Grandes régions couronnent les succès de nos démarches actions et programmes politiques de nos élus de nos dirigeants OUI NON ?? <br class="autobr" /> la date de 1991 ne coïncide elle pas avec MASSTRICH ?? est ce un hasard CN46400 rappelons que LUTTE OUVRIERE défendit l'abstention pour Maastricht et que CHON BENDIT et un certain MEMLENCHON faisaient campagne pour le OUI le PCF et tous les communistes français pour le NON !! <br class="autobr" /> donc moi je n'ai aucun scrupule le PCF avait et a toujours des raisons d'exister et de perdurer dans son entité entière et autonome</p> Rencontre nationale le samedi 13 janvier à Vénissieux 2018-01-10T07:23:58Z http://lepcf.fr/Rencontre-nationale-le-samedi-13-janvier-a-Venissieux#comment2678 2018-01-10T07:23:58Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Désolée pour le samedi 13 janvier, je ne suis pas disponible pour participer à la rencontre, mais d'accord avec la position du réseau et sa contribution pour le congrès.<br class="autobr" /> Dominique Barzasi, Vénissieux.</p> Un projet révolutionnaire de notre temps 2018-01-06T16:04:11Z http://lepcf.fr/Un-projet-revolutionnaire-de-notre-temps#comment2677 2018-01-06T16:04:11Z <p>je suis en accord avec ce que tu as publié ,lors de notre première réunion en charente j'ai fait un retour sur 1974,1976,1977,1994 abandon du centralisme démocratique 1997 les problèmes au sein de la directive européenne sur l'électricité ou nos représentants se sont abstenus au lieu de voter contre ! depuis 2010 des confusions je pense entre mondialisation capitaliste financiarisée et mondialisation socialiste interrompue avec la chute de l'urss ceci nuit toujours aux luttes sociales <br class="autobr" /> nous avons perdu une boussole . les jeunes ne savent pas de quoi je parle en plus ils sont formatés par la façon dont l'histoire est enseignée<br class="autobr" /> d'autre part un support papier aurait du étre à disposition car les plus agés qui ne se déplacent plus se sentent exclus d'office et le questionnaire ils l'ont brulé<br class="autobr" /> je ne suis responsable du parti <br class="autobr" /> je connais bien barbazange paul ceux du 15eme et du 93 ou j'ai milité</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-06T07:46:24Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2676 2018-01-06T07:46:24Z <p>Je ne sais pas si la remarque de Pam me concerne, mais j'y réponds quand même.</p> <p>Il est, pour moi, évident qu'il n'y a pas de modèle, prêt à porter, pour installer une société socialiste. La France, où l'accumulation primitive du capital est largement, et depuis longtemps, réalisée, qui est fortement intégrée dans un ensemble de nations (UE), n'est évidemment pas dans une situation comparable à l'URSS de 1920 ou la Chine de1980. L'équation sera, évidemment, particulière, mais devra obéir à un dénominateur commun à toutes les situations, à savoir, priorité systématique aux intérêts, matériels et moraux, du prolétariat (immense majorité qui doit travailler pour vivre).</p> <p>Ceci dit, l'aventure ratée de l'URSS, nous concerne aussi, à partir du moment, où le PCF, comme les autres partis communistes, l'a considéré, pendant des décennies, comme modèle avec une solidarité de tous les instants, qui a lié notre sort à l'existence de l'URSS. Et comme tous, nous devons, nécessité de la bataille politique actuelle et à venir, dégager les vraies raisons de l'échec de 91, c'est l'unique objet de mes interventions.</p> <p> Et c'est vrai que si les raisons souvent avancées, déficit de démocratie (P Laurent..), complot interne, pression impérialiste,..etc, peuvent se justifier, aucune ne me parait suffisante. Un marxiste ne peut, décemment, évacuer la question économique. Même de simples touristes notaient de graves défauts ; Marchais sortant d'une usine : <i>"Chez Voisin, en travaillant ainsi, on était tous foutus dehors..."</i> Et cela ne serait pour rien dans le plongeon de 91 ?</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-05T23:00:51Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2675 2018-01-05T23:00:51Z <p>je n'ai pas l'impression que tu réponses à mes remarques qui ne visent pas à dire que tu as tort, mais seulement qu'il faut sans doute éviter des jugements globalisant sur le bon modèle de construction du socialisme et tenir compte ds situations historiques et nationales...</p> <p>Autrement dit, l'URSS a surement fait des erreurs, Staline entre autres, mais malgré cela, le socialisme soviétique a bien existé, il a des réussites, et c'est quand même plutôt après Staline que c'est devenu compliqué...</p> <p>Et la chine n'est évidemment pas parfaite, mais n'est pas un monstre impérialiste, sa réussite économique est aussi sociale, et son socialisme de marché a des succès évidents en faveur des travailleurs...</p> <p>Pourquoi veut tout à tout prix décrier l'un pour encenser l'autre ?</p> <p>D'autant que si on pouvait discuter d'un socialisme à la française, il ne serait évidemment ni soviétique,ni chinois... Le positionnement dans le marché mondial devrait trouver ses propres règles, avec une part nécessaire d'échanges, mais aussi une part de réinvestissement sur un développement endogène... Et le débat soviétisme/chine est utile s'il aide à comprendre cette dialectique plan/marché de manière créatrice dans chaque situation concrète</p> <p>pam</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-05T07:53:04Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2674 2018-01-05T07:53:04Z <p>Mon cher camarade, le monde n'est pas celui dont je rêve. Avant de parvenir au stade du socialiste (anti-chambre du communisme...), il faut réaliser l'accumulation primitive du capital. Jusqu'à aujourd'hui personne (sauf l'URSS dans le domaine militaire) n'a pu réaliser cette accumulation hors du capitalisme (Méditez sur le chapitre 1 du Manifeste..). Si tu a une autre solution n'hésite pas à la proposer.</p> <p>Pour ce qui est de la prise, ou non, en compte des intérêts du prolétariat chinois je renvoie un lien plein d'infos :<a href="https://www.legrandsoir.info/quatre-choses-a-savoir-sur-la-chine-dans-le-cadre-du-xixeme-congres-du-parti-communiste.html" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>https://www.legrandsoir.info/quatre...</a></p> <p>Pour ce qui est de Lénine et de la NEP, j'ai donné quelques références plus haut, on peut les retrouver en compulsant les six tomes des OC listés. Je ne crois pas au travail forcé pour accéder au socialisme, donc à la production de masse de produits manufacturés, ni à la terreur (780 000 exécutions en 37-38 en URSS)...</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-04T20:42:13Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2673 2018-01-04T20:42:13Z <p>Eh bien, au moins là, nous sommes fixés sur qui défend le "socialisme" à la chinoise à coups de citations de Lénine qui devraient tous, comme le disait Marx, nous convaincre : "Voilà la vérité, mettez-vous à genoux".<br class="autobr" /> Choix entre Staline et Trotsky et Deng ; bien sûr, mais, moi, je choisis Staline... La NEP n'était, ne pouvait être qu'une parenthèse. Quand la parenthèse s'éternise, ce n'est plus le socialisme. D'ailleurs l'impérialisme chinois actuel ne nous paraît supportable que parce qu'il est deuxième derrière (et contre) l'impérialisme dominant.<br class="autobr" /> Trotsky était un menchevik et je n'ose pas dire qui était Deng. Est-ce que Trotsky avait aussi raison quand ses porte parole parlaient de "fraterniser avec le soldat allemand" en 1940 ? Quand ses sbires voulaient renverser le pouvoir soviétique avec l'accord de l'Allemagne naziz en 1937/38 ? (lire Annie Lacroix-Riz et d'autres à ce sujet).<br class="autobr" /> Tout cela est logique ; les trotskistes ont toujours, depuis les années 20 participé de l'aile droite du mouvement ouvrier, comme Deng ; en pire pour lui, je ne sais même pas si on peut le considérer comme partie du mouvement ouvrier.<br class="autobr" /> Deux choses étonnantes pour finir :<br class="autobr" /> L'URSS, même sous Brejnev et Gv, avait décidé d'un prix élevé du café auquel elle l'achetait en Afrique et a ainsi permis à des tas de petits producteurs de vivre ; cela s'est effondré après la fin de l'URSS ; la Chine "socialiste" n'a pas rétabli cela. De bonnes âmes me diront certainement qu'elle ne peut pas (Dieu, peu-être ?) mais qu'elle construit des routes et des hôpitaux en Afrique. C'est vrai (ce qu'elle construit). Mais la France coloniale l'a fait aussi et, étrangement, comme la Chine actuelle, n'a pas décidé d'un prix élevé du café.<br class="autobr" /> S'il y a une critique à faire de Staline, elle n'a rien à voir avec ces discours droitiers. C'est d'avoir décidé la constitution de 36 et liquidé les soviets au prétexte que "la lutte des classes est terminée en URSS". Voilà la faute de Staline !!! D'ailleurs, il a changé d'avis et indiqué, à partir de 46/47 (influence probable de Jdanov) que la lutte des classes continuait en URSS ; il a eu raison, elle a emporté le socialisme, la lutte des classes intrnationale.<br class="autobr" /> La question qui se pose est simple : sommes-nous de simples scientistes économistes ou des marxistes léninistes ? Comment analyser ce qui s'est passé et se passe en Chine sans vision historique sans analyse de la lutte des classes internationale ? La survie même de la Chine suffirait à prouver qu'elle n'est pas socialiste. Mais dire cela verserait dans l'idéalisme. En revanche, il y a une question, jamais posée par CNmachin, quelle classe est dominante en Chine aujourd'hui ? La classe ouvrière ? Il va falloir autre chose que des citations de Lénine prises hors contexte pour m'en convaincre. D'ailleurs, je ne me souviens pas que Lénine ait écrit quelque part que les 50 (à peu près) députés du présidium de l'ANP devaient être les hommes les plus riches du pays... Et on revient à la constitution de 36. Lénine avait promu la NEP, mais il y avait les soviets. Et, il y a les soviets en Chine ? Socialisation des moyens de production ou Etatisation de certains ? Je vous invite à relire ce qu'Engels (et Lénine après lui dans "L'Etat et la Révolution") disait de l'Etat. Pour moi, l'Etat chinois n'est pas prolétarien, mais bourgeois...</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-04T10:07:08Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2672 2018-01-04T10:07:08Z <p>PS : Faire court c'est parfois faire trop court. Ainsi, lorsque je parle de <i>"profits suffisants"</i>, j'aurais dû ajouter : <i>"pour diviser, politiquement, les bourgeoisies allemandes et US sur leur rapports à l'URSS"</i>...</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-03T21:10:37Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2671 2018-01-03T21:10:37Z <p>Evidemment, l'URSS de 1927 n'égale pas la Chine de 1980</p> <p> Mais la vérité oblige à constater que celui qui a décrété que la NEP était une politique de circonstance passagère, qui a imposé cette vision pendant des décennies, en contradiction totale avec ce qu'a pu écrire Lénine sur le sujet avant entre 20 et 23 et qu'on peut vérifier dans les OC (T32,33,35,36,42,45) sont Staline et ceux qui lui ont succédé.<br class="autobr" /> C'est bien Staline qui a inventé la formule : "socialisme dans un seul pays" aussitôt abandonnée suite à un article de Trotsky (" le socialisme dans un seul pays sera policier à cause de la pénurie") Si Staline a eu cette idée, c'est à cause des inégalités visibles (Nepmen) découlant de la NEP, qui choquaient le communisme sommaire des jeunes vainqueurs de la guerre civile. Et que personne, dans les hauts dirigeants, Trotsky y compris, n'a osé contredire. Mieux Staline les a intégrés dans le parti sans la moindre formation. C'est eux, avec leur communisme de pacotille, qui se sont tapé, les plan quiquennaux, la collectivisation, les purges, la guerre, la déstalinisation, la stagnation jusqu'à la cata de 91.</p> <p> Lénine tablait, pour la NEP sur les capitalistes allemands (blessés par le traité de Versailles) et US où se trouvait pas mal de russes. Personne ne peut affirmer que la réussite était assurée, mais en cas de succès, l'accès de Hitler au pouvoir en Allemagne pouvait être compromis comme Trump est paralysé devan Xi Jin Ping en 2018.<br class="autobr" /> La bourgeoisie n'est pas commandée par l'idéologie, mais par le profit, rien que par le profit. L'URSS de l'époque pouvait-elle laisser entrevoir des profits suffisants, je n'en sais rien, en tout cas Lénine ne lésinait pas lorsqu'il proposait à un consortsium US l'exploitation pour 60 ans du Kamtchaka pour 5% par an. <i>"Que rapporte le Kamtchaka à la République ? Rien, que rapportera-t-il ? Un peu, mais des milliers de moujics iront là bas se frotter avec les techniques modernes"</i></p> <p> Mais Staline a fait un autre calcul. Il a tablé sur l'isolement, l'autarcie et préparé le grand affrontement qu'il a gagné au prix de 25 millions de victimes, mais, en 45, l'accumulation du capital en Occident était d'une toute autre dimension que dans le "camp socialiste". La "guerre froide", et ses gaspillages, a alors suffit pour plomber l'avancée de l'URSS...</p> <p>Ceci dit, les capitalistes ne sont pas là pour favoriser le développement du socialisme, mais il sont affligés d'une faiblesse mortelle : leur addiction inextinguible aux profits. Et je pense que Lénine, et Deng aussi, en avait une meilleure conscience que Staline...</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-03T17:26:56Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2670 2018-01-03T17:26:56Z <p>Il y a bien sûr de grandes différences entre le scénario soviétique de Staline et le scénario chinois, mais il y a aussi des différences historiques majeures...</p> <p>d'un coté, Staline n'a pas décidé de construire le socialisme dans un seul pays ! C'était une donnée historique factuelle et il a du s'y adapter. Sa réponse montre cependant la capacité du plan et d'une mobilisation politique à assurer un développement industriel relativement autonome... Pouvait-il prolonger au contraire la NEP ? On peut en discuter, mais je me garderai bien de dire qu'il aurait pu faire autrement sachant que l'industrialisation accélérée était aussi la condition de la capacité à résister au nazisme quelques années plus tard...Sans ce développement industriel et notamment son implantation dans l'Oural, que se serait-il passé ? La part militaire est évidemment lié à cette histoire, marqué par la guerre, mais aussi par les suites, la guerre froide et la contrainte imposée par l'agressivité US</p> <p>de l'autre, coté chinois, le choix de Deng de l'insertion dans le marché capitaliste mondial se fait aussi en profitant de l'opportunité de la stratégie US dans le conflit sinosoviétique... Le Vénézuela ne cherche pas à se couper du marché mondial, mais les USA font tout pour l'empecher de trouver du développement dans les échanges...autrement dit, la Chine a peut-être aussi profiter de la division des socialismes...</p> <p>Et aujourd'hui, elle doit faire de gros efforts de dépenses militaires pour assurer sa défense, car elle sait bien que son insertion dans le marché ne la protège pas de l'agressivité US... Sans doute que l'accumulation permise par les dernières décennies la met dans une situation plus favorable à une période plus contrainte et donc permet un développement désormais plus endogène, mais l'insistance de Xi sur la mondialisation montre qu'il pense au contraire qu'il a toujours besoin de cette insertion dans le marché mondial, malgré la taille de la Chine...</p> <p>Ce qui reste, c'est qu'on ne peut pas tricher avec le réel... ni avec les besoins d'accumulation, ni avec les besoins de défense du socialisme, ni avec la nécessité de répondre aux besoins humains, sans lesquels le socialisme n'a pas de sens.</p> <p>Et reste que les socialismes sont des constructions historiques et... nationales !</p> Discours d'ouverture d'Irina Malenko à la conférence d'Amsterdam : Sovietica 2018-01-03T17:23:23Z http://lepcf.fr/DISCOURS-D-OUVERTURE-D-IRINA-MALENKO-A-LA-CONFERENCE-D-AMSTERDAM-SOVIETICA#comment2669 2018-01-03T17:23:23Z <p>Irina Malenko a beaucoup vécu en Occident et le tableau qu'elle dresse s'en ressent. Elle tient à contredire la vision "kafkaienne" de l'URSS qui a cour ici, et sans doute a-t-elle raison sur bien des points. Mais j'ai parfois l'impression, qu'au delà de la vérité, elle nous dit ce que certains veulent entendre. Et pas ce que d'autre voudraient comprendre !</p> <p> - Pourquoi un aussi joli château s'est-il effondré sous un coup d'épaule d'un aventurier alcoolique comme Eltsine ?<br class="autobr" /> -Pourquoi si peu de réactions, du peuple, des communistes, de leur parti, pourtant tout puissant ?<br class="autobr" /> -Et puis, allons au fond, pourquoi, à partir de 1980, l'espérance de vie à baissé en URSS..? <br class="autobr" /> -Gorbatchev disait que l'alcool était responsable, c'est vrai ou pas ?<br class="autobr" /> -Les pénuries dans les magasins publics, l'abondance dans les magasins "nomenclatura", vrai ou faux ?</p> <p> La politique, le communisme, le socialisme n'ont que faire des romans, seule la vérité est révolutionnaire !</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-03T12:52:12Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2668 2018-01-03T12:52:12Z <p>Très juste et important pour nos analyses !</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-03T08:24:30Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2667 2018-01-03T08:24:30Z <p><strong> "Que dire de Gagarine et des réussites technologiques de l'URSS ? "</strong></p> <p>Elles étaient bien réelles, sauf que lorsqu'on regarde attentivement on remarque qu'un domaine écrase les autres : le domaine militaire et paramilitaire (Gagarine..)<br class="autobr" /> Pourquoi le reste était, souvent, à la traîne ? Insuffisance de l'accumulation primitive ! Pour fabriquer des autos moderne on a fait appel à FIAT (Lada), mais pour les vendre en Occident, il fallait les vérifier de AàZ dans l'usine des Ett Poch de Molsheim (Alsace).... Par contre on ne constate aucune malfaçon dans les Peugeot ou Citroën fabriquée actuellement en Chine, pourquoi ? Tout simplement parce qu'en Chine il a été décidé (Deng Xiao Ping) d'acquérir non seulement un (des) modèles de voiture, mais aussi le savoir faire et les compétences qui vont avec. C'est aussi cela "l'accumulation primitive du capital", que cherchait Lénine avec la NEP, pour "plusieurs générations" disait-il. Et que Staline a troquée, en 27, contre le "socialisme dans un seul pays" avec l'autarcie et l'isolement qui allait avec.<br class="autobr" /> Tant qu'on ne cherchera les raisons de l'échec de 91 que dans les dérives, plus ou moins mafieuses, des arrivistes post-staliniens, on ne cessera de faire du sur-place, c'est à dire de reculer. Marx et Engels ont abondamment montré que les révolution se fondent toujours sur des pb économiques, pourquoi en irait-il différemment pour les contre-révolution ?</p> <p> Pour infos, je livre un des rare ordre, rendu public, de Staline concernant l'industrialisation :<br class="autobr" /> <i>" A Moscou et aux Cdes Kaganoviich et Molotov,<br class="autobr" /> Le manque de main d'oeuvre, les possibles départs en masse vers les travaux des champs, peuvent mettre en péril le travail de construction de Magnitogorsk. Il faut donc disperser les condamnés dans les villages et les différents secteurs de l'énorme chantier et ainsi cela ne sautera pas aux yeux. Cela permettra de soulager, ne serait-ce qu'en partie Magnitogorksk. Je demande à ce que l'on autorise l'utilisation de 15 ou 20 000 condamnés sur ce chantier. Ordjonikidzé est d'accord. (Sotchi 14 juillet 1932, Staline)".</i><br class="autobr" /> L'accumulation avec "le socialisme dans un seul pays" inverse de la NEP, c'est aussi cela, et si on peut envisager une industrie lourdes avec ses méthodes, il est impossible de bâtir ainsi une industrie manufacturière conséquente !</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2018-01-02T13:25:43Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2666 2018-01-02T13:25:43Z <p>Le texte de Danielle a un mérite essentiel, border le débat sans pour autant voiler certains aspects.<br class="autobr" /> Nous avons trois chapitres à traiter et à trancher pour rassembler une grande majorité des adhérents :<br class="autobr" /> 1- L'histoire depuis 1917<br class="autobr" /> 2- La France en 2017<br class="autobr" /> 3- Une stratègie pour aujourdhui</p> <p>L'histoire c'est d'abord celle de L'URSS, dont on nous demandait d'être solidaire, au point, parfois, d'y subordonner les intérêts du PCF, donc aussi ceux des prolos français. Ce qui nous ouvre le droit de critique sur toute la période. Pas, bien sûr, au même niveau que les communistes soviétiques, nous n'avons pas payé les choix d'alors dans la chair, mais peut-on oublier que c'est un modèle qu'on nous proposait, et qu'il fallait, sinon adorer, du moins défendre en toute circonstance.</p> <p>Pour ma part, je situe à la disparition de Lénine la charnière tragique. Il fallait défendre la NEP, et pas plus que Staline, ni Trotsky, ni Boukharine n'ont eu le courage politique de poursuivre la démarche, éminemment révolutionnaire du chef d'Octobre, qu'ils avaient pourtant accompagnée de son vivant. Staline a simplement renforcé les rennes de son pouvoir, déjà envahissant (v Lenine), simplement en surfant sur le marxisme sommaire (communisme = égalitarisme), des jeunes communistes vainqueurs de la guerre civile (ex Kroutchev...). Il n'y eut personne pour souligner, "le rôle éminemment révolutionnaire" de la bourgeoisie que Marx avait noté dans le Manifeste (chap 1), et qui restait, dans la Russie d'alors, largement embryonnaire, donc un chantier prioritaire pour l'immédiat.</p> <p>Lénine avait dit :<i> "nous avons assez de pouvoirs, mais pas assez de savoirs, que nous n'obtiendront pas par surprise et qu'il faut négocier avec la bourgeoisie"</i>.. Staline, considérant que l'accumulation primitive du capital, est plus une affaire de force physique de travail que de compétences, décide, dans l'euphorie générale (à part Trotsky) le <i>"socialisme dans un seul pays</i>". Et c'est à cette démarche que l'on doit aussi bien la victoire de 45 que l'échec final de 91. Et du coup, la révolution mondiale, en France aussi, ne tenait donc plus qu'à un fil, l'éclosion d'un paradis socialiste en URSS...</p> <p>Extraire l'histoire du PCF hors de cette matrice est illusoire. Tous, à des degrés certes divers nous avons cru, et espéré, au "soleil qui se levait à l'Est". Souvent, maintenant que je visite, plus assidument, Marx et Lénine, je devine leurs courroux communs, et impuissants, devant la tournure des évènements, que nous n'avons pas su maîtriser, permettant du même coup au capitalisme de prolonger son existence d'un siècle au moins. Mais l'histoire du PCF c'est surtout celle du commandement de Marx "Prolétaires, unissez-vous..". Nous avons réussi entre 35 et 47, échoué le reste du temps, pourquoi ?</p> <p>Mais que faire dans la France de 2017 ? D'abord lister les forces en présence, qu'il convient de désigner clairement. <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 1-La classe ouvrière (producteurs manuels salariés), même moins concentrée que par le passé, elle existe toujours, elle doit être désignée par son nom, même si elle fréquente davantage les autres prolos. <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 2-Le prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre) existe aussi, c'est une "immense majorité", encore plus immense que du temps de Marx, et pas que dans le métro ! Il fait peur aux bourgeois, mais pas aux communistes. On le désigne donc sans complexe. C'est à son unité, pas n'importe laquelle, que les communistes doivent occuper l'essentiel du temps qu'ils consacrent à la politique. <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 3-La bourgeoisie (infime minorité qui vit, plutôt bien, du travail des autres), qu'il faut renverser, mérite donc aussi d'être désignée, sans pincettes, par son nom ! <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 4-Le capitalisme n'a rien à voir avec la liberté, ne mérite donc pas d'être désigné par "libéralisme" ! <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 5-Les "classes populaires", la "classe moyenne", le "peuple", les "riches", les "pauvres" sont des données sociologiques, étrangères à la lutte des classes. On utilise donc ces mots en conséquence.<br class="autobr" /> D'une manière générale, ne perdons pas de vue que la bourgeoisie conduit la lutte de classe aussi dans la sémantique et tend à promouvoir les expressions qui conviennent le mieux à ses intérêts. Pour devenir des "techniciens de surface" les balayeurs n'ont jamais eu besoin de se mettre en grève....</p> <p>Notre stratègie est simplissime, gagner la confiance d'un max de prolos. Cela suppose, sur tout les problèmes, de bien poser l'équation (sans jamais oublier le marxisme) et d'éviter ainsi toutes les démagogies. N'oublions jamais que désormais l'état bourgeois comporte trois niveaux (Bruxelles, Paris et régional..) et que c'est à chacun de ces trois étages qu'il faut contester les pouvoirs de la bourgeoisie.</p> Pierre Laurent et Octobre 1917... un enjeu essentiel du congrès du PCF... 2018-01-02T12:39:22Z http://lepcf.fr/Pierre-Laurent-et-Octobre-1917-un-enjeu-essentiel-du-congres-du-PCF#comment2665 2018-01-02T12:39:22Z <p>Ce texte est la clef du succès du Congrès "extraordinaire" du PCF de 2018 ! Pourvu que cette bonne clé parvienne à déverrouiller la porte !</p> Petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2018-01-02T02:27:41Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2664 2018-01-02T02:27:41Z <p>Il n'y a pas "le" socialisme, il y a des socialismes dans lesquels des classes, et les luttes qui vont avec, continuent d'exister dans des conditions variables. Le juge de paix c'est : Qui contrôle, en dernier ressort, le capital ? Soit, ce sont, comme en Occident (+Japon) les capitalistes qui, du même coup dominent l'état au travers du <i>"comité qui gère les affaires communes de la bourgeoisie toute entière"( Manifeste)</i>, c'est le capitalisme intégral (à quelques concessions près). Soit, c'est l'état qui domine le capital et on a alors affaire à ce que Lénine nommait (polèmique avec Kautsky 1918) : <strong>Capitalisme d'état</strong>. Lénine est revenu en 1921 sur ce concept pour donner à la NEP une assise idéologique, justifiée par l'urgence de la réalisation de l'accumulation primitive encore largement inexistante dans la Russie de cette époque. C'est, en gros, et sans déclamation d'un modèle prêt à porter, la situation qui existe aujourd'hui en Chine.</p> <p> Une fois, l'accumulation largement avancée, lorsque le taux de croissance va tomber autour de zéro, les chinois devront remodeler leur système, bien sûr aux dépend des intérêts matériels des capitalistes, délestés de l'essentiel des savoirs utiles, puisque l'accumulation du capital va demander de moins en moins de travail effectif.</p> <p> Méditons cette phrase de Lénine qui justifiait ainsi la NEP : <i>Nous avons assez de pouvoirs, mais pas assez de savoirs, que nous n'obtiendrons pas par surprise, il faut les négocier avec la bourgeoisie"</i>....</p> Petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2018-01-01T19:31:02Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2663 2018-01-01T19:31:02Z <p>il me semble que ce sujet mérite des études approfondies, l'équilibre production/besoin, qui se détaille en besoin de consommation et besoin de développement est tout sauf simple.</p> <p>Le livre de Ludo Martens sur Staline montre aussi une capacité d'un peuple à assumer un choix de faible réponse au besoin de consommation pour permettre un développement rapide, sans doute que cela est aussi une question de durée...on peut le faire un moment, mais pas tout le temps</p> <p>On voit bien que la chine a choisi elle de laisser jouer le marché à plein, mais le développement rapide de l'URSS stalinienne du premier plan quinquennal s'est fait au contraire grace au plan...</p> <p>il y a des questions techniques (efficacité comparée du plan et du marché, avec des études diverses en recherche économique), des questions de propriété, de qui décide, donc de classe, et le risque c'est bien sûr que le marché redonne le pouvoir réel à ceux qui possèdent... et des questions politiques, de construction de rapports de forces, au plan international comme national...</p> <p>Je ne crois pas qu'on puisse dire aujourd'hui..."on connait le sujet suffisamment" pour se prononcer sur les causes du ralentissement soviétique après les années 60 ni sur... les risques à terme du socialisme de marché chinois... (même si le PCC en cherche bien à maitriser la finalité...).</p> <p>pam</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2018-01-01T17:27:54Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2662 2018-01-01T17:27:54Z <p>Danièle a une analyse historique absolument essentielle pour comprendre ce qui s'est passé en France et même en Italie avec l'affaiblissement électorale du PCF et la disparition du PCI au profit du courant social-démocrate sous ses diverses formes (PS-Verts-PD-Insoumis etc ...). L'histoire des peuples est faite d'avancées quand le courant révolutionnaire est actif et créatif dans le mouvement populaire , mais l'histoire peut reculer momentanément quand les forces conservatrices retrouvent du tonus par la faute ou les erreurs du mouvement révolutionnaire . Union de la Gauche-Programme Commun-Gouvernement pluriel sont des stratégies électorales d'illusion qui ont dérouté les masses populaires et son avant-garde ouvrière qui ont cherché une alternative à ces échecs prévisibles par le vote FN , l'abstention ou même le vote Sarkozy-Hollande-Macron . La déception est au rendez-vous malgré les efforts des militants communistes et des syndicalistes CGT sur cette période historique 1970-2017 . 1968 nous avait alerté après 10 ans de gaullisme , ou sont les historiens pour analyser cette période ou la lutte de classe a été dévoyée par les sociaux-démocrates et les communistes dit réformateurs qui mettait au pinnacle Gorbatchev le destructeur de l'URSS .<br class="autobr" /> L'autocritique de cette période reste à faire pour envisager une stratégie programmatique d'avenir . Nous devons rester des révolutionnaires marxistes lucides pour enfin supprimer le capitalisme à l'agonie en développant l'autogestion des entreprises que le capitalisme abandonne , en reformulant le travail en France , en nationalisant nos discours et nos propositions loin des balivernes de l'Europe sociale et en retrouvant notre contrôle monétaire et nos frontières . Les nationalisations étatiques sont révolues car sous contrôle du capitalisme monopoliste d'état , les grandes entreprises de plus de 300 salariés doivent élire elle même leurs dirigeants sous contrôle syndical , l'Etat dit démocratique doit aider à la coopération interentreprises sur la base d'un plan axé sur les besoins des populations (santé-éducation-sécurité-logement-alimentation-culture). Le tissu des PME-PMI doit être préservé comme la prunelle de nos yeux car ces entreprises sont proches du terrain et nous devons les aider à coopérer et à gérer avec leurs travailleurs .<br class="autobr" /> Pour porter cette politique il faut un fort parti révolutionnaire allié avec d'autres partenaires non sociaux-démocrates (NPA-LO-POI-Anarchistes-Ecolo vraiment de gauche-associations humanitaires) . Le PCF est un outil indispensable pour le moment , en cette période historique désastreuse pour le social, à condition qu'il retrouve ses racines révolutionnaires adaptées au moment présent . Le communisme est un objectif à moyen terme , mais il se construit déjà dans les arcanes faibles du capitalisme (mutuelles-scoop-associations-espaces solidaires et commerces hors système grandes surfaces). La lutte pour supprimer l'actionnariat vampire est une nécessité économique vitale pour les circuits de production . Le pessimisme ne peut être de mise pour un parti révolutionnaire avec des militants motivés et dévoués . La jeunesse attend de nous une véritable révolution et non pas une bureaucratie renouvelée même avec de nouveaux dirigeants . Développons l'horizontalité du mouvement communiste axé sur l'entreprise et nos villes et villages . Ce Congrès doit parler de nouveau aux salariés et principalement à notre classe ouvrière et à notre jeunesse ; la France a besoin du PCF et de ses militants actuels et futurs pour lui redonner un avenir social , économique et aussi fraternel pour ses citoyens . Là est l'enjeu pour 2018 .</p> <p> Bernard SARTON , section d'Aubagne</p> Petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2018-01-01T15:27:00Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2661 2018-01-01T15:27:00Z <p>Si le socialisme s'est effondré c'est qu'il consommait plus de richesses qu'il n'en produisait. Ou dit autrement qu'il ne produisait pas assez pour répondre à ses besoins de développement. La stagnation date de la fin des années 60. Pourquoi son développement s'est il arrêté ? question centrale pour ceux qui veulent changer la société ? Dans l'affrontement capitalisme socialisme c'est le premier qui l'a emporté ! Pourquoi ?<br class="autobr" /> Il ne suffit pas de produire pour produire, il faut produire pour répondre à des besoins. Or comment répondre à des besoins s'il n'y a pas de marché. le socialisme s'est effondré car il niait le marché. En niant le marché il était incapable de faire évoluer qualitativement ses productions et de créer la valeur ajoutée si indispensable au développement. En niant le marché il niait la loi de la valeur élément central de théorie de Marx. A quoi bon améliorer sa production il suffisait de produire mais produire pour quoi faire. Ils avaient de l'argent mais il n'y avait rien d'intéressant dans les vitrines. or quand la recherche et la technologie prennent de plus en plus de place dans la production, on n'est plus en mesure de suivre et on ne vend plus rien à l'international et l'on ne cesse de s'appauvrir.<br class="autobr" /> Gilles Mercier</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2018-01-01T14:51:30Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2660 2018-01-01T14:51:30Z <p>Le PCF comme tous les partis communistes s'est défini comme parti de la classe ouvrière élément moteur de l'émancipation du salariat. Cette conception était hégémonique et réductrice. La classe ouvrière était réduite aux fonctions d'exécution. Dans les années 80 un colloque un inclus les techniciens mais les ingénieurs sont restés de l'autre coté de la lice. L'intégration du travail intellectuel dans la production n'a jamais vraiment été analysée. les intellectuels étaient nimbés d'une aura particulière qui en faisait un groupe part dans la société chargé de dire ce qui était juste et bon pour tout le monde. la part de plus en plus croissante de la production non matériel heurtait la conception du primat de la classe ouvrière dans la conduite de la lutte. pour gérer la contradiction le PCF a essayé de s'en sortir avec la conception de la classe ouvrière élargie sorte de trou noir qui englobait tout le salariat. <br class="autobr" /> C'est ce décalage entre un salariat en évolution et une conception éronnée qui est l'origine du décrochage du de l'électorat du PCF. C'est cette conception qui est à l'origine de cette stratégie de l'Union de la gauche. au PCF la classe ouvrière au PS les autres couches salariales et sociales. <br class="autobr" /> Un parti communiste doit être le parti de tous les salariés. <br class="autobr" /> EN 1985 le PCF avait élaboré un stratégie révolutionnaire en rupture avec le passe. Le rassemblement populaire majoritaire qui ne faisait plus des alliances le primat de sa stratégie. Au bout de 16 mois cette stratégie novatrice fut abandonnée pour revenir à l'union de la gauche. Nous connaissons la suite.<br class="autobr" /> Gilles Mercier</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2018-01-01T13:32:37Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2659 2018-01-01T13:32:37Z <p>Voilà, me semble-t-il un article remarquable qui cerne bien tous les aspects de la question.</p> <p>En particulier, il montre bien l'interaction entre le national et l'international.</p> <p>Nous faisons partie de la force montante dans le monde, celle du socialisme réel (Chine, VietNam, Cuba etc) et de leurs alliés dans les BRICS. Cela devrait nous éviter de nous morfondre en regardant notre faiblesse en Europe et en France, qui ne sont plus les centres du monde.</p> <p>Bien entendu, nous luttons et militons là ou est le pouvoir, donc au niveau de l'entreprise, du quartier,de la ville, et de la nation. C'est là que devrait se concentrer l'essentiel de nos luttes !</p> <p>Il n'y a pas de centre mondial de pouvoir sur lequel on puisse agir directement. Mais seulement un rapport de forces entre des impérialismes occidentaux d'autant plus féroces qu'ils déclinent, et de l'autre côté les forces qui luttent pour un monde multipolaire de paix où tous et toutes auront au moins une aisance moyenne permettant de se réaliser et de s'épanouir.</p> <p>En nous inscrivant nettement du bon côté de la barricade, nous donnons un sens à nos militantismes du niveau de l'entreprise et du quartier à celui de la nation.</p> <p>Sinon, c'est comme une soupe avec trop de sel. Même si tous les ingrédients essentiels sont excellent, le tout demeure imbuvable !</p> Discours d'ouverture d'Irina Malenko à la conférence d'Amsterdam : Sovietica 2017-12-31T15:31:59Z http://lepcf.fr/DISCOURS-D-OUVERTURE-D-IRINA-MALENKO-A-LA-CONFERENCE-D-AMSTERDAM-SOVIETICA#comment2658 2017-12-31T15:31:59Z <p>Magnifique témoignage d'une citoyenne soviétique qui ne peut se lire sans une réelle émotion.</p> <p>La question pourtant reste toujours présente : Pourquoi le système soviétique a pu capituler sans combat devant la pression impérialiste et les forces bourgeoises internes ?</p> <p>Pourquoi avait-il dégénéré au point que la plupart de ses dirigeants sont devenus ouvertement des capitalistes ?</p> <p>Une telle analyse exige une étude approfondie à partir des débuts de la Révolution.</p> <p>Les nouvelles générations, selon la camarade s'intéressent de plus en plus à cette époque. Ce seront eux qui sépareront la graine de la paille pour bâtir de nouveau un socialisme soviétique démocratique en marche vers le communisme.</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-29T22:11:11Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2657 2017-12-29T22:11:11Z <p>Là, je suis dépassé !!! Une explication de la fin de l'URSS sans la lutte des classes, je ne pensais pas en lire une sur ce site. Comme quoi tout arrive. <br class="autobr" /> Rien sur la lutte des classes internationale ; rien sur la lutte idéologique "radio free amérique" et cie ; une espèce d'explication d'une chute solitaire (Dieu, peut-être ?) et la gloire du social-démocrate Trotsky dont les amis jugés en 1938 avaient partie liée avec les nazis.</p> <p>Pas mal ; la Commune est aussi tombée seule parce qu'elle n'avait pas touché à la monnaie peut-être. Tu devrais me donner l'adresse du bar que tu fréquentes, il doit y avoir pas mal d'histoires du café du commerce comme celle-là.</p> <p>Comme quoi, on peut citer Lénine et le Kamchatka et ne rien comprendre à la dialectique ni au marxisme. En même temps, c'est rassurant : la défense du capitalisme chinois actuel n'est le fait que de politiciens petits bourgeois nostalgiques de Trotsky et du menchevisme.</p> <p>Ceci est ma dernière contribution à ce débat qui n'en est pas un et qui n'a que trop duré. <br class="autobr" /> L'URSS est tombée seule, franchement, je n'en reviens pas !!!</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-28T16:46:30Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2656 2017-12-28T16:46:30Z <p>Et pourtant si, l'URSS est tombée seule, à cause de la pénurie de produits manufacturés. Situation découlant du déficit d'accumulation du capital dans ces domaines, lointaine conséquence du choix autarcique du "socialisme dans un seul pays" de 1927...<br class="autobr" /> En 1991, l'URSS avait beaucoup de canons, mais pas assez de beurre. Or, tant qu'il n'y a pas de guerre, les peuples préfèrent le beurre...</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-28T14:13:50Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2655 2017-12-28T14:13:50Z <p>C'est sûr, tu as raison, l'URSS est tombée toute seule en 1991, personne ne s'en doutait et il n'y a aucune cause profonde liée à la lutte des classes internationale menée contre elle ; la position de la Chine, enfin de Chou En Laï décidant que l'ennemi principal était le soi-disant "social-impérialisme" soviétique n'y est pour rien ; la bourgeoisie chinoise est donc innocente.<br class="autobr" /> Khrouchtchev, Brejnev et Gorbatchev n'ont pas pu liquider seuls le socialisme ; l'ambiance générale la bataille idéologique des impérialisme a joué un rôle majeur et la Chine des années 70 a participé à ce combat.<br class="autobr" /> Même mort, le petit bourgeois Chou a survécu dans Deng qu'il a ressorti du placard.<br class="autobr" /> Tu as d'autres arguments ? Une autre date de mort ou une date de naissance peut-être ?</p> Rencontre nationale le samedi 13 janvier à Vénissieux 2017-12-28T08:27:14Z http://lepcf.fr/Rencontre-nationale-le-samedi-13-janvier-a-Venissieux#comment2654 2017-12-28T08:27:14Z <p>je peux venir, mais j'ai toujours le même problème, celui de mon transport à partir de la gare... Cela dit si cela devait gêner l'organisation, sur les sujets les plus importants ma position est bien connue et je pense qu'elle est assez proche d'un certain nombre de camarades qui seront présents. De toute manière je trouve cette réunion très importante et nécessaire vu les échéances.</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-27T13:30:43Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2653 2017-12-27T13:30:43Z <p><i>Chou En Laï a liquidé Lin Piao et les gardes rouges a largement participé à la fin de l'URSS.</i></p> <p>Chou en Lai est mort le 8 janvier 1976<br class="autobr" /> Lin Piao est mort en 71 en Mongolie<br class="autobr" /> L'URSS disparaît en 1991....<br class="autobr" /> Quand aux "gardes rouges" j'ai l'impression qu'une bonne partie s'est recyclée dans la Chine actuelle...</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-27T13:13:38Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2652 2017-12-27T13:13:38Z <p>Réponse dilatoire pour deux raisons (et il y en a d'autres, notamment sur la SA).<br class="autobr" /> 1. J'ai dit que la Chine serait le première puissance impérialiste ; elle ne l'est pas aujourd'hui, ta comparaison est donc nulle et non avenue ; nous verrons ce que ce sera quand l'impérialisme US sera rabattu au second rang (si la bombe atomique n'a pas réglé la question d'ici là).<br class="autobr" /> 2. Et cela ne m'étonne pas ; tu ne me réponds pas sur la question essentielle des Gardes Rouges...</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-27T07:49:31Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2651 2017-12-27T07:49:31Z <p><i> "la société anonyme, la société par actions, ce n'était pas le capitalisme."</i><br class="autobr" /> Si l'on admet que le capitalisme c'est d'abord la propriété privée du capital, il faut bien admettre que si la propriété des actions d'une entreprise n'est pas privée, cette entreprise n'est pas capitaliste. Ce qui ne l'empêche nullement de mener une politique favorable à la bourgeoisie (voir les ex entreprises nationalisées françaises).</p> <p> "l'impérialisme chinois" c'est 10 fois moins de crédits militaires que les USA, 1 base (antipirates...) à l'étranger, contre 750 bases US......</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-26T20:41:26Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2650 2017-12-26T20:41:26Z <p>Et bien Lénine avait tort.<br class="autobr" /> Nous ne sommes pas une putain d'Eglise qui dit Amen à tout ce qu'a pu dire son prophète.<br class="autobr" /> Nous sommes des révolutionnaires, capables de faire le tri dans les écrits des penseurs essentiels du socialisme, y compris Lénine.<br class="autobr" /> De mon point de vue, Staline avait tort avec sa constitution de 1936, la lutte des classes existait encore en URSS ; en revanche, il avait raison de liquider la NEP.<br class="autobr" /> Ceux qui défendent la Chine "socialiste" sont prêts à trouver les "écrits des chiottes" de Lénine s'ils leur donnent raison. Que penser, franchement, du point de vue dialectique de cet argument d'autorité : "Voilà la vérité, mettez-vous à genoux" ? Tout ce que Marx, Engels surtout et tous les autres ont combattu.<br class="autobr" /> Pour ta gouverne, camarade, entre 1997 et 2002, je ne me souviens pas de l'année, excuse-moi, Gayssot avait trouvé un texte de Marx expliquant que la société anonyme, la société par actions, ce n'était pas le capitalisme.<br class="autobr" /> La Chine est le deuxième pays impérialiste du monde, elle sera bientôt le premier et sera alors l'impérialisme dominant. Si nous sommes encore vivants, j'espère que tu la vilipenderas alors autant que l'actuel impérialisme dominant US.<br class="autobr" /> Enfin, je voudrais ici rappeler que la bourgeoisie nationale chinoise, au pouvoir dès la fin de la bande des quatre, déjà largement en avant quand Chou En Laï a liquidé Lin Piao et les gardes rouges a largement participé à la fin de l'URSS.<br class="autobr" /> D'ailleurs, les Gardes Rouges sont une des garanties d'un Etat socialiste ; Hua et Deng les ont liquidés.</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-26T15:42:41Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2649 2017-12-26T15:42:41Z <p>Pour votre infos,</p> <blockquote class="spip"> <p><a href="https://www.legrandsoir.info/quatre-choses-a-savoir-sur-la-chine-dans-le-cadre-du-xixeme-congres-du-parti-communiste.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.legrandsoir.info/quatre-choses-a-savoir-sur-la-chine-dans-le-cadre-du-xixeme-congres-du-parti-communiste.html</a></p> </blockquote> <p> En 1921, Lénine propose à un consortsiom de capitaliste américains l'exploitation complète du Kamtchaka (1/2 la France) pour 60 ans, avec une base militaire pour se protéger des japonais, et un impôts de 5% par ans...<br class="autobr" /> A un communiste russe qui s'étonnait dans une réunion publique, Lénine réponds ;<br class="autobr" /> - Que rapporte aujourd'hui le Kamtchaka à la République ? Rien !<br class="autobr" /> - Que rapportera-t-il ? Un peu et des milliers de prolos soviétiques iront là bas se frotter aux techniques les plus moderne...... (Voir dans les OC)</p> <p>Maintenant on appelle cela : "transfert de technologie". C'est ce que fait, depuis 1980, la Chine......</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-26T12:56:27Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2648 2017-12-26T12:56:27Z <p>Et l'encore plus spectaculaire bon en avant de l'économie soviétique dans tous les domaines du temps de Staline, ne nous "questionne-t-il" pas ? Et ce d'autant plus qu'il n'a enrichi aucun capitaliste.</p> <p>Je ne crois pas à la fable de la NEP en Chine ; parce qu'il reste une question : le parti "communiste" chinois contrôle étroitement le capitalisme chinois, comme tu le dis, camarade. Mais est-il encore communiste ?</p> <p>Les 53 membres de l'instance suprême de l'ANP font partie des Chinois les plus riches.<br class="autobr" /> Jamais ni Lénine ni Staline ni Mao n'auraient permis cela. Deng était, comme d'autres, un révisionniste.</p> « Le "modèle chinois" et nous » par Tony Andréani 2017-12-25T08:21:57Z http://lepcf.fr/LE-MODELE-CHINOIS-ET-NOUS-par-Tony-Andreani#comment2647 2017-12-25T08:21:57Z <p>Ce long article est riche d'infos sur la Chine actuelle, mais quelques lacunes nuisent, à mon sens, à une bonne compréhension du "socialisme chinois."<br class="autobr" /> Par exemple, la référence à la NEP de Lénine est bien trop superficielle. En 1918, quand Kaustky comdamne la révolution d'Octobre 17 avec l'argument de l'insuffisante accumulation primitive du capital en Russie, Lénine répond en notant qu'à partir d' octobre 17, le capitalisme russe a changé de nature, il ne commande plus l'état, c'est l'état qui commande au capital. c'est cette situation que Lénine nomme : "capitalisme d'état".<br class="autobr" /> C'est cette idée qu'il reprend, en 1920, dès que la guerre civile s'achève :<i> "Nous avons assez de pouvoirs, mais pas assez de savoirs, que nous n'obtiendront pas par surprise, il faut négocier avec la bourgeoisie"</i><br class="autobr" /> C'est le fondement évident de la politique de Deng Xiao Ping à partir de 1980, et qui se poursuit aujourd'hui encore. Tant il est évident, que c'est bien l'état chinois qui, bien qu'il ne le dise pas ouvertement (différence avec Lénine), contrôle étroitement, le capitalisme chinois. Et ce , avec les même problèmes d'inégalités, qui sont apparu aussi en URSS, àvec la NEP, qui ont conduit à son l'abandon pour "le socialisme dans un seul pays" de Staline avec les conséquences que l'ont connaît. Reste le spectaculaire bon en avant de l'économie chinoise dans tous les domaines, et qui ne peut pas ne pas nous questionner .</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2017-12-21T16:38:37Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2646 2017-12-21T16:38:37Z <p>je suis d'accord avec vous et d'ailleurs ce que je propose vise principalement à faire porter le soin de sauver leur parti aux communistes à partir d'une réflexion stratégique et pas d'une opposition stérile aux directions, opposition qui n'est pas dans la culture communiste et qui divise, réveille tous les légitimismes. C'est au prix d'un débat sur le fond que les communistes peuvent encore agir.<br class="autobr" /> Je suis également d'accord sur la gravité de la situation et c'est aussi pour une part ce qui motive ma proposition, parce que le parti est trop affaibli, il ne se relèverait pas d'une procédure qui joue sur les divisions et ça la quasi totalité des communistes le sait. <br class="autobr" /> Je crois cependant qu'il faudra multiplier les débats à chaque moment du Congrès pour savoir si cette procédure que je propose donne des résultats, ce qu'on peut en espérer, l'avancement de la réflexion.<br class="autobr" /> C'est également une chance d'accroître la formation des militants, leur implication.<br class="autobr" /> Mais il n'y a aucune recette miracle dans la situation présente dont vous notez la gravité.</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2017-12-21T15:39:56Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2645 2017-12-21T15:39:56Z <p>Je vous trouve trés optimistes. Personnellement je pense que le mal est trop profond pour pouvoir changer le PCF. Ce n'est pas qu'une question de directions nationales , fédérales ou d'appareil . On n'a que les dirigeants que l'on mérite.</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2017-12-21T13:43:44Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2644 2017-12-21T13:43:44Z <p>Plusieurs communistes membres du parti ou non, m'ont parlé de cet article. Cela n'est pas si fréquent et mérite d'être relevé. Les avis sont divers, parfois le contenu est apprécié, d'autrefois considéré comme insuffisamment clair.<br class="autobr" /> Mon avis est qu'un grand nombre d'idées avancées méritent d'être développées, travaillées largement d'ici le congrès . <br class="autobr" /> Nous nous heurtons là à une question difficile : d'un côté les communistes veulent le rester et gardent comme certains groupes de la population française une grande capacité de résistance, de l'autre le mouvement démocratique est très affaibli et l'actuelle direction ne peut être que contrainte à l'autocritique. Cette démarche ne fait plus partie depuis longtemps de son capital intellectuel.<br class="autobr" /> Il nous faut donc en ne détenant aucun des leviers nationaux d'organisation (ce qui reste de l'appareil et de l'Huma) savoir s'appuyer sur cette volonté de rester communiste et sur l'expérience acquise depuis Martigues pour contribuer à construire majoritairement un congrès en rupture stratégique avec ceux des dernières décennies.<br class="autobr" /> Nous avons des atouts, nombreux finalement, et qui dépassent largement la seule expérience des militants du réseau.<br class="autobr" /> Abordons ce congrès tout autrement qu'en nous contentant "d'actualiser notre base alternative antérieure". <br class="autobr" /> Abordons le en étant un groupe en cours d'organisation dynamique capable d'analyser, de proposer de rassembler ; en étant aptes "à jouer le jeu du congrès" sans jouer le jeu de tous ceux qui essaieront encore de nous faire disparaître en tant que parti national et internationaliste. <br class="autobr" /> Nous avons déjà marqué un point essentiel : le changement de nom du parti qui était encore une hypothèse retenue possible par le secrétaire général il y a quelques mois est déclaré par lui même abandonnée.<br class="autobr" /> Le reste, tout le reste, reste à faire.<br class="autobr" /> Paul Barbazange.</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2017-12-19T13:57:54Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2643 2017-12-19T13:57:54Z <p>je te remercie d'avoir lu et compris le sens de mes propositions, même si je crois que l'on n'agit pas sur une révolution nécessairement en sociologue (c'est un peu le problème de Gramsci), mais en percevant l'actualité de la Révolution comme le firent Lénine et d'autres... C'est pourquoi je dis que Résister est aussi une question d'attitude, l'intelligence de la situation vient de ce choix... <br class="autobr" /> Mais l'essentiel est que tu ais compris que je propose de refuser division et marginalisation qui ne servent que ceux qui ont choisi d'en finir avec le parti. Ce n'est pas facile, mais puisqu'il y a du temps utilisons-le pour que la majorité s'exprime et tente, elle seule peut le faire de sauver le parti. De toute façon cela risque d'être un Congrès de transition.<br class="autobr" /> Cordialement</p> Congrès du PCF : jouer le jeu et ensemble recréer le parti communiste dont nous avons besoin, stratégie et organisation 2017-12-19T07:46:54Z http://lepcf.fr/Congres-du-PCF-jouer-le-jeu-et-ensemble-recreer-le-parti-communiste-dont-nous#comment2642 2017-12-19T07:46:54Z <p>Bonjour Danièle,</p> <p><strong>Je partage largement l'esprit de ta contribution quant à une origine propre aux communistes français dans la situation actuelle du PCF et du besoin de jouer le jeu du congrès.</strong></p> <p><strong>Je crois notamment qu'un 1er repère historique est celui où le parti décida de rejouer le front populaire à travers le programme commun, juste avant 1968</strong>. Il me semble que la stratégie fut immédiatement en décalage avec des réalités qui n'allaient que se conforter : le monde du travail (et la société) allait être transformé en profondeur. Il cesserait d'être celui de 1936 et même celui du CNR et des années 50.</p> <p><strong>Ce n'est pas ici la dimension rassemblement du programme commun qui est en cause. Mais à la fois en partie son contenu et plus encore le fait que nous n'aurions pas les conditions concrètes de l'imposer si le Parti ne prenait pas en compte les nouvelles forces productives en émergence ...</strong>. Mais nous n'étions pas en situation de penser ce qu'allait devoir devenir le prolétariat (dans ses formes pas son essence) au regard de ces nouvelles forces productives. Et dans le même temps, nous avions quelques ressources pour y parvenir avec un vrai effort de pensée initié très tôt par la RST dès 1939 par John Daniel Bernal . A l'Est la problématique fut la même. <strong>L'écrasement du printemps de Prague vaut comme date repère d'un virage "définitivement " manqué par le socialisme réel et tout autant de la pensée communiste en France et ailleurs...</strong> Les années 1980-1990 ont sanctionné cela.</p> <p><strong>Un autre point à examiner est l'articulation activités communistes nationales et internationales</strong>. Les années 20 à 40, sont utiles à revisiter.<br class="autobr" /> <strong>Un Lénine pensa la révolution bolchévique pour la Russie tsariste</strong> et l'internationalisme nécessaire à partir des réactions des exploiteurs à l'occasion de 1789 et de la Commune. <strong>Le mouvement ouvrier allemand des années 20 échoua dans ses révolutions parce qu'il ne pensa pas suffisamment une Allemagne Bismarckienne défaite mais déjà dotée d'une classe capitaliste</strong> et de forces productives développées . <strong>Gramsci pensa la défaite de 1926 du PCI à partir de la situation italienne.</strong></p> <p>En France, il ne fut pas question de refaire Commune mais d'investir dans une organisation "ouvrière" se faisant "communiste" parce que nous avions l'expérience de 1830,1848, la Commune. Ce ne fut pas pour rien dans la suite...<br class="autobr" /> <strong>Les révolutions qui marchent sont celles qui s'ancrent sur le terreau des peuples et les réalités nationale de développement</strong> y compris la démographie , la géographie, l'expérience historique... .</p> <p><strong>En ce sens nul modèle mais des exemples dont certains aspects sont à généraliser en théorie :</strong> communes, soviéts, conseils d'atelier, savoir faire face à la violence capitaliste, sont à concevoir comme des déclinaisons de besoins génériques. <br class="autobr" /> Il faudrait aussi repenser à généraliser la notion de "petite bourgeoise réactionnaire" dans la recomposition actuelle du capital et aussi dans les pays qui se développent à partir d'autres logiques.</p> <p>Fondamentalement, <strong>l'internationalisme doit être un lieu de réflexion sur les dynamiques des forces productives. </strong> Elles reposent sur l'avancée des connaissances. Tous les pays les "partagent" au moins en puissance...</p> <p>Reprendre le fil du mode de production, et des dynamiques des forces productive, sortir du verbiage qui veulent interdire la réflexion sur la révolution du numérique, de l'intelligente artificielle, de la mise en réseau, des données me semble être un chantier à ouvrir à l'international et dans le PCF.</p> <p>Fraternellement</p> Petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2017-12-18T09:02:12Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2641 2017-12-18T09:02:12Z <p>Je reconnais que mes 50% sont du pifomètre, mais il est, hélas, évident qu'une bonne part de l'accumulation du capital, obtenue dans la douleur du stalinisme et même du post-stalinisme a été rapidement gaspillée ultérieurement par la clique Eltsine et consort. Si bien que la Russie actuelle s'en trouve handicapée d'autant, la production manufacturée est toujours à la traîne, cf la situation du complexe LADA que Renault hésite à moderniser. En Extrême Orient, j'ai vu sur un doc télé que la traversé du fleuve Amour, vers la Chine, n'était, pour les russes, autorisée qu'une fois par mois, afin de limiter le "black market" .... 100 ans après la Révolution d'octobre les seules productions russes manufacturées, qui s'imposent sur le marché mondial, sont militaires ou para-militaires.</p> <p> Et à Fabien, si on est intarissable sur le déficit démocratique de l'URSS, on est totalement coi sur le "déficit économique" du socialisme stalinien "dans un seul pays", anti NEP qui a sévit entre 27 et 91.</p> Petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2017-12-17T22:48:54Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2640 2017-12-17T22:48:54Z <p>Je cherche des sources pour mieux répondre, mais je ne pense pas que le PIB soviétique des années 60 soit à 50% du aux matières premières, pétrole, charbon, fer... Malheureusement, le site gapminder ne publie que peu de données sectorisées, et plutôt sur les périodes récentes...</p> <p>Cela dit, on trouve facilement <a href="https://books.google.fr/books?id=cJta7KQJQHsC&pg=PA8&lpg=PA8&dq=statistiques+mondiales+secteur+primaire+URSS&source=bl&ots=udnqOS3nw6&sig=3yQJ9XhtMVEYi-Zyw2oXHAfgSu4&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjs_bP2jZLYAhWJZVAKHZWbBqQQ6AEIYjAJ#v=onepage&q=statistiques%20mondiales%20secteur%20primaire%20URSS&f=false" class="spip_out" rel='nofollow external'>des indications sur la production d'aluminium, d'acier ou de caoutchouc</a>qui était bien supérieure en URSS qu'aux USA ou en Allemagne, ce n'est pas uniquement donc des matières premières, mais déja une transformation...</p> <p>Et j'ai eu l'occasion d'aller travailler une semaine sur un site industriel soviétique de Minsk, ancienne usine géante de l'aéronautique, totalement arrêtée, et dans laquelle des entreprises occidentales (principalement italiennes) avaient installé des sites de production, réutilisant la compétence de la main d'oeuvre, mais délaissant toutes les technologies. Le sentiment que j'en ai eu, c'était bien la trace d'une vraie puissance industrielle, il y avait encore les machines outils soviétiques dans d'immenses ateliers, plus grand que le plus grand que je connaissais en France...</p> <p>Et lors de ma dernière visite à Moscou, j'ai constaté sur les chantiers nombreux que les machines, camions étaient souvent de marques occidentales... comme toutes les nombreuses voitures qui circulent... ce qui me conduit à me dire que la production industrielle actuelle est certainement plus faible que celle de l'époque soviétique...</p> <p>De fait, voitures, ascenseurs, camions, bus, avions, tracteurs... étaient bien produits en URSS !</p> <p>Donc, tout cela demande de mettre de coté les représentations très médiatisées et de rechercher les faits le plus à la source possible...</p> <p>pam</p> Fermeté idéologique et ouverture au mouvement populaire tel qu'il est : rebâtir un Parti Communiste tribun du peuple 2017-12-16T15:32:29Z http://lepcf.fr/Fermete-ideologique-et-ouverture-au-mouvement-populaire-tel-qu-il-est-rebatir#comment2639 2017-12-16T15:32:29Z <p><a href="mailto:claude.nastorg@orange.fr" class="spip_mail" rel='nofollow'>claude.nastorg@orange.fr</a><br class="autobr" /> Ce texte n'est pas franchement contestable mais il dénote quand même un penchant social-démocrate évident qui se traduit par un recours quasi systématique à la sémantique bourgeoise (Libéralisme au lieu de capitalisme, pas d'ouvriers, pas de prolétaires etc..) et à l'illusion que la FI serait autre chose qu'une manip d'ex-PS qui essaient, en captant des électeurs pressés de changer les choses, de refaire du Mitterand de 72 ("rupture avec le capitalisme, évidemment")</p> <p>Autre aspect discutable, à mon sens, est le positionnement sur l'UE, aussi contestable que celui, officiel, du PCF, qu'il est temps d'éclaircir sur le fond. L'URSS n'existant plus depuis près de 30 ans, il est temps de jeter par dessus bord les reliquats d'une position qui visait avant tout, en 56 et après, qu'à prendre la défense de la "patrie du socialisme". <br class="autobr" /> Un retour à Marx s'impose : Qu'est-ce que l'UE ? Une adaptation par la bourgeoisie des superstructures à la puissance des forces productives qu'elle contrôle. Le groupe Renault ne peut estampiller 12 millions de véhicules en 2016 en restant une entreprise franco-française, on peut le déplorer, mais personne n'est capable de défendre, devant les prolos, ni un repli sur Billancourt, ni même sur l'hexagone. Marx disait : Pour hâter la révolution je vote le libre échange " .... Et les prolos, sans toujours s'en rendre compte le votent aussi !<br class="autobr" /> Le communisme c'est le dépassement de toutes les frontières, c'est évidemment un idéal hors de portée actuellement, mais on doit se souvenir que si la baisse tendancielle du taux de profit pousse, sans cesse, la bourgeoisie a révolutionner son système, une fois vainqueur, le prolétariat ne reviendra pas en arrière. Il changera seulement, en fonction de ses intérêts, de direction, compensant, par exemple les hausses de productivité par des baisses de temps de travail etc...<br class="autobr" /> Nous n'avons que faire de la démagogie nationaliste, même civilisée. La plupart de nos entreprises industrielles qui survivent à la politique financière de la bourgeoisie françaises travaillent, à plus de 50%, pour l'export, il est temps d'en tirer les conclusions qui s'imposent !</p> Fermeté idéologique et ouverture au mouvement populaire tel qu'il est : rebâtir un Parti Communiste tribun du peuple 2017-12-16T10:47:04Z http://lepcf.fr/Fermete-ideologique-et-ouverture-au-mouvement-populaire-tel-qu-il-est-rebatir#comment2637 2017-12-16T10:47:04Z <p>Plusieurs camarades m'ont interrogé sur la publication par le réseau de ce texte totalement à côté de notre réflexion collective pour la part qui porte sur la France Insoumise.<br class="autobr" /> Ils ont raison dans leur constat. <br class="autobr" /> Mais nous avons besoin d'observer tout ce qui est mouvements et réflexions, collectives et individuelles dans la préparation du congrès. Nous devons , je crois, être attentifs et publier tout ce qui pourra favoriser les échanges et contribuer à la constitution d''une nouvelle majorité à l'intérieur du PCF. La compréhension de ce qu'est la France Insoumise, question d'importance, ne sera pas le clivage décisif loin de là. <br class="autobr" /> Mesurons l'importance heureuse qu'a pris "le bilan" ou "l'évaluation" pour retenir le terme accepté contraint et forcé par P. Laurent au dernier CN .<br class="autobr" /> S'il y a vrai "bilan" depuis les années Hue et le congrès de Martigues, nous avancerons ensemble dans la diversité, si non le processus de disparition enclenché, accéléré alors ira à son terme : la transformation du PCf en petite officine électorale social démocrate. <br class="autobr" /> Menons le débat, n'ayons pas peur des affrontements d'idées permettant de rassembler.</p> <p>Paul Barbazange</p> Esclavage en Libye : merci l'OTAN ! 2017-12-16T09:38:20Z http://lepcf.fr/Esclavage-en-Libye-merci-l-OTAN#comment2636 2017-12-16T09:38:20Z <p>Attention tous les hommes se réclamant d'une idéologie socialiste ne sont pas sains. Si, en effet, sous le régime de Kadhafi des progrès en matière de santé et d'éducation furent réels, l'homme avait une face sombre voire psychologiquement détraquée. A partir de témoignages recueillis sur place Annick Cojean a écrit en 2012 un ouvrage « Les Proies » sur la folie de ce personnage. Il semble bien qu'il ait fait du sexe une arme de pouvoir… Selon le témoignage de cette journaliste des milliers de femmes ont été violées par lui et ses hommes. Esclavage sexuel donc aussi à l'époque Kadhafi. C Crabère</p> petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2017-12-14T17:21:51Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2635 2017-12-14T17:21:51Z <p>Ces comparaison sont évidemment utiles mais la croissance du PIB a des sources diverses :<br class="autobr" /> -USA-France, Chine = travail industriel, ou agricole, pour l'essentiel<br class="autobr" /> -Russie = production de matières premières et énergétiques, pour plus de 50% de la valeur</p> Vers l'unité de deux grands partis révolutionnaires, pour célébrer l'anniversaire de la révolution d'Octobre. 2017-12-14T17:03:21Z http://lepcf.fr/Vers-l-unite-de-deux-grands-partis-revolutionnaires-pour-celebrer-l#comment2634 2017-12-14T17:03:21Z <p>@ Viriato<br class="autobr" /> La critique de la politique du PCC, vu les résultats sociaux atteints, mérite un minimum de sérénité.<br class="autobr" /> 1- L'industrialisation "Mao" était, en 1980, largement inférieure à celle de l'URSS (rupture de 1960)<br class="autobr" /> 2- en URSS l'industrialisation stalinienne repose sur l'autarcie, un exode rural forcé (collectivisation) et une force de travail volontaire ou forcée (goulag)<br class="autobr" /> 3- En Chine, comme dans la NEP de Lénine, on négocie avec les capitalistes étrangers (occidentaux surtout) des contrats évidemment profitables pour eux, mais aussi pour les prolos chinois (voir évolution du niveau de vie) et surtout, vue du PCC, pour un accroissement colossal de la valeur, globale, de la force de travail et de la production générale du pays<br class="autobr" /> 4- Force est de constater que la privatisation agricole, la propriété restant publique, a permis une bien meilleur alimentation de la population que les "communes populaires" de Mao !<br class="autobr" /> 5- Les capitalistes chinois peuvent être membre du PCC, mais rien ne permet d'affirmer que c'est leurs intérêts de classe qui sont dominants et encore moins qu'ils y soient majoritaires.<br class="autobr" /> 6. La politique chinoise n'est pas un recul mais un formidable progrès qui est en train de transformer 1,3 milliards d'individus d'indigents en prolos hautement productifs, ce que l'URSS stalinienne, et post stalinienne n'a pu obtenir pour une population cinq fois moindre.</p> Résolution du 19ème Congrès national du Parti communiste chinois sur le rapport du 18ème Comité central 2017-12-14T07:59:27Z http://lepcf.fr/Resolution-du-19e-Congres-national-du-Parti-communiste-chinois-sur-le-rapport#comment2633 2017-12-14T07:59:27Z <p>On ne peut comprendre la politique du PCC si on ne revient pas sur la NEP que Lénine n'a pu, faute de temps, définir plus concrètement. Mais, dans les OC, qu'il faut compulser longuement, tout y est, y compris le concept du "capitalisme d'état" que Lénine a formulé en 18 pour répondre aux critiques social-démocrates (Kaustky) qui estimaient impossible la marche au socialisme sans une accumulation primitive du capital suffisante. Et dont il s'est servi après 1920 (fin de la guerre civile) pour installer la NEP qu'il prévoyait, contrairement à l'idée répandue par les staliniens, pour "plusieurs générations". Une phrase de Lénine résume bien le pb : "Nous avons assez de pouvoirs, mais nous n'avons pas les savoirs, que nous n'obtiendrons pas par surprise, il faut les négocier avec la bourgeoisie..."</p> <p> Deng a repris, en 1980, pour 50 ans disait-il, le chantier là où Lénine l'avait laissé en 24, avant que Staline (1927) ne troque, définitivement, l'abandon de la NEP contre le "socialisme dans un seul pays". Mais Deng a fait les choses dans la discrètion, refusant de modéliser son système. Pourtant, caractéristique essentielle du "capitalisme d'état" défini par Lénine, l'état chinois domine complètement le capital et oriente totalement l'économie. Les capitalistes chinois, sont écoutés par le PCC, mais pas forcément entendus, et ce sont bien les intérêts des prolos chinois qui, en définitive, prévalent (voir évolution du niveau de vie...). Mais, l'expansion se tassant inexorablement, le système va devoir évoluer. De quelle couleur sera le chat qui devra, alors, attraper les souris....</p> Vers l'unité de deux grands partis révolutionnaires, pour célébrer l'anniversaire de la révolution d'Octobre. 2017-12-14T06:23:14Z http://lepcf.fr/Vers-l-unite-de-deux-grands-partis-revolutionnaires-pour-celebrer-l#comment2632 2017-12-14T06:23:14Z <p><i>"en imposant aux travailleurs chinois un programme à la Fillon"</i></p> <p>tu es sûr ?</p> <p>voir l'article <a href="https://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme</a></p> <p>généralisation du CDI et hausse de salaire plus rapide que la hausse du PIB.... <br class="autobr" /> c'est un programme à la Fillon ?</p> <p>pam</p> Esclavage en Libye : merci l'OTAN ! 2017-12-13T20:36:50Z http://lepcf.fr/Esclavage-en-Libye-merci-l-OTAN#comment2631 2017-12-13T20:36:50Z <p>Kadhafi était un "tyran". Cette phrase me laisse perplexe.<br class="autobr" /> Tyran, c'est, comme totalitarisme, un mot de l'idéologie dominante, surtout pas traversé par le lutte des classes.<br class="autobr" /> Qu'est-ce que cela peut bien signifier, d'un point de vue marxiste-léniniste ?<br class="autobr" /> En revanche, on peut regarder les faits. Il n'y avait pas de chômage en Libye ; l'école et la santé étaient gratuites, comme dans tous les pays où une révolution avait porté les nationalistes arabes au pouvoir avec d'abord, chronologiquement, et ce n'est pas anodin, l'Algérie.<br class="autobr" /> Les travailleurs émigrés venus d'Afrique noire trouvaient en Libye un boulot, bien payé et bénéficiaient des mêmes droits que les Libyens.<br class="autobr" /> 46 % des universitaires étaient des femmes : c'est 35 % aujourd'hui en France pas tyrannique. Le mieux dans l'Histoire, ce sont les pays socialistes d'Europe de l'est et Cuba.<br class="autobr" /> Bien sûr Kadhafi était au départ anticommuniste, comme beaucoup de dirigeants nationalistes arabes des débuts, sauf Nasser. Mais regardons son évolution tant qu'il y a eu l'URSS et celle de Boumedienne, mort à Moscou, comme Nazim Hikmet.<br class="autobr" /> Il est temps de reprendre les critères marxistes objectifs et non les subjectifs venus de l'idéologie dominante pour juger tel ou tel régime politique. Pour ce qui est de la Libye, c'est, comme la Syrie, l'Irak et l'Egypte de Nasser, la bourgeoisie nationale, opposée à la bourgeoisie compradore ; un élément indubitable de la libération nationale face aux colonialistes.<br class="autobr" /> En quoi Kadhafi est-il plus tyran qu'Obama, Cameron, Hollande, Sarkozy, Trump, May et Macron ? Nous vivons sous la dictature de la Bourgeoisie monopoliste et impérialiste ; tout à parier que notre sort actuel est bien pire que celui de celles et ceux qui vivaient en Libye du temps du "tyran" Kadhafi.<br class="autobr" /> Et cela, même si notre combat est celui du socialisme qui n'a jamais été réalisé en Libye.</p> Vers l'unité de deux grands partis révolutionnaires, pour célébrer l'anniversaire de la révolution d'Octobre. 2017-12-13T19:09:10Z http://lepcf.fr/Vers-l-unite-de-deux-grands-partis-revolutionnaires-pour-celebrer-l#comment2630 2017-12-13T19:09:10Z <p>Qu'il y a quelques similitudes entre la politique économique défendue par Boukharine-Staline en 1924 et la politique de Deng Tsiao Ping c'est assez vraisemblable.</p> <p>Il y a naturellement la grosse différence que la Russie sortait de la Guerre Civile et de la famine et la Chine avait fait son industrialisation dans le fondamental avec Mao.</p> <p>Lénine prévoyait en effet une longue NEP, c'est Boukharine qui n'a pas compris que cela exigeait une industrialisation basée sur la taxation des paysans riches (les koulaks).<br class="autobr" /> Le virage à 180° de Staline provoqua la ruine de l'agriculture soviétique et obligea une industrialisation ultra gauchiste (pour faire court).</p> <p>Deng Tsiao Ping l'a fait sur le crédit internationale, la liquidation des avancées socialistes dans la campagne (les Communes Populaires) et l'importation du capital monopoliste impérialiste à larges doses. 60% des exportations "chinoises" sont en réalité des exportations des consortiums impérialistes basés en Chine. La plupart des grandes entreprises "chinoises" sont des sociétés par actions où le poids du capital impérialiste est très fort.</p> <p>Il est aussi probable qu'en cas de crise majeur du capitalisme chinois, nous voyons aussi un cours "à gauche toute" ultra gauche. Presque toujours les déviations et déformations de droite, en cas de crise, provoquent des réponses ultra gauchistes.</p> <p>Et ni à Boukharine, ni à Staline, moins encore à "l'opposition de gauche" (les trotskistes) ne serait venu à l'exprit de remplir le parti des capitalistes, des NEPman, des milliardaires, moins encore de les appeler pour qu'ils "fassent leur contribution précieuse".<br class="manualbr" />Une chose est un parti du prolétariat qui recule poussé par la réalité objective, pour mieux sauter, une autre un parti qui est à la recherche de "nouvelles théories" et blinde le parti de capitalistes et milliardaires tout en imposant aux travailleurs chinois un programme à la Fillon.</p> petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2017-12-13T11:12:05Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2629 2017-12-13T11:12:05Z <p>ce que tu dis ne me semble pas contradictoire <br class="autobr" /> dans ces graphiques, jusqu'aux années 60, l'URSS se développe plus vite que les US, et le décrochage intervient dans les années 70, ce qui est encore plus visible sur l'espérance de vie...</p> <p>mais pour les données, il faut peut-être vérifier les sources de ce site gapminder.com qui me semble fait plus par un géographe qu'un économiste...</p> <p>l'avantage de ce site, c'est qu'il donne ses sources</p> <p><a href="http://www.gapminder.org/data/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.gapminder.org/data/</a></p> <p>et pour le PIB, cela viendrait de la banque mondiale...</p> <p>si un économiste peux vérifier... merci d'avance !</p> <p>pam</p> Vers l'unité de deux grands partis révolutionnaires, pour célébrer l'anniversaire de la révolution d'Octobre. 2017-12-13T10:20:12Z http://lepcf.fr/Vers-l-unite-de-deux-grands-partis-revolutionnaires-pour-celebrer-l#comment2628 2017-12-13T10:20:12Z <p>@ Viriato<br class="autobr" /> Pendant des années j'ai pensé comme toi, et puis j'ai gratté dans les textes pour trouver un fondement marxiste dans la politique de Deng Xiao Ping. <br class="autobr" /> Chez Marx, j'ai lu, dans le Manifeste (1848) :" Le gouvernement moderne n'est qu'un comité qui gère les affaires communes de la bourgeoisie toute entière" Ce qui, à la lumière de "la critique du programme de Gotha" (1875) peut se comprendre comme l'expression de la dictature des intérêts de la bourgeoisie à laquelle , Marx et Engels, opposent, alors, la "dictature du prolétariat" et que j'interprète comme la dictature des intérêts du prolétariat. Le mot "dictature" ayant, depuis cette époque, subit des connotations historiques, qui l'ont éloignés singulièrement de l'idée de "dictats" qui, incontestablement, d'après moi, était à la base du raisonnement de Marx et d'Engels en 1875. La "dictature du prolétariat" n'est pas une dictature de la police, c'est la prééminence, dans le parti communiste, des intérêts du prolétariat sur toute autre considération, antithèse, de la prééminence des intérêts bourgeois dans le "comité bourgeois" évoqué par Marx en 1848.<br class="autobr" /> En 1918, Lénine, chef du gouvernement russe est critiqué par Kaustky, notamment, qui lui reproche d'avoir pris le pouvoir dans un pays où l'accumulation primitive du capital est à peine entamée. Lénine répond que la Russie n'est plus un pays capitaliste classique où le capital domine l'état, mais un pays du "capitalisme d'état" où c'est l'état qui domine le capital. En 1920, la guerre civile s'achève, Lénine préconise la NEP qu'il assoit sur son raisonnement de 1918. La NEP, contrairement à l'idée répandue par les staliniens depuis 1927, n'est pas un programme de circonstance (voir OC de Lénine T32,33,34,35,36,42...), c'est une politique pour "plusieurs générations". C'est un vaste programme de "transfert technologique", dirions-nous aujourd'hui, de l'Occident (Allemagne et USA surtout) vers l'URSS. "Nous avons assez de pouvoirs mais pas assez de savoirs, que nous n'obtiendront pas par surprise, il faut les négocier avec la bourgeoisie"...<br class="autobr" /> Lénine est mort en 24, la NEP n'a survécu que jusqu'en 27, cédant alors la place au "socialisme dans un seul pays" jusqu'en 91 sous diverses moutures.<br class="autobr" /> Deng Xiao Ping, après les aventures maoistes de la "bande des quatre" arrive au pouvoir en 80, avec, sans jamais la nommer, la NEP comme boussole politique, qu'il annonce pour "un demi-siècle" (2030).<br class="autobr" /> Aujourd'hui les premiers résultats sont là, entre l'URSS de Eltsine et la Chine de Xi Jin Ping, pas vraiment photo...</p> petite étude d'économie comparée du socialisme et du capitalisme... 2017-12-13T09:41:26Z http://lepcf.fr/petite-etude-d-economie-comparee-du-socialisme-et-du-capitalisme#comment2627 2017-12-13T09:41:26Z <p>Je suis surpris de ce graphique, mon père Léon Lavallée était LE spécialiste de l'économie des pays socialistes et il estimait que jusqu'en 1974 la part de l'économie des pays socialistes dans l'économie mondiale était croissante (40% en 1974) mais qu'après, la décroissance a été rapide et ses derniers mots avant de mourrir en 1985 ont été parlant de l'URSS "ils ne tiendront pas" . Mme Marie Lavigne qui était une universitaire spécialiste de l'économie soviétique tenait un discours analogue.</p> Esclavage en Libye : merci l'OTAN ! 2017-12-13T09:34:57Z http://lepcf.fr/Esclavage-en-Libye-merci-l-OTAN#comment2626 2017-12-13T09:34:57Z <p>Ce texte fait une analyse extrêmement juste de la responsabilité que portent les puissances occidentales qui ont déstabilisé la Lybie en voulant chasser, ce qu'il faut bien nommer, tout de même, un tyran. Saurons-nous pour quelles raisons réelles Nicolas Sarkozy sous la pression de BHL a décidé cette guerre après avoir reçu Khadafi, comme un prince, à l'Elysée à l'automne 2007 ? Saurons-nous qui a donné l'ordre de le tuer ? C'est une lourde responsabilité du quinquennat Sarkozy et oui on n'entend plus sur le sujet les va-t-en guerre de l'époque. Vous rappelez ces paroles de JL Mélenchon : « La première question à se poser est la suivante : y a-t-il un processus révolutionnaire au Maghreb et au Moyen-Orient ? Oui. Qui fait la révolution ? Le peuple. Il est donc décisif que la vague révolutionnaire ne soit pas brisée en Libye ». Il était partant aussi alors ? <br class="autobr" /> Cependant, au-delà de la Lybie, n'y a-t-il pas une certaine instabilité africaine qui risque de perdurer si les pouvoirs politiques qui s'exercent dans certains pays ne mettent pas en œuvre des actions concrètes pour procéder à un rajeunissement des dirigeants accompagné d'une révision profonde des constitutions ? On peut se demander pourquoi les organisations politiques de bien des pays africains permettent de laisser des hommes en place pendant des lustres…. Des noms célèbres Bouteflika, Mugabe etc. Le procès dit « des biens mal acquis » ne devrait-il pas encourager les peuples Africains à regarder d'un peu plus près les détournements d'argent ? Ce travail ne leur incombe-t-il pas à eux d'abord et à eux surtout ? <br class="autobr" /> Quant au retour des faits d'esclavagisme. Il faudrait relire aujourd'hui le livre de 2008 de Malek Chebel « L'esclavage en terre d'Islam » et l'excellent ouvrage du Professeur Tidiane N'Diaye « Un génocide voilé » qui met le doigt là où ça fait mal et qui , chiffres à l'appui, dénonce le génocide des Noirs en terre arabo musulmane. Ce génocide caché a été d'une ampleur incroyable. La déstabilisation de la Lybie et ces faits avérés de vente d'esclaves rejoint la vérité de la vente des femmes Yézidis pour esclavage sexuel en 2014 par les soldats de l'Etat Islamique dont on a trop peu parlé. <br class="autobr" /> La guerre semble ramener toujours l'humanité à ses bas instincts et à ses terribles pratiques barbares. Nous aurions aimé au tournant du siècle vivre autre chose que cela. <br class="autobr" /> Chantal Crabère</p> Vers l'unité de deux grands partis révolutionnaires, pour célébrer l'anniversaire de la révolution d'Octobre. 2017-12-13T08:47:29Z http://lepcf.fr/Vers-l-unite-de-deux-grands-partis-revolutionnaires-pour-celebrer-l#comment2625 2017-12-13T08:47:29Z <p>Hélas, affecté d'une grippe je n'ai pas pu me rendre à cette rencontre, autrement je me serais levé pour interpeler la représentante chinoise qui s'est placée en dehors de l'histoire.<br class="autobr" /> En dehors de la lutte de classes ("L'histoire de l'humanité est l'histoire de la lutte de classes" Marx, Engels) et qui cherche "des nouvelles théories"...après avoir mis en pratique le capitalisme en Chine.</p> <p>C'est inacceptable et ce n'est pas communiste.</p> <p>Ces "nouvelles théories" ne peuvent être que des justifications nationalistes et bourgeoises à l'expansion du capitalisme chinois hors ses frontières (voir l'Afrique et la base militaire qu'ils ont installé à Djibouti.<br class="autobr" /> Un pays socialiste, un parti communiste, a besoin de bases militaires hors de ses frontières ? Pour sauvegarde quoi ? Les investissements des capitalistes chinois, en Afrique.<br class="autobr" /> Je comprends la nécessité de ressembler le maximum des partis communistes, mais le parti communiste chinois composé à 23% de patrons et des milliardaires et qui, en plus, les appelle à intégrer ses rangs, qui voudrait "des nouvelles théories" et qui maintient un système très favorable aux capitalistes étrangers, qui a établi ce que Macron prétend ici : liquidation de la sécurité social, paiement des études, santé privée, etc n'est qu'un pays capitaliste avec un parti bourgeois au pouvoir.</p> Contribution du PCP à la 19ème rencontre international des partis communistes et ouvriers 2017-12-13T08:33:18Z http://lepcf.fr/Contribution-du-PCP-a-la-19eme-rencontre-international-des-partis-communistes#comment2624 2017-12-13T08:33:18Z <p>Quel est le sens d'un "parti patriotique" ?<br class="autobr" /> Qui s'occupe d'abord des questions de la lutte de classes dans son pays ?<br class="autobr" /> Il faut le dire ainsi car le terme "patriotique" se prête à confusion "social-chauvine" comme disait Lénine.<br class="autobr" /> Car les partis communistes des US et d'Allemagne devront être "patriotiques" et soutenir la patrie impérialiste ?<br class="autobr" /> Je comprends qu'un parti communiste doit être internationaliste mais aussi défendre le pays quand il est agressé par une puissance impérialiste (à la condition qu'il ne soit pas lui même un pays impérialiste. Voir Guerres Mondiales) mais est-il "patriotique" ?<br class="autobr" /> Pas en tout cas dans la conception de Lénine.</p> Fermeté idéologique et ouverture au mouvement populaire tel qu'il est : rebâtir un Parti Communiste tribun du peuple 2017-12-11T13:08:08Z http://lepcf.fr/Fermete-ideologique-et-ouverture-au-mouvement-populaire-tel-qu-il-est-rebatir#comment2623 2017-12-11T13:08:08Z <p>Cette contribution est utile, et elle à sa place sur ce site, qui cherchera à faire connaitre le plus largement possible les points de vues des communistes qui cherchent les chemins d'une reconstruction communiste. Elle fait un constat partagé sur l'histoire du PCF et les conséquences d'une stratégie d'union de la gaucjhe qui a progressivement fait passer les communistes du "socialisme pour la France", qui était clairement un changement de société, à un programme de gestion à gauche sans nationalisations ni mise en cause réelle du pouvoir des monopoles, condition d'accords avec les socialistes... Elle a aussi fait passer les communistes d'une "voie pacifique au socialisme" qui affirmait la possibilité de ne pas passer par les armes pour la conquête du pouvoir d'état par les travailleurs, à une "voie électorale de gauche", qui a enfermé le mouvement social dans l'attente des élections, et les communistes dans un électoralisme suicidaire...</p> <p>Mais cette contribution ne va pas au bout de sa critique en considérant la France Insoumise comme un mouvement social nouveau qui aurait connu des succès électoraux, et qui serait capable de ne pas reproduire l'erreur stratégique de l'union de la gauche. Si le vocabulaire insoumis semble effectivement rompre avec toute soumission aux institutions, il faut cependant constater que sa naissance même est le résultat d'une démarche toute électoraliste ! Et le grand écart entre les 7 millions de voix de Mélenchon et les 3 millions de voix aux législatives, puis les moins de 1 millions de manifestants aux grandes journées sociales de la rentrée montre à quel point ce mouvement est d'abord, et malheureusement avant tout, un mouvement électoral.</p> <p>Mouvement électoral dont il faut mesurer les limites détaillées dans l'étude sur <a href="https://lepcf.fr/2017-qu-est-devenu-l-electorat-communiste" class="spip_out" rel='nofollow external'>ce qu'est devenu l'électorat communiste</a> car au final, le succès de Mélenchon se fait d'abord en absorbant une grande part de l'électorat communiste en 2012, puis de l'électorat socialiste en 2017 ! De fait, son "haut" score se fait avec le plus bas score de la gauche dans la 5eme république !</p> <p>Si ce score traduisait un renforcement "qualitatif" de l'électorat populaire, de son niveau de conscience des changements nécessaires, des rapports de force nécessaires, et au final de son contenu de classe, ce serait une excellente nouvelle, et tant pis pour la gauche qui ne fait que payer sa longue histoire de trahison du peuple...</p> <p>Mais il suffit de regarder les analyses sociologiques du vote Mélenchon pour comprendre que c'est un vote de couches moyennes, qui aime les discours endiablés, mais qui n'a pas du tout l'intention de faire une révolution ! D'ailleurs dans les régions ouvrières, Mélenchon fait moins que les communistes des années 80 et même parfois que Robert Hue en 1995 !</p> <p>Nous sommes bien d'accord, rien ne sert d'accuser Mélenchon de tous les maux ! Et la FI n'est évidemment pas notre ennemi, au contraire. Mais la FI est, de fait, un nouveau parti de type socialiste, et s'il ne faut pas opposer parti et rassemblement, il ne faut jamais dissoudre le parti dans le rassemblement. Nous sommes donc d'accord avec la conclusion de cette contribution, il faut le parti ET le rassemblement, mais il faut être lucide sur le rassemblement, et parler en toute franchise du contenu du projet des insoumis, contenu franchement réformiste sur de nombreux points, non pas tant pour le critiquer, que pour comprendre en quoi notre projet communiste est, radicalement, différent du projet insoumis.</p> <p>Donc, oui, il ne faut pas chercher nos difficultés chez les autres, il faut les chercher dans nos stratégies successives, et faire la critique nécessaire, non seulement des directions du PCF, mais aussi des tentatives de faire revenir le PCF sur des bases de classe, ou de le reconstruire autrement...</p> <p>Le prochain congrès oblige tout le monde a faire un effort de vérité. La direction a du mal à ne pas exprimer la revendication militante de revenir au parti communiste, à ses références et le centième anniversaire de la révolution d'octobre exacerbe les contradictions de la direction, Pierre Laurent tentant de célébrer octobre en condamnant ses suites... De partout, les communistes cherchent à retrouver un point de vue communiste fort, cohérent, rassembleur, mobilisateur... Rationnellement, j'ai envie de dire que ca me parait impossible, mais comme militant je sais qu'il n'y a que les combats qu'on ne mène pas qu'on est sûr de perdre...</p> <p>Aux militants de se défoncer pour tout bousculer dans l'année qui vient...</p> Urgence à soutenir le réseau "Unir les communistes" 2017-12-10T22:15:56Z http://lepcf.fr/Urgence-a-soutenir-le-reseau-Unir-les-communistes#comment2622 2017-12-10T22:15:56Z <p>Ton intervention n'est qu'un mélange fourre-tout de déclarations erronées : <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> La direction ferait beaucoup d'efforts pour consulter les adhérents ? Je pense que tu parles du fameux questionnaire prémâché à la façon des consultations dans les entreprises, pour conduire le PCF à sa "transformation" social-démocrate ? J'appelle cela de la démagogie. <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Notre position archaïque qui n'aurait eu que des échecs ailleurs ? Tu veux parler de Cuba ? de la Chine ? du Vietnam ? ou de l'URSS ? Il faudrait d'abord savoir de quoi l'on parle quand on évoque le socialisme existant et bien l'analyser, les échecs comme les considérables avancées, ce que notre réseau s'efforce de faire intelligemment, au lieu de tout rejeter en bloc comme l'ont fait les directions successives du PCF depuis Robert Hue. <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le principe selon lequel la classe ouvrière serait capable à elle seule de prendre le pouvoir et de libérer la société ? D'où sors-tu cette "théorie" ? Des poubelles de la social-démocratie ? Ce n'est pas du tout notre analyse, ni celle de Marx ou de Lénine d'ailleurs. <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Notre réseau ne ferait qu'exacerber les positions amenant à un éclatement du PCF ? Mais c'est bien la direction qui veut cela depuis des années, tout d'abord en cherchant à faire disparaitre le sigle PCF lui-même (métamorphose, transformation…) et ses symboles, et en détruisant tout ce qui a fait son identité de parti révolutionnaire, de parti de luttes, de parti combattant pour une société de rupture avec le capitalisme, à savoir le socialisme. A ce jour, le programme du parti et ses objectifs ne remettent pas en cause le capitalisme, mais prétendent seulement gommer ses excès et agir dans son cadre. C'est un point de vue social-démocrate. <br /><img src='http://lepcf.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Agir pour un PCF démocratique ? C'est ce que nous voulons, mais dans ta formule, il y a surtout le sigle PCF avec le mot Communiste : il est donc de notre devoir de rappeler à la direction que notre chemin ne peut être le réformisme. Quant à la démocratie, demande donc des comptes à Pierre Laurent qui vient de déclarer qu'il cherchait à constituer une liste aux européennes avec le PS (!), alors que ni les adhérents, ni le CN ont été consultés ! Le futur congrès ne serait donc qu'un décor factice ?<br class="autobr" /> Je n'ai qu'un mot à te dire : réveilles-toi camarade de tes images d'Épinal, et aides-nous plutôt à sortir de ce cauchemar...</p> Urgence à soutenir le réseau "Unir les communistes" 2017-12-10T16:58:07Z http://lepcf.fr/Urgence-a-soutenir-le-reseau-Unir-les-communistes#comment2621 2017-12-10T16:58:07Z <p>J'ai adhéré au PCF en 1974, entre autres raisons parce qu'il n'y avait pas de tendances. Je suis déçu par vos prises de position anti-direction -prétendue hégémonique alors qu'elle fait de plus en plus d'efforts pour décider en consultant l'ensemble des adhérents-, déçu de votre position archaïque et qui n'a eu que des échecs ailleurs, c'est à dire du principe de la classe ouvrière capable de prendre le pouvoir à elle seule et de libérer l'ensemble de la société. (Le secteur tertiaire a sa place dans le dépassement du capitalisme. Je vous joins ma proposition personnelle qui fait sourire les camarades. Je suppose que vous ferez de même en m'accusant de trahir Marx, dont je ne suis pas un adorateur figé). Le réseau Unir les communistes ne peut qu'aboutir à un éclatement du PCF en exacerbant et sclérosant les prises de positions. Je ne recevrai donc dorénavant vos messages que pour être informé et agir réellement pour un PCF démocratique c'est-à-dire respectant la règle de la majorité en dehors de toute tendance.</p> Internationalement, ou en est la CGT ? 2017-12-07T16:40:44Z http://lepcf.fr/Internationalement-ou-en-est-la-CGT#comment2619 2017-12-07T16:40:44Z <p>Je suis parfaitement en accord avec ton analyse, j'avais il y a quelque temps essayé d'en parler avec des camarades mais il n'ont pas compris, je pense qu'il y a un gros travail à faire. A 82 ans je ne me sent pas capable de participer utilement à ce combat. Je suis de près la FSM dont je e<br class="autobr" /> Amicalement</p> "Salaire, prix et profit" 2017-12-07T10:41:16Z http://lepcf.fr/Salaire-prix-profit#comment2618 2017-12-07T10:41:16Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Ta remarque sur la question des salaires lors du CN, rejoint le constat que je viens de faire en parcourant rapidement les contenus des cahiers de doléances.<br class="autobr" /> Dans le cahier "Travail-emploi", la question des salaires est totalement absente des propositions du PCF.<br class="autobr" /> C'est doublement ahurissant.<br class="autobr" /> Tout d'abord en raison du caractère central et fondamental des salaires dans l'exploitation capitaliste, mais aussi en raison de la forte demande d'agir sur cette question lors de la Grande Consultation Citoyenne(GCC). Ce point faisait majorité dans les réponses. La GCC avait pour but officiel de servir à la rédaction de nos propositions électorales. Cet engagement n'a pas été respecté avec "la France en commun".<br class="autobr" /> Il y a récidive avec les contenus des cahiers de doléances. <br class="autobr" /> C'est pour moi fortement démobilisateur. La direction du PCF semble bafouer systématiquement ses engagements, ses promesses et poursuit dans ses dérives réformistes.<br class="autobr" /> C'est épuisant.</p> Pour un bilan stratégique et une vraie base commune 2017-12-07T10:23:36Z http://lepcf.fr/Pour-un-bilan-strategique-et-une-vraie-base-commune#comment2617 2017-12-07T10:23:36Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Je réagis au contenu du dernier paragraphe de ton compte-rendu du CN du 1er décembre dont le site officiel du parti n'a donné aucun document à ce jour.<br class="autobr" /> En particulier sur le refus de P. Laurent de voir figurer le mot "bilan" dans le relevé de décision de ce CN. <br class="autobr" /> Qu'en est-il exactement ? <br class="autobr" /> Je fais parti de ces communistes qui désirent ardemment un véritable bilan des directions successives du parti depuis le congrès de Martigues et pas seulement des élections de 2017.<br class="autobr" /> J'en suis d'autant plus étonné de ce blocage par P. Laurent, que le mot bilan figure dans un passage de la feuille de route rédigée le 18 novembre. Je cite : "Nous décidons d'engager toutes nos énergies dans la préparation d'un congrès extraordinaire de notre parti en 2018 ... Nous voulons le faire à partir du bilan lucide de notre action de ces dernières années etc..."<br class="autobr" /> Cette obstination de P. Laurent (il ne dois pas être le seul) de vouloir rendre des comptes aux communistes relève d'une vision de son rôle que l'histoire a condamné.<br class="autobr" /> Comme l'a dit un camarade de la section : il faut que les responsables de la défaite rendent des comptes.</p> <p>Personnellement j'analyse tout le calendrier très chargé du premier semestre 2018, comme une manière assez perverse de faire passer l'exigence du bilan au second plan de l'activité des communistes.<br class="autobr" /> De plus P. Laurent récidive, semble-t-il, dans son obstination à vouloir "effacer "le PCF avec son nouvel appel à l'union avec Mélenchon, Hamon et d'autres. L'erreur est humaine, mais persévérer est stupide.</p> <p>Je suis de ceux qui veulent redonner toute sa place au PCF. Ne faut-il pas commencer par remplacer nos dirigeants actuels ?</p> Pour un bilan stratégique et une vraie base commune 2017-12-04T13:24:32Z http://lepcf.fr/Pour-un-bilan-strategique-et-une-vraie-base-commune#comment2616 2017-12-04T13:24:32Z <p>Comme nous l'avons déjà dit et écrit :</p> <p>Pour répondre aux attentes des communistes inquiets et à la recherche d'un nouveau souffle du parti communiste, le congrès doit sortir des discours prérédigés, des orientations prédéfinies par la seule direction. Comme dans le célèbre appel de Thorez en 1931 dans un parti en difficulté « il faut que les bouches s'ouvrent » :</p> <p>« on cherche ainsi à atténuer les couleurs sombres du tableau et à affaiblir par conséquent , la rigueur et l'efficacité d'une autocritique sincère et salutaire ». … « il n'est pas possible de se prévaloir de quelques menus résultats, voire même de quelques petits succès, pour se dissimuler à soi-même, et dissimuler au Parti, la persistance des graves faiblesses de notre mouvement et même sa régression (…) »</p> <p>Oui, il nous faut un grand moment de réflexion collective des communistes à partir des faits, à partir d'un bilan détaillé de l'activité du parti ces dernières années, ouvrant une analyse marxiste renouvelée des contradictions dans la mondialisation et le capital, des conditions de l'unité populaire, de la perspective d'une autre société, le socialisme, et donc du bilan des expériences socialistes passées et encours.</p> <p>Oui, que les bouches s'ouvrent !</p> Pour un bilan stratégique et une vraie base commune 2017-12-04T11:05:22Z http://lepcf.fr/Pour-un-bilan-strategique-et-une-vraie-base-commune#comment2615 2017-12-04T11:05:22Z <p>je suis d'accord avec la manière dont paul prend la question du congrès, sa proposition d'une base commune et l'insistance sur un bilan. l'idéal serait que nous arrivions à coincider avec la réalité du parti à savoir que nos positions sur ces questions sont majoritaires, comme la nécessité de mettre au centre du Congrès le parti et son rapport reconstruit à la lutte des classes. Au titre du bilan, il est clair que le Congrès de Martigues a tout fait pour placer le parti loi de ces lieux de la lutte des classes, en particulier les cellules d'entreprises.</p> L'appel de la 19ème rencontre internationale des partis communistes et ouvriers 2017-11-25T18:01:44Z http://lepcf.fr/L-appel-de-la-19eme-rencontre-internationale-des-Partis-communistes-et-ouvriers#comment2614 2017-11-25T18:01:44Z <p>Bonjour,</p> <p>Je cherche désespérément ce texte en russe ! Même sur le site du KPRF, je ne l'ai pas trouvé.</p> <p>Merci de votre aide</p> <p>Fraternellement</p> <p>Nadine briatte<br class="autobr" /> Massy</p> Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF 2017-11-25T14:17:23Z http://lepcf.fr/Mon-interpretation-de-ce-qui-se-passe-dans-le-PCF#comment2613 2017-11-25T14:17:23Z <p>J'ai relu encore une fois ton texte sur ton analyse de l'évolution du PCF depuis Marchais . Je partage pratiquement tout ce que tu exprimes dans le détail historique du PCI , du PCE et du PCF à travers "l'idiotie" politique de l'Eurocommunisme qui a fait disparaître le PCI en social-démocratie et le PCE en le claquemurant dans Izquierda Unita facilitant ainsi l'apparition de Podemos. Le PCF de Marchais a fait la faute politique du Programme commun en réhabilitant le PS discrédité par les guerres coloniales et son accord avec la 5ème république . Les ministres communistes, comme tu le dis si bien, ont été un "alibi" d'espoir pour le mouvement populaire avec le chef d'orchestre Mitterrand , grand manipulateur bourgeois devant l'éternel USA .<br class="autobr" /> Les directions successives du PCF jusqu'à aujourd'hui ont accepté le recul électoral avec la pseudo Union de la Gauche qui a bénéficié surtout au PS . Ils ont fait espérer aux militants actifs des progrès à venir qui ne sont jamais venus avec la candidature de MGB et ses comités anti-libéraux, et la candidature Mélenchon sorti du bois par MGB après son échec de 2007 qui s'est servi de nous et de son "baratin" tribunicien pour installer la FI sur nos territoires électoraux traditionnels avec l'accord de Laurent and co.<br class="autobr" /> L'apparition de Macron , avec la complicité du PS de Hollande et du Medef, n'a pas été vue par la direction actuelle , ni même appréhendée pour la dénoncer activement en 2015-2016 . Pourtant il y avait des bruits souterrains que la grande bourgeoisie cherchait une solution de rechange dite plus moderne pour amplifier sa politique de destruction sociale et ainsi augmenter significativement ses profits que Sarkozy-Hollande ont entamé avec la réforme des retraites et la loi El Khomri. Et maintenant nous comprenons enfin qu'il faut revenir à une tradition politique plus révolutionnaire en nous débarrassant de ce poids d'alliance avec le PS qui nous a mené à la catastrophe électorale et à l'installation du vote FN et Insoumis sur nos terres traditionnels dans le Nord-Pas de calais, l'Est lorrain , la région Paca et Rhodanienne, et même l'île de France de la ceinture rouge . <br class="autobr" /> Serons-nous à la hauteur dans les mois et les années qui viennent pour restaurer une grand Parti Communiste apte à canaliser les colères et les révoltes populaires qui s'expriment et vont s'exprimer de plus en plus face à la politique Macronienne que la bourgeoisie met en place pour concurrencer les produits asiatiques en pleine expansion et faciliter la spéculation financière tous azimuts. L'organisation PCF et ses militants sont devant une responsabilité historique après tant d'échecs passés.</p> Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF 2017-11-24T16:03:18Z http://lepcf.fr/Mon-interpretation-de-ce-qui-se-passe-dans-le-PCF#comment2612 2017-11-24T16:03:18Z <p>Je serai brève ... je ne reprends pas tous les arguments développés ci-dessus ... pour certains je suis d'accord, pour d'autres plus sceptique car c'est oublié notre responsabilité à toutes et tous ! c'est bien beau de tout mettre sur le dos de nos dirigeants successifs - n'ont-ils pas été élus ? qui envoyons-nous au CN ? pourquoi se déresponsabiliser ? en tout cas moi, je sais une chose et une seule : on ne pourra rien régler, rien faire avancer : SANS PRENDRE LE POUVOIR ! ... et à vous lire, avec la multiplication des candidatures à chaque élection, ON N'EST PAS PRES DE VOIR LE GRAND JOUR ! Ferrat chantait " ah qu'il vienne enfin, le temps des cerises, avant de claquer sur mon tambourin, avant qu'on est pu boucler mes valises et qu'on m'ait poussé dans le dernier train :" ... je suis d'accord avec LUI. ON NE PEUT PLUS ATTENDRE ... LES PAUVRES NE PEUVENT PLUS ATTENDRE ... !!!!<br class="autobr" /> Pouvons-nous prendre le pouvoir SEULS ???? ... comment allons-nous faire ? Merci aux Communistes de penser à ceux qui survivent chaque heure et chaque minute ...</p> Cinq Chantiers Communistes pour rompre avec les gouvernements des riches 2017-11-24T15:29:29Z http://lepcf.fr/Cinq-Chantiers-Communistes-pour-rompre-avec-les-gouvernements-des-riches#comment2611 2017-11-24T15:29:29Z <p>Le capitalisme continue sa voie et nous le PCF ??? Unissons nous pour reconstruire une société durable, solidaire et révolutionnaire.</p> <p>Le peuple les plus précaires, les plus exploités souffres. Les questions des migrants, des chômeurs, des retraités qui n' arrivent plus à vivre, à se loger, se soigner, Les syndicats diviser pour mieux faire régner le capitalisme.</p> <p>Bonjour, pourquoi je soutien le texte de unir les communistes. Le peuple les plus précaires, les plus exploités souffres. Les questions des migrants, des chômeurs, des retraités qui n' arrivent plus à vivre, à se loger, se soigner, Les syndicats diviser pour mieux faire régner le capitalisme. La France réelle pour moi ce sont les ouvriers et ouvrières exploitées par des cadences infernales pour le profit des actionnaires capitalistes, ce sont de grands groupes qui exploites des sans papiers, des jeunes délaissées par l' état. LE parti et ses dirigeant doivent reprendre ses valeurs du prolétariats à reconstruire la lutte de classe. Partout la misère s' installent, Explosion du nombres de SDF, de Jungles de migrants, de citoyens ne pouvant plus se soigner, de retraiter faisant les queues au resto du cœur,l' agressivité entre voisins, entre collègues ,partout le manque de médecin, de psy,, une France à 2 vitesses. Pendant qu' une minorité nous demandes des comptes sur les dépenses des services publics. Une jeunesse en perdition de repaires, le Monde capitaliste leurs dictes que l' avenir de la société, c' est le profit par l' argent, même ) en crever au boulot pour remplir le ventre des actionnaires voyous. Merci patron, Merci le capitalisme, Merci les pollueurs, Merci les politiques libérales et capitalistes. Vous les capitalistes ; vous nous construisez une société ou tous fous le camp dans le monde entier miner par les guerres organisées par vos propres clans de colonialistes économique cette fois ci. Vive un retour de bases du PCF et du Socilaisme collectif camarades .</p> Pour un congrès du PCF audacieux, utile et rassembleur ! 2017-11-24T15:16:51Z http://lepcf.fr/Pour-un-congres-du-PCF-audacieux-utile-et-rassembleur#comment2609 2017-11-24T15:16:51Z <p>Bonjour, pourquoi je soutien le texte de unir les communistes. Le peuple les plus précaires, les plus exploités souffres. Les questions des migrants, des chômeurs, des retraités qui n' arrivent plus à vivre, à se loger, se soigner, Les syndicats diviser pour mieux faire régner le capitalisme. La France réelle pour moi ce sont les ouvriers et ouvrières exploitées par des cadences infernales pour le profit des actionnaires capitalistes, ce sont de grands groupes qui exploites des sans papiers, des jeunes délaissées par l' état. LE parti et ses dirigeant doivent reprendre ses valeurs du prolétariats à reconstruire la lutte de classe. Partout la misère s' installent, Explosion du nombres de SDF, de Jungles de migrants, de citoyens ne pouvant plus se soigner, de retraiter faisant les queues au resto du cœur,l' agressivité entre voisins, entre collègues ,partout le manque de médecin, de psy,, une France à 2 vitesses. Pendant qu' une minorité nous demandes des comptes sur les dépenses des services publics. Une jeunesse en perdition de repaires, le Monde capitaliste leurs dictes que l' avenir de la société, c' est le profit par l' argent, même ) en crever au boulot pour remplir le ventre des actionnaires voyous. Merci patron, Merci le capitalisme, Merci les pollueurs, Merci les politiques libérales et capitalistes. Vous les capitalistes ; vous nous construisez une société ou tous fous le camp dans le monde entier miner par les guerres organisées par vos propres clans de colonialistes économique cette fois ci. Vive un retour de bases du PCF et du Socilaisme collectif camarades .</p> Contre les guerres et les attentats terroristes, il faut un mouvement populaire pour la Paix ! 2017-11-24T14:37:12Z http://lepcf.fr/Contre-les-guerres-et-les-attentats-terroristes-il-faut-un-mouvement-populaire#comment2607 2017-11-24T14:37:12Z <p>Bonjour, pourquoi je soutien le texte de unir les communistes. Le peuple les plus précaires, les plus exploités souffres. Les questions des migrants, des chômeurs, des retraités qui n' arrivent plus à vivre, à se loger, se soigner, Les syndicats diviser pour mieux faire régner le capitalisme. La France réelle pour moi ce sont les ouvriers et ouvrières exploitées par des cadences infernales pour le profit des actionnaires capitalistes, ce sont de grands groupes qui exploites des sans papiers, des jeunes délaissées par l' état. LE parti et ses dirigeant doivent reprendre ses valeurs du prolétariats à reconstruire la lutte de classe. Partout la misère s' installent, Explosion du nombres de SDF, de Jungles de migrants, de citoyens ne pouvant plus se soigner, de retraiter faisant les queues au resto du cœur,l' agressivité entre voisins, entre collègues ,partout le manque de médecin, de psy,, une France à 2 vitesses. Pendant qu' une minorité nous demandes des comptes sur les dépenses des services publics. Une jeunesse en perdition de repaires, le Monde capitaliste leurs dictes que l' avenir de la société, c' est le profit par l' argent, même ) en crever au boulot pour remplir le ventre des actionnaires voyous. Merci patron, Merci le capitalisme, Merci les pollueurs, Merci les politiques libérales et capitalistes. Vous les capitalistes ; vous nous construisez une société ou tous fous le camp dans le monde entier miner par les guerres organisées par vos propres clans de colonialistes économique cette fois ci. Vive un retour de bases du PCF et du Socilaisme collectif camarades .</p> Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF 2017-11-24T02:52:45Z http://lepcf.fr/Mon-interpretation-de-ce-qui-se-passe-dans-le-PCF#comment2606 2017-11-24T02:52:45Z <p>je partage bien des choses que disent les camarades en particulier sur la manière d'imposer des dirigeants ou élus, alors qu'ils prétendent avoir rompu avec le parti guide et le centralisme démocratique rarement le centralisme sans démocratie a été aussi marqué, pas pour rectifier un quelconque opportunisme de l'échelon local mais pour le lui imposer. dans la feuille de route j'ai été alertée par une expression qui proposait de mettre dans la future direction "des personnalités émergentes", de qui et de quoi s'agit-il, un accés de snobisme ou une manière de livrer un peu plus le parti. je souligne que nous avons vu non seulement des groupes trotskistes entrer collectivement au parti mais leur dirigeant être propulsé de fait à la direction. Le tout alors que l'on maintient la censure contre certains communistes (dont je fais partie ) dans la presse communiste.<br class="autobr" /> Cela étant dit si vous permettez cette légère critique des intervenants, je regrette que ceux-ci s'intéressent si peu au texte et parlent de choses certes passionnantes mais sans la moindre référence au texte que j'ai tenté de leur adresser.</p> Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF 2017-11-23T18:17:25Z http://lepcf.fr/Mon-interpretation-de-ce-qui-se-passe-dans-le-PCF#comment2605 2017-11-23T18:17:25Z <p>La direction actuelle du parti a fait de nous des agents électoraux travaillant non pas pour porter les luttes le plus loin possible, et les intégrer dans un mouvement plus large par l'explication inlassable de leur participation à) la construction d'un autre société, mais pour assurer la promotion de "personnalités" du Parti pour les échéances électorales.<br class="autobr" /> Pire encore, on a mis des sections au service de personnalités médiatiques "hors sol", et sans aucun égard de l'état des forces local et sans aucun respect pour les militants de base amenés à faire la promotion de candidats "hors sol", imposés "d'en haut" (pas de très haut) . Le résultat a été lamentable. Le Parti a voulu nous faire "intégrer" que la société fonctionne autour de "décideurs", de "personnes autorisées" , ce que "l'Humanité" ne cesse de nous rappeler.<br class="autobr" /> Le poids des élus du Parti a écrasé tout le reste, puisqu'ils en sont désormais les dirigeants effectifs.<br class="autobr" /> Je me souviens de la réflexion d'un responsable fédéral de l'époque R. Hue, ( aujourd'hui FI) en plein mouvement sur les retraites en 1995 : "Attention Camarades, à l'anarcho-syndicalisme !!!" .<br class="autobr" /> Cet ex-camarade nous parlait déjà de son aspiration et de celle de nos dirigeants pour "une société d'économie mixte. <br class="autobr" /> "En effet le Parti a sous-traité depuis lors les luttes des travailleurs et du quotidien au Syndicalisme. <br class="autobr" /> Pas question pour les luttes de dépasser le cadre négocié et fixé avec des dirigeants syndicaux régulièrement "recasés" (y compris à la CGT) dans des postes dont l'attribution s'est faite avec l'agrément du gouvernement PS.<br class="autobr" /> Comme les syndicats (CGT comprise) nous payons cette absence volontaire d'analyse marxiste des rapports de forces dans la société capitaliste actuelle, qui aurait dû nous amener à autre chose qu'à la recherche d'un consensus majoritaire de "gauche" illusoire et impossible, à la tête duquel nos directions voulaient et prétendent encore nous placer.<br class="autobr" /> Si malheureusement cela continue, le PCF devra renoncer à être Communiste.<br class="autobr" /> Mais que cela soit clair, le Parti ne peut plus fonctionner sur cette forme de mensonge permanent vis à vis de ses militants qui pensent encore qu'il reste "révolutionnaire". <br class="autobr" /> Pour finir, j'ai eu l'occasion de discuter de manière informelle avec André Chassaigne député militant au Parlement et rayonnant au delà de son groupe, pour l'intérêt des classes populaires : nous sommes d'accord pour dire que le Parti ne doit pas être dirigé par des élus.</p> Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF 2017-11-23T17:52:47Z http://lepcf.fr/Mon-interpretation-de-ce-qui-se-passe-dans-le-PCF#comment2604 2017-11-23T17:52:47Z <p>D'où la nécessité de comités citoyens partout avec des candidats communistes révolutionnaires afin de renforcer et développer notre implantation dans les masses .La 6ème république populaire et sociale peut aider à ancrer dans les masses populaires le besoin urgent d'une nouvelle société socialiste-communiste. Il est évident que la bourgeoisie fera bloc avec violence pour préserver ses privilèges, mais sera-t-elle en mesure de renverser le rapport de forces face à une déferlante populaire bien conduite par tous les militants révolutionnaires . L'histoire de la Commune de Paris avec ses erreurs est encore dans nos mémoires et je ne pense pas que nous renouvellerons aujourd'hui une possibilité dite "Versaillaise" avec un Thiers très intelligent . Notre combat des trente dernières années a démontré que sans "grève générale insurrectionnelle" nous ne pourrons pas abattre le capitalisme et ses valets . La crise actuelle de ce système exploiteur montre des signes de faiblesse évidents avec sa financiarisation et ses monnaies de singes que les dettes des Etats affichent d'une manière exponentielle sans aucun rapport avec la production de richesses . Macron and co , conseillé activement par le MEDEF au sein duquel les grands patrons sont dominants, accélère la mise au pas du pays et des élus pour augmenter le taux de profit en rabotant au maximum les dépenses publiques de l'Etat et des collectivités locales, sous la houlette aussi de l'Union Européenne coercitive. Cette politique de classe est dangereuse pour la bourgeoisie et ses intérêts, les classes populaires même appauvries et soumises peuvent se réveiller et s'activer grâce à notre militantisme révolutionnaire sans attendre une élection que les médias bourgeois essayent de contrôler comme nous l'avons vu en 2017. Nous ne subissons pas le déroulement historique , mais au contraire nous pouvons faire l'histoire comme les jacobins de 1789, les bolcheviks de 1917, les communistes chinois de 1949, les Cubains de 1959 ou les Vietnamiens des années 1970 et autres pays africains comme l'Afrique du Sud. Tout dépend de notre volonté et de notre intelligence stratégique face à un adversaire de classe affaibli par sa politique de la terre brûlée .Le mouvement communiste est dans le sens de l'histoire de l'humanité avec tous ses combattants actuels et à venir .</p> Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF 2017-11-23T08:23:12Z http://lepcf.fr/Mon-interpretation-de-ce-qui-se-passe-dans-le-PCF#comment2603 2017-11-23T08:23:12Z <p>Bonjour, l'avenir pousse en effet.<br class="autobr" /> un mot à propos de la 6e république : peut-on considérer ce projet indépendamment de la social-démocratie dont il est issu ?</p> <p>Au fond il ne s'agit pas d'une révolution socialiste, mais du changement d'indice de la république bourgeoise. Un pouvoir accru pour le parlement mais dans le même cadre étatique.<br class="autobr" /> Mais l'Etat bourgeois n'autorise pas ce genre d'aménagement, l'élection de Macron constitue même un tournant en dégageant la mascarade parlementaire suivant les desiderata du MEDEF concernant les zig et les zags.</p> <p>Par conséquent il est hors de question d'encourager les illusions sur des améliorations possibles. On a vu ce que de telles naïvetés ont donné en Grèce.<br class="autobr" /> Le retour aux principes marxistes-léninistes devrait nous remettre en mémoire que l'état est l'instrument d'oppression d'une classe par une autre, et non un arbitre ou un outil neutre pouvant être utilisé indifféremment par une classe ou par une autre.</p> <p>L'objectif des communistes ne peut être que le remplacement de cet état par un autre instrument d'oppression, mais de la minorité d'exploiteurs par le peuple, cette fois. <br class="autobr" /> Il est impossible de passer du capitalisme au communisme sans cette transition, dans laquelle des contraintes seront imposées aux capitalistes, d'une rigueur équivalente à leur résistance. Et la France étant un des piliers de l'Europe on peut s'attendre à une résistance particulièrement acharnée et violente.</p> Pour un congrès du PCF audacieux, utile et rassembleur ! 2017-11-22T17:28:20Z http://lepcf.fr/Pour-un-congres-du-PCF-audacieux-utile-et-rassembleur#comment2602 2017-11-22T17:28:20Z <p>renforcer le PCF en quantité n'est pas à refuser comme objectif,mais le renforcer en qualité me semble urgent : qualité pour moi, c'est capacité théorique et pratique d'analyser la situation économique, sociologique environnementale... car depuis Martigues et sans doute avant 68 et l'euphorie donné par le quantitatif dans les rues... nous avons occulté dans notre réflexion , les changements intervenus dans le capitalisme mondialisé ; les besoins électoraux en communication ont remplacé un travail sérieux de nos collectifs locaux et souvent nationaux. j'attends du prochain congrès que nous sachions remonter nos manches de réflexions , pour concevoir des orientations à court, moyen et long terme : mettre fin au capitalisme financier global et porteur de guerre ne sera pas l'œuvre d'une baguette magique fut elle conçue comme une ré-édition de mai 68.<br class="autobr" /> fraternellement<br class="autobr" /> paule</p> Mon interprétation de ce qui se passe dans le PCF 2017-11-22T15:14:41Z http://lepcf.fr/Mon-interpretation-de-ce-qui-se-passe-dans-le-PCF#comment2601 2017-11-22T15:14:41Z <p>En effet la direction actuelle du PCF louvoie et le discours de Pierre Laurent est obligé de nommer le mot "communiste" presqu'à chaque phrase de son intervention . L'échec électoral aux législatives pèse lourdement sur les épaules de la direction . Les camarades de la RATP , hier dans l'huma, ont fait une analyse assez juste de notre stratégie électorale "perdante" . En renonçant , depuis la candidature de Jacques Duclos en 1969, à toute candidature communiste de haute stature morale et charismatique (malgré les candidatures peu fiables aux élections Présidentielles suivantes de Georges Marchais, André Lajoinie, Robert Hue, Marie-Georges Buffet) en faveur d'un socialiste centre gauche nous avons accrédité dans l'électorat populaire et ouvrier notre impuissance à promouvoir un bon Président de la République de culture communiste . Nous avions les candidats capables d'affronter la droite et les sociaux démocrates Mitterrandiens comme Bellanger hier ou Chassaigne aujourd'hui. Notre participation au gouvernement de Mauroy et de Jospin ont fini par nous discréditer et une partie de nos soutiens électoraux s'est tournée vers le FN (nous le voyons dans le Nord-Pas de calais, l'est lorrain , la région Paca et même l'île de France) ou dans l'abstention permanente . Face à ces résultats désastreux de nombreux camarades ont décroché de la vie militante et le parti ainsi s'est dévitalisé de forces vives . Avec Mélenchon nous avons renouvelé une nouvelle forme de candidature Mitterrand à notre détriment électoral . Les penseurs du PCF ont accompagné cette candidature pour la faire "avaler" aux camarades afin de plumer la volaille socialiste avec un ancien adhérent du PS que Marie-Georges Buffet a été cherché après son insuccès de 2007. Cela n'a pas empêché Hollande d'être Président et maintenant Macron élève de ce même Hollande . D'autres causes bien sûr explique notre baisse électorale (fin de l'URSS, fermetures de milliers d'usines, scrutin non proportionnel, patronat ragaillardi par la collaboration de classes). Ce vide "oppositionnel" et même révolutionnaire a été comblé petit à petit par le FN de Le Pen avec en parallèle la montée du chômage et de la pauvreté . Aujourd'hui Le Pen engrange 36% à la Présidentielle face à Macron et malgré nos efforts Mélenchon ne peut se qualifier pour le 2ème tour.<br class="autobr" /> Voilà où nous en sommes après les évènements de 1968, les grandes grèves de 1995, de 2008 sur la retraite ou de 2016 contre la loi El Khomri . Pour beaucoup d'entre nous qui militons depuis des dizaines d'année c'est désespérant . Les camarades qui ont contribué au programme du CNR en 1944 doivent se retourner dans leur tombe et pour ceux qui sont encore vivants c'est incompréhensible. Donc il est temps de changer de braquet stratégique avec un programme révolutionnaire qui parle au peuple exploité alors que le capitalisme est devenu en permanence chaotique et en fin de parcours historique.<br class="autobr" /> La 6ème république sociale et populaire doit être programmé sans tarder et co-construite avec le peuple dans toutes ses composantes, avec comme finalité la société socialiste-communiste. Remobiliser la classe ouvrière et attirer la jeunesse vers ces objectifs révolutionnaires est la nécessité d'aujourd'hui . <br class="autobr" /> Espérons que le Congrès Extraordinaire aboutira à une stratégie révolutionnaire gagnante après tant d'échecs depuis les années 70.</p> <p> Bernard SARTON , membre de la Direction du PCF d'Aubagne</p> <p>P.S. Pour chaque élection nous devons présenter un(e) candidat(e)(dans tous les territoires, législatives et Présidentielle et ceci dés maintenant avec des comités de citoyens partout dans les entreprises et localités . Pour la Présidentielle il faut rechercher un candidat(e) de haute valeur morale parmi les Maires ou anciens Maires les plus populaires. Pour succéder à André Chassaigne , notre candidat "effacé" par la direction en 2017, Sébastien JUMEL tient la corde . Encore faut-il le faire connaître sur le territoire national le plus vite possible. Il peut être le candidat de la 6ème République que nous allons programmé .</p> Conversation difficile lors de la réunion du PCF à la section de ma commune d'Ile de France, le 15 novembre dernier 2017-11-22T08:46:56Z http://lepcf.fr/Conversation-difficile-lors-de-la-reunion-du-PCF-a-la-section-de-ma-commune-d#comment2600 2017-11-22T08:46:56Z <p>La défense de l'URSS face aux impérialistes, ses laquais et ses agents au sein du mouvement ouvrier est le premier devoir des communistes.</p> <p>Cela ne veut dire que la défense de la deuxième expérience des ouvriers de prise du pouvoir.</p> <p>Mais cela n'exclu pas, au contraire, exige une critique ne profondeur, positive et négative, de l'expérience soviétique.</p> <p>De tous ce aspects à commencer par les questions décisives qui ont déterminé le chemin parcouru. Et cela depuis les premiers années, comme la question de l'interdiction des tendances après le X congrès, le surgissement d'une couche bureaucratique déjà critiquée par Lénine dès 1922, la polémique sur la construction de l'industrie soviétique (Boukharine contre Préobrajensky), la NEP, les années postérieures avant le "Grand Tournant" de 1929, la subordination des partis communistes à la politique extérieur de l'Etat soviétique, la Iejovchina, la tendance de droite au sein du parti et de l'Etat, la liquidation des cadres de l'armée rouge, la victoire contre le nazisme, les répressions contre des peuples entiers, la politique des nationalités donc, les "affaires" de 1948 et postérieures avec la montée de Béria et sa ligne très à droite, le XX Congrès qui a consacré cette ligne de droite qui venait depuis Boukharine d'ailleurs, la consolidation de cette ligne avec des frreins (Brejnev) pour devenir une déferlante avec Gorbatchov qui marque la décadence profonde d'une parti d'où sortiront les capitalistes russes, et des réactionnaires politiques et idéologiques de la pire espèce.<br class="autobr" /> La défense de la planification socialiste, de ses succès mais aussi la critique de sa négation sous la forme de la gabegie bureaucratique, du manque de démocratie soviétique et des profits tirés d'une bureaucratie chaque fois plus parasitaire et qui deviendra la nouvelle bourgeoisie mafieuse d'abord, milliardaire après.<br class="autobr" /> La question centrale posée par Trotsky de la construction du socialisme dans un pays arriéré en dehors des échanges internationaux, en sans le soutient d'autres pays socialistes, est encore une question à débattre si on veut faire le tour de la question.<br class="autobr" /> Mais la condition première de ce débat est la défense inconditionnelle de l'URSS devant la bourgeoisie comme une expérience ouvrière, avec les limites imposés par les conditions de la lutte de classes de ce moment, de prise du pouvoir et de construction d'une autre type de société.</p> Que les bouches s'ouvrent ! 2017-11-20T12:56:00Z http://lepcf.fr/Que-les-bouches-s-ouvrent#comment2598 2017-11-20T12:56:00Z <p>je suis toujours les infos sur internet<br class="autobr" /> j'aimerai connaitre des charentais qui partagent mes idées<br class="autobr" /> j'ai remis un texte à la fédé de la charente la suite ?<br class="autobr" /> mcd</p> Contribution de la section Georges Wodli – Strasbourg PCF 67 pour le 38e Congrès – consultation des communistes 2017-11-16T13:21:08Z http://lepcf.fr/Contribution-de-la-section-Georges-Wodli-Strasbourg-PCF-67-pour-le-38e-Congres#comment2597 2017-11-16T13:21:08Z <p>Le problème du PCF avec sa direction actuelle c'est le programme . Avec la crise dramatique du capitalisme et sa corruption mondialisée , son agressivité répressive et militaire, il faut proposer au peuple un véritable changement de société vers la société socialiste-communiste . De là va découler toutes nos propositions d'action pour y parvenir . Les militants communistes actuels et ceux qui vont les renforcer dans l'avenir ne sont pas des "bureaucrates électoralistes" au service d'apparatchiks permanents ou élus . Ils doivent être des révolutionnaires courageux et exemplaires pour les masses populaires .<br class="autobr" /> L'organisation communiste a vieilli dans son fonctionnement avec sa "verticalité" pseudo-démocratique avec assemblées générales ponctuelles , congrès fédéraux et nationaux . Nous sommes lassés de ces réunions à paroles sans résultats probants qui satisfait notre pratique démocratique . Le Conseil national a remplacé le Comité central sans vraiment changer les pratiques avec une direction donnant la leçon aux camarades fidèles par habitude . Chaque communiste est comptable des décisions prises par les directions à tous les niveaux et pourtant cela n'est plus réalisées si ce n'est que partiellement . Nous devons donc réagir et transformer l'outil révolutionnaire avec créativité en développant l'horizontalité des responsabilités au niveau local et au niveau des entreprises qui seront autogérées sous le socialisme . Devons-nous toujours adapter notre système d'organisation à la lumière de l'organisation bourgeoise actuelle (villes, départements, régions, national) ? Est-ce que la cellule doit toujours être l'organisation de base ? La section doit sûrement devenir essentielle dans la direction politique et stratégique des communistes (le département restant une instance de coordination), pour l'élaboration de sa politique locale et la désignation de ses candidats aux élections territoriales et législatives . Le bénévolat des communistes est bien sûr très important mais pourtant nous sommes souvent démunis par l'actualité quotidienne parce que nous ne pouvons disposer d'un militant révolutionnaire professionnel en charge de l'organisation des tâches pratiques comme dans les organisations syndicales ou les partis politiques bourgeois aux milliers de permanents . Alors que la bourgeoisie truste tous les médias d'information nous ne disposons pas d'une Télévision permanente où nos idées peuvent être popularisées avec des professionnels qualifiés dans tout l'hexagone . Le coût doit pouvoir être financé avec l'aide de nos camarades chinois et vietnamiens que nous avons aidé dans leur combat victorieux historique . Nous ne pouvons plus être à la remorque d'un Etat bourgeois qui martyrise son peuple en permanence .</p> <p>Ces quelques réflexions ajoutées à d'autres sont une recherche pour rendre plus performant notre parti dit communiste et qui doit le rester . Construisons ensemble avec tous les citoyens non bourgeois la société socialiste-communiste de notre idéal sans attendre , c'est plus nécessaire que jamais en ces temps de crise globale du capitalisme .</p> <p> Bernard SARTON , section d'Aubagne</p> Capitulation nucléaire ou capitulation capitaliste ? 2017-11-16T06:46:36Z http://lepcf.fr/Capitulation-nucleaire-ou-capitulation-capitaliste#comment2596 2017-11-16T06:46:36Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> je n'ai qu'une précision sur l'article, qui est synthétique mais résume bien la situation aussi bien sur le plan énergétique que sur le plan des positionnements politiques.<br class="autobr" /> Tel que rédigé l'article laisserait penser que la CSPE n'est là que comme taxe pour les ENR. Au départ il s'agissait d'une taxe dite de solidarité pour financer l'énergie fournie au plus démunis. Cette dimension de la taxe existe encore même si effectivement au cours du temps et de la montée des ENR dans le mix énergétique a conduit à une augmentation de la CSPE et l'utilisation d'une part plus importante de celle-ci pour les ENR.<br class="autobr" /> Il y a un article assez pédagogique sur le sujet 100% ENR quel coût pour la société écrit récemment par Jean-Marc JANCOVICCI (pas vraiment proche des communistes, mais spécialiste honnête des questions énergétiques) sur le lien ci-après pour ceux qui veulent aller plus loin sur les aspects plus "techniques" (mais pas trop quand même) : <a href="https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/</a>.<br class="autobr" /> Le CCE d'EDF-SA (à majorité CGT) a aussi commandité plusieurs études sur les scénarios "mix énergétique" au cabinet IED. Ces expertises , et leur résumé, sont très intéressantes et complètes et je pense qu'IED fournira un exemplaire numérique à tous ceux qui sont intéressés.<br class="autobr" /> Cordialement.</p> Unir nr 10 : premières contributions au congrès extraordinaire des communistes 2017-11-15T20:37:23Z http://lepcf.fr/Unir-nr-10-premieres-contributions-au-congres-extraordinaire-des-communistes#comment2595 2017-11-15T20:37:23Z <p>Vieux-con matérialiste attardé, comme l'assume mon adresse,un brin marxisant, je ne suis membre d'aucun parti, et pour cause : il y a bien longtemps que je n'ai plus guère de pensées et d'analyses communes avec aucun parti et même avec aucun courant politique. Ne parvenant pas à totalement me résigner face au désert politique et intellectuel, j'avais rédigé (cela fait un petit paquet d'années) des textes dans lesquels je m'efforçais de présenter mes réflexions s'articulant avec mon analyse. Textes peu diffusés évidemment, étant donné le peu de moyens dont je disposais (certains tirés sur une ronéo et stencils à encre, pour ceux qui connaîtraient encore). Presque toujours "compagnon de route" critique des copains communistes, j'ai pu mesurer, particulièrement peiné, comment le dévouement et le courage des militants de base avait été dévoyé et gaspillé par des dirigeants ayant abandonné toute pensée transformatrice et toute référence à une lutte des classes déclarée obsolète (n'a-t-on pas vu un Hue donc secrétaire du PC ?!). Je n'ai jamais rien attendu de socialement progressiste dans la construction européenne, simple succursale de l'immondialisation capitaliste, dont le but principal n'avait pourtant rien de bien mystérieux : imposer le droit des actionnaires à disposer des peuples (la CECA l'annonçait mais qui aurait pu en douter encore avec l'avènement de la CEE ?). J'ai fini par mettre quelques textes dans un blog au titre sans hypocrisie : <i><a href="http://Immondialisation-peuples-en-solde.blog4ever.com" class="spip_out" rel='nofollow external'><i>Immondialisation : peuples en solde ! </i></a></i> Si certains vont y faire un tour, les commentaires seront bienvenus.<br class="autobr" /> Méc-créant.<br class="autobr" /> (Je voulais essayer d'ajouter un fichier mais mon ordinateur qui ne marche plus que sur une patte n'a pas l'air d'accord.)</p> Unir nr 10 : premières contributions au congrès extraordinaire des communistes 2017-11-15T17:24:57Z http://lepcf.fr/Unir-nr-10-premieres-contributions-au-congres-extraordinaire-des-communistes#comment2594 2017-11-15T17:24:57Z <p>Tout ceci est correct et c'est pourquoi, tout nécessaire qu'il soit, le questionnaire en vue de la rédaction de l'O.J. du prochain congrès extraordinaire est largement incomplet, qui n'aborde pas les thèmes-clés de notre identité, comme s'il s'agissait de réinventer... de l'eau (plus) chaude !<br class="autobr" /> Si... nous nous disons toujours communistes, nous devons assumer l'histoire et l'ensemble des enjeux révélés et relevés par Marx, Engels, Lénine et assumer notre identité révolutionnaire bien comprise, c'est-à-dire non pas "terroriste" comme elle peut être parfois caricaturée, mais transformatrice de la société de FOND EN COMBLES. Et ceci passera par quantité de difficiles questions à trancher : démocratie ? Oui / Non / Comment ? Lutte des classes (idem) - en ou hors internationalisme... connaissant les vraies différences de cultures (patriarcales ici, des "castes" là, ultra-financiarisée ailleurs ou encore : marquée par des religions ou non, développée économiquement ou non etc.). Toute la stratégie reste à adopter, une fois ces éléments clarifiés ! Et pour enchaîner sur l'histoire, nous devrons désormais passer (butoir autrefois) du "Que faire ?" de Lénine au "Comment faire ?".<br class="autobr" /> La France est et sera regardée par le MONDE COMMUNISTE ET SOCIALISTE ENTIER, comme il avait ouvert une brèche avec la Révolution Française, la Commune de Paris ou le Front Populaire de 1936.<br class="autobr" /> Enfin, nous aurons besoin de figures charismatiques, parce qu'elles marquent et fédèrent, même si et lorsqu'elles ne disent que le minimum. Ce qui compte est la façon de le dire, de le clamer et de le marteler ! Et pas d'avoir la tête à 88% du temps dans ses feuilles en lisant ce qui n'est - par définition - pas un PROPOS D'ORALITE ! Laissons l'écriture à l'écrit et la parole au cœur de l'énonciateur !</p> Retour de Moscou... 2017-11-15T12:38:45Z http://lepcf.fr/Retour-de-Moscou#comment2593 2017-11-15T12:38:45Z <p>Du baume au coeur pour le communiste que je suis <br class="autobr" /> je suis dans les BDR et j'ai honte de voir ce qu'est devenu ce parti<br class="autobr" /> bravo camarades pour cette initiative</p> 1917-2017 : contre la guerre, le socialisme, plus que jamais ! 2017-11-13T11:01:31Z http://lepcf.fr/1917-2017-contre-la-guerre-le-socialisme-plus-que-jamais#comment2592 2017-11-13T11:01:31Z <p>Les rencontres se tiennent à Venissieux, salle Irène joliot-curie... accessible en tram T4..</p> <p>Entrée libre... repas de midi payant...</p> <p>Pam</p> 1917-2017 : contre la guerre, le socialisme, plus que jamais ! 2017-11-13T10:37:35Z http://lepcf.fr/1917-2017-contre-la-guerre-le-socialisme-plus-que-jamais#comment2591 2017-11-13T10:37:35Z <p>Bonjour<br class="autobr" /> Ces rencontres semblent une excellente initiative.<br class="autobr" /> Est-il nécessaire de s'inscrire pour y participer ?<br class="autobr" /> Ou auront-elles lieux ?</p> <p>Fraternellement,</p> <p>Denis Weill</p> Mais qui croyez vous convaincre, mes chers camarades ? 2017-11-12T12:34:39Z http://lepcf.fr/Mais-qui-croyez-vous-convaincre-mes-chers-camarades#comment2590 2017-11-12T12:34:39Z <p>Rassure-toi Danielle, il n'y a pas de débat prévu sur internet pour ce congrès, même les commentaires sur le discours "important" de Laurent pour l'expo sur la Révolution d'Octobre ne sont pas acceptés sur le site pcf.fr.</p> <p> Le pb du nom est tranché. Comment utiliser le terme "socialiste" après la déculottée du hollandisme ? C'est donc, encore, impossible, mais la recherche d'un créneau "social-démocrate" est toujours à l'ordre du jour.</p> <p> La sémantique est encore convoquée pour faire passer les couleuvres. Les ouvriers, travailleurs manuels, toujours 40% de la société, vont complètement disparaître du vocabulaire, leur classe aussi, bien sûr. C'est bien plus facile que d'expliquer, et de comprendre, la baisse de leur poids politique dans la société.<br class="autobr" /> Selon le discourt de Laurent, le prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre) n'existe déjà plus en France, pas plus d'ailleurs que la bourgeoisie qui n'exploite, c'est évident, plus personne ici. Tout cela est remplacé par "riches et pauvres", "90%-10%"...etc.</p> <p> Le terme "capitalisme" n'est plus, sauf en interne, utilisé, on parle de "libéralisme" parceque, voyez-vous, la liberté c'est plus vendeur que le "capital". Au fait, pourquoi donc Marx a appelé son oeuvre principale : Le Capital et pas Le Libéralisme ? Il en aurait vendu beaucoup plus...<br class="autobr" /> Le spectre du communiste hante aussi, désormais, les couloirs de Fabien, on va donc, de plus en plus, parler des "commun", c'est plus court. Le parti, c'est clair, a encore besoin, d'une bonne cure de "canada dry".<br class="autobr" /> Le prochain congrès sera, parait-il, extraordinaire, mais pas sur les questions de fond. Les tabous, Staline, Lénine, Deng Xiao Ping...etc peuvent dormir tranquillement, ils ne seront pas dérangés ! A quoi bon demander à Deng ce qu'il pense de la NEP de Lénine ? Et à Staline, si les raisons de l'échec de l'URSS n'ont à voir que sur un déficit de démocratie et pas aussi sur quelques pb économiques ?<br class="autobr" /> A que je suis mauvaise langue....</p> Motion Section Ouest Var 2017-11-09T17:13:01Z http://lepcf.fr/Motion-Section-Ouest-Var#comment2589 2017-11-09T17:13:01Z <p>Le Questionnaire qui nous est proposé par la Direction du PCF actuel peut être utilisé par les communistes de la base pour exprimer leurs critiques et propositions pour transformer leur parti en une organisation vraiment révolutionnaire . La crise du capitalisme chaotique que nous subissons partout suppose une organisation révolutionnaire au "top niveau" pour faire face aux changements politico-sociaux en cours . L'actualité est au changement de société et nous devons jouer un rôle primordial dans cette évolution historique comme le fait la Chine actuellement . Nous devons nous débarrasser au plus vite de la grande bourgeoisie "corrompue" qui planque son pognon dans les paradis fiscaux et de sa classe politique qui est aux manettes comme en France avec les Macronistes . Le congrès extraordinaire doit rompre avec le réformisme de la direction sortante en renforçant l'union de tous les communistes sur une base révolutionnaire avec un programme qui parle à la classe ouvrière et à la jeunesse alliés aux couches sociales que le capitalisme déclasse socialement . Nous devons rencontrer le NPA-LO-POI-PRCF pour unir tout le potentiel révolutionnaire français pour abattre le capitalisme et éradiquer tous ses valets corrompus par l'argent et le vice du mépris populaire . Notre relation de combat avec les masses populaires sur tous les fronts sociaux est la garantie de la progression de notre influence pour construire la nouvelle société de notre idéal communiste . Pour cela l'organisation politique et stratégique du PCF doit être notre affaire dans toutes les sections mais aussi dans les entreprises et les quartiers populaires de nos villes et villages . L'histoire rapidement nous bouscule et nous oblige à développer d'une manière offensive des grèves générales pratiquement insurrectionnelles pour "dégager" enfin le capitalisme de notre horizon d'avenir . Le débat sur la 6ème république sociale et populaire à proposer au peuple est urgent et essentiel pour affaiblir le pouvoir macroniste et autres variantes de droite . La formule dite "verticale" du PCF est révolue et inadéquate à l'ère d'internet et de l'information en continue , chaque communiste est un dirigeant populaire au sein de la collectivité où il travaille ou d'un quartier où il milite . Les directions à tous les niveaux (local-départemental-régional-national) ne peuvent que jouer un rôle de coordination pour amplifier les luttes et les rendre victorieuses avec encore plus d'efficacité pour le peuple dans son ensemble . De nouvelles formes de démocratie vont surgir à travers toutes les initiatives , contribuant ainsi au renversement de l'ancienne société capitaliste et à la construction de la nouvelle société socialiste-communiste de notre idéal . Le chaos du capitalisme d'aujourd'hui va faire surgir les révolutions comme en 1917 avec la révolution bolchévique dont nous avons tirer tous les enseignements positifs et négatifs . L'heure n'est pas au découragement mais plutôt à l'offensive pour une victoire enfin acquise après tant d'échecs et d'erreurs stratégiques . La bourgeoisie est au bout du rouleau et de son rôle historique , nous devons l'avoir à l'esprit dans notre combat révolutionnaire quotidien d'aujourd'hui .</p> <p> Bernard SARTON , section d'Aubagne</p> Résolution du 19ème Congrès national du Parti communiste chinois sur le rapport du 18ème Comité central 2017-10-31T07:48:20Z http://lepcf.fr/Resolution-du-19e-Congres-national-du-Parti-communiste-chinois-sur-le-rapport#comment2588 2017-10-31T07:48:20Z <p>bien sûr que nous avons à apprendre du PCC...c'est pour cela que la section PCF Vénissieux accueillera avec un grand plaisir et une grande fierté une délégation officielle du PC chinois pour ses 8eme rencontres internationalistes le 25/11 prochain... avec aussi une délégation du KPFR et cubaine...</p> <p>Ce qui me faisait rire jaune... c'est que Pierre Laurent se mette à égalité dans sa formule "le PCF et le PCC peuvent apprendre l'un de l'autre"... alors qu'il nous faut reconnaitre que nous ne nous battons pas dans la même division... De fait, je ne vois pas ce que Pierre laurent pourrait apprendre aux communistes chinois... comment faire perdre la moitié de ses forces à un parti communiste ? Peut-être que des communicants lui ont conseillé cette formule pour se valoriser, mais c'est un manque total de réalisme et meme de respect de son interlocuteur... Si nous avons une chose à leur demander...c'est éventuellement de l'aide !</p> <p>Pour info, nous avions déja recu une délégation chinoise en 2013 et les débats avaient été passionnants et nous avions tous beaucoup appris...<br class="autobr" /> <a href="https://levenissian.fr/debat-Chine,1409" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://levenissian.fr/debat-Chine,1409</a><br class="autobr" /> <a href="https://levenissian.fr/METTRE-EN-PLACE-UNLJCC-RENFORCER,1390" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://levenissian.fr/METTRE-EN-PLACE-UNLJCC-RENFORCER,1390</a><br class="autobr" /> <a href="https://levenissian.fr/REFLEXIONS-SUR-LE-MODELE-SOCIAL,1389" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://levenissian.fr/REFLEXIONS-SUR-LE-MODELE-SOCIAL,1389</a><br class="autobr" /> <a href="https://levenissian.fr/LUTTONS-CONTRE-LES-INEGALITES-POUR,1388" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://levenissian.fr/LUTTONS-CONTRE-LES-INEGALITES-POUR,1388</a></p>